Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2018 2 09 /10 /octobre /2018 05:14
Gallmeister, 2011

Gallmeister, 2011

Gary regardait le lac à travers les arbres par la fenêtre en mangeant son saumon, il savait qu'il aurait dû se sentir chanceux, mais il n'éprouvait rien d'autre qu'une légère terreur au fond de lui à l'idée de ne pas savoir comment passer la journée, comment meubler les heures. Il avait ressenti cela toute sa vie adulte, surtout le soir, surtout quand il était célibataire...

Chaque fois qu'il avait rêvé de sa cabane, il n'y avait pas vu Irène. Il ne s'en était pas rendu compte jusque-là. Elle n'était pas assise dans un fauteuil à ses côtés, elle ne se tenait pas près du poêle à bois. Elle n'avait pas sa place dans les rêves de Gary...

 

Pourquoi n'a-t-il jamais eu d'amis, depuis qu'il vit avec Irène en Alaska ? se demande Gary. Est-ce dû à la timidité et à la discrétion de cette dernière, ou à la rudesse de la vie d'ici ?

 

C'est pour trouver les réponses à ces questions existentielles que Gary décide de tout quitter pour construire une cabane en rondins, sur Caribou Island, un îlot isolé en plein milieu de Skilak Lake, un lac glaciaire à la belle couleur de jade sur les rives duquel, eux et leur fils Mark sont les seuls habitants à des kilomètres à la ronde.

Gary a toujours rêvé de cette cabane, une cabane construite de ses mains avec trois fois rien, et à présent, rien ne l'arrêtera ! Cette vie de pionnier et d'aventurier, il veut la connaître avant de vieillir...et de mourir. 

 

Mais ce projet comme tant d'autres auparavant se heurte à la dure réalité de ces contrées sauvages. L'hiver plus précoce que jamais fait son apparition alors que la cabane est loin d'être terminée.

Irène qui a pris froid, est prise de migraines insoutenables et ne dort plus. Persuadée que son mari veut en fait l'éloigner et la quitter, elle ne cesse de déprimer et de voir tout en noir, y compris les différentes périodes passées de sa vie de femme et de mère. 

Au fur et à mesure que la cabane prend forme, le couple se déchire et leurs relations sombrent dans l'incompréhension, la méchanceté, la hargne...

Bientôt le lac sera impraticable et il faudra attendre qu'il soit totalement gelé pour que le couple puisse à nouveau regagner la terre ferme.
 

Rhoda, et Mark leurs enfants, sentent bien que rien ne va plus pour leurs parents, mais ils ont leur propre problème de vie à régler...Rhoda parce qu'elle rêve de se marier avec Jim qu'elle aime sincèrement mais qui lui, passe par une autre phase de sa vie où il cherche plutôt à vivre des aventures sans lendemain, qu'à se fixer, et Mark, parce que lui ne veut surtout rien savoir.

C'est alors que pour Irène, resurgissent les terribles souvenirs de son enfance, lorsque toute petite, elle a retrouvé sa mère, pendue...l'abandonnant pour toujours...

 

On peut choisir ceux avec qui l'on va passer sa vie, mais on ne peut pas choisir ce qu'ils deviendront.

 

Au milieu des étendues sauvages de l'Alaska, des paysages époustouflants de beauté, David Vann nous livre encore un roman poignant sur l'amour, les rêves et surtout la solitude.

Il explore les faiblesses des hommes, la dureté et la sincérité de leurs pensées les plus intimes,  celles qui sont enfouies parfois depuis l'enfance et que l'on n'ose pas seulement formuler...

Le lecteur s'enlise dans la psychologie de ses personnages.

Un roman très dur et très réaliste mais bouleversant qu'on ne peut lâcher tant le lecteur est pris par l'histoire et pressent l'arrivée du drame, inéluctable et libérateur.

Un grand auteur à connaître, absolument. 

 

Vous pouvez aller lire l'avis de Violette sur son blog, ci-dessous...

 

Ce qu'elle voulait, c'était qu'il s'allonge à ses côtés. Tous les deux sur la plage. Ils abandonneraient, lâcheraient la corde, laisseraient dériver le bateau au loin, oublieraient la cabane, oublieraient tout ce qui avait cloché au fil des ans, rentreraient chez eux, se réchaufferaient et recommenceraient de zéro. Cela ne semblait pas impossible. S'ils le décidaient tous les deux, ils en seraient capables.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marion L. 19/10/2018 17:28

Je ne connaissais pas cet auteur. Gallmeister est une maison qui aime bien ce genre d'histoire. Je vais sans doute passer mon tour, mais un auteur à retenir si j'ai bien compris.

Eve-Yeshé 13/10/2018 14:43

c'est la dureté qui me fait hésiter... je vais peut-être commencer par "Sukkwin Island" qui est dans ma PAL depuis pas mal de temps...

missfujii. 11/10/2018 08:41

Je n'ai encore rien lu de lui, mais tu me donne très envie de le découvrir

manou 11/10/2018 08:57

Mon préféré c'est "Aquarium" et celui qui m'a traumatisé "Sukkwin island", son premier roman...Je les aime tous mais qu'est-ce qu'il est dur

champagne 10/10/2018 21:21

Coucou Manou
Super, j'ai 5 livres de David Vann dans ma Pal et je n'en ai lu aucun ! ton avis me donne envie de sortir celui ci et de le mettre dans ma liseuse .J'aime bien les romans venant du froid ......j'aime découvrir leur façon de vivre mais je sais que je n'irai jamais dans ces contrées lointaines trop glaciales à mon goût Merci beaucoup pour ce partage

manou 11/10/2018 06:31

C'est un auteur très dur mais j'aime son écriture et sa façon d'aborder les relations familiales. J(espère qu'il te plaira...Merci pour ta fidélité

Violette 10/10/2018 18:56

Je suis contente que ça t'ait plu malgré les différents stades émotionnels qu'on traverse avec un roman de Vann.
Merci pour le lien ;) !

manou 11/10/2018 06:30

Pour l'instant c'est "Aquarium" que j'ai le plus aimé...Avec lui, on ne peut rester indifférent :)

Quichottine 10/10/2018 11:56

J'aime beaucoup aussi cette citation :
"On peut choisir ceux avec qui l'on va passer sa vie, mais on ne peut pas choisir ce qu'ils deviendront."
C'est tellement vrai !
Je ne suis pourtant pas sûre de lire ce livre, du moins pas tout de suite.
Merci pour tes partages, Manou.
Bisous et douce journée.

manou 10/10/2018 16:00

Je te comprends c'est un auteur très dur...mais bouleversant et il écrit formidablement bien. Peut-être il faudrait commencer par lire "Aquarium" pour le connaître...bisous

Maryline 10/10/2018 11:43

Ahl la Confusion des sentiments, un thème déjà évoqué par Stefan Sweig, mais qui m'intéresse, c'est un vaste sujet. C'est noté! Merci Manou!
bisous

manou 10/10/2018 15:59

C'est un auteur très dur mais qu'il faut connaître...Je serais heureuse de connaître ton avis. bisous

chemindetables 10/10/2018 11:42

tu donnes très envie de le lire ce livre mais aussi dur je crois qu'il n'est pas pour moi en ce moment, merci de ta comme toujours formidable présentation
bisous
patricia

manou 10/10/2018 15:57

Je comprends bien Patricia. Quand je travaillais je lisais essentiellement des polars ou des romans du terroir, en plus des livres pour ados, bien sûr puisque je travaillais avec eux...Après pendant les vacances, je me faisais plaisir avec des livres de mon choix ! On ne peut tout faire. bisous

écureuil bleu 10/10/2018 11:32

Bonjour Manou. Je note le titre car tu m'as donné envie de le lire. Bonne journée et bisous

manou 10/10/2018 15:55

Je lirai ta chronique avec plaisir. Tu peux aussi lire les avis sur Babelio, c'est un auteur dur mais prenant et je crois qu'il fait le connaître. bisous

moqueplet 10/10/2018 05:29

une vie difficile pour elle et lui....mais la vie est loin d'être un long fleuve tranquille.....passe un doux mercredi

manou 10/10/2018 06:34

Bonne journée à toi aussi Monique. bises

Colette 09/10/2018 22:45

La cabane, le grand nord, la glace…. tout ça m'a rappelé un autre auteur … Sylvain Tesson et les forêts de Sibérie ! la comparaison s'arrête là ! j'ai commencé par Sukkwan island ….. vraiment très dur mais quelle belle écriture ! " On peut choisir ceux avec qui l'on va passer sa vie, mais on ne peut pas choisir ce qu'ils deviendront." ..... tellement vrai !
Bisous Manou !

manou 10/10/2018 06:36

En effet ces milieux extrêmes que ce soit la Sibérie ou l'Alaska sont proches au niveau des conditions de vie et de la dureté des hommes...J'aime aussi l'écriture de David Vann et je le lis à petite dose (c'est mon quatrième titre) et bien sûr moi aussi j'ai commencé par Sukkwan island. Très marquant ! bisous

Philippe D 09/10/2018 21:39

Je n'ai pas lu le précédent bien que je l'aie rencontré souvent sur les blogs.
Il y a vraiment trop à lire !
Bonne fin de soirée.

manou 10/10/2018 06:37

Evidemment en travaillant tu ne peux tout lire et tu as surtout besoin de lire des livres plus "faciles" si je puis dire :) bonne journée

CathyRose 09/10/2018 20:59

Merci pour ton avis, je pense que ça pourrait me plaire, mais à un autre moment, pour l'instant ce qu'il me faut c'est de la gaieté, et de la légèreté ...
Belle soirée, bisous !
Cathy

manou 10/10/2018 06:38

Ce n'est pas du tout le cas ici et de manière générale tous les romans de cet auteur sont très durs mais les sujets bouleversants et l'écriture magnifique...bisous et une douce journée

Victoria - Lynn 09/10/2018 19:20

dommage que je n'ai pas de temps, bisous

manou 10/10/2018 06:39

Tu en auras un jour...Je lisais déjà beaucoup à ton âge mais pas les même choses et puis je n'avais pas la TV, ni internet...alors j'en avais du temps !!

laramicelle 09/10/2018 18:51

coucou tu en parles très bien; bisous

manou 10/10/2018 06:40

Il y a un côté suspense qui pourrait te plaire :) bisous

Feelaure 09/10/2018 17:31

Merci pour ce nouveau partage Manou
Bisous & douce soirée

manou 09/10/2018 17:57

Merci pour ton passage...bisous et une douce soirée

ruthiebear 09/10/2018 16:03

Thank you for this riveting review. The struggles sound real. Friendship

manou 09/10/2018 16:44

C'est un excellent auteur Ruthie et toi tu auras la chance de pouvoir le lire en VO

Renée 09/10/2018 15:28

Merci d'en parler je note mais j'en ai déjà tellement a lire alors quand? Bisousssss

manou 09/10/2018 16:43

C'est sûr il faut bien faire des choix. bisous

barbizon 09/10/2018 15:13

Ah je suis trop heureuse ce soir de dire (que pour une fois:0) je l'ai lu et que j'ai adoré, cet écrivain (j'aime les histoires un peu sombre..) m'a mise une bonne claque, son écriture est précise et le recit captivant, tu sais qu'il va se passer quelque chose de terrible..c'est très anxiogène, ce n'est pas pour tout le monde je pense. Il faut absolument que tu lises Sukkwan Island, ce livre la m'a fait pleurer, je me répétais en lisant certains passages "ce n'est pas possible, non, ce n'est pas vrai..." et j'y pense encore tant l'histoire est prenante, sombre, ça fait mal, vraiment! J’espère que tu vas le lire, Bises. Sylvie

manou 09/10/2018 16:42

Je l'ai déjà lu aussi, ainsi que "Aquarium" et Goat Mountain"...Je crois qu'entre tous c'est "Aquarium" qui m'a le plus touchée et Sukkwan Island" le plus traumatisée :) J'aime énormément son écriture mais je n'en lis qu'un de temps en temps..C'est tellement fort ! Il m'en reste encore à découvrir et je te rejoins totalement...bises

domi 09/10/2018 14:49

à mettre sur mes tablettes donc, mais il y a tant à lire !

manou 09/10/2018 17:56

L'hiver arrive on aura plus de temps pour lire :)

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -