Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2018 6 14 /04 /avril /2018 05:30
Quelques plantes comestibles ou médicinales de Provence

 

Lors de la sortie botanique dont je vous ai parlé précédemment, nous avons aussi découvert plusieurs plantes comestibles...

Ne cueillir ces plantes qu'en bordure des cultures et vignobles NON TRAITÉS, surtout pas en bord de route, ni près d'une usine !

Ne vous trompez pas en les identifiant, je vous donne leur nom de gauche à droite sur mes photos et de haut en bas. En cas de doute, il y a certainement des spécialistes dans votre région et des sorties botaniques organisées. 

N'oubliez-pas aussi d'agrandir les photos en cliquant dessus pour voir le plus de détails possibles...

 

Je vous mets aussi quelques liens vers des articles que j'ai découvert mais aussi vers des articles de mon blog, si vous voulez en savoir plus... 

 

- La fausse-roquette ou roquette blanche (Diplotaxis erucoides).

Elle envahit les champs de vigne et fleurit comme son nom l'indique, en blanc. Vous la voyez au milieu des vignes sur la photo de début d'article. Elle aime les bords de champs et les vignobles qu'elle tapisse de ses fleurs durant presque tout l'hiver et le début du printemps...

Elle se mange jeune en salade mais elle a un goût assez fort et il faut la mélanger avec d'autres feuilles. Son goût avant la floraison est cependant plus doux que la roquette cultivée ou sauvage. On peut faire du pesto avec les jeunes feuilles, consommer les boutons de fleurs en salade, et les feuilles plus âgées, cuites comme des épinards. 

Elle peut servir de fourrage aux animaux.

Elle peut aussi être utilisée comme engrais vert au jardin. 

 

- Le brocoli sauvage (noms latins synonymes : Lépidium draba ou Cardaria draba)  est appelé aussi passerage.

On peut manger l'extrémité, donc le panicule, qui est formé de fleurs encore fermées. On peut le faire blanchir et le manger en vinaigrette ou bien l'incorporer  dans les potages, ou encore le faire sauter à la poêle.

C'est d'autant plus intéressant que cette plante pousse souvent en colonies dans les lieux incultes.

 

 

- Le pissenlit...  tout le monde le connaît et le consomme, je pense !

 

- Le fenouil est un condiment incontournable dans le sud pour agrémenter les plats de poisson. Les feuilles fraîches se hachent aussi sur les salades si vous aimez le goût de l'anis. Les tiges se font sécher à la fin de l'été et se gardent tout l'hiver pour agrémenter vos plats. Les graines enfin, peuvent être incorporer dans la cuisine ou dans les tisanes. 

 

- La mauve sauvage. Je réalise que je n'en ai jamais parlé sur ce blog...pourtant les fleurs et les feuilles se consomment comme n'importe quel légume ! Les fleurs décorent les salades (et se mangent) et les extrémités fleuries sèchent très bien et font de délicieuses tisanes, parfaites en hiver pour venir à bout des maux de gorges et des toux tenaces. 

 

- L'asperge sauvage. Je vous montre à nouveau, la plante adulte épineuse et les pousses que l'on ramasse pour en faire des potages, des tartes, des omelettes et des brouillades. Mais je vous en ai déjà parlé longuement sur ce blog. 

 

- La vraie roquette ou roquette sauvage (Diplotaxis tenuifolia) se mange en salade, mélangée ou pas à d'autres pousses de printemps.

 

- enfin,  le rumex  se fait cuire également comme les épinards.  Il en existe de nombreuses variétés selon les régions, toutes comestibles. 

A consommer avec modération cependant car comme sa cousine,  l'oseille du jardin, le rumex contient beaucoup d'acide oxalique pouvant provoquer des problèmes de santé, types calculs rénaux...

 

Quelques plantes comestibles...donc brocoli sauvage, pissenlit; fenouil, mauve, asperge, roquette, rumex...Quelques plantes comestibles...donc brocoli sauvage, pissenlit; fenouil, mauve, asperge, roquette, rumex...
Quelques plantes comestibles...donc brocoli sauvage, pissenlit; fenouil, mauve, asperge, roquette, rumex...Quelques plantes comestibles...donc brocoli sauvage, pissenlit; fenouil, mauve, asperge, roquette, rumex...
Quelques plantes comestibles...donc brocoli sauvage, pissenlit; fenouil, mauve, asperge, roquette, rumex...Quelques plantes comestibles...donc brocoli sauvage, pissenlit; fenouil, mauve, asperge, roquette, rumex...
Quelques plantes comestibles...donc brocoli sauvage, pissenlit; fenouil, mauve, asperge, roquette, rumex...Quelques plantes comestibles...donc brocoli sauvage, pissenlit; fenouil, mauve, asperge, roquette, rumex...

Quelques plantes comestibles...donc brocoli sauvage, pissenlit; fenouil, mauve, asperge, roquette, rumex...

 

Nous avons aussi observé de nombreuses plantes médicinales : l'armoise, le calendula (souci des champs) dont les feuilles se mangeaient aussi dans les campagnes, le fumeterre,  le chardon marie et le plantain lancéolé.

Je n'avais encore jamais vu de calendula en pleine nature. 

Quelques plantes médicinales dans l'ordre : armoise, calendula, fumeterre, chardon marie et plantain lancéoléQuelques plantes médicinales dans l'ordre : armoise, calendula, fumeterre, chardon marie et plantain lancéolé
Quelques plantes médicinales dans l'ordre : armoise, calendula, fumeterre, chardon marie et plantain lancéolé
Quelques plantes médicinales dans l'ordre : armoise, calendula, fumeterre, chardon marie et plantain lancéoléQuelques plantes médicinales dans l'ordre : armoise, calendula, fumeterre, chardon marie et plantain lancéolé

Quelques plantes médicinales dans l'ordre : armoise, calendula, fumeterre, chardon marie et plantain lancéolé

 

Et bien sûr, c'est avec du romarin en fleurs que se termine cette balade botanique, car au printemps en Provence, nous en faisons des cures lorsqu'il est en fleurs. Nous l'utilisons en cuisine ou en tisane.

Le romarin est excellent pour le moral, et c'est un dépuratif puissant pour l'organisme. Il soulage efficacement les douleurs musculaires et les névralgies...

Il est le symbole de l'amour et de la fidélité et porte chance aux jeunes mariés (et peut-être aussi aux vieux couples, qui sait ?!).

Vos enfants font des cauchemars...glisser un brin de romarin sous leur oreiller (ou quelques gouttes d'HE).

Spirituellement, il aide à s'ancrer dans le réel, à accepter la vie comme elle est et à trouver le bonheur.

Un beau programme pour ce printemps, vous ne trouvez pas ?!

 

 

Le romarin en fleurs...

Le romarin en fleurs...

Partager cet article

Repost0

commentaires

jack 18/10/2019 15:08

ton article est très enrichissant, merci bcp ! :)))))))

Eglantine 19/04/2018 19:37

Tu me donnes envie de faire une bonne salade avec ces plantes Encore faut -il savoir les marier!

manou 20/04/2018 08:16

Fais des essais...l'important est de ne pas se tromper...bises

Barbier Martine 19/04/2018 13:49

C'est sûr que l'on devrait tous se soigner avec des plantes médicinales, beaucoup plus efficaces et naturelles, que les médicaments que nous donnent nos docteurs. Moi j'utilise beaucoup les huiles essentielles dans des diffuseurs, cela parfume bien la maison, et apporte des bienfaits incroysables ! Merci pour toutes ces explications. Passe une belle journée. Bisous.

manou 20/04/2018 08:15

J'utilise aussi beaucoup les huiles essentielles, les tisanes et je ne me soigne que par homéopathie...Mais parfois bien sûr on doit passer à autre chose. Je trouve juste que les plantes agissent bien vite quand on prend le problème assez tôt... bisous. Profite bien des belles journées que nous avons

Mon arbre aux violettes 17/04/2018 10:50

Merci Manou pour cet article ! Je suis fan des plantes comestibles à trouver dans la campagne et même les jardins ! Si on revenait aux plantes médicinales, il y aurait beaucoup moins d'attente chez le médecin !!! Je suis heureuse que tu en soit consciente toi aussi ! Longue vie à toi ! Je t'embrasse !

manou 17/04/2018 17:49

Et bien j'ai acheté mon premier livre sur les plantes médicinales j'avais...20 ans je crois. Je trouvais dommage que tout le savoir ancestral de ma grand-mère se perde et elle n'était plus là pour m'aider...Pour les salades c'est surtout mon mari qui est connaisseur, car à part le pissenlit et la pimprenelle, je ne connaissais pas grand chose, mais lui il a appris avec un ami qui ramassait des tas de plantes comestibles dans l'Aude et le Tarn. A force on apprend !! Hier nous avons fait encore une brouillade avec des asperges et ce midi une salade de feuilles mélangées (doucettes, pissenlits, laitues pérennes et j'ai ajouté quelques épinards jeunes car on n'en trouve pas chez nous en Provence. Bises et merci pour ton commentaire

Binchy 16/04/2018 20:29

Qu'il est bien cet article ! Merci encore Manou !
Je reviens lire tes chroniques littéraires.
Douce soirée encore à toi.
Je t'embrasse très très fort.
Bernadette.

manou 17/04/2018 07:56

Je comprends que tu n'aies pas le temps de tout lire...Ces derniers temps j'ai eu des problèmes avec la messagerie (@laposte) et je ne recevais plus les notifications de blogs, aussi j'ai raté plein d'articles :) J'arrive pas à rattraper. bisous et une douce journée

Steph43Photography 16/04/2018 15:22

Bonjour Manou perso je suis pas un mangeur de plantes mdrrrr , enfin chacun ces goûts lol , merci pour ces jolies photos , bonne journée à toi , amitié d'Auvergne

manou 17/04/2018 07:54

Toi il te faut de l'énergie pour crapahuter dans les montagnes !! Je te comprends...Pourtant il y a une association en Auvergne qui propose des balades botaniques uniquement autour des plantes comestibles...Bonne journée à toi aussi

Kri 15/04/2018 14:06

Un billet intéressant et instructif
Bon dimanche

manou 15/04/2018 18:50

Merci de ta visite...bisous et une belle soirée

plume 15/04/2018 08:45

Merci pour cet billet fort instructif. pas s^re de les reconnaître lors de mes ballades. j'ai appris plein de choses grâce à toi. Bises

manou 15/04/2018 18:51

Toi aussi tu m'apprends plein de choses :) bises

marine D 15/04/2018 07:53

C'est passionnant et elles ne sont pas toutes faciles à identifier ces plantes sauvages que l'on voit pourtant tout les jours , merci Manou !

manou 15/04/2018 18:51

C'est pas évident mais c'est pour ça que j'aime bien participer à ses sorties botaniques. Il y a toujours de belles découvertes à faire. bisous

Mousse 15/04/2018 07:37

Bonjour chère Manou,
On pourrait se nourrir rien qu'avec les plantes de la nature.
Je ne savais pas qu'on trouvait des brocolis !
Il faut s'y connaître.
Je ne t'oublie pas, hier je n'avais pas le temps !
Je passe tôt, après je vais à la brocante, il fait très beau, j'en profite.
Je vais voir l'autre billet

manou 15/04/2018 18:53

Mais tu n'es pas obligé de me laisser un message...Hier de toute façon je n'étais pas à la maison, je suis partie à 10 heures et je en suis rentrée que le soir tard ! Moi aussi cela m'arrive de ne pas être dispo...c'est bien normal ! bisous et une douce soirée. J'espère que ton mari est rentré

lemenuisiart 14/04/2018 19:09

C'est mieux de bien connaitre car sinon cela peut être indigeste à mon avis.

manou 15/04/2018 07:32

Celles que je propose Christian ne peuvent pas être confondu avec des plantes toxiques dans le sud en tous les cas. Après c'est sûr je ne connais pas les autres régions

Mimi 14/04/2018 18:55

A part le fenouil, le romarin et le thym, je ne fais pas d’autres cueillettes dans la garrigue. Les autres plantes, je ne les connais que de noms et j’aurais peur de me tromper en les ramassant. Il me faudrait un bon guide avec moi pour expérimenter ces plantes, toi par exemple ! Bisous Manou.

manou 15/04/2018 07:32

C'est déjà pas mal...et si tu les cueilles c'est que tu les consommes :) Pour les plantes il faut être là au bon moment ! Bisous

Nell 14/04/2018 17:22

Un beau romarin en fleurs, j'adore!!! C'est comme le thym. J'en avais un de romarin dans mon jardin et un hiver très rude me l'a fait crevé, c'était il y a quelques années. Mais j'en ai reconnue quelques -unes de tes plantes. La nature est généreuse a qui sait la découvrir. excellent week-end, Manou, et gros bisous. J'ai une belle angine aujourd'hui et je me soigne avec des huiles essentielles et du vinaigre de cidre.

manou 15/04/2018 07:30

Au jardin le romarin est toujours moins résistant que dans la garrigue. Pas bête il aime la liberté et les coteaux ensoleillés comme nous, il a besoin d'air :) Soigne-toi bien c'est la saison où on passe du chaud au froid et bien sûr on tombe malade. Et toi en plus tu as bien besoin de te remonter...bisous et une douce journée

Sigrid 14/04/2018 15:18

Ah, comme la saison est avancée par chez vous ! Le rumex : il y en a trois gros pieds dans la pelouse de la maison, alors au lieu de râler, je vais les manger !!! Et pour le plantain, je n'ai appris - et constaté - qu'en mai 2016, que le bouton jeune est petit mais délicieux, depuis le temps que nous nous fréquentions.....!!!!
Merci Manou pour toutes ces découvertes !

manou 15/04/2018 07:28

Le Printemps est pourtant bien en retard car habituellement nous n'avons déjà plus d'asperges sauvages à la mi-avril et nous en avons encore cette année. Le plantain est en fait une excellente plante à tous points de vue :) bisous

la châtaigne 14/04/2018 14:15

de quoi faire de bonnes salades !

manou 15/04/2018 07:26

En effet et bonnes à la santé en plus ! bises

Maria-Lina 14/04/2018 12:21

Merci chère Manou pour ce beau partage, je ne savais pas tout cela, la nature regorge de trésors!!! Bise, bon samedi dans la joie et la tendresse!

manou 15/04/2018 07:26

Chez toi il doit y avoir plein d'autres espèces de plantes !! Il faut toujours vérifier de près avant de les manger :) bisous et une douce journée

nath 14/04/2018 11:26

géniel, je viens d'en reconnaitre qui se trouvent près de chez moi ! Merci pour ces conseils !

manou 15/04/2018 07:25

Regarde les bien quand même !!

domi 14/04/2018 10:11

que de richesses dans ta belle région, à goûter bien sûr avec précautions

domi 15/04/2018 10:47

oui Manou c'est une bonne précaution, de même pour les champignons

manou 15/04/2018 07:25

Oui évidemment je le précise toujours pour ceux qui voudraient se lancer sans accompagnement :) Mais comme je le dis juste au-dessous à Brigitte, je ne montre que ce qui ne peut pas se confondre avec une plante dangereuse :)

écureuil bleu 14/04/2018 09:38

Bonjour Manou. Je ne me risquerai pas à ramasser ces plantes car je suis bien capable de me tromper. Il n'y a que le romarin que j'utiliserai car j'en ai dans le jardin. Bonne journée et bisous

manou 15/04/2018 07:24

Je te rassure sur un point je ne montre ici que ce qui ne peut pas se confondre avec une plante toxique. Je ne voudrais pas induire mes lecteurs en erreur :) bisous

anne-marie 14/04/2018 09:23

Je ne peux plus aller crapahuter en campagne & çà me manque, pour la beauté de notre région (un peu chauvine) & la récolte des thym, romarin, fenouil, asperges sauvages etc....
Merci du partage - Bon w.e.

manou 15/04/2018 07:23

Quel dommage en effet je te comprends car cela me manquerait aussi beaucoup...bisous

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -