Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2019 6 29 /06 /juin /2019 05:16
Autrement, 2012 /

Autrement, 2012 /

Aujourd’hui encore, je réalise combien ces terres ingrates me sont pénibles à traverser. Ce sont des terres où pendant des siècles les hommes se sont pendus de désespoir dans des granges sombres comme des ventres, et où les femmes, vaincues par l’épuisement, les grossesses sans fin et l’absence d’amour, ont un jour préféré le creux d’un puits ou d’un étang.
Du jour où j’ai pu vivre ailleurs, j’ai choisi des lieux où la vie ne s’arrête jamais, rassuré par la disponibilité, l’abondance des êtres et des choses, par l’illusion des innombrables possibles à portée de main, et par l’irremplaçable liberté de l’anonymat.

Quand j'y songe, je me dis que je n'aimerais pas trop rencontrer un type comme moi.

Le célèbre pianiste François Vallier découvre par hasard, suite à un message sur son site, que la jeune femme qu'il a tant aimée, mais qu'il a abandonnée dans des circonstances dramatiques il y a trois ans, est internée dans un hôpital psychiatrique au cœur des Pyrénées. 

 

Il annule tous ses concerts et rendez-vous, part sans donner d'explications à sa nouvelle compagne, pour la retrouver dans ce village où elle vit depuis toutes ces années. 

 

Lorsque François est parti précipitamment, pour une tournée au Japon déjà remise à plusieurs reprises, le frère de Sophie n'a jamais voulu lui donner de nouvelles de la jeune femme, ni lui dire l'endroit où elle vivait quand il est rentré.  

Pétri de culpabilité depuis trois ans, il décide de se regarder en face, de renouer avec ce qu'il est vraiment et de revivre en pensée, la vie qu'il a eu avec Sophie, et avec tous les êtres qui comptaient pour elle, comme le luthier chez qui elle travaillait par exemple, tout cela pour mieux la comprendre et peut-être arriver à l'aider.

 

Depuis qu'elle est murée dans le silence de sa chambre, la seule chose qui semble la relier à son passé, et à lui, c'est qu'elle écoute sans cesse les enregistrements de ses concerts de Schumann.

Et, sur un grand mur, elle peint, se rappelant peut-être en recouvrant les murs de blanc, puis de noir, qu'elle a un jour été un grand peintre...

 

En peu de pages (142 pages) Gaëlle Josse réussit à nous faire entrer dans la vie de ces deux personnages, sensibles et meurtris par la vie. Elle nous fait vibrer au rythme de leur musique intérieure, et nous découvrons sous sa plume merveilleusement sensible,  deux êtres fragiles aux vies désaccordées...par leurs erreurs, leurs renoncements, les non-dits...et surtout le silence. 

C'est superbe ! 

Avec Sophie, j’ai tout reçu, et tout perdu. Je me suis cru invincible. Je nous ai crus invincibles. Jamais je n’ai été aussi désarmé qu'aujourd'hui, ni plus serein peut-être.

Du même auteur sur ce blog...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marion L. 07/09/2019 14:57

Elle fait partie des auteurs que j'ai envie d'essayer (depuis son premier, ce qui fait quelques années maintenant). J'entends beaucoup de bons retours.
Merci pour la découverte de celui-ci, je ne l'avais pas repéré ^^.

manou 07/09/2019 16:23

Je veux en découvrir d'autres ! J'aime la lire...

Marie Minoza 09/07/2019 10:11

Merci pour toutes tes idées de lecture...
J'ai très envie de connaître cet auteur!

manou 01/07/2019 07:27

Merci à tous pour votre commentaire ! Avec la chaleur je passe moins de temps sur l'ordinateur, et je préfère donc venir vous voir sur vos blogs plutôt que de prendre du temps pour vous répondre individuellement...

moqueplet 30/06/2019 12:35

un livre surprenant, pas facile à lire mais certainement intéressant....je te souhaite une bien douce journée

marine D 30/06/2019 08:59

J'espère le trouver, tu lis beaucoup Manou ! Merci pour tant d'infos précieuses
Je t'embrasse , reste bien au frais

manou 01/07/2019 10:43

Je lis en milieu de journée en ce moment parce que même dans la maison on a chaud dès qu'on bouge trop :) bisous

Anne 30/06/2019 08:22

Encore une tentation... j'ai acheté Nagori, il me reste à le lire!

manou 01/07/2019 10:43

J'espère qu'il te plaira !

les Caphys 30/06/2019 08:19

merci pour ton conseil lecture

Elena800 30/06/2019 07:05

Bonjour, sûrement un très bon livre mais trop triste rien qu'en lisant le résumé ! Bon lundi, bisous

Philippe D 29/06/2019 20:27

Voilà encore une auteure que je rencontre beaucoup sur les blogs, mais que je n'ai encore jamais lue.
Bon dimanche.

domi 29/06/2019 15:07

un bel et tentant hommage de ta part, à suivre si j'en trouve le temps

ruthiebear 29/06/2019 14:57

YOu have captured the tender drama in this review. Friendship

missfujii. 29/06/2019 14:46

Tu me donnes très envie de lire ce roman, je note le titre

Eve-Yeshé 29/06/2019 14:08

c'est par ce roman que j'ai découvert l'auteure et depuis je lis (j'essaie de lire) tous ces livres.
J'aime sa sensibilité

manou 01/07/2019 10:44

Tu vois je le découvre à peine mais j'ai vérifié il était noté depuis longtemps dans mon ancien carnet !

eliane roi 29/06/2019 14:08

Bonjour les amis.

« La Bretagne ne peut pas accueillir toutes les victimes de la chaleur du monde ».

Un député breton prône la construction d’un mur à la frontière.

« Chaque été, dès que les températures dépassent les 30°, c’est la même chose, nous sommes envahis, ce n’est plus possible » .

Dès ce matin, la police fouillait les TGV en gare de Rennes, faisant redescendre tous les Parisiens et les renvoyant en TER non climatisés vers la gare Montparnasse.

« Donnez-nous au moins une bouteille d’eau, ou du chouchen, soyez humains ! » demandaient des réfugiés parisiens tandis qu’ils étaient poussés à l’intérieur des wagons.

De son côté l’ONU a demandé à la Bretagne de rouvrir sa frontière et d’accueillir les réfugiés.

????

manou 01/07/2019 10:45

ça nous rappelle à tous quelque chose évidemment ! C'est bien trouvé ! bisous

moqueplet 29/06/2019 12:56

et oui le spectacle du Puy du Fou est superbe et donne envie d'y retourner....passe un bien agréable samedi

eliane roi 29/06/2019 12:11

Tu écris bien, Manou. Ca donne envie de le lire. Tu aurais dû être critique littéraire.
Merci pour ce sympathique partage.
Grosses bises.

Quichottine 29/06/2019 11:13

Depuis son premier livre, je n'ai encore rien lu d'elle... et pourtant, j'avais adoré les heures silencieuses.
Je note. :)

écureuil bleu 29/06/2019 10:39

Bonjour Manou. Ce que tu dis de ce livre me donne envie de le lire. Merci et bonne journée. Bisous

danièle 29/06/2019 10:02

Un livre sans aucun doute très intéressant, ma liste est bien longue, je lis trop lentement, mais il est noté.
Très belle journée, bises

eMmA MessanA 29/06/2019 09:57

Je ne connais pas cet auteur et ce livre dont tu nous parles est bien attirant. j'ai notamment été happée par la première citation qui me parle bien...
Merci Manou. Comment va-t-on faire pour lire tout ce qui nous fait envie ?

manou 01/07/2019 10:47

Je suis certaine qu'elle va te plaire ? Comme toi quand je vois mon petit carnet se remplir je me demande comment je vais faire, mais je crois qu'il n'y a pas de hasard, qu'on rencontre aussi les livres que l'on doit lire, quand c'est le bon moment

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -