Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2018 1 16 /04 /avril /2018 05:26
Robert Laffont, 2018

Robert Laffont, 2018

Comment peut-on aimer un endroit et en même temps le détester ?
Sans être persuadé qu'il existe une réponse à cette question, l'homme arrêta sa moto en haut de Gunnerstang Brow, coupa le contact, enleva son casque et contempla les toits d'ardoise qui pavaient le fond du vallon en contrebas. C'était le milieu de l'après-midi, la lumière rasante du soleil d'octobre embrasait la falaise de craie à laquelle la ville était adossée, et se réverbérait sur des maisons et des rues où il n'avait pas remis les pieds une seule fois en plus de quatorze ans.
Bruncliffe.

 

Lorsqu'il arrive au volant de la moto rouge de son père, Samson O'Brien comprend aussitôt qu'il n'est pas le bienvenu à Bruncliffe, sa ville natale, après des années passées à Londres à travailler d'abord à la Met (la police de la ville) puis détaché pendant 6 ans, au service des autorités policières secrètes où il était employé à démanteler des organisations criminelles et des cartels de la drogue.

 

Il s'en doutait... mais il ne pensait pas ressentir une telle hostilité, de la part de ses anciens voisins ou camarades de classe...

C'est vrai qu'il est parti dans des circonstances dramatiques, après une violente dispute avec son père dont personne ne connaît la raison exacte. En fait, Samson ne lui a jamais pardonné de se laisser aller au point de devenir alcoolique. Aller chercher son père au bar, ou au poste, quand on est un jeune ado, c'est forcément la honte. Difficile de passer outre...surtout quand on n'arrive déjà pas à surmonter la mort de sa propre mère. 

Heureusement que personne ne sait qu'il revient au pays pour s'y cacher...De quoi exactement me direz-vous ? Et bien, le lecteur ne le saura pas précisément dans ce tome-ci (peut-être dans le suivant ?).  

 

Samson a loué un local dans la ville et compte bien ouvrir dès son arrivée, une agence de détective privé. 

Mais ça commence plutôt mal pour lui car, la propriétaire de ce local, n'est autre que Dalilah Metcalfe, la jeune sœur de son meilleur ami Ryan.

Elle lui en veut d'être parti le jour même du baptême de Nathan, son neveu (qui est aussi le filleul de Sam) et de n'être même pas venu à l'enterrement de Ryan. Samson doit cacher son trouble car il n'en savait rien... A cette époque, il était infiltré et coupé totalement du monde mais ne peut le dire à personne. 

D'autres surprises désagréables l'attendent : son père a vendu la ferme familiale pour une bouchée de pain et Samson n'a plus de logement.

Heureusement, très vite, il va entrer en action car un homme est retrouvé mort et sa mère ne croit pas à son suicide, puis peu après, deux autres disparitions sont à déplorer...

Coïncidence ou pas, pour une si petite ville, les trois hommes s'étaient tous inscrits dans l'agence de rencontres de Dalilah, et ils avaient même participé à sa dernière soirée. 

Samson et Dalilah vont  être obligés de s'unir pour enquêter.

Et, vous vous en doutez... ils ne seront pas au bout de leur surprise ! 

 

Si quelqu'un cherchait la bagarre, il n'était pas d'humeur à laisser couler. Pas ce soir. Pas après sa rencontre avec son père.
Les retrouvailles se s'étaient pas passées comme prévu_le choc de voir Joseph O'Brien avait fait remonter à la surface une vague de culpabilité et de regret qu'il avait masquée sous la colère. Réaction typiquement O'Brien. Enfouir les vraies émotions sous de l'agressivité...

Il y était presque. Encore une traction, et il franchit la porte restée ouverte, en traînant Harry avec lui.
L'air. Doux et frais. Mais tout danger n'était pas écarté.
Il se releva en titubant, la vision brouillée. Plaçant ses mains en crochet sous les aisselles d'Harry, il le souleva...
Il s'était à peine éloigné de quelques pas quand il y eut un éclair aveuglant, aussitôt suivi d'un bruit de tonnerre. Puis une force stupéfiante plaqua les deux hommes à terre.

 

C'est un roman policier bien construit bien que sans surprise.

Ce qui fait le sel de l'histoire c'est qu'il ne manque ni d'action, ni de secrets de famille enfouis, ni de rebondissements.

Bon je l'avoue,  j'avais deviné assez tôt le coupable !

Mais j'ai aimé l'ambiance de ce roman qui se passe dans le Yorkshire, avec ses beaux paysages verdoyants, ses moutons et ses fermes éparpillées dans la campagne.

La plupart des personnages sont assez charismatiques. Ils se débattent avec une vie familiale et personnelle difficile et la fierté les empêche le plus souvent de se laisser aller, mais c'est ce qui fait une partie de leur charme. 

Cette petite ville perdue dans la campagne, où tout le monde est toujours au courant de tout sur tout le monde, et qui a comme média principal le pub du coin, sait pourtant taire ses plus sombres secrets.

L'arrivée de Samson perturbe le fragile équilibre et les rancœurs se retrouvent exacerbées...et je vous l'assure, il y en a des comptes à régler !

 

C'est le premier volet d'une série de "cosy mysteries" ("Mystères cosy" ou "cosies" en français) que je continuerai sans doute pour son côté léger, mais si drôle.

Comment, vous ne savez pas pourquoi on appelle ces romans policiers, des "cosy mysteries" ?

Et bien, ce sont des romans policiers légers à l'ambiance chaleureuse et sympathique. Ils sont emplis d'humour et de moments sympa et, au moins un des héros est un amateur. Dans celui-ci, même les vrais policiers de la ville le sont. Heureusement Samson a lui, une certaine expérience.

C'est donc normal qu'on retrouve l'ambiance "so british" de la série d'Agatha Raisin, mais dans celui-ci, il y a beaucoup plus d'action.

 

C'est donc une lecture facile et parfaite pour les vacances, sans prise de tête, à partager avec vos ados surtout s'ils aiment la moto, le rugby, l'informatique et les concours de fléchettes, mais aussi les chiens et leurs léchouilles et...la course à pied ainsi que les séries TV ! 

 

Vous ne le trouverez pas encore en médiathèque, car il vient tout juste de sortir le 12 avril dernier...et je remercie l'éditeur Robert Laffont, ainsi que Babelio de m'avoir permis de le découvrir en avant première.  

Bonne lecture ! 

 

 

Julia Chapman est le pseudonyme de Julia Stagg. Elle est l'auteur d'une série que je ne connais pas du tout, la série "Fogas Chronicles" qui se déroule en France, dans les Pyrénées. 

Elle est née en Angleterre mais elle est devenue professeur d'anglais dans divers pays comme l'Australie, le Japon, les Etats-Unis et la France.

Elle vit aujourd'hui dans le Yorkshire...

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

lavandine 06/05/2019 06:36

Coucou,

Je n'avais pas lu cet article. J'ai voulu le lire avant de lire celui qui concerne le tome 2 afin de mieux comprendre.

Je découvre le cosy mystère que je ne connaissais pas. il fait partie de tous ces nouveaux mots concernant le roman.

Je ne connaissais même pas l'auteur.


Gros bisous et belle journée.

Lavandine
http://lorgnettedunjour.canalblog.com/

manou 06/05/2019 09:07

Une série légère et à l'ambiance british sympathique et comme je le dis sans prise de tête mais bien écrite. C'est bien pour se détendre, pour les vacances, le soir après le boulot :) bisous

keisha 05/11/2018 07:58

Merci de ton passage chez moi (joli blog!!!) J'avoue préférer cette série à Agatha Raisin, et avoir trouvé aussi le nom du coupable (mais c'est sans importance, finalement)

manou 05/11/2018 08:39

Contente d'avoir découvert ton blog depuis le temps que je voyais passer ton nom dans les coms...chez nos amis blogueurs communs. Je préfère de loin cette série moi-aussi à Agatha Raisin qui fait passer un bon moment toutefois, elle-aussi. une bonne journée

CHOINARD isabelle 22/04/2018 12:30

Tentée. Merci pour ces conseils et ce synopsis. Bon week-end.

chemindetables 19/04/2018 13:34

je ne connaissais pas le terme "cosy mystéries" alors merci de la découverte
tout est tentant dans ta présentation car humour, ambiance chaleureuse et sympa, policier même léger c'est super
tu me tentes une fois encore LOL
bisous
patricia

manou 20/04/2018 07:22

C'est parfait pour se détendre après le boulot et comme si on regardait une bonne série TV finalement :) bisous

danielle 17/04/2018 11:34

il me semble m'être inscrite une fois, mais ça devait être pour UN roman précis; mais comme tu dis, je ne souhaite pas non plus qu'on m'impose mes lectures, je serais incapable de relever ce défi. j'ai regardé hier dans un grande surface si je voyais ce livre, mais non... je vais attendre sans doute qu'il soit en médiathèque.

manou 17/04/2018 17:45

Il le sera car à mon avis avant l'été beaucoup de gens vont vouloir le lire...Bises

Gomez Victoria - Lynn 16/04/2018 18:54

coucou, à mettre dans les valises alors ^^ gros bisous

manou 16/04/2018 19:41

oui sans problème ! bisous et une douce soirée

domi 16/04/2018 17:34

alors repartons en vacances !!!

manou 16/04/2018 18:01

C'est ce que je fais dès dimanche...ce sera le tour de notre zone !

CathyRose 16/04/2018 16:09

Oh tu me tentes Manou, du policier, de l'humour, et des personnages sympathiques, ça m'a l'air d'être un excellent cocktail !
Bel après-midi, bisous !
Cathy

manou 16/04/2018 18:01

Si la série continue ainsi j'aurais du plaisir à la suivre...bisous et une douce soirée

sotis 16/04/2018 14:40

il à l'air sympa ce bouquin je vais voir si je le trouve!!! bisous

manou 16/04/2018 14:43

On pourrait dire que c'est un polar "feel-good" ! bisous

Maria-Lina 16/04/2018 14:18

Merci du partage chère Manou! Bise, bonne journée toute douce!

manou 16/04/2018 14:43

Une douce journée à toi aussi. Bisous

Eve-Yeshé 16/04/2018 13:47

pourquoi pas? J'aime bien lire des polars en vacances... cela me changerait des nordiques qui sont mes préférés....
je teste Fitzek en ce moment :-)

manou 16/04/2018 14:42

Et bien je ne l'ai jamais lu ! j'aime aussi les auteurs nordiques mais celui que je présente aujourd'hui c'est du léger à côté mais ça détend et je n'ai rien contre de temps en temps...

Mimi 16/04/2018 13:41

Un livre de vacances alors... Pourquoi pas, ça fait toujours du bien de se détendre.

manou 16/04/2018 14:40

C'est si léger et ça n'a rien à voir avec les policiers que je lis habituellement et encore moins les thrillers ! Mais de temps en temps ça détend...

Nell 16/04/2018 13:41

Je ne connaissais pas ce mot "cosies" et le décor me tente bien (moi qui adorerais y aller) Un policier sans trop de prises de tête, c'est tant mieux, surtout en ce moment. Belle journée et gros bisous, ma chère Manou

manou 16/04/2018 14:39

C'est exactement ça, il y a juste une bonne dose de suspense pour se changer les idées...J'espère que ton angine va mieux. J'essaie de t'appeler cette semaine. Gros bisous

Maryline 16/04/2018 11:41

C'est à suivre ou c'est une série avec des intrigues différentes? car c'est bien alléchant! J'ai déjà lu 2 Agatha Raisin et ça se lit bien... ça fait du bien une lecture légère de temps en temps. En ce moment, je voyage au Japon dans "la maison de l'Arbre joueur" joli titre non?
bonnes lectures!
bisous

manou 16/04/2018 18:05

Et bien j'étais loin du compte...mais je la connais en fait (tu ne m'avais pas dit son nom !) J'ai déjà lu d'elle la série "Le clan des Otori" que j'avais beaucoup aimé et les ados adoraient aussi lire cette "saga"... Moi aussi je lis de la poésie tous les jours mais ce sont des livrets offerts par une blogueuse. Bises et bonne soirée

Maryline 16/04/2018 16:31

Lian Hearn est une auteur qui vit en Australie, je ne sais pas si elle est de cette sa nationalité.... Je lis une poésie tous les soirs en ce moment après Eluard, je suis passée à Baudelaire! ;-)

manou 16/04/2018 14:38

L'intrigue a été résolue dans ce tome mais il reste concernant la vie privée des personnages principaux, quelques zones d'ombre qui trouveront des réponses par la suite, enfin c'est ce que j'imagine... Un joli titre que ce livre d'un auteur japonais j'imagine ?! De temps en temps j'aime bien en lire...En ce moment je suis dans la poésie et dans les romans pour ados ! bisous et bonne lecture à toi aussi

danielle 16/04/2018 11:23

j'allais dire "que tu as de la chance de recevoir ces livres de l'éditeur!", mais au vu de ta page babelio et de ton blog, c'est que tu lis et chroniques beaucoup! décidément je suis très tentée par cette lecture, ce que tu expliques des "cosies" (mot que je ne connaissais pas) me prouve que c'est un genre que j'aime beaucoup, surtout pour m'alléger un peu entre deux livres plus "très sérieux" ou plus "lourds". bonne journée!

manou 16/04/2018 14:35

Babelio ne m'accorde qu'un mois sur deux un livre lors de leur masse critique (tu peux aussi t'inscrire) mais me propose souvent en direct ce qui s'appelle une"Masse critique exceptionnelle". Là on me contacte par mail, alors j'accepte si le thème me plaît. Je ne veux pas qu'on m'impose mes lectures et je veux rester libre ! Ce polar est sympa pour se détendre...

Doc Bird 16/04/2018 10:56

Ce titre m'a l'air fort sympathique, avec le charme tout british d'un petit village qui cache de bien sombres secrets. Un roman policier idéal pour les vacances, comme tu dis ! Bonne semaine

manou 16/04/2018 14:31

Oui il en faut de temps en temps et en ce moment je lis quelques romans plus légers...et des romans d'ados ! bonne semaine à toi aussi

Pascale DELALANDRE 16/04/2018 09:25

Merci pour le présentation de cet ouvrage.
Tiens aujourd'hui, je t'en propose un : Cul de sac de Douglas Kennedy, j'ai beaucoup aimé.
Bise et bonne journée Manou.

manou 16/04/2018 14:31

C'est un auteur que je n'ai pas lu depuis longtemps...mais ce titre là je ne le connais pas ! bises et une douce journée

écureuil bleu 16/04/2018 09:14

Bonjour Manou. Je ne sais pas si je le lirai. L'histoire me plairait mais le fait qu'il y ait déjà plusieurs livres d'annoncés me rebute un peu. Bonne journée et bisous

manou 16/04/2018 14:29

Je l'ai reçu en Masse critique exceptionnelle...en principe je ne les refuse pas et je n'ai pas regretté sa lecture. Si la médiathèque l'achète je lirai le tome 2...ensuite on verra ! bisous

Mousse 16/04/2018 09:10

Bonjour chère Manou,
Je n'ai encore rien lu de cette auteure.
Déjà, la couverture m'attire !
Ta chronique encore une fois donne envie de lire le livre.
Pas trop méchant ce bouquin, je n'aime pas trop le sang.
Bonne semaine, bisous

manou 16/04/2018 14:28

C'est tout à fait ça on pourrait dire que c'est un polar feel-good ! Pas de sang, quelques frayeurs justement dosées et aucune description morbide. Juste l'enquête nos deux héros et leurs problèmes et quelques bagarres. ça détend ! bisous et une douce journée

Claudine/canelle 16/04/2018 08:41

Bonjour Manou
J'ai pris note , c'est bien agreabe de trouver du policier un peu plus leger ....
Bonne journée à toi
Bises

manou 16/04/2018 14:27

Oui il m'a fait du bien et m'a donné une petite envie de lectures faciles...bisous

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -