Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2018 1 26 /11 /novembre /2018 06:18
L'Asiathèque, 2018

L'Asiathèque, 2018

Il n'est pas facile de remonter jusqu'à des souvenirs d'enfance sans se tromper. On finit par mélanger des personnes, s'égarer dans les intrigues, omettre des détails importants, se rappeler sans raison une image, un instantané. Le plus souvent on ignore pourquoi ce sont ceux-là et pas d'autres, mais même longtemps après, on les savoure encore.

Je n'ai pas lu le précédent recueil de l'auteur paru à l'Asiathèque l'année dernière, mais j'avais tellement entendu du bien de cet auteur que j'ai tout de suite accepté la proposition de Pascaline, que je remercie ici chaleureusement, lorsqu'elle m'a proposé de m'envoyer celui-ci en service de presse. 

Comme souvent pour les recueils de nouvelles, je prends tout mon temps pour les lire afin de m’imprégner de l'ambiance de chacune. Du coup, je mets beaucoup plus de temps pour lire un recueil qu'un roman, je sais c'est un comble, car en plus j'alterne parfois plusieurs lectures différentes. 

Ce ne sont pas des îles perdues au milieu des eaux : elles préfèrent longer les côtes, les précéder, comme pour annoncer à la mer qu'elle ne pourra pas aller beaucoup plus loin, qu'elle devra faire un compromis. Elles sont l'avant-garde des terres et les hésitations des océans...

Dans ce recueil qui comprend seulement sept nouvelles, l'auteur nous parle de la mer ou plutôt des mers et des océans, proches ou lointains et surtout des personnes qui y vivent, qu'ils soient capitaines, pêcheurs, simples navigateurs ou qu'ils rêvent de la traverser pour découvrir un monde meilleur, commencer une nouvelle vie, oublier le passé...

 

L'auteur dans chacun de ces récits, prend le temps d'installer le décor, de présenter les personnages. Les nouvelles n'ont pas toutes une chute mais la fin arrive toujours à nous surprendre.

Le lecteur retrouve dans ces nouvelles, les traditions des pays explorés, les peurs ancestrales que la mer véhicule, les joies des navigateurs partis explorer d'autres contrées... 

La mer connaît la nature humaine mieux que personne, l'honneur bafoué, les amours déçus, les imprudences ; elle souffre elle-aussi des drames, des disparitions, des naufrages ; elle sait tout des hommes, de leurs espoirs, de leurs désirs et de leurs rêves.

 

Les récits sont fluides, plaisants à lire mais poignants, réalistes et parfois teintés d'humour. L'auteur mêle la réalité à ses lectures et le lecteur retrouve dans ces écrits, avec étonnement mais grand plaisir, de grands auteurs qui ont su éveiller la curiosité de l'auteur encore enfant, lui donner envie de voyager et d'explorer le monde pour découvrir la diversité de l'humanité...

Ainsi lors de votre lecture,  vous vous retrouverez à bord du "Narcisse" avec Joseph Conrad, vous suivrez le fier Auguste à bord de sa barque, vaincu lui-aussi par un énorme espadon comme le héros du roman d'Ernest Hemingway,  vous croiserez George Orwell, et peut-être même Robert Louis Stevenson à Apia...et bien d'autres, comme Somerset Maugham, en Birmanie. Je ne les ai pas tous reconnu mais qu'importe !

L'histoire d'Auguste allait-elle en rejoindre d'autres des drames petits ou grands, bien ou mal terminés, qui s'étaient accumulés au fil des années, et qu'ils évoquaient de temps en temps avec un reste d'angoisse, comme pour être vraiment sûr d'y avoir échappé ?

Vous l'aurez compris, ces nouvelles sont toutes de style différent !

Certaines sont plutôt inquiétantes ou carrément angoissantes. D'autres teintées d'humour. Mais toutes montrent à quel point la mer a une emprise sur ceux qui en vivent ou se sont installés à proximité. 

...il en était sûr : c'était une vague, une énorme vague, qui s'avançait à toute vitesse vers la poupe devant ses yeux exorbités. Elle venait d'Afrique, de Somalie, haute comme une montagne, solide et silencieuse. Elle ne déferlait pas, elle déplaçait seulement sa masse gigantesque avec majesté, comme une force qui va.

L'auteur, Hubert Delahaye, a été chercheur au Collège de France dans le domaine de la Sinologie. Il s'est spécialisé dans l'iconographie chinoise. Il a tenu la chaire d'Histoire sociale de la Chine et a été Maître de Conférences aux Instituts d'Extrême Orient. 

 

Son amour des voyages, sa grande tolérance et sa curiosité sans borne, le regard particulier qu'il porte sur les gens, qu'il observe toujours avec beaucoup d'humanité, une grande finesse psychologique et beaucoup de respect, font de ses écrits des témoignages vivants des pays qu'il traverse. Les gens nous apparaissent ainsi comme parfaitement intégrés à leur milieu de vie, et le décor devient un personnage à part entière qui prend toute la place qui lui revient.

 

Voilà donc un recueil captivant à offrir ou à s'offrir pour un voyage dont vous ne reviendrez pas forcément vivant... mais qui aura eu le mérite de vous emporter très loin sans hésitation !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Calixte 28/11/2018 08:25

Merci pour cette découverte ! Un recueil qui invite au voyage ... A mettre sous le sapin pour faire des heureux !

manou 28/11/2018 08:32

En effet ce sera un cadeau apprécié par les amoureux de la mer :)

Philippe D 27/11/2018 21:33

J'aime les nouvelles, alors, pourquoi pas?
Bonne fin de soirée.

manou 28/11/2018 06:56

Si le thème t'intéresse elles te plairons !

moqueplet 27/11/2018 04:35

j'avais ce texte depuis un bon moment et il a été programmé il y a déjà bien un mois, comme quoi il est d'actualité....passe une douce journée

manou 27/11/2018 05:42

En effet...tout à fait d'actualité :) bonne journée à toi aussi, je vois que la tienne commence bien tôt...

ruthiebear 26/11/2018 20:28

Thank you for this interesting review. Friendship

manou 27/11/2018 05:42

Merci de ton message Ruthie. Amitiés

lemenuisiart 26/11/2018 19:23

C'est bien comme présentation

manou 27/11/2018 05:41

ça parle pas de chat :) :)

laramicelle 26/11/2018 19:10

coucou ton texte me fait penser à mon poème préféré, "l'homme et la mer "de Baudelaire ; ce n'est pas parce que j'habite sur la côte ; mais Baudelaire a fait un jeu de miroir entre la mer et l'homme et j'aime les mots qu'il a mis sur ses sentiments ; Et cependant voilà des siècles innombrables
Que vous vous combattez sans pitié ni remords,
Tellement vous aimez le carnage et la mort,
O lutteurs éternels, ô frères implacables !
bisous

manou 27/11/2018 05:41

Beaucoup de nos grands poètes ont écrit sur la mer qui a de tout temps attirée les hommes et nourrit leur imaginaire. Merci pour ces mots Laramicelle. bisous

Nassy 26/11/2018 17:43

Très tentant, ce recueil. Merci pour la présentation. Bisous

manou 27/11/2018 05:40

Pour qui aime la mer où habite à proximité :) bisous

Colette 26/11/2018 17:34

La mer me fascine ………

"Homme libre, toujours tu chériras la mer!
La mer est ton miroir; tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer.
…..
Je note, je connais quelqu'un qui l'appréciera !Merci et bisous.

manou 27/11/2018 05:39

Il fera un cadeau parfait ! Et je lirai ton avis avec plaisir...Bisous

kimcat 26/11/2018 16:09

Tu nous as très bien présenté ce recueil qui doit être captivant.
Bisous Manou

manou 27/11/2018 05:40

Merci ! Je l'ai lu avec grand plaisir ! bisous

Rose63 26/11/2018 15:46

Pour ma part j'aime voguer dans cette immensité , je m'y sens bien
Je n'ai jamais lu ce style de lecture sous forme de nouvelles , si c'est fluide à lire ça peut m'attirer car le sujet me plait
Bonne journée Manou
@ Demain

manou 26/11/2018 16:02

J'ai découvert l'auteur avec ce recueil et je l'ai lu avec beaucoup de facilités et de plaisir malgré quelques nouvelles angoissantes. bises @ demain, je pense que j'arriverai à venir te voir plus tôt dans la journée qu'aujourd'hui :)

CathyRose 26/11/2018 15:20

Je n'ai jamais eu l'occasion de lire des nouvelles, il faudrait que j'essaie. Oui la mer je pense qu'on n'y est pas insensible, c'est tout un univers, moi j'aime la regarder, après je ne pense pas que je pourrais y vivre ...
Bel après-midi, bisous !
Cathy

manou 27/11/2018 05:38

Ce n'était pas un bien gros mensonge :) :) bisous

CathyRose 26/11/2018 16:05

Et en lisant ta réponse je me dis que j'ai fait un mensonge, j'ai lu un livre de Victoria Hislop où il y avait 7 ou 8 petites histoires ... méa culpa !
Bel après-midi, bisous !
Cathy

manou 26/11/2018 16:01

La différence est que lorsqu'on a peu de temps on peut lire une nouvelle en entier, laisser le livre de côté et y revenir. Juste le thème réunit les différentes parties du recueil. J'en lis de temps en temps ! bisous

Josette 26/11/2018 15:16

je ne connais pas cet auteur mais tu en parles si bien...

manou 26/11/2018 15:59

Je ne le connaissais pas du tout non plus mais on a beaucoup parlé de son précédent livre et cela m'a donné envie de le découvrir. Bises

celine 26/11/2018 14:51

je note, encore une belle idée lecture, merci à toi. heureuse que ce joli matou te plaise, il est déjà tellement beau sur la photo, j'avais une peur bleue de le "rater". bises.celine

manou 26/11/2018 15:58

Je sais je lis beaucoup et j'en ai encore plein en retard à présenter car je ne veux pas en mettre plus de trois par semaine sur le blog...bises

Eve-Yeshé 26/11/2018 14:21

je note, les extraits me plaisent et ta critique est alléchante !

manou 26/11/2018 15:58

Merci Eve, je ne voulais pas en dire trop car déjà que les nouvelles sont courtes, il valait mieux que je n'en dévoile pas trop :)

Renée 26/11/2018 13:46

merci de le signaler Manou..et de nous livré des extraits et appréciations. ....Bisous

manou 26/11/2018 15:57

Pour ceux qui aiment voyager et prendre le bateau c'est parfait :) bisous

virjaja 26/11/2018 12:59

j'aime les nouvelles, et j'aime la mer, ce livre me tente!!! merci. gros bisous Manou. cathy

manou 26/11/2018 15:56

J'espère qu'il te plaira ! Bisous

Maryline 26/11/2018 12:44

Je ne suis pas une grande lectrice de nouvelles.... j'aime bien m'immerger dans un monde pour quelques jours...
Ce livre a l'air bien fait avec ces différentes nouvelles autour d'un même thème...
Belle journée!
Bisous

manou 26/11/2018 15:56

J'en lis peu moi-aussi mais en ce moment cela me permet d'alterner en lisant des histoires courtes quand je n'ai pas le temps de me fixer plus longtemps. Bisous

domi 26/11/2018 12:21

en effet un recueil à ne pas louper

manou 26/11/2018 15:55

Pour ceux qui aiment lire ! Mais on peut le proposer aux grands ados...

Céline 26/11/2018 10:40

Pas trop mon genre de lectures.
Bonne journée, bises

manou 26/11/2018 15:54

Je comprends il y a bien quelques légendes qui pourraient te plaire mais pas de SF ou d'enquêtes à l'horizon. bises

Pascale MD 26/11/2018 10:21

Merci pour ce partage, encore un à noter ;-)
Bises et bonne journée Manou

manou 26/11/2018 15:53

Le style de l'auteur rend ce livre très agréable à découvrir. bises et une douce fin d'après-midi

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -