Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2019 3 13 /02 /février /2019 06:22
JCLattes, 2018

JCLattes, 2018

Les loyautés, ce sont les liens invisibles qui nous attachent aux autres -aux morts comme aux vivants-, ce sont les promesses que nous avons murmurées et dont nous ignorons l'écho, des fidélités silencieuses, des contrats passés le plus souvent avec nous-mêmes...

Dès qu'elle aperçoit Théo en classe, Hélène Destrée est persuadée qu'il est maltraité. Son entourage la pense dépressive et tous lui démontrent qu'il n'en est rien. Mais elle ne veut rien entendre : dans les tripes, elle sent que cet adolescent de 12 ans cache quelque chose. 

 

Des souvenirs douloureux de sa propre enfance remontent à la surface, au fur et à mesure qu'elle perçoit, comme un cri silencieux, les agissements de l'adolescent. 

Elle a beau convoquer la mère, faire un esclandre auprès de la prof d'EPS qui a humilié le jeune garçon devant toute la classe, voir à plusieurs reprises le chef d'établissement, tout le monde est aveugle et lui conseille d'un air désolé... de se reposer. 

 

C'est vrai que Théo ne porte aucune marque de sévices. Il présente simplement un retard de croissance, mais elle ne peut pas expliquer pourquoi...elle le sent !

Ce qu'elle ne sait pas par contre, c'est que Théo et son ami Mathis, se cachent derrière l'armoire sous l'escalier de service, pour boire des alcools forts qu'ils achètent grâce à l'argent que Mathis vole à sa mère...

 

Le lecteur assiste désarmé à la descente aux enfers de ces deux jeunes ados qui ne peuvent demander l'aide de personne.

Le doux et raisonnable Mathis a compris qu'il y avait un problème entre ses parents mais n'en devine pas la cause. 

Quant à Théo, il mène une vie compliquée entre la semaine passée chez sa mère avec qui il a une vie bien rangée, son meilleur ami Mathis qu'il ne fréquente qu'au collège et,  la semaine triste et emplie de désespoir, qu'il passe chez son père, au chômage de longue durée et qui perd peu à peu les pédales et se noie dans sa dépression...

J'ai pensé que le gamin était maltraité, j'y ai pensé très vite, peut-être pas les premiers jours mais pas longtemps après la rentrée, c'était quelque chose dans sa façon de se tenir, de se soustraire au regard, je connais ça, je connais ça par coeur, une manière de se fondre dans le décor, de se laisser traverser par la lumière.

Ce roman intimiste et profond est bouleversant, comme beaucoup de livres de Delphine de Vigan.

L'auteur se place tout de suite du côté des enfants. Elle dresse le portrait de deux ados en détresse pour des raisons familiales différentes et qui deviennent amis. Leurs parents ne remplissent pas leur devoir de parents et ne font rien pour protéger leurs enfants.

 

L'auteur aborde le thème de la loyauté sous plusieurs facettes : 

La loyauté d'un ami : En ne parlant pas des difficultés de Théo à un adulte, Mathis va le mettre en danger.

La loyauté d'un adulte à l'enfant qu'il a été : c'est le cas d'Hélène et de ce qu'elle cache de sa propre enfance. 

La loyauté de l'enfant par rapport à son autre parent en cas de divorce. C'est le cas de Théo qui a promis de ne rien dire sur les problèmes de son père. 

 

C'est un roman choral où chacun des personnages prend tour à tour la parole.

 

Hélène d'abord, puisque c'est elle qui est au centre du roman, elle qui parce qu'elle a connu aussi la maltraitance, va tout faire pour être entendue et aider le jeune garçon à s'en sortir.

 

Théo ensuite, qui est un enfant meurtri. Il n'a qu'un seul souvenir de ses parents ensembles. Sa mère ne veut pas savoir ce qu'il fait chez son père, alors il lui ment ou ne démentit pas ses propos. Il ne lui dit rien sur l'ambiance à la maison, ni sur le manque de nourriture et d'argent, ni sur l'état dépressif de son père.

 

Mathis, son meilleur ami, est lui-aussi un ado solitaire. Il est très sensible et a peur pour Théo car il sent que son ami ne va pas bien, mais il est totalement démuni et ne sait pas que faire. Il pense qu'en se taisant, ainsi il le protège. 

 

Cécile, la maman de Mathis, est elle-aussi en souci pour son fils. Elle pense à tort que Théo a une mauvaise influence sur lui. Elle-même ne va pas bien depuis qu'elle a découvert que son mari avait une double vie, non pas avec une autre femme, mais en devenant un autre personnage en dehors de la maison. Depuis elle parle toute seule et consulte un psy.

 

Voilà un roman subtil et tout en finesse. Il nous parle de maltraitance et des loyautés...qui parfois mettent les autres ou nous-même en danger.

Un roman qui force à réfléchir et à se poser des questions, qu'aurai-je fait moi, dans une telle situation...

A lire absolument surtout si vous travaillez avec des enfants ou des ados. 

Je parle toute seule, oui, pour me rassurer, me consoler, m'encourager. Je me tutoie, parce que malgré tout les deux parties de moi-même se connaissent depuis longtemps. J'ai bien conscience que cela peut paraître ridicule. Ou inquiétant. Mais le fait est que cette partie de moi qui s'adresse à l'autre se montre toujours confiante , et rassurante.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marion L. 28/02/2019 17:17

On m'en a souvent dit beaucoup de bien et j'avais hésité à le lire pour mon mois à thème sur l'école en sept 18. Il est resté dans ma PAL et après ton avis... j'ai encore plus envie de le lire. Je trouve le sujet très intéressant. Merci

Mimi 24/02/2019 08:40

J’hésitais à le lire, mais ma voilà piquée à vif après la lecture de ta critique. Difficile d’aider quelqu’un qui ne parle pas et tellement plus facile de faire semblant de ne rien voir. Ici, on peut remercier Hélène d’être si attentive, mais on peut aussi se demander pourquoi elle « s’acharne » à sauver Théo. Sans doute a-t-elle besoin de se sauver elle-même...

Philippe D 15/02/2019 21:59

Je l'ai lu mais j'ai dû lire ton résumé pour retrouver l'histoire. Il ne m'en restait pas grand-chose, pourtant, j'avais bien aimé ce livre...
Bon weekend.

manou 15/02/2019 15:20

Merci à tous pour vos commentaires ! Je vais pouvoir venir vous voir car ma connexion internet vient enfin d'être rétablie...promis je passe tous vous voir très bientôt mais je ne répondrai pas aujourd'hui ni demain à vos commentaires individuellement sauf si vous me posez des questions...Bonne fin de semaine en attendant !

chemindetables 14/02/2019 16:51

merci de la présentation il doit être très émouvant, poignant ce livre
et oui "la" question moi qu'aurai-je fait ????
bisous
patricia

marine D 14/02/2019 11:22

Certainement un très beau roman mais en ce moment je crois qu'il me déprimerait, j'ai besoin d'un peu de gaité ...
Je me suis réabonnée à ton blog, Manou
Bises

Victoria - Lynn 13/02/2019 18:58

coucou, un sujet très grave et bien triste ; bisous

Renée 13/02/2019 15:32

Zut mais j'ai pas reçu cette news aujourd'hui!!!! Bisous merci de cette présentation

wolfe 13/02/2019 14:32

Bonjour
Cela a l'air d'être un récit poignant!
Bisous

fanfan 13/02/2019 13:53

Tu donnes envie de lire ce livre qui semble très intéressant par le sujet qu'il traite et qui est d'actualité. Je connais cette auteure ; elle écrit bien. Bonne soirée

eliane roi 13/02/2019 12:53

Je passe vite fait avant qu'Overblog ne plante complètement (on ne reçoit plus les newletters). Ce livre doit être intéressant et refléter des réalités de notre époque. Bonne lecture à tous ! Bises à Manou !

Lavandine 13/02/2019 12:20

J'avais lu un roman de Delphine de Vigan mais je suis restée un petit peu sur ma faim. Je ne me souviens plus très bien pourquoimais il me semble que son écriture ne me convient pas. Par contre le sujet qui évoque ton livre c'est un sujet qui me parle . On rencontre quelquefois des gens et on sent qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Même si on ne peut pas le définir tout de suite on sent juste qu il y a quelque chose que cette personne nous cache.
Je t'embrasse et te souhaite une belle journée.
Lavandine

Maryline 13/02/2019 12:06

Il doit être très intéressant en effet, de plus j'aime beaucoup cette auteure dont j'ai lu plusieurs livres... Le thème m'interpelle, j'ai connu ces enfants perturbés par des vies compliquées dans les dernières années où je travaillais.
Je le lirai.... En ce moment je lis: Confiteor de Jaume Cabré... un roman pas facile à lire en raison de sa construction qui passe de l'enfance à l'âge adulte sans cesse et sans liaison, un enfant surdoué et mal aimé qui raconte sa vie une fois adulte à celle qu'il aime, néanmoins, j'aime le retrouver chaque soir.
Bisous et merci...

écureuil bleu 13/02/2019 11:03

Bonjour Manou. J'ai beaucoup aimé ce livre moi aussi, chroniqué mi novembre. Delphine de Vigan me bouleverse à chaque fois, mais je crois que celui-ci est mon préféré. Bonne journée et bisous

Nell 13/02/2019 10:49

Un beau et grave sujet abordé qui ne laisse surtout pas insensible. Merci, ma chère Manou, de nous en livrer quelques passages. Gros bisous et excellente journée

Doc Bird 13/02/2019 08:56

Ta dernière phrase a achevé de me convaincre que je dois lire ce roman, après tout le reste de ta chronique ! Merci du partage !

laramicelle 13/02/2019 07:54

coucou merci pour la découverte de ce livre ; c'est en effet un sujet sensible et quand on connaît les statistiques sur les enfants maltraités on est obligé de se poser la question ; bisous

moqueplet 13/02/2019 06:59

un livre qui ose parler de ce sujet ignoble....

voilà une livre qui ose parler de cette douloureuse façon de traiter des enfants qui n'ont pas demander de venir au monde....mais crois-tu que malgré tout ce qu'il se dit de nos jours, cette douleur pour les enfants s'arrêtera un jour....je doute beaucoup...passe une bien agréable journée

CathyRose 13/02/2019 06:58

Comme pour Nell j'arrive ici à tout hasard car comme hier pour canalblog, c'est overblog qui n'envoie pas les news ce matin. Oui que ferait-on dans un cas pareil ... pas facile de répondre tant qu'on n'est pas confronté au problème ... Je n'ai encore rien lu de Delphine de Vigan, mais elle est sur ma liste !
Belle journée, bisous !
Cathy

missfujii. 13/02/2019 06:33

Merci pour cette présentation de lecture qui m''interesse fortement

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -