Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2018 5 23 /11 /novembre /2018 06:19
Sabine Wespieser Editeur, 2018

Sabine Wespieser Editeur, 2018

Je reste encore un long moment à regarder le flot des passagers. J'imagine leur vie, leur métier, leur invente des destinées que j'aimerais coucher sur le papier, ce que je ne ferai pas par superstition, comme si écrire sur eux pourrait influer le cours de leur existence.

...je l'aime, ce face-à-face, il apaise le vide en moi quand les avions tournent là-haut, créant un vertige, un peu comme ce jour où la voiture a valsé. Je m'en souviens à présent...

Elle tire sa valise derrière elle, elle va d'un terminal à un autre, l'air pressé. Elle parle avec les gens de voyages et de destinations de rêve. Elle s'invente un personnage différent à chaque question, écoute les voyageurs lui raconter leurs vacances, change de métier et de destination, selon son humeur et le prochain départ...

Elle paraît tout ce qu'elle n'est pas : elle est SDF. 

 

En fait un jour, il y a huit mois, elle a atterri là à Roissy et elle y est restée. Sans passé, sans mémoire à part quelques bribes qui remontent à la surface et lui font peur... elle s'est déguisée en passagère, pour survivre et devenir "indécelable". La proximité des avions l'apaise...

 

Ses "amis" sont comme elle, ils vivent dans les sous-sols, se lavent dans les toilettes de l'aéroport, et volent leur nourriture dans les poubelles. C'est Vlad qui lui a montré comment s'en sortir et où dormir, mais Vlad tombe gravement malade et elle se retrouve seule...sans protection, perdue dans ce lieu qu'elle connaît bien, et son fragile équilibre vole en éclat. 

 

Aussi, quand son regard croise celui d'un homme qu'elle surnomme "l'homme au foulard" et qui vient tous les jours à la même heure attendre le vol Rio-Paris, elle prend peur. Est-ce un policier ? Mais lui ne lui veut aucun mal.  Sa femme a disparu lors du crash d'avion qui a eu lieu des années auparavant, et il ne s'en est jamais remis.  Il croit qu'elle-aussi est là car, comme lui elle a perdu quelqu'un lors de ce terrible accident d'avion...

Elle ne dément pas ! 

Car elle le sait à présent : c'est un drame qui dans sa propre vie a provoqué cette amnésie qui l'a arrachée à son passé... 

Je suis tombée moi-aussi. Une chute fracassante qui ne m'a pas tuée comme eux, mais dont je suis ressortie autre. Avant que cela ne se produise, je vivais ma vie. Je ne sais plus laquelle, mais une vie qui m'appartenait "entièrement" et dont j'usais comme on use de tout ce que l'on croit posséder.

Tout dans ce roman est question d'ambiance.

L'ambiance du lieu d'abord, immense, impersonnel mais où se croisent des milliers de personnes qui voyagent de part le monde. 

Nous entrons également dans l'ambiance particulièrement touchante et violente qui régit la petite communauté de SDF de Roissy. Toujours sur la défensive, persuadés qu'on veut à tout instant les envoyer dans des foyers, ils vivent dans l'angoisse du lendemain, tout en ayant la complicité de certaines personnes faisant partie du personnel de l'aéroport.

Leur peur les pousse à fuir les personnels de sécurité qui ont du flair pour les détecter.

Pour leur échapper un seul moyen, marcher, marcher et encore marcher, fuir les caméras et s’asseoir de temps en temps, l'air de rien pour se reposer un peu, comme si on attendait quelqu'un.

Enfin, nous entrons aussi dans l'ambiance intérieure tourmentée de la jeune femme, et nous vivons à travers elle, ses émotions, ses peurs comme ses joies, son angoisse par rapport à certaines images de son passé qui la traversent et dont elle ne comprend pas la signification.

Cette jeune femme très attachante n'est pas uniquement une SDF, elle est à la recherche de son passé, et d'elle-même et son histoire nous tient en haleine tout au long de la lecture. 

 

L'écriture de ce roman est fluide et très imagée, voire cinématographique...

L'auteur sait particulièrement bien restituer les bruits et les odeurs de ce lieu particulier qu'est l'aéroport de Roissy, tout en nous faisant réfléchir sur la condition de vie des sans-abris. 

Elle s'est formidablement bien documentée avant d'écrire son roman. Elle a dit-elle, tenu à rencontrer toutes les personnes qui y travaillent, de la tour de contrôle aux sous-sols, pour être sûre que son histoire ne serait pas seulement originale, mais plausible.

Son roman part d'une histoire vraie qu'elle a simplement transposée en France, et il se termine sur une note d'espoir qui n'est pas à négliger. 

 

Tracer un cercle dans la neige. M’asseoir en son centre. Dresser tout autour une muraille transparente et rester là, sans bouger ni rien ressentir, parce que sentir fait trop violence ici.

Je vous invite à aller lire l'avis de Zazy, ci-dessous...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marion L. 10/12/2018 17:05

Oula, tu donnes très envie de le découvrir. Nous l'avons à la médiathèque, je vais pouvoir le lire. Merci pour cette énième découverte.

manou 11/12/2018 07:46

Il se lit vite tu verras. J'ai eu du plaisir à le découvrir et j'ai trouvé qu'il pourrait être adapté au cinéma sans problème...

bibliblog 01/12/2018 13:29

Bonjour Manou ! J'avais repéré ce titre il y a quelques temps et je pense le lire aussi. Du coup, j'ai survolé ta critique et y reviendrai plus tard lorsque j'aurai lu le roman.

manou 01/12/2018 13:55

Pas de problème je fais pareil quand je dois lire le livre sinon il n'y a plus de découvertes :) j'espère que tu vas bien et que tu es enfin installée dans ta nouvelle vie...

Eglantine lilas 26/11/2018 17:55

Voila un résumé ...non pas, le mot n'est pas approprié ????une mise une mise en bouche qui donne envie de déguster le livre . Une fois de plus je t'admire de si bien nous parler des livres ...
merci
bisous

manou 27/11/2018 05:51

Merci ! Venant de toi qui sait si bien nous conter des histoires, cela me touche beaucoup...bisous et une douce journée

dasola 26/11/2018 17:12

Bonjour Manou, j'entends pas mal d'éloges sur ce roman de la fille de Bertrand Tavernier. Je l'ai noté. Et l'éditeur est de qualité. Bonne après-midi.

manou 27/11/2018 05:50

C'est bien vrai, je n'ai jamais été déçue par cet éditeur et je me laisse souvent tentée par des auteurs inconnus édités chez lui. Bonne journée

Céline 26/11/2018 09:04

Je en connais pas mais ça a l'air bien :)

manou 26/11/2018 09:23

Oui il se lit vite en plus ! bises

Philippe D 23/11/2018 21:48

Je ne connais pas du tout ce roman, mais il m'intéresse... Merci pour la découverte et bon weekend.

manou 24/11/2018 06:13

Il te plaira j'en suis sûre, non seulement il est touchant et très réaliste mais en plus il part d'une histoire vraie. Bon week-end Philippe

Durgalola 23/11/2018 20:48

c'est un très bon livre, ; c'est sûr et merci pour la découverte. Bises

manou 24/11/2018 06:12

Je ne connaissais l'auteur que de nom et je ne regrette pas de l'avoir lu...bises

laramicelle 23/11/2018 19:11

coucou ça me fait penser à un film avec Tom HANK qui vivait dans un aéroport ; bisous

manou 24/11/2018 06:12

Mimi m'en a parlé aussi, ce film ne me dit rien je ne crois pas l'avoir vu ! bisous

CathyRose 23/11/2018 17:30

Là tu me tentes vraiment Manou ... donc je le note, à la suite des autres ...! J'avais déjà entendu parler de ces SDF qui " vivent " dans les aéroports, et qui essaient de se fondre dans la masse. Et le fait que cette jeune femme soit à la recherche de son passé m'intéresse beaucoup.
Belle soirée, bisous !
Cathy

manou 24/11/2018 06:11

L'auteur s'est inspirée d'une histoire vraie...dans les deux cas et elle a passé du temps à Roissy ce qui rend ce roman très réaliste. bisous

danielle 23/11/2018 17:27

je me permets de te donner le lien vers l'article qui parlait de ce thème. https://dalienor.wordpress.com/wp-admin/post.php?post=1206&action=edit

manou 24/11/2018 07:50

euh ton lien ne marche pas il me mène sur une page wordpress où je dois me connecter !! Bon on verra ça plus tard alors...bon we

manou 24/11/2018 06:10

Merci Danielle je vais aller voir ton article. Promis !

fanfan 23/11/2018 16:55

Un livre qu'on a envie de lire ! Bon week end

manou 24/11/2018 06:10

En plus il se lit vite et nous touche...Bon week-end à toi aussi

Renée 23/11/2018 15:44

ça je note j'aime bien la description. Bisoussss

manou 23/11/2018 16:54

C'est fait pour ça les échanges sur les livres. On note ce qui nous tente :) bisous

keisha 23/11/2018 14:54

Je l'ai emprunté, commencé, mais sans doute par manque de temps je n'ai pas accroché. peut être devrais je laisser une chance?

manou 23/11/2018 16:53

Tiens tu es la première personne à me dire ça pour ce livre. Mais cela m'arrive parfois, j'aime rentrer assez vite dans les histoires et du coup si je n'accroche pas, maintenant je n'insiste pas ! bonne soirée

Eve-Yeshé 23/11/2018 14:23

ta critique me plaît beaucoup et je sens qu'une nouvelle tentation se profile à l'horizon le thème m'intéresse, car la solitude est omniprésente dans notre société et c'est encore pire avec les fêtes qui arrivent et le matraquage publicitaire incitant à consommer toujours plus.
bon week-end à toi

manou 23/11/2018 16:52

C'est bien vrai et cette solitude ne peut pas nous laisser indifférents...tu as bien raison. je n'ai pas regretté ma lecture. Bon week-end à toi aussi

Martine MARTIN 23/11/2018 13:15

Tu donnes vraiment envie de le lire mais hélas pour le moment aucune motivation à lire. J'essaye mais je n'arrive pas à finir un seul livre mêmevsuand ils m'intéressent. C'est ainsi tous les hivers car hyperactive je n'arrive pas à me fixer sur un fauteuil et le soir je suis fatiguée et je m'endors aussitôt en lisant. Je ne lis que l'été sur la plage en me séchant au soleil. Bon week-end et à lundi. Bisous

manou 23/11/2018 16:51

Je bouge beaucoup moi-aussi et je ne lis jamais dans la journée alors je comprends bien que si tu t'endors évidemment tu ne peux pas lire le soir comme je le fais...(ou le matin tôt car je suis très matinale par rapport aux autres membres de la famille). Bisous et un doux week-end

Feelaure 23/11/2018 13:03

Merci pour ce nouveau partage Manou, j'avoue que j'ai besoin de lire des choses plus gais en ce moment mais il doit être très beau
Bisous & douce fin de semaine

manou 23/11/2018 16:49

Il n'est pas très gai c'est bien vrai mais le fait que la fin soit belle et pleine d'espoir c'est une bonne chose finalement car on s'attache aux personnages...bisous et un doux week-end (au chaud)

marine D 23/11/2018 12:59

Deux êtres perdus dans leur détresse, un très beau livre à coup sûr...
Merci Manou

manou 23/11/2018 16:48

Il est touchant et les personnages sont attachants...bisous Marine et une douce fin de journée

ruthiebear 23/11/2018 12:28

I ad difficulty opening your blog today. Thank you for the interesting way you talk about this story. Friendship

manou 23/11/2018 16:47

Cela arrive Ruthie pourtant personne d'autres ne m'a signalé de problèmes particuliers aujourd'hui :) Tu n'es pas obligée de venir quand il y a un souci, je ne me vexerai pas. Amitiés

virjaja 23/11/2018 12:24

quelle vie! il à l'air intéressant ce livre, je note, merci. gros bisous Manou. cathy

manou 23/11/2018 16:46

Contente de donner des idées de lectures ou de cadeaux. J'ai apprécié sa lecture et comme c'est une amie avec qui je partage beaucoup de points communs qui me l'a conseillé, je n'ai pas été déçue. bisous

domi 23/11/2018 12:13

très intéressant dans un lieu tentaculaire que je n'aime pas particulièrement, un livre à lire assis sur sa valise ?

manou 23/11/2018 16:45

Si tu veux, c'est mieux que dans les toilettes où la pauvre passe beaucoup de temps ! Perso je ne connais que des aéroports plus petits, j'ai jamais mis les pieds à Roissy

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -