Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2019 5 25 /01 /janvier /2019 06:20
Gallimard, 2018

Gallimard, 2018

Toutes ces années où je croyais n’avoir cherché qu’un père, je n’avais pas senti l’absente sur chaque photo. Il manquait quelqu’un. Il manquait Elle, la petite fille. On l’avait effacée et je n’avais rien remarqué. Ni vue ni connue. Seul le regard de ma mère aurait dû m’alerter. Je croyais que l’ombre à l’intérieur de ses yeux n’était que mon triste reflet.

Lina réunit ses trois fils pour leur révéler un terrible secret qu'elle leur a toujours caché...

Après la naissance d'Eric, son fils aîné (l'auteur), elle a eu une petite-fille que sa mère l'a obligée à abandonner dès l'accouchement. Elle ne s'en est jamais remise. 

 

A partir de cette révélation, rien ne sera plus comme avant pour Eric...

 

Il cherchera à comprendre pourquoi il a passé sa vie à rejeter une mère qui était toujours absente, partie ailleurs ou qui, même lorsqu'elle était là, était lointaine et jamais prête à des manifestations de tendresse.

Il voudra aussi savoir pourquoi il éprouve lui-même si peu d'empathie pour elle, et a toujours eu avec elle des relations si compliquées. Il pense qu'il n'est pas prêt à lui pardonner son enfance blessée...une enfance où il a vécu tous les jours dans l'angoisse d'être abandonné. Et pourtant...

 

Son envie irrépressible d'explorer le passé, va l'emmener jusqu'à Nice, le lieu de sa naissance. Lina, âgée de seulement 17 ans est venue ici, le mettre au monde, loin de sa mère qui désirait avant tout cacher sa honte à ses connaissances.

Là, elle a dû se débrouiller toute seule dans cette ville inconnue, attendre le jour de l'accouchement dans l'angoisse, car elle ne savait rien de ce qui allait lui arriver, puis accepter qu'on lui arrache son bébé, quelques jours à peine après sa naissance, pour le donner à une nourrice afin qu'elle puisse regagner sa maison "comme si rien ne s'était passé".  

Mais Lina n'acceptera pas ce que lui impose sa mère, elle se battra pour récupérer son fils...ce qu'elle n'arrivera pas à faire trois ans plus tard à la naissance de sa petite-fille. Elle en sera brisée. 

 

L'auteur nous livre ici un roman autobiographique intimiste qui sonne juste, mais qui m'a cependant beaucoup moins touchée que "L'homme qui m'aimait tout bas", où il nous parlait de son père (en fait de "ses pères"). 

Alors que j'ai adhéré totalement au début du livre et beaucoup aimé la toute fin, ses déambulations dans les rues de Nice m'ont paru fort longues. Totalement imaginées par l'auteur à qui sa mère n'a jamais rien raconté, j'ai décroché plusieurs fois au cours du récit...

Même si la recherche de ses origines lui permet de mieux comprendre celle qui, alors âgée à peine de 17 ans l'a mis au monde, même si ce qu'il découvre bouscule ses certitudes d'avoir été mal-aimé, s'il s'aperçoit que derrière sa mère, cette inconnue, il y a aussi une petite-fille à qui on a volé son enfance, qui a elle-aussi, été abandonnée par un père parti sans dire au revoir pour l'autre bout du monde... trop d'errance m'a perdu, si je puis dire. 

 

Au delà de ce ressenti très personnel, c'est un roman très fort et bien écrit.

L'auteur est totalement dans le fantasme, puisque sa mère ne lui a rien dit de ses moments passés à l'attendre. Il imagine ce qu'il s'est peut-être passé, ce qu'elle a pensé, là où elle est allée, et comme il n'a jamais interrogé sa mère à ce sujet, il lui invente une histoire...vraie ou pas n'est pas le problème finalement pour lui, ce qui compte, c'est sa quête d'identité. 

 

L'histoire de Lina, m'a terriblement touchée en tant que femme. Elle a été complètement brisée par une éducation trop rigide et étouffée par la religion et la bienséance. Beaucoup de familles ont ainsi détruit leurs filles, devenues mères trop jeunes et avant le mariage.

C'est une époque qui a existé et cela montre bien le chemin parcouru par les femmes pour conquérir leur liberté, le droit de disposer de leur corps, d'être mère si elles le veulent et quand elles le veulent, et pour celles qui ne le veulent pas, d'accéder à une contraception quel que soit leur âge.

Un combat qui ne peut que nous toucher car être "fille-mère", comme on le disait dans les année 60, c'était tout simplement un scandale que les familles cherchaient à étouffer au plus vite. Il ne faut pas oublier que les préjugés, aggravés par la religion, ont fait beaucoup de mal autour d'eux, et ont brisé de nombreuses familles.

 

Eric Fottorino est un auteur qu'il faut lire pour la sincérité de ses propos et le courage dont il fait preuve pour oser dire à sa mère qu'il ne l'aime pas, alors qu'il a été à la recherche de son amour toute sa vie... les retrouvailles du coup, font chaud au cœur.

...je m'étais sorti de tout. Pas de l'éloignement. Un désamour tenace envers cette petite femme que j'avais longtemps appelée par son prénom, Lina. Dix fois par jour, j'oubliais que j'étais son fils.

On s'en est sortis vivants, Lina et moi. Vivants, pas indemne. Dans mon cœur, une statue de pierre est toujours debout, raide et menaçante.

Je pense à cette expression, "une femme attend son enfant". Mais l'enfant est déjà là, blotti en elle. C'est lui qui attend sa maman. Moi, je t'attendais. Tu n'es jamais venue.

Les secrets trop bien gardés sont comme des cartouches dans un stylo d'enfant. Quand ils éclatent, une encre sombre s'écoule et ça ressemble à du sang.

Le résultat est là. Tu me manques depuis toute la vie.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Céline 29/01/2019 16:48

Tout pour me plaire ! je note et te remercie de cette découverte !
Bonne fin de journée, bises

Maryline 27/01/2019 10:45

Malgré les quelques réticences dont tu nous fais part, j'ai envie de lire ce livre.... Les secrets de famille et les non-dits qui peuvent provoquer un sentiment d'isolement ou de manque d'affection.... et que l'on comprend, quand il est trop tard...
C'est noté! Merci Manou!
Bisous

manou 28/01/2019 07:11

J'avais beaucoup aimé "L'homme qui m'aimait tout bas" et donc je n'ai pas pu m'empêcher de comparer ce qu'en fait il ne faudrait jamais faire ! Mais je l'ai lu avec grand plaisir malgré ce moment que j'ai trouvé trop long_comme l'auteur sans doute lors de ses recherches...Je suis persuadée que c'est voulu :) Il est très émouvant sinon. Bisous

Marie Minoza 26/01/2019 15:05

Tu donnes envie de lire de ce livre:
"Les secrets trop bien gardés sont comme des cartouches dans un stylo d'enfant. Quand ils éclatent, une encre sombre s'écoule et ça ressemble à du sang"...une citation très vraie et bouleversante

manou 26/01/2019 15:15

Il n'a pas son pareil pour trouver des phrases qui nous touchent...Merci Marie de ta visite

Nath 26/01/2019 14:31

Du coup tu me donnes envie de lire cet autre livre sur son père

manou 26/01/2019 15:14

Il met en mot ce que beaucoup d'enfants adoptés doivent ressentir...c'est très beau !

Marion L. 26/01/2019 14:30

Un livre à noter. Merci pour ce partage. Je vois son nom passer régulièrement sans aller le voir, je peux à travers toi.

manou 26/01/2019 15:13

Merci Marion ! Il écrit très bien et je l'ai découvert depuis peu...

moqueplet 26/01/2019 06:37

il est vrai qu'avant les grands mères et même nos mères faisaient difficilement ressentir leurs sentiments....passe une bien agréable journée

manou 26/01/2019 15:13

Toi aussi Monique... Bon week-end

Philippe D 25/01/2019 21:38

Si c'est autobiographique, c'est encore plus poignant !
Bon weekend.

manou 26/01/2019 07:45

C'est le cas...et je trouve que sa façon de raconter est sincère et émouvante. Bon week-end à toi aussi

Eglantine Lilas 25/01/2019 19:04

Sourire ....Help ! ton blog classé 12 eme dans le top des blogs, sur la plate forme ça se fête non ? :-) tous mes compliments bien mérités

bisous

Eglantine Lilas 26/01/2019 08:34

C'est parce qu'il fait froid les gens restent chez eux :-)...je suis en train de faire du ménage dans mes articles et c'est un lien ancien qui m'a amené sur la page d'OB...et tu es sur la première page du classement on ne peut pas te rater :-). bisous

manou 26/01/2019 07:44

Hi hi je ne vais jamais voir les classements :) pourtant en ce moment j'ai beaucoup moins de visite que d'habitude ! Bisous

marine D 25/01/2019 17:10

Un roman qui me parait très compliqué mais triste pour ces enfants que la vie a tant bouleversé, pour cette mère aussi qui n'a jamais accepté cette séparation... Que de tragédies !

manou 25/01/2019 18:33

Une tragédie entièrement due à une grand-mère qui attachait trop d'importance au "quand dira-t-on" , comme c'était fréquemment le cas à l'époque...L'auteur est journaliste et il écrit très bien avec beaucoup de pudeur et d'émotion. bisous

ruthiebear 25/01/2019 16:56

It sounds like a moving story. Thank you for this review. Friendship

manou 25/01/2019 18:31

Merci Ruthie. Passe un bon week-end. Amitiés

Petits Bonheurs 25/01/2019 16:28

Ce livre doit être poignant. Parfois même difficile à lire.
L'éducation rigide était souvent de rigueur dans certaines familles. De cette éducation on en souffre toute sa vie.

manou 25/01/2019 18:31

Et dans le cas de ce roman-témoignage, les enfants aussi en ont souffert toute leur vie. Il faut pardonner à nos parents ce qu'ils n'ont pas pu nous donner et espérer que nos propres enfants feront de même car nous sommes simplement...humains et donc nous faisons tous comme nous pouvons. Bisous

fanfan 25/01/2019 15:35

La vie était difficile pour les jeunes filles qui sortaient du droit chemin ; effectivement, il y en a eu des drames autrefois. Le combat n'est jamais fini pour les libertés des femmes;il est toujours remis en question .Il suffit de voir les mays d'Amérique latine et de l'est.
Un livre à lire sûrement malgré quelques réticences de ta part. Bonne soirée

manou 25/01/2019 16:01

C'est un auteur que je ne regrette pas d'avoir découvert et même si celui-ci a quelques longueurs, le reste du livre est poignant ! bises et une belle fin de journée (je t'imagine sous la neige...)

Céline 25/01/2019 13:14

Je ne connais pas du tout cet auteur mais tu me donnes envie de le découvrir :)
Bonne journée... chez moi c'est pluvieux. Bises

manou 25/01/2019 16:00

C'est un écrivain, enseignant et journaliste, et il est connu dans le monde du cyclisme ! Si tu le découvre un jour je lirai ton avis avec grand plaisir. bises

Quichottine 25/01/2019 12:12

Merci pour ton avis de lecture et cette présentation.
Je n'ai jamais rien lu de lui, je le regrette.
Je note pour de prochaines lectures.
Bisous.

manou 25/01/2019 15:59

Ce qu'il dit de son enfance, de son attente d'amour est poignant mais sera peut-être trop douloureux pour toi. Prends soin de toi...ce n'est peut-être pas le moment de le lire...bisous et une douce fin de journée

laramicelle 25/01/2019 11:50

coucou cette époque n'est pas si loin en France et elle existe encore pour beaucoup de femmes, hélas ; j'aime bien la phrase sur la femme qui attend un enfant ; bisous

manou 25/01/2019 15:57

Dans d'autre pays en effet le sujet est encore d'actualité. Certains passages sont poignants en tous les cas et criant de vérités...J'ai aimé aussi cette idée que c'est l'enfant qui attend sa maman, elle m'a beaucoup touchée...bisous

domi 25/01/2019 11:27

un livre certainement de qualité même si son thème n'est pas de mes préférés

manou 25/01/2019 15:56

Comment Domi, tu ne lis pas Eric Fottorino, grand amateur de cyclisme et journaliste :) :)

danièle 25/01/2019 09:50

Combien de femmes ont subi un tel drame! et du coup combien d'enfants!!
Merci pour ta présentation, je le note mais je n'arriverai jamais au bout de ma liste!
bonne journée, bises

manou 25/01/2019 15:55

Pourtant celui-ci pourrait t'intéresser car la plus grande partie se déroule dans les rues de Nice et peut-être que toi qui connait les lieux, cela t'aidera à le suivre dans cette longue quête dans les pas de sa mère...Bises et une belle fin de journée

écureuil bleu 25/01/2019 09:40

Bonjour Manou. Je partage complètement tes propos. Je l'ai lu et critiqué http://www.unebonnenouvelleparjour.com/un-livre-hommage-d-un-fils-a-sa-mere-3dix-sept-ans-d-eric-fottorino. Et j'ai préféré et de loin "L'homme qui m'aimait tout bas". Dans celui-ci il parle un peu de son père adoptif mais en termes moins élogieux.Bonne journée et bisous

manou 25/01/2019 15:54

Je ne me souvenais pas de ta critique pourtant je t'avais mis un commentaire :) Quand j'aime un premier livre d'un auteur je le garde dans mes listes pour voir ses autres écrits... Nous sommes en effet bien d'accord sur cette lecture...bisous

chemindetables 25/01/2019 09:34

un livre surement poignant, merci d ela présentation comme toujours formidable
belle journée
bisous
patricia

manou 25/01/2019 15:52

Merci Patricia ! Quand je choisis un livre en principe il me plaît mais c'est vrai que selon les moments le ressenti n'est pas le même...bisous

Mimi 25/01/2019 08:50

Une quête d’identité est toujours un moment fort, angoissant et douloureux et l'écriture permet d’ouvrir des brèches pour accepter et s’accepter. Merci de ta belle critique Manou. Bisous et belle journée.

manou 25/01/2019 15:51

C'est certain que pour lui la quête a été longue et sa vie n'a pas été un long fleuve tranquille...un auteur que je ne regrette pas d'avoir découvert...bisous

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -