Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2018 1 25 /06 /juin /2018 05:25
Éditions Métaillé, 2017/ Roman traduit de l'islandais par Eric Boury.

Éditions Métaillé, 2017/ Roman traduit de l'islandais par Eric Boury.

 

Ce roman est le premier tome de la "Trilogie des ombres".

Vous qui êtes fans de l'auteur, il faut savoir avant de vous plonger dans sa lecture, que vous ne retrouverez pas dans ces pages, le célèbre enquêteur Erlendur de la précédente série.

 

L'histoire

Le corps d'un représentant de commerce est retrouvé dans un appartement de Reykjavík. L'appartement est loué habituellement par un certain Félix Rudof et au départ, tout laisse à penser que c'est lui la victime.

Aussitôt, en cet été 1941, les soupçons se portent sur les soldats étrangers alliés, britanniques et américains, venus contrer l'expansion nazie en Islande, d'autant plus que l'arme utilisée est un modèle qui leur appartient.

Flovent, le policier chargé de l'enquête criminelle reçoit donc en renfort le jeune Thorson, qui appartient à l'armée américaine mais parle couramment l'islandais. Il est censé aider à résoudre l'enquête, mais aussi à faire remonter les infos au cas où ce soit bien un des soldats qui soit coupable du meurtre.

Mais l'entourage des soldats est également passé au peigne fin car tous ceux qui les fréquentent et qui sont comme on le dit à l'époque, "dans la situation", sont également soupçonnés. 

C'est alors que les enquêteurs découvrent que l'assassin a tracé sur le front de la victime...une croix gammée. 

 

Flovent s'efforça de se rappeler la procédure à suivre concernant l'examen d'une scène de crime. Les meurtres étaient exceptionnels à Reykjavik, il avait très peu d’expérience en la matière et tenait à s'appliquer.

 

En fait, la victime n'est pas le locataire de l'appartement mais, Eyvindur, un autre représentant de commerce qui travaillait pour une autre entreprise...mais, tous deux se sont connus dans leur enfance.

Les enquêteurs se mettent donc en quête de Félix Rudof. Il devient le principal suspect, d'autant plus que les policiers ont trouvé, cachée dans la doublure de sa valise de représentant,  une capsule de cyanure.

 

Voilà nos deux enquêteurs obligés de suivre  plusieurs pistes divergentes. Il leur faut à la fois entrer dans la vie quotidienne de cette petite ville de pêcheur envahie par les soldats et qui tente de s'en sortir indemne, et suivre la piste probable d'une action de représailles du parti nazi...

Mais tout ce complique encore, car les histoires entre soldats à cause des femmes islandaises et en particulier d'une certaine Véra, l'ex-compagne de Eyvindur devenue blanchisseuse pour l'armée, provoquent de multiples bagarres et règlements de compte qui brouillent les pistes.

S'agit-il d'une affaire d'espionnage ? d'une affaire de cœur qui a mal tourné ? d'une autre affaire en lien avec le passé de la victime ?

L'intrigue est imprévisible et l'auteur nous tient en haleine jusqu'au bout...

 

Il fut accueilli par une forte odeur de terre émanant des murs et du sol, mêlée à une autre qui ressemblait à celle de la tourbe en combustion. Il entendait de la musique classique à l'intérieur. En avançant dans le passage couvert qui conduisait vers l'intérieur de l'ancienne ferme, tandis que ses yeux s'habituaient à la pénombre, il se demanda si elle n'avait pas été transformée en forge...
L'homme le fixait de son oeil unique...

 

Arnaldur Indridason est le plus grand auteur islandais contemporain. Je l'avais découvert en lisant "Les nuits de Reykjavik" et n'avais rien lu d'autre depuis. 

J'ai retrouvé avec plaisir le ton de l'auteur, sa minutie pour étudier tous les détails de l'enquête, sa façon bien à lui de nous faire pénétrer dans son pays et de s'éloigner des clichés idylliques pour nous en présenter le côté sombre.

L'ambiance du roman est particulière et le lecteur entre dans la psychologie des personnages et ne peut que chercher à mieux les comprendre.

Tout se déroule avec une certaine lenteur. Ne vous attendez pas à des rebondissements spectaculaires car cette lecture fait penser à la réalisation d'un gigantesque puzzle, dont vous ne pourrez découvrir l'image finale, qu'après avoir posé la dernière pièce...

 

Ce qui est particulièrement intéressant dans ce polar c'est que le lecteur en apprend davantage sur l'histoire de l'Islande qu'on n'étudie pas spécialement en classe. La période des années 30 aux années 40, nous apparaît bien sombre. Un parti nazi influant prône l'idée d'une race aryenne ayant des racines au temps des Vikings, des directeurs d'école se prêtent avec le médecin et l'infirmière scolaire, à des expériences sur des enfants, sous prétexte que les parents sont des délinquants ou des criminels. Enfin, l'occupation de l'île par les soldats ne se fait pas sans heurts et change profondément le pays. Quand aux femmes, elles commencent à voir apparaître une autre vie, plus libre...

A découvrir donc...pour les amateurs de polars nordiques. 

 

Du linge immaculé flottait au vent à l'arrière de la maison et une bassine vide reposait dans l'herbe. Il descendit de voiture et s'approcha des étendoirs pour regarder le golfe de Faxafloi et les nuages blancs d'été sur l'océan, et se rappela combien il avait trouvé ce paysage et cette lumière magnifiques quand il était arrivé en Islande. Il aimait le silence et la sérénité qu'il procurait...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marion L. 07/07/2018 16:02

Intéressant. J'entends beaucoup de bien de lui. A noter.

manou 07/07/2018 18:19

Dommage que le tome 3 soit en commande dans ma petite médiathèque, il faudra que j'attende la mi-août pour pouvoir le lire :)

zazy 30/06/2018 22:28

Bienvenue dans le club des Ombres. J'ai beaucoup apprécié cette trilogie

manou 01/07/2018 06:51

Je n'ai pas encore lu le troisième tome...mais je l'attend !

Chantal Mignot 26/06/2018 18:06

J'adore cet auteur et à chaque fois j'apprends un bout de l'histoire islandaise il écrit remarquablement bien un bain d’Islande par procuration . Ce roman est particulièrement haletant hate de lire le deuxième tome de la trilogie

manou 27/06/2018 07:42

C'est exactement ça et j'aime le fait qu'il mêle polar et histoire de son pays...moi j'attends le troisième déjà avec impatience :)

danielle 26/06/2018 17:34

ah! si ça apprend l'Histoire islandaise... j'ai visionné un DVD "Noi, albinoi"; de quoi voir un peu les petites villes du Nord de l'île.

manou 27/06/2018 07:41

C'est toujours intéressant d'apprendre !

Philippe D 25/06/2018 21:46

J'ai commencé un polar nordique que j'ai bien vite abandonné. J'ai déjà été gêné par les noms imprononçables !
Cet auteur a pourtant beaucoup de succès !
Bonne semaine.

manou 26/06/2018 07:35

C'est la même chose avec tous les auteurs étrangers je trouve, qu'ils soient russes, tchèques, japonais, il ne s'agit pas de prononcer les noms, mais d'en faire une photographie (comme un enfant qui apprend à lire par la méthode globale sais le faire, j'imagine). Cela ne me pose aucun problème et je suis étonnée que toi qui est instit, ce soit le cas...
C'est un excellent auteur qui écrit très bien et l'ambiance est remarquable...Dommage que tu t'en prives ! Bonne semaine à toi aussi

Lemenuisiart 25/06/2018 21:02

Ce ne sera pas pour moi

manou 26/06/2018 07:36

Je comprends et en plus tu n'as pas le temps de lire :) Tu ne peux être partout

missfujii. 25/06/2018 20:57

Cette trilogie sous forme de Thriller à l'air super, je note le titre

manou 26/06/2018 07:36

Elle a beaucoup de succès !

CathyRose 25/06/2018 20:28

Je ne me suis pas encore lancée dans les polars nordiques ... mais çà viendra forcément ... un jour ! Vous êtes beaucoup à en lire, et je n'aurai que l'embarras du choix le moment venu.
Belle soirée, bisous !
Cathy

manou 26/06/2018 07:37

Il y en a plein en effet et certains sont des séries d'autres pas...à voir pour toi donc...bisous

Eve-Yeshé 25/06/2018 18:37

c'est ce que j'aime chez Indridason, cette façon de raconter une histoire dans la grande Histoire de son pays. J'ai encore "Le lagon noir" avec Erlendur et après j'attaquerai la trilogie...
"Le livre du roi" se situe aussi dans cette période entre autres

manou 25/06/2018 19:23

Je lis tout en désordre en fait, je suis incorrigible :) Mais pour une fois j'ai attaqué la série par le 1 !! Le problème est que je viens de finir le 2 et que je n'ai pas encore pu emprunter le 3...bonne soirée, profite-bien de ta cure

Gomez Victoria - Lynn 25/06/2018 18:25

coucou ah j'ai déjà voulu le lire mais avec leurs noms j'ai arrêté je n'arrive pas à suivre , bisous

manou 25/06/2018 19:21

Je comprends, apparemment ce sera comme ça pour tous les auteurs étrangers sauf anglophones peut-être ? bisous

chemindetables 25/06/2018 15:16

pour une fois je connais ce livre je l'ai lu l'an passé
tu le sais j'aime beaucoup les polars nordiques et je suis tout à fait d'accord avec ta conclusion de ce qui est très intéressant dans ce livre
j'ai lu plusieurs Indridason
belle journée à toi
bisous
patricia

manou 25/06/2018 19:20

Merci Patricia. J'aime de plus en plus cet auteur pour tout ce qu'il nous apporte justement en plus de l'histoire proprement dite. C'est bien plus intéressant qu'un polar classique ! bisous et encore merci pour tes nombreux messages, tu sais je ne compte pas :)

Maria-Lina 25/06/2018 13:33

Bonjour ma douce Manou, merci du partage! Bise, bonne journée tout en douceur!

manou 25/06/2018 19:19

Bisous Maria-Lina profite bien des beaux jours dans ton joli jardin...

lavandine 25/06/2018 13:10

C'est une découverte pour moi.
Un policier psychologique pourrait me plaire.
Gros bisous et belle journée.

manou 25/06/2018 19:18

Il faut essayer un jour les polars nordiques, l'ambiance n'a rien à voir avec les policiers classiques. bisous et une belle soirée

marine D 25/06/2018 12:56

Pas de souci pour Montand et Ferrat, tu sais je les aime beaucoup tous les deux, et ils ont une petite ressemblance, c'était plutôt amusant !
Bisous Manou bonne journée avec du très beau temps (et de la chaleur)...

manou 25/06/2018 19:17

En tous les cas moi ça m'a amusé de faire cette erreur d'autant plus que je venais de l'écouter. C'était très drôle :) bisous et une bonne soirée, nous aussi il faisait plutôt chaud et ce soir c'est orageux encore une fois mais je ne crois pas que ça tombe pour autant

domi 25/06/2018 11:57

dans l'ombre est à mettre en lumière

manou 25/06/2018 19:16

Pour ceux qui aiment ! Je sais Domi que tu n'es pas fan mais c'est pas grave...

Sigrid 25/06/2018 11:23

Merci pour cet article ! Je n'ai lu d'Arnaldur Indridason qu'un seul livre, Hiver arctique, qui fait partie des enquêtes du commissaire Erlendur. J'avais beaucoup apprécié, mais je n'avais pas cherché à en lire d'autres, merci de me rappeler la qualité de cet auteur, l'été arrivant, j'aurais plus de temps à réserver à la lecture !

manou 25/06/2018 19:15

Je reviens vers les polars nordiques de temps en temps moi aussi et entre-temps je change un peu :) C'est vrai qu'ils sont parfaits en vacances ou bien quand on a l'esprit ailleurs :) bonne soirée

Maryline 25/06/2018 10:25

Je le note car j'ai lu les tomes de "Le livre du roi" et "Le Lagon noir" et j'ai adoré!
Merci Manou!
Belle journée sous le soleil

manou 25/06/2018 19:13

Alors tu aimeras celui-ci...En fait les enquêtes sont différentes dans chaque tome. C'est l'Histoire et l'équipe des enquêteurs que l'on retrouve. bisous et une douce soirée

Rose63 25/06/2018 09:46

Comme tu le sais ce n'est pas trop ma lecture
Mais tu en parles comme pour nous inviter à la lecture de cet énigme
Bon lundi au soleil je te souhaite

manou 25/06/2018 19:12

Ce n'est pas grave je sais que les polars ne plaisent pas à tout le monde...c'est normal en fait, moi ça me distrait en plus quand il y a un contexte historique ou social par derrière, j'aime encore plus...bisous et une douce soirée

chez laramicelle 25/06/2018 09:37

coucou , j'aime beaucoup Arnaldur Indidradsen; je l'ai découvert avec son premier roman , la cité des jarres; ma libraire me l'avait conseillé et depuis je suis tous ses livres; il écrit très bien , et on apprend beaucoup de choses sur son pays; une des choses qui m'avait le plus étonnée est que des gens disparaissent même dans leur jardin, ou aussitôt qu'on lache leur main , dans les tempêtes hivernales; il en parle souvent ; tu as raison de conseiller ses livres; je n'ai jamais été déçue ; bisous

manou 25/06/2018 19:11

Tu me l'avais dit et je vois que toi aussi tu es fan ! Et tu ne te perds pas dans les noms comme Victoria :) La vie est rude dans ces contrées froides et j'aime beaucoup l'ambiance...bisous et une douce soirée

Quichottine 25/06/2018 09:18

Je n'ai toujours rien lu de lui, mais j'aime beaucoup ce que tu dis de ce roman.
Découvrir l'histoire d'un pays à travers un roman bien documenté, c'est agréable.
Merci à toi.
Bisous et douce journée.

manou 25/06/2018 19:10

C'est vrai qu'il faut aimer les polars que veux-tu. Dès que je lis en pointillé, je choisis des lectures plus légères (quoi que je viens de terminer "Au revoir là-haut" et d'emprunter "Bakhita"...). Bisous et une belle soirée

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -