Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2019 1 01 /07 /juillet /2019 05:12
Belfond, 2017

Belfond, 2017

Je n'écris pas pour les adeptes des solutions faciles. Les esprits en angle droit. Cette histoire ne plaira pas aux amateurs innombrables du terre-à-terre...

La vie défile comme une ligne de métro enchaîne les stations. La mienne ne faisait pas exception...

Peut-être n'aimons-nous jamais que les livres qui parlent de nous. Ceux qui nous permettent de devenir nous-mêmes, tout en nous empêchant de n'être que cela.

L'amour, la passion, le narrateur ne les a jamais connus jusqu'à ce jour pluvieux dans le métro, où il croise Lou par hasard... 

Mais le hasard existe-il vraiment ?

 

Lou lui retire ses écouteurs, les pose sur ses propres oreilles, l'embrasse, fait une pirouette et sort à la station suivante...

Il est subjugué par cette apparition et tombe passionnément amoureux. 

Elle est violoncelliste. Il est prof de lettres. Elle peint et fait de la photo, il lit. Elle aime la vie à la folie, il est désenchanté. Elle invente sa vie à chaque instant, ne connaît aucune limite, il vit au rythme de ses horaires de cours et de la garde de sa fille.

Lou est une femme libre, provocante, exaltée et terriblement sensuelle et mystérieuse. Elle est artiste et excessive. Elle embrasse et embrase tout ce qu'elle touche. 

Lui qui menait jusque-là une vie tranquille de divorcé, entre les visites de sa fille, et celles de sa copine, ne sait plus où il en est, le voilà chamboulé, charmé, fou de désir. Il ne réalise pas que tout cela est "trop", qu'il y a quelque chose de "pas normal" chez Lou et de dangereux dans ses excès, y compris et surtout pour elle-même. 

 

Ce n'est pas une histoire banale car tout se complique le jour où Lou, qui ne dort plus, est prise de crises de démangeaisons épuisantes, puis de convulsions.

Elle est hospitalisée et tombe dans un incompréhensible coma. Le diagnostic révèle qu'elle est atteinte du "mal des ardents" (ou feu de Saint-Antoine), une maladie presque oubliée aujourd'hui et dont l'histoire nous fera remonter dans le passé jusqu'au Moyen âge et au temps des sorcières...

Le narrateur cherche à comprendre la symbolique de ce mal étrange qui dévore Lou de l'intérieur comme un feu impossible à éteindre. Nous découvrirons les liens étroits existants entre l'art, la création artistique et cette terrible maladie qui a encore fait parler d'elle dans les années 50 en Ardèche. 

 

L'auteur que je découvre avec ce romannous livre ici un texte envoûtant et poétique, parfois drôle malgré la gravité du sujet et toujours bien écrit, son style donnant un rythme particulier à l'histoire de Lou. 

C'est un bel hommage au monde de l'art, à la passion et à la vie ! Et l'auteur dans ce roman nous conseille, d'en profiter intensément...

Encore un livre que j'ai eu du plaisir à découvrir ! 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marion L. 07/09/2019 15:00

Tu m'as donné très envie de le lire mais il n'est pas à la médiathèque. je suis curieuse de ce mal des ardents (l'ergot de seigle ? LSD ?). Merci pour cette découverte

manou 07/09/2019 16:22

C'est une maladie liée à l'ergot de seigle...j'ai aimé découvrir ce roman, conseillé par le libraire à la petite médiathèque de mon village

missfujii. 08/07/2019 17:59

Je ne connaissais ni cet ateur, ni cette maladie

Philippe D 01/07/2019 21:13

La couverture ne m'attire pas du tout. C'est encore un inconnu pour moi.
Bonne semaine.

manou 02/07/2019 06:36

C'est certain que la couverture a une importance pour tendre la main vers un livre et comme le titre aussi (pour moi) parfois c'est l'un qui gagne parfois c'est l'autre, rajoute à ça le fait qu'un auteur contemporain inconnu pour moi c'est aussi un atout et le conseil d'un libraire venu conseiller des livres en médiathèque, et tu comprends comment je l'ai découvert. C'est vrai qu'on en a peu parlé sur les blogs. Bon mardi

CathyRose 01/07/2019 19:03

Et bien voila une maladie dont personnellement je n'avais jamais entendu parler ! Une histoire d'amour qui aurait pu bien évoluer sans cette maladie, ici c'est le mal des ardents, mais ça pourrait hélas en être une autre ...
Belle soirée, bisous !
Cathy

manou 02/07/2019 06:34

L'auteur n'est pas du genre à écrire une histoire simple, il ne pouvait que développer, le sujet étant le rapporte entre cette maladie et la création artistique...bisous

Petits Bonheurs 01/07/2019 16:53

Bonjour Manou,
Bien tu vois je ne connaissais pas cette maladie !
Un livre peut-être un peu compliqué. Je crois que non ce ne sera pas pour moi.
Bon début de semaine. Bisous

manou 01/07/2019 18:45

Ce n'est pas grave ! J'en présenterai d'autres durant l'été plus facile à lire mais comme il est récent je ne voulais pas attendre la rentrée pour en parler :) bisous et une douce fin de journée (qui a encore été chaude, mais on respire un peu tout de même)

Bernie 01/07/2019 16:14

Un livre intéressant d'un auteur que je ne connais pas.

manou 01/07/2019 18:44

Je l'ai découvert avec plaisir

eliane roi 01/07/2019 16:10

Le mal des ardents: à partir du Xème siècle le mal des ardents, ou feu de Saint-Antoine, ou feu infernal, ou encore feu sacré, causa la mort de centaines de milliers de personnes et de nombreuses autres furent brulées ou exécutées sur la place publique car considérées “possédées” par le diable. Cette “peste des extrémités“, comme certains l’appelaient alors, était provoqué par un champignon du groupe des ascomycètes: l’ergot de seigle (claviceps purpurea), qui parasite le seigle, le froment et l’orge entre autre. Le genre claviceps regroupe une cinquantaine d’espèces qu’on peut trouver sur de nombreuses céréales. Mais ce n’est qu’en 1777 que l’origine de ce fléau fut découvert grâce aux travaux de l’Abbé Tessier. Avec la peste, le mal des ardents était un des grands fléaux du Moyen-Age.
Dommage que cette jeune fille soit tombée malade, leur histoire d'amour commençait si bien.
Mais les histoires d'amour ne se passent pas toujours comme dans les contes de fée "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants". Parfois la maladie frappe, ou le chômage et la misère, nous montrant bien là que nous ne devons pas vivre en dehors des réalités. Au début de mon blog, il y a trois ans, j'ai perdu dix abonnées créatrices en une seule journée parce que j'avais écrit que le gâteau du mariage princier coûtait 40 000 euros pendant que les trois-quarts de la population mondiale ne mangeaient pas à leur faim. Beaucoup de créatrices vivent "dans un monde de princesse" loin des réalités. On peut créer mais garder les pieds sur terre. On s'éloigne du sujet, ma poule. Merci pour ce partage. Je t'embrasse.

manou 01/07/2019 18:43

Oh la vilaine ! Je ne voulais pas donner tous ces détails pour laisser à ceux qui allaient lire le livre un peu de surprise :) Mais ce n'est pas grave on trouve tout ça sur internet et comme je suis curieuse je sais que j'aurais cherché tout de suite :) Ta digression ne me dérange pas. Tu sais dans le temps les artistes ou les écrivains n'ont pas tous été riches et ils n'ont souvent été reconnus pour leur talent que très tardivement ou après leur mort, et les maladies ne les épargnaient pas. bisous

lavandine 01/07/2019 15:27

Un livre dont le sujet me plait...je note.
Drôle de maladie dont j avais entendu parler mais je pensais que ça n existait plus.

Bisous chaleureux !
Lavandine

manou 01/07/2019 18:40

La dernière fois qu'elle s'est manifesté en France, nous étions enfant (et toi peut-être pas née d'ailleurs !) bisous

Mimi 01/07/2019 14:51

Tiens, le mal des ardents, il y a longtemps que je n’avais plus entendu ce terme, synonyme de folie et de sorcellerie. Mais à quel sauce a-t’il été mis ici ? Tu m’intrigues !

manou 01/07/2019 18:40

Pour une fois, je t'ai copié et je n'ai pas voulu en dire trop pour ne pas vous empêcher de le découvrir en lisant le livre :) bisous

ruthiebear 01/07/2019 14:42

It sounds like a dramatic story indeed. Friendship

manou 01/07/2019 18:39

C'est en effet une histoire d'amour malheureuse mais tellement intense...Amitiés

Eve-Yeshé 01/07/2019 14:28

je note aussi car je ne connais pas l'auteur... Et aborder la maladie dans un contexte autre que médical, c'est tentant :-)

manou 01/07/2019 18:38

Je l'ai découvert avec plaisir et je n'ai pas regretté d'avoir suivi le conseil du libraire qui est venu présenter une série de livres dans la médiathèque de mon village. Une belle découverte !

sotis 01/07/2019 13:30

il à l'air interressant ce bouquin, merci pour la découverte!!! bisous

manou 01/07/2019 18:37

Entre deux recettes de cuisine, il faut te changer les idées :) bises

Martine Martin 01/07/2019 13:25

En te lisant j'ai appris sur cette maladie que je ne connaissais pas du tout. Un roman que tu donnes envie de lire. Bisous

manou 01/07/2019 18:37

Merci Martine c'est gentil. Je n'ai pas voulu vous donner les détails de cette maladie pour vous laisser la découvrir et laisser ceux qui veulent le lire en apprendre davantage, mais Eliane au dessus, la coquine, vous dit tout ! bisous

eMmA MessanA 01/07/2019 13:00

Et voilà ! Je me note immédiatement ce titre/auteur dont j'ignorais tout jusqu'à la lecture de ta page.
Le sujet semble terriblement intéressant et de toutes façons, il m'attire irrésistiblement... Merci
Bon, j'ai déjà acquis deux livres de Gaëlle Josse, grâce à toi (pas encore lus).
Je le répète, comment mais comment vais-je lire tout ces livres qui me font tant envie ? Quel bonheur quand même que de succomber aux plaisirs de la lecture !
Belle semaine.

manou 01/07/2019 18:36

Si tu voyais ma liste :) :) et avec toi aussi en ce moment j'en note tous les jours, tu me donnes même envie de relire !!

domi 01/07/2019 12:28

et à faire découvrir, quelle belle rubrique !

manou 01/07/2019 18:35

Une belle d'histoire d'amour tragique, je le reconnais mais avec des réflexions intéressantes autour ce qui ne gâche rien on est bien d'accord :)

virjaja 01/07/2019 11:48

je note, j'aime le sujet du livre. j'ai vu n reportage sur ce village qui avait été touché par ce mal, impressionnant! gros bisous Manou. cathy

manou 01/07/2019 18:34

euh en parlaient !!

manou 01/07/2019 18:34

Je n'ai pas vu le reportage mais je savais qu'il y en avait un car lorsque j'ai voulu en savoir plus sur la maladie, plusieurs articles en parlait ! Bisous

Maryline 01/07/2019 10:44

Ce nom de mal ardent me dit quelque chose mais d'où ça vient? Mystère... Encore un livre que je viens de noter dans mon petit carnet... Je pense qu'il me plaira!
J'ai fini le Zafon, en le lisant jusqu'au bout... on comprend, je ne t'en dis pas plus.
bisous

manou 01/07/2019 18:33

Je vais essayer de me le procurer mais il me faudra attendre peut-être la rentrée car la médiathèque que je fréquente en ville est fermée pour travaux jusqu'en octobre ! bisous et une douce fin de journée

écureuil bleu 01/07/2019 09:45

Bonjour Manou. Ce livre me tente bien. Je n'avais jamais entendu parler de ce "mal des ardents". Bisous

manou 01/07/2019 18:32

On en parlait beaucoup dans les campagnes et les dernières personnes touchées dans l'hexagone l'ont été durant notre enfance...C'est pas si loin :) bisous

Doc Bird 01/07/2019 09:37

En lisant le titre, je me suis dit que l'histoire se déroulait au Moyen Âge. Finalement non, mais il y a un lien d'après ce que tu en dis. Un bel hymne à la vie qui pousse à en profiter mais sans se consumer non plus.

manou 01/07/2019 18:31

Le passé rejoint le présent quand le narrateur découvre cette maladie dont il ne savait rien...

Claudine/canelle 01/07/2019 08:52

Merci cela me plairait bien ..donc je le garde
Merci à toi Manou
Bises

manou 01/07/2019 18:30

Merci Claudine ! Je suis contente quand je donne envie de lire :) bises

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -