Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2019 6 05 /10 /octobre /2019 05:19
Actes Sud, 2006 / Babel, 2007

Actes Sud, 2006 / Babel, 2007

-Ton père est gardien d'immeuble, mon fils ?
Quel mot étrange qui ne lui était pas venu à l'esprit et auquel il ne s'attendait absolument pas, un mot qui résumait toute sa vie, un mot avec lequel il avait longtemps vécu, dont l’abjection l'avait fait souffrir, auquel il avait résisté avec acharnement, dont il avait essayé de se délivrer en déployant ses efforts pour forcer le passage, à travers l'école de police...
mais ce mot l'attendait... pour tout démolir au dernier moment.

Lorsque Boussaïna abandonnait un travail à cause du harcèlement des hommes, sa mère accueillait la nouvelle dans un silence proche de la contrariété. Une fois que le cas s'était reproduit, elle avait dit à Boussaïna qui se levait pour quitter la pièce :
- Tes sœurs et ton frère ont besoin du moindre centime que tu peux gagner. Une fille débrouillarde sait à la fois se préserver et préserver son emploi.
Cette phrase avait rempli Boussaïna de tristesse et de perplexité : "Comment puis-je me préserver devant un homme qui ouvre son pantalon?"

Voilà longtemps que je voulais découvrir ce premier roman de l'auteur Alaa Et Aswany qui avait su me toucher avec son remarquable dernier roman "J'ai couru vers le Nil", découvert au printemps dernier. 

Ce roman dont on a tiré un film a été traduit dans plusieurs langues. 

J'ai aimé retrouver son regard plein de tendresse et de bienveillance pour ses personnages.

 

Dans l'immeuble Yacoubian construit au cœur du Caire dans les années 30, cohabitent aujourd'hui des personnages de toutes les classes sociales, de religions et d'orientations sexuelles différentes. 

Dans l'escalier, on peut croiser le fils du concierge, Taha qui rêvait de devenir policier mais n'a pas été accepté quand le jury a appris le métier de son père. Sa révolte le poussera à se faire enrôler par les islamistes, qui représentent à présent son seul espoir de bonheur. 

Boussaïna son ex-petite amie, va peu à peu s'éloigner de lui sans qu'il comprenne pourquoi. Obligée de travailler à la mort de son père, elle va découvrir que les patrons ont des droits sur son corps à elle, et qu'elle ne peut rien leur refuser sous peine de perdre son emploi et de plonger sa famille dans la misère. 

Hatem, le talentueux journaliste, parce qu'il est homosexuel, ne peut être heureux. Tout le monde pense qu'il attire le malheur sur ses partenaires et il ne pourra pas continuer à aimer celui qu'il avait choisi. 

Azzam l'homme d'affaires louche s'est enrichi grâce au trafic de drogue. Il mène une double vie et s'est marié en cachette de sa première femme, avec Souad qui a abandonné sa vie et son fils pour lui. Mais les choses ne sont pas si simples. Il s'engage en politique avec le soutien de la mafia qui va finir par le faire chanter. 

Zaki, élevé à la française, attire ses maîtresses dans son bureau avec la complicité de son fidèle serviteur. Mais sa sœur veille sur l'héritage.

 

Qu'ils soient riches ou pauvres, qu'ils vivent sur les terrasses de l'immeuble Yacoubian ou dans les appartements luxueux, la société égyptienne ne leur fait pas de cadeau. 

C'est un roman que j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir car il est à la fois fort et triste. Il nous permet de rencontrer des personnages attachants ou odieux, et nous offre toute une galerie de portraits meurtris, voire désespérés.

La condition des femmes est particulièrement touchante et bien décrite, à une époque (la fin des années 90) où elles n'avaient déjà plus le droit de s'exprimer. 

 

L'auteur ne porte encore une fois aucun jugement sur les actions des uns ou des autres. Il met juste le doigt là où ça fait mal, et nous parle du comportement des hommes, de la corruption qui sévit dans son pays, de l'aggravation des inégalités sociales, de la montée de l'islamisme et de la persuasion dont font preuve les recruteurs islamistes pour amener les jeunes à faire le djihad, de l'absence de liberté sexuelle malgré des mœurs dissolues, de la menace de mort qui pèse sur les homosexuels qui ne se cachent pas suffisamment...

 

Et ses personnages sont tellement universels que nous ne pouvons qu'être touchés et révoltés par ce roman fort et marquant ... à lire absolument ! 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Céline 09/10/2019 15:21

Jamais entendu parler et pourtant il a l'air très bien en lisant ton article à son sujet.
Merci pour la découverte !

manou 09/10/2019 16:35

A défaut tu peux voir le film que je n'ai pas encore vu mais que maintenant j'aimerai beaucoup voir :) bises

Durgalola 07/10/2019 20:30

Merci de nous en parler - je vais voir s'il est dispo à la médiathèque. Bises

manou 09/10/2019 16:34

Il y sera c'est certain même dans celle de mon petit village, cet auteur est présent...bises

sotis 07/10/2019 13:57

j'ai entendu beaucoup de bien sur le livre il faudrait que je l trouve!!!! bisous

manou 09/10/2019 16:34

Tu le trouveras c'est sûr, moi-même depuis que je devais le lire je n'y croyais plus et j'ai fini par le trouver à la médiathèque :) bises

eMmA MessanA 07/10/2019 08:31

J'avais vraiment beaucoup aimé ce roman, d'autant que c'est mon fils, alors professeur de français à Alexandrie, qui me l'avait offert...
Tu en parles si bien, j'ai eu l'impression de replonger dans ma lecture.
Belle semaine.

manou 07/10/2019 12:05

Un magnifique cadeau en effet ! Il était temps que je le découvre :) Belle semaine à toi aussi Emma et merci pour ta visite

Elena800 07/10/2019 06:14

Un livre passionnant en te lisant je vais essayer de me le procurer ! Bisous

manou 07/10/2019 06:57

C'est un auteur très connu et ce roman a fait l'objet d'une adaptation au cinéma que je n'ai pas vu...Bisous

moqueplet 06/10/2019 06:07

et voilà tout refonctionne aux heures prévues pour faire mes commentaires, ouf, mais je ne sais toujours pas ce qui c'est passé...ah le mystère de l'informatique....je te souhaite une bien agréable journée

manou 06/10/2019 18:27

Je n'ai rien vu sur le forum d'Overblog mais je peux t'assurer que c'était bien planté chez moi aussi :) à demain

dasola 05/10/2019 23:15

Bonsoir Manou, je confirme que ce roman est un chef d'oeuvre. J'avais découvert l'écrivain avec ce roman. J'avais aussi vu l'adaptation filmique que j'avais trouvé très réussie. Bonne fin de soirée.

manou 06/10/2019 18:26

J'ai très envie de voir le film et je regarderai si je peux l'emprunter en médiathèque ! Bonne fin de journée

CathyRose 05/10/2019 21:50

Un roman fort oui, sans aucun doute ! On y découvre certaines situations qui ne doivent pas être faciles à vivre dans un pays musulman, comme être homosexuel. Pardon de passer si tard mais je n'ai pas eu ta notification.
Belle soirée, bisous !
Cathy

manou 06/10/2019 21:21

Je ne savais pas que tu ne publiais plus vu que moi non plus ! Bisous bonne soirée

CathyRose 06/10/2019 18:31

Oh non, pourquoi serais-je contente Manou ...?
Quant à moi ça fait plus de 6 mois que je ne publie plus le dimanche ! ;)
Belle soirée, bisous !
Cathy

manou 06/10/2019 18:25

Tu vas être contente :) :) samedi matin OB était complètement planté, impossible même d'entrer dans l'administration et comme après nous nous sommes absentés, du coup je rattrape mon retard aujourd'hui...depuis janvier dernier c'est le premier bug important que nous avons, j'ai vu que certains m'avaient mis des commentaires qui avaient disparus, le tien est là donc tout est rétablit ...C'est ainsi ! Bonne fin de journée et gros bisous (et toi aujourd'hui du coup je suis venue voir, tu n'as pas publié ?)

laramicelle 05/10/2019 20:12

coucou un livre qui semble très fort ; bisous

ruthiebear 05/10/2019 17:05

SOunds like an interesting novel. Friendship

moqueplet 05/10/2019 12:27

encore une bien belle lecture....étant en panne d'OB ce matin, j'essaie de me dépêcher de faire mes commentaires afin de n'oublier personne....belle fin de journée

manou 06/10/2019 18:22

Moi aussi j'ai eu des problèmes avec OB hier matin, du coup je rattrape mon retard aujourd'hui car j'ai fini par laisser tomber...On n'est pas à plaindre depuis janvier dernier nous n'avions pas eu de soucis avec OB, alors, patience...belle fin de we

Doc Bird 05/10/2019 10:34

C'est un roman fort que tu nous présentes, avec une galerie d'humains dont les portraits montrent les difficultés de chacun dans la société égyptienne. Je le note pour le lire peut-être. Bon week-end

manou 06/10/2019 18:21

Je ne regrette pas d'avoir découvert cet auteur au printemps dernier, j'avais entendu parler de ses livres mais finalement la rencontre n'avait pas eu lieu...bonne fin de journée

écureuil bleu 05/10/2019 09:56

Bonjour Manou. Je note le titre de ce roman qui devrait me plaire, mais pour plus tard. Je lis sur ordinateur "La fabrique des salauds", 900 pages... Bonne journée et bisous

manou 06/10/2019 18:20

En effet tu as du pain sur la planche...Je termine une trilogie de Ian Manook, ça me détend. Bisous et bonne fin de journée, le bug de hier matin m'a empêché de venir voir tout le monde mais je vais me rattraper...

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -