Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2018 2 29 /05 /mai /2018 05:25

 

Les plantes comestibles, médicinales, ou aromatiques ont été utilisées pendant des siècles, autant en ville qu'à la campagne.

Nos anciens en effet, connaissaient les plantes et les utilisaient déjà pour se soigner, pour se nourrir, ou tout simplement pour mieux vivre au quotidien.

 

Leur usage revient à la mode actuellement : beaucoup de personnes ont besoin de recréer du lien avec la nature. Se soigner par les plantes devient une nouvelle pratique plus respectueuse de notre corps et de notre planète. 

Les sorties botaniques, proposées dans de nombreux coins de France, sont aujourd'hui prises d'assaut. Et nous avons la chance que tout ce savoir soit contenu dans des livres de botanique ou de recettes qui regorgent d'idées, ou encore sur des sites en ligne.  

 

La connaissance et l'utilisation des plantes font partie de notre patrimoine et il serait regrettable de voir tomber tout ce savoir dans l'oubli.

 

Quelques-unes des multiples plantes bénéfiques à la santéQuelques-unes des multiples plantes bénéfiques à la santé
Quelques-unes des multiples plantes bénéfiques à la santéQuelques-unes des multiples plantes bénéfiques à la santé
Quelques-unes des multiples plantes bénéfiques à la santéQuelques-unes des multiples plantes bénéfiques à la santé

Quelques-unes des multiples plantes bénéfiques à la santé

 

L'herboristerie consiste en la cueillette, la préparation et la vente de plantes séchées et de tous produits dérivés (tisanes, décoctions, teintures-mères...). Par extension, elle devient le lieu où exerce l'herboriste. 

L'herboriste est à la fois un conseiller et un vendeur, un botaniste et un cueilleur, et souvent un producteur. C'est donc un spécialiste ! 

 

Un peu d'histoire...

 

C'est en Mésopotamie que le premier code médical régulant l'usage des plantes médicinales est apparu. Mais les hommes utilisaient déjà les simples dès la préhistoire.

 

 

Photo wikipedia

 

Au Moyen Âge, trois métiers sont en concurrence :

Les herbiers qui ont le droit de récolter et de vendre les plantes séchées par leurs soins. Ils deviendront les Herboristes

Les apothicaires qui deviendront au XIXe siècle les pharmaciens et seront d'après eux les seuls à posséder le savoir ancestral. 

Et bien sûr les médecins...

 

Le métier d'herboriste, en tant que tel, a été reconnu au XIVe siècle (en 1312 exactement pour la France). Mais le diplôme d'herboriste n'a été délivré par la faculté de médecine qu'à partir de 1778, et reconnu en tant que spécialisation, vers 1803. 

Au XIXe siècle dans les familles, on se soigne encore en majorité par les plantes.

Et en 1927, l'Ecole Nationale d'herboristerie est fondée à Paris.

 

Cependant, durant la Seconde Guerre Mondiale, en 1941, le régime de Vichy supprime la formation et le diplôme correspondant, cédant ainsi à la pression des pharmaciens qui souhaitent obtenir le monopole des ventes de plantes médicinales.

 

Depuis, le diplôme n'a jamais été rétabli et les herboristes continuent à avoir le droit d'exercer et de vendre leurs produits, mais ne peuvent plus les présenter comme des remèdes censés soigner ou guérir les malades. 

 

Herboristerie "Place de Clichy" à Paris (photo du net)

 

C'est donc maintenant aux pharmaciens que revient le droit de fournir des plantes médicinales.

Seulement 148 plantes ont le droit d'être vendues en dehors des pharmacies. Pour info, 1500 plantes sont considérées comme médicinales et pourraient donc être utilisées pour se soigner. 

 

Mais tout n'est pas perdu... le Sénat vient de décider début mai de lancer une mission d'information. Composée de 27 membres de différentes orientations politiques, cette mission a pour objectif de remettre à plat tous les enjeux de l'herboristerie afin de redonner un cadre légal à la profession. Des auditions sont prévues pour entendre les producteurs de plantes, les herboristes encore en activité et les pharmaciens. 

Est-ce un renouveau pour l'herboristerie ? Nous le saurons à l'automne prochain. 

C'est en tous les cas un premier pas... 

 

 

Il faut savoir que la France est le seul pays de l'Union Européenne à ne pas reconnaître la profession d'herboriste, en dehors des études faites en faculté de pharmacie. Cela devrait nous interpeller ! 

Des écoles existent dans différents pays d'Europe, mais aussi  au Canada. Des formations sont proposées et nombreux sont ceux qui y participent, mais les diplômes délivrés ne sont pas reconnus dans notre pays. 

La Chine, l'Inde et l'Afrique font partie des pays qui utilisent abondamment les plantes pour se soigner quotidiennement..

 

Pourquoi donc les herboristes français qui demandent depuis les années 80 la reconnaissance de la profession et la création d'un diplôme européen, n'obtiennent-ils pas gain de cause ? 

Tout simplement parce que les pharmaciens ont la main mise sur les produits confectionnés industriellement qui rapportent plus que les sachets de plantes pouvant être utilisés en tisane ou décoction.

Plus de 500 plantes sont ainsi proposées en ampoules, gélules, HE...et il faut savoir que 80 % des plantes utilisées sont importées. 

 

Les préparations pharmaceutiques

Les préparations pharmaceutiques

 

Il existe encore 50 herboristes en France. Ils se sont regroupés au sein d'un Syndicat appelé "Synaplante" qui organise un congrès annuel. 

 

En région PACA,  à Marseille, il existe une herboristerie qui permet à ceux qui le désirent de profiter des bienfaits des plantes : c'est l'Herboristerie du Père Blaise.

C'est la plus ancienne herboristerie de France car elle a été fondée en 1815.

 

 

 

Mais pour pouvoir exercer et perpétuer la tradition familiale, la propriétaire actuelle est bien sûr pharmacienne, vous vous en doutez.

La boutique offre un large panel de plantes (plus de 1000), seules ou en mélanges, ainsi que des épices. 

Pour vous faire une idée de l'étendue des préparations, vous pouvez aller visiter leur site ci-dessous...

 

 

La dernière herboriste diplômée connue, est décédée cette année à l'âge de 97 ans. C'est en apprenant cela que j'ai eu envie de me plonger dans l'histoire de cette discipline particulière. Elle s'appelait Marie Roubieu.

 

Attention ! Les plantes médicinales contiennent des substances actives bénéfiques à la santé mais qui peuvent être dangereuses si elles sont mal dosées ou mal utilisées. Ne pas les ramasser n'importe où, ni n'importe comment...c'est très important pour votre santé mais aussi pour préserver la biodiversité !  

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

MArie 27/07/2020 23:08

Depuis vingt ans, au Québec comme ailleurs, l'herboristerie connaît un renouveau exceptionnel. J'espère que des articles comme celui-ci vont contribuer à germer dans les esprits ... !

manou 28/07/2020 11:32

Merci pour votre message...j'y crois fort moi-aussi les plantes sont des trésors pour notre santé. Belle journée

gémmothérapie 30/01/2019 12:04

Merci pour votre article. Servez vous toujours des plantes pour guérir tous vos maux.

Pierrette Richard 03/06/2018 10:35

Quand on pense au glyphosate...Pffff! Triste monde que celui où on a oublié d'utiliser ses ressources naturelles à bon escient!

manou 03/06/2018 18:11

Je suis bien d'accord avec toi...Voilà pourquoi face aux lobbies pharmaceutiques les herboristes ne font pas le poids et cela m'inquiète beaucoup

lavandine 02/06/2018 19:13

Voilà un article intéressant.
Les herbiers ont donné les herboristes. Pour les apothicaires je savais. A Strasbourg il y a encore 2 herboristes, une "espèce" en voie de disparition.
Gros bisous et belle fin de journée.
Lavandine

manou 03/06/2018 07:18

C'est exactement ça et je trouve ça tellement dommage. J'adorais l'ambiance de ces boutiques d'antan :) bisous et un bon dimanche

Calixte 31/05/2018 08:38

Bonjour Manou,
merci pour cet article fort intéressant ! Je suis d'accord, c'est bien dommage que nous n'ayons plus en France de formation à l'herboristerie ...Je connais bien la pharmacie du père Blaize, le personnel y est de bon conseil, et sa renommée dépasse Marseille, ce qui prouve l'attachement de beaucoup d'entre nous à ne pas perdre ce précieux savoir.
Calixte

manou 31/05/2018 10:30

Tu as tout à fait raison et c'est une bonne chose...Je me doutais bien qu'habitant Marseille tu connaissais :) bises et à bientôt

CARDAMOME 30/05/2018 11:07

c'est chez le Père Blaise que je vais régulièrement chercher de la réglisse dont j'adore me faire des infusions et décoctions et aussi du bouillon blanc (voies respiratoires)...et quand je vais sur Marseille depuis le fin fond de l'Aude! bisous

manou 30/05/2018 11:49

Tu peux commander en ligne aussi :) mais c'est si agréable d'entrer dans la boutique...bisous

manou 30/05/2018 08:28

MERCI à tous mes visiteurs et commentateurs...

lemenuisiart 29/05/2018 19:34

Un métier malheureusement perdu , alors qu'il serait très utile et efficace

Gomez Victoria - Lynn 29/05/2018 18:40

coucou ; dommage tout ce savoir perdu; tu fais bien de mettre en garde car des interactions avec des médicaments peuvent être néfastes ; bisous

manou 30/05/2018 08:38

Mais c'est beaucoup moins grave que les interactions entre médicaments :) bisous

CathyRose 29/05/2018 18:35

Merci pour toutes ces explications sur ce métier dont je savais bien peu de choses ! Hélas il en va pour les herboristes comme par exemple pour les ostéopathes ... Personnellement c'est avec eux que je soigne mes vertiges et mon épine calcanéenne, mais ça n'est pas remboursé. Pour ce qui est des plantes j'avoue que là je n'y connais rien du tout ...
Belle soirée, bisous !
Cathy

manou 30/05/2018 08:37

J'ai la chance d'avoir une mutuelle qui me rembourse un peu de la visite chez les ostéopathes (sur la même base qu'une visite chez un généraliste) pour deux visites par an et c'est déjà pas mal, je trouve et c'est la preuve qu'elle reconnait ses bienfaits sur la santé. bisous

Plume 29/05/2018 18:25

Me voilà bien renseignée sur ce métier. Dommage qu'il ne soit pas reconnu en France! Que veux tu le profit fini par tout détruire, la nature et les métiers ancestraux. Lors de mes voyages dans les îles, il y avait toujours une mėmé ou un pépé qui connaissait les vertues d'es plantes, malheureusement peu de jeunes s'y intéressent, et tout cela disparaît. Bonne soirée

Thaddée 29/05/2018 16:08

Coucou Manou, j'avais une herboriste pas loin de chez moi quand j'habitais à Oullins, j'avoue que j'en garde un excellent souvenir. Bon, c'était un peu cher ... Je me souviens des bienfaits du Millepertuis qui, je ne sais pourquoi, me fait toujours penser aux Schtroumpfs :-) Je te souhaite une belle fin d'après-midi, gros bisous !

barbizon 29/05/2018 15:30

ce n'est pas évident de s'y connaitre, c'est une vraie culture. Mais je suis d'accord avec toi:) il est bon de se faire soigner par les plantes en restant vigilant car gare aux escrocs aussi. Ici je bois pas mal de tisane a base de plantes..notamment le chrysanthème en infusion réputé pour faire baisser le taux de cholestérol, Bises Manou.

Renée 29/05/2018 14:51

Normal les fabriquant de médic ont gros a perdre...dommage c'est indéniablement plus sain! Bisous

sotis 29/05/2018 14:46

je me tourne de plus en plus vers les plante et huiles essentielles pour me soigner et c'est aussi voir plus efficace que les médoc chimique, ça devrait etre rembourser par la sécu!!!! bisous

Maria-Lina 29/05/2018 12:16

Merci pour ce beau partage très intéressant chère Manou! Nous revenons de plus en plus à se soigner par les plantes mais en effet, prudence!!! Bise, bon mardi tout doux!

Maryline 29/05/2018 10:41

J'ai eu recours à l'homéopathie pour la ménopause et c'est ce qui a été le plus efficace.. J'aime bien les tisanes aussi. C'est dommage que les herboristes ne soient pas reconnus en France, ça permet une médecine douce et si elle est bien dosée, efficace et sans effets indésirables qui font mal là où ne l'avait pas avant! :-(. Mais le lobby pharmaceutique fait barrage...
Très intéressant ce billet Manou!
bisous

manou 30/05/2018 08:35

La médecine douce va être de plus en plus déremboursée alors qu'on devrait remercier ceux qui l'utilisent de coûter si peu cher à la sécurité sociale...car c'est prouvé ils sont moins malades que les autres, coûtent moins cher quand ils le sont et se remettent plus vite donc ont moins de congés maladies que les autres...mais bien sûr personne ne veut le reconnaître...bisous

Claudine/canelle 29/05/2018 10:28

Un article parfait , je suis plante depuis tout le temps mais deux grandsmères m'ont parfaitement conditionnée ..et à mon tour je partage avec mes enfants ..
Merci à toi
Bises Manou

Azalaïs 29/05/2018 10:20

Tu fait bien d'écrire cet article sur le pouvoir des industries pharmaceutiques contre les herboristeries ou le pouvoir de huiles essentielles vers lesquelles je me suis tournée depuis quelques années. je me fais mes préparations moi même et ça marche bien mieux qu'avec les produits Bayer qui ont expérimenté leurs médicaments sur les prisonniers des camps de concentration et qui maintenant se montrent comme des sauveurs de l'humanité avec leur glyphosate . Bises et bonne journée

manou 30/05/2018 08:29

Je suis totalement d'accord avec toi. C'est un scandale qu'on hésite tant à supprimer ces produits cancérigènes. Cela devrait être le cas depuis longtemps et tout ça à cause du seul profit. Bises et merci pour ton message

Nell 29/05/2018 10:06

En voilà un article qui me plaît car je suis très plantes (ma grand-mère nous a légué plein de recettes). Le combat sera dur contre les laboratoires qui s'enrichissent de plus en plus. Excellente journée, ma chère Manou, et gros bisous

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -