Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2019 1 11 /11 /novembre /2019 06:16
Gallimard / Du monde entier, 2014

Gallimard / Du monde entier, 2014

La guerre est terminée, pourquoi ne peuvent-ils donc pas passer à autre chose, bon sang ?

Je vois tellement de femmes, ici, qui s'accrochent toutes. Qui s'accrochent à leur fils, à leur amant, à leur mari ou à leur père, tout aussi solidement qu'elles s'accrochent aux photos qu'elles conservent ou aux fragments d'enfance qu'elles apportent avec elles et déposent sur cette table.
...
Toutes redoutent de les laisser partir...

 

Les cinq jours précédents le 11 novembre 1920, à Londres, l'Angleterre attend l'arrivée du soldat inconnu, rapatrié de France.

Cet hommage douloureux est nécessaire car il unira la nation autour de la peine des familles, toutes touchées par cette terrible guerre.

Il y a les familles qui ont perdu un être cher, mais aussi celles qui ont récupéré un des leurs, vivant mais tellement meurtri dans sa chair, blessé grièvement ou amputé, traumatisé à cause des horreurs vécues et des compagnons de route disparus.

Les vivants se sentent aujourd'hui exclus de cette société où ils ne trouvent plus leur place.

 

Parmi ces familles endeuillées, trois femmes cherchent toujours comment faire face à leurs souffrances, afin de pouvoir continuer à vivre.

Il y a Ada qui a perdu Michael, son fils, dans des circonstances qu'elle ignore toujours car elle n'a reçu aucune explication. Elle se croit folle car elle le voit et l'entend, et ses visions l'isolent des autres et en particulier de son mari, qui souffre lui-aussi à sa façon.

Le lecteur apprendra au cours de sa lecture ce qui s'est réellement passé pour son fils. 

Il y a Evelyn Montfort, qui a perdu son fiancé, tué par un obus, et ne s'en remet pas. Elle essaie de comprendre Ed, son frère qui la fuit et est revenu de la guerre, mutique et renfermé. Il faut bien dire qu'en tant que capitaine, il en a vu des horreurs lui-aussi. 

Evelyn travaille au bureau des pensions et reçoit toute la journée, d'anciens soldats pour lesquels elle monte un dossier. Là-bas, elle va croiser Rowan Hind qui a besoin d'elle pour retrouver un certain Edward Montfort. 

Affolée à l'idée que son propre frère soit recherché, Evelyn va refuser de l'aider...tout en cherchant à en savoir plus. 

Il y a aussi Hettie qui travaille au Hammer-Smith Palais, où elle danse toute la soirée sur des airs de jazz et espère un jour y rencontrer l'amour, comme son amie Di. 

C'est Fred, son frère qui lui cause du souci, en restant enfermé dans sa chambre, sans chercher de travail depuis qu'il est rentré. Elle doit faire vivre toute la famille et il ne lui reste même pas de quoi s'acheter une robe.

C'est alors qu'elle rencontre Ed, qui boit trop mais danse divinement bien malgré sa jambe de bois...

 

Trois femmes, trois destins qui s'entremêlent, nous avons déjà vu ça dans des romans et ce n'est pas très original, mais l'auteur nous présente leur histoire avec beaucoup de justesse et de pudeur.

Ce n'est pas un roman très gai mais pour les vivants, heureusement... l'espoir apparaît d'un avenir meilleur.

 

"Le chagrin des vivants" nous le connaissons tous à travers notre propre histoire familiale car si nous sommes-là, c'est bien parce qu'un de nos ancêtres est revenu de cette terrible guerre, meurtri, blessé mais vivant. 

Le "travail de deuil", c'est autant accepter la disparition de l'être aimé, que celui ou celle qu'on a été et qui n'existe plus ; c'est aussi accepter que les rêves qu'on a eu ne se réaliseront jamais et comprendre que sans ce repli sur soi, aucune place ne peut être faite, ni pour la vie qui attend, ni pour d'autres possibles. 

 

J'ai trouvé intéressant de connaître le vécu de ces femmes à la fin de la Grande Guerre. Il y a peu de livres sur le sujet et que savons-nous finalement de ce qu'elles ont ressenti...

La partie documentaire, en italique dans le texte racontant comment le soldat inconnu a été choisi, déterré et ramené jusqu'en Angleterre apporte un plus dans ce roman. 

C'est un roman facile à lire, qui reste léger par rapport à d'autres sur le même sujet. Il était dans ma liste à lire depuis très longtemps...et je ne regrette pas de l'avoir découvert. Il y a quelques passages touchants mais je regrette de ne pas être entrée réellement dans l'histoire de ces femmes formidables ce qui ne m'arrive quasiment jamais lors de mes lectures. 

Je reste donc "un peu" déçue par la forme trop simple et trop bien bâtie, et par le fond trop peu approfondi, mais aussi par le fait que finalement ces trois femmes auraient pu se rencontrer puisque leurs trois histoires sont liées, ce qui n'est pas du tout le cas dans le roman. Dommage, j'aurais trouvé vraiment intéressant qu'elles le fassent. 

C'est un roman que j'ai eu du plaisir à découvrir tout de même. Au moment  de rédiger cette page, j'ai eu beaucoup de mal à trouver des extraits, sortis de leur contexte, je les trouvais trop fades. Par contre, j'aime beaucoup la couverture. 

 

En ce 11 novembre 2019, bien éloigné des commémorations de l'année dernière, je me devais de découvrir enfin cette lecture en hommage à mes grands-pères...et à tous ces soldats qui se sont battus pour notre liberté, et en souvenir de mes grands-mères, qui elles aussi ont souffert à leur manière. 

Retrouvez l'avis d'Hélène ci-dessous. Sans le faire exprès j'ai vu que j'avais choisi le même extrait qu'elle ! Il faut croire que ce passage nous a plu...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Durgalola 30/11/2019 20:30

j'ai beaucoup apprécié le bal (histoire d'un hôpital psychiatrique), magnifique ; dommage pour celui ci. Bises

manou 01/12/2019 08:06

Je ne l'ai pas encore lu, mais je le ferai car j'aime lire plusieurs oeuvres d'un auteur, avant de me faire ma propre idée. Bises et bon dimanche

Farfadet 86 18/11/2019 11:03

Effectivement , il y a peu d'ouvrages faisant le récit de ces familles retrouvant leurs hommes meurtris, broyés par cette terrible première grande guerre et donc de ces détresses de femmes de nouveau éprouvées cette fois dans l'après-guerre.
Bien sûr, il y a dans ce même contexte des années d'après le roman de Pierre Lemaître : "Au-revoir là-haut"
http://www.mirebalais.net/article-ne-manquez-pas-de-lire-au-revoir-la-haut-122351332.html

Bonne journée.

manou 18/11/2019 12:10

J'ai lu bien entendu "Au-revoir là-haut" c'est une lecture marquante et je dirai même traumatisante, nettement plus littéraire en tous les cas que ce roman...Bonne journée à toi aussi

chemindetables 12/11/2019 17:31

merci de ton avis et ta relative "déception" est très intéressante car tu expliques très bien, merci de tes chroniques toujours formidables
bisous
patricia

manou 13/11/2019 07:39

C'est tout de même une lecture agréable, ensuite tu le sais bien le ressenti de chacun peut être différent selon nos attentes personnelles :) Je pense que cet auteur mérite d'être découverte par ceux qui ne l'ont pas encore fait. Bisous et une belle journée

Eve-Yeshé 12/11/2019 14:25

j'ai adoré "La salle de bal" et je m'étais promis de lire celui-ci et il dort sur une étagère de ma bibliothèque !
il va falloir que je fasse une mise à jour de ma PAL et que je revois mes ambitions à la baisse :-)

manou 13/11/2019 07:38

J'essaierai de me procurer la salle de bal ! Je l'ai noté dans mon carnet de lecture :) je ne crois pas que ma longue liste se résorbera un jour...mais j'ai espoir car je suis tombée sur une ancienne liste que j'avais fait il y a environ 6 ans et bien finalement j'ai presque tout lu !!

Sylvie Barbizon 12/11/2019 13:50

Bonsoir Manou, quel triste destin pour ces femmes, on ne peut pas imaginer ce qu'elles ont vécu, la guerre et la mort sont les deux pires évènements qui puissent nous arriver, ma grand-mère en parlait souvent de la guerre. Merci pour le partage! Bises.

manou 13/11/2019 07:37

Nous avons beaucoup de chance dans notre vie de ne pas avoir connu ça...Bises

lavandine 11/11/2019 23:35

Un livre d'actualité en ce 11 novembre.

J'espère que tu n'as pas été trop secouée aujourd'hui.

Bonne nuit et bon début de semaine.

Lavandine

manou 12/11/2019 08:09

Non chez nous on n'a rien senti mais ma soeur qui était à Grenoble à entendu le bruit...Bisous

cathycat 11/11/2019 23:27

La couverture est effectivement très attractive, l'histoire également mais ton impression est mitigée. J'aime les histoires de femmes, encore faut il se sentir bien dans l'histoire et avec les personnages. J'essaierai peut-être, cette époque est suand meme extra- ordinaire... bisous

manou 12/11/2019 08:10

J'avais entendu parler de cet auteur, cela a été une occasion pour moi de la découvrir :) bisous

L'Espigaou 11/11/2019 22:07

Autant j'ai lu des romans et reportages sur la derniere guerre autant je ne sais pas grand choses sur celle ci.
Je vais me procurer ce roman qui a l'air intéressant.
Bisous.

manou 12/11/2019 08:10

L'auteur est à découvrir peut-être avec d'autres titres...bisous

Philippe D 11/11/2019 21:22

Je ne connais pas cette auteure. Un livre qui me semble intéressant.
Bonne semaine.

zazy 11/11/2019 20:55

Pas encore découvert, peut-être qu'un jour il croisera ma route. Lu d'autres livres sur le sujet

Emma 11/11/2019 20:26

Un sujet fort, mais tu manques d,enthousiasme ...

manou 12/11/2019 08:11

C'est vrai ! C'est un livre facile à lire mais il m'a manqué quelque chose :)

laramicelle 11/11/2019 19:39

coucou il arrive souvent qu'on n'entre pas dans un livre , à cause d'un style , ou autre ; bisous

manou 12/11/2019 08:11

C'est bien vrai mais l'histoire de celui-ci est intéressante. Bisous

ruthiebear 11/11/2019 19:31

Your review is very well thought out. Friendship

Renée 11/11/2019 16:00

Ma foi Manou, ce livre était de circonstance on va dire mais ne t'as pas transportée alors perso je fais l'impasse, n'ayant en plus pas les même motif que toi pour cette lecture. Bisouss

manou 12/11/2019 08:11

Je comprends...Bisous

Petits Bonheurs 11/11/2019 14:30

Bonjour Manou,
Un livre de circonstance.C'est un bel hommage que tu fais.
Un destin de femmes endeuillées . Une vie de douleurs un récit poignant.
Bon début de semaine Bises

Martine Martin 11/11/2019 13:26

À défaut de lire le livre trop triste pour moi, belle critique que j'ai pris plaisir à lire. Bisous

virjaja 11/11/2019 13:23

ça doit être intéressant de connaitre la vie de ces femmes à cette époque. gros bisous Manou. cathy

Bébert du 33 11/11/2019 13:18

désolé Manou mais je ne lis pas ! j'ai de suite mal aux yeux et c'est depuis longtemps !! mais Danièle lit pour moi ! hi hi hi gros bisous bel am a +

manou 12/11/2019 08:12

Et bien alors peut-être plaira-t-il à Danièle !! bisous à vous deux

maggie 11/11/2019 12:42

J'ai lu la salle de bal de cet auteur et je n'avais pas aimé. Je ne pense pas continuer à lire des romans de cet auteur, surtout quand je vois que tu trouves que le style est simple...

manou 12/11/2019 08:13

J'avais entendu parler de la "salle de bal", les avis sont mitigés aussi sur ce dernier, alors du coup je ne sais pas si je le lirai. C'est bien écrit et l'histoire est intéressante mais il me manque quelque chose...

domi 11/11/2019 11:17

à revoir sur TV5 monde (vu hier) https://www.tv5mondeplus.com/toutes-les-videos/documentaire/apocalypse-la-paix-impossible-apocalypse-la-paix-impossible

manou 12/11/2019 08:13

Un documentaire à voir et revoir en effet !

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -