Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2018 3 02 /05 /mai /2018 05:25
Pocket Jeunesse 2017

Pocket Jeunesse 2017

Tommy savait que je n'étais jamais montée sur un poney. Il connaissait presque tout de moi, sauf le fait que j'avais toujours eu envie de faire de l'équitation. Il n'était pas non plus au courant de mon rêve d'habiter une ferme, ni que j'écrivais une histoire, ni que tous ces gens du lac, si contents d'eux, me donnaient un complexe d'infériorité. Il ne savait pas que je me sentais empotée quand je prenais une leçon de tennis ou de danse et que je préférais mille fois écouter un criquet chanter qu'aller à n'importe quel concert en ville. Il ne se doutait pas un instant que j'avais eu des crises d'angoisse pendant l'année, ce qui avait fait fuir toutes mes amies...
Pour résumer, il ne savait rien de moi, en fait. En tous cas ce qui comptait...

 

Annabel (qui se fait appeler Annie dans le roman) souffre de troubles du comportement alimentaire. Elle ne mange rien... Elle a des crises d'angoisse fréquentes, et tout se bloque dans sa gorge, au moment de passer à table.

Le psy qui la suit, a demandé à ses parents (mais surtout à sa mère) de lâcher du lest pendant l'été. En effet, sa mère est étouffante et Annabel, à douze ans, a besoin d'un peu plus de liberté. 

 

Fini les tableaux excell qui ornaient la porte du réfrigérateur les années précédentes avec l'emploi du temps des vacances, décidé par avance par sa mère, heure par heure !

Fini les remarques sur sa tenue vestimentaire, l'obligation de se rendre aux réunions avec les amis, la plage, le bateau...un peu de liberté devrait suffire à Annabel pour retrouver la forme et obliger sa mère à accepter de la voir enfin grandir et décider par elle-même. 

 

Lors de ses explorations dans la campagne environnante, Annabel va faire connaissance avec California (qui s'appelle en fait Catherine !). Elle passe des vacances chez son grand-père, M. McMurtry,  gravement malade.

Mais ce sont des vacances particulièrement difficiles car sa mère, Piper, est fâchée avec le grand-père depuis des années et ne veut plus remettre les pieds à la ferme.

California ne sait plus quoi inventer pour tenter de les rabibocher...

 

Pour Annabel, California est exactement ce qu'elle-même rêve d'être : elle marche pieds nus, grimpe aux arbres, se sent libre et sans attache, ne se coiffe pas et s'habille n'importe comment, aime l'aventure et n'a peur de rien, pas même des serpents,  et en plus...elle est assez fantasque ! 

Les deux jeunes filles vont devenir très vite inséparables et complices... mais Annie doit mentir à ses parents car elle sait que tous deux n'apprécient pas du tout qu'elle se rende  à la ferme.

Or, elle y va tous les jours !

Elle découvre avec délice la liberté, le plaisir de ramasser des framboises, de courir dans les champs de maïs, de grimper aux arbres...

Difficile pour elle de cacher ses jambes égratignées et ses vêtements tâchés en rentrant le soir !

 

Annie va suivre California jusqu'au bout de cet été magique et dramatique à la fois.

Elle va la suivre partout et l'aider dans ses tentatives de réunir Piper et le grand-père. 

Les voilà parties toutes deux à la recherche des poneys que sa mère adorait quand elle était adolescente, ce qui, d'après California, serait le seul moyen de la faire revenir à la ferme et le seul espoir de la voir un jour prochain se réconcilier avec le grand-père.

 

Mais peu à peu les deux jeunes filles vont découvrir que beaucoup de secrets les entourent et qu'il ne faut surtout jamais se fier aux apparences...

 

Jusqu'à cette nuit de juillet, le bruit de la pluie tambourinant contre le toit avait toujours réussi à me faire sombrer dans un profond sommeil. Là, je suis restée longtemps dans le noir à regarder dans le vide. Le ronronnement du ventilateur mêlé au léger crépitement de la pluie m'a rappelé la boîte en métal remplie des lettres de Piper. Les paroles de Maman me trottaient dans la tête.
"Nous avons pensé que la vérité pourrait te faire peur."
Quelle autre vérité California et moi ne connaissions-nous pas ?

 

Voilà un roman facile à lire, distrayant, mais dont la fin très douloureuse est un véritable coup de poing quand on comprend les raisons de l'urgence de vivre de la jeune California. 

Le début du roman est léger et le lecteur se laisse prendre : il partage avec plaisir avec les filles un morceau de tarte au citron, tout en grimpant en haut des arbres, et en s'égratignant dans les framboisiers au passage...

Mais l'auteur sait nous surprendre. 

 

Le lecteur a tant de plaisir à voir Annie s'épanouir et profiter de son été à sa guise qu'il se range immédiatement de son côté quand sa mère, trop rigide, a du mal à rester à sa place... Peu à peu, il découvre à quel point le quotidien des filles est gâché par leur famille, beaucoup trop compliquée, puis par des secrets bien gardés qui les entourent...jusqu’à la compréhension finale d'une situation autrement plus grave.

 

Le dernier quart du roman est si poignant et c'est une si belle leçon de courage qu'il ne pourra laisser personne indifférent. 

Annie va réaliser  à quel point c'est important d'avoir des proches qui vous aiment...

Elle va réfléchir aux relations qu'elle a avec ses parents, et va mieux comprendre que derrière leurs exigences, ils ne veulent finalement que son bonheur. 

 

C'est un roman parfait pour la préadolescence et le collège. Il est à la fois plaisant et poignant, proche de l'histoire vécue ce qui ne manquera pas de plaire aux ados.

Les chapitres sont courts et il y a beaucoup de dialogues.

C'est une belle histoire d'amitié, à la fois joyeuse, émouvante et terriblement triste...

C'est de plus un livre qui aide à grandir et à penser davantage aux autres qu'à ses propres problèmes.

A proposer donc dès 11-12 ans. 

J'ai cessé de parler.
Cessé d'espérer.
Cessé de respirer.
- Annie, a-t-elle murmuré, en tendant la main, non pas pour me faire taire, cette fois, mais pour prendre la mienne. Ce n'est pas Grand-père, Annie. C'est moi.

 

Désolée pour le captcha mais je vous rappelle que je suis encore en vacances et donc obligée de le rétablir durant mon absence...

Partager cet article

Repost0

commentaires

manou 05/05/2018 14:40

Un Grand MERCI à tous pour vos commentaires. Ce livre pour ados peut être lu par tous...

lavandine 04/05/2018 08:51

Le capcha ne me dérange pas. Je vais essayer de le procurer le livre et éventuellement le proposer à mes 5emes.
Gros bisous et belle journée.

manou 05/05/2018 14:47

Je pense que les ados vont aimer. Ils ne lisent pas tous des romans fantasy ou fantastiques. Ils sont nombreux à aimer les histoires "vraies". Celle-ci en est très proche. bisous

lemenuisiart 03/05/2018 19:57

C'est sympa comme titre, bon pas le temps de lire, la connexion est si mauvaise que j'ai du mal à voir tout le monde

domi 03/05/2018 18:10

intéressant Manou, bizarre, je n'ai pas eu la notification, heureusement qu'il reste le reader
ta critique est comme toujours très complète et pro

manou 05/05/2018 14:48

Bizarre c'est vrai ! Pourtant...elle est arrivée sur ma BAL perso. Un bug de messagerie ou bien d'OB avec leur changement prévu d'administration, il y a peut-être des perturbations.

Mimi 03/05/2018 10:46

Tu m'as bien tentée Manou, je n'ai qu'une envie : découvrir ces deux adolescentes...

missfujii. 03/05/2018 06:36

La couverture de ce livre est un pur délice ! Ce livre me semble fantastique...

Renée 02/05/2018 14:33

je prend note même si l'adolescence est loin derrière moi. Bisousssss

Gomez Victoria - Lynn 02/05/2018 12:43

coucou un joli livre d'ado :)

Maryline 02/05/2018 12:10

L'histoire est séduisante car malheureusement la vie n'est pas toute tracée et n'est pas un long fleuve tranquille... Je le lirai car même si je vais pleurer à la fin, les belles histoires d'amitié, ça fait du bien...
bisous et merci, je ne connais pas cette auteure...

manou 05/05/2018 14:42

Si tous les livres que je propose te font pleurer alors tu vas finir par m'en vouloir :) Oui je confirme la fin est triste et je ne m'attendais pas à ça...elle prend aux tripes. bisous

Doc Bird 02/05/2018 10:26

Un titre très intéressant qui commence sur un ton léger, puis se termine sur une note dramatique. Je pense que je vais l'acheter pour le CDI. Merci du partage. Bonne journée

manou 05/05/2018 14:43

Pour une fois que c'est moi qui te donne une idée :) La bibliothécaire m'a dit qu'il avait été plébiscité par le comité de lectures pour ados...Mais lis-le tout de même avant si tu en as l'occasion...Les budgets de CDI ne sont pas forcément extensibles

Rose63 02/05/2018 07:44

Je ne suis pas certaine que ce livre me plairait , mais cela dit tu as le chic de nous dévoiler l' intérêt de le mettre entre les doigts des jeunes ( ?)
Bonne journée
Bisous

FéeLaure♥ 02/05/2018 07:39

Merci pour ce nouveau partage
Douce journée Manou
Bisous

Pascale MD 02/05/2018 07:13

Merci pour ce partage Manou.
Quand je vois a quelle vitesse tu nous propose des livres alors que je campe depuis une semaine sur le dernier que j'ai ouvert ;-)
Bise et bonne journée

manou 05/05/2018 14:45

Désolée mais pendant les vacances et malgré la présence de mes petits-enfants j'ai lu tous les soirs et j'ai terminé mon quatrième roman hier soir !! Deux par semaine c'est mon minimum et quand je lis des romans d'ados forcément j'en lis davantage. Bisous et une douce journée

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -