Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2018 6 17 /02 /février /2018 06:24
Le pouvoir des contes / Bernard Chouvier

Aussi loin que je remonte dans mes souvenirs d'enfance, les contes sont présents, comme un contrepoint à la vie ordinaire.

Puis, au-delà de l'enfance, il reste comme une nostalgie amusée du temps où un coup de baguette magique suffisait pour embellir le monde.

Le conte merveilleux a du poids pour l'enfant dans la mesure même où il lui propose un parcours, un cheminement en parfaite correspondance avec les étapes de sa propre évolution psychique. Il n'y a pas de conte approprié à un âge précis mais je dirai plutôt que chacun des contes parle à tous les âges, dans la mesure où il contient lui-même une multitude de sens.

 

L'auteur nous explique le pouvoir des contes, en analysant les symboles qu'ils véhiculent, les lieux, les différentes versions d'un même conte et leur côté universel...

Ainsi vous découvrirez dans ce livre qu'un conte merveilleux est bien plus qu'une simple histoire. 

 

Le conte nous accompagne toute notre vie ! 

Dès l'enfance, le moment du conte, attendu par l'enfant, est un rendez-vous au pouvoir émotionnel très fort, tant à cause des personnages et des situations du conte, que du partage avec l'adulte devenu conteur.

Plus tard, le conte pourra aider l'adolescent en crise à construire son identité.

Devenus adultes, nous retrouvons nous aussi le chemin des contes, en nous livrant à ce moment magique de partage. Avouons que nous sommes totalement comblés, de voir les yeux pétillants de nos enfants ou de nos petits-enfants, lorsque l'heure du conte est venu ! 

 

Pourquoi les contes sont-ils si importants ?

C'est parce qu'ils portent en eux sagesse, consolation et enchantement. Leur puissance est immense et n'a rien à voir avec la portée d'une simple histoire, certes amusante à raconter aux enfants, mais beaucoup moins intéressante au niveau psychologique. 

Les contes populaires merveilleux ont une valeur universelle. Ils véhiculent à la fois des choses terribles et un certain émerveillement. On les retrouve dans tous les pays du monde. L'importance de ces contes, c'est la transmission orale qui au fil du temps, leur a donné un certain pouvoir. 

En les écoutant ou en les lisant, les enfants peuvent trouver seuls des solutions, dépasser leurs problèmes, affronter la réalité et grandir...

Mais les contes sont aussi un lien entre les générations et les adultes transmettent sans le savoir, leurs propres souvenirs et leur propre vécu, leurs propres peurs et leurs propres ressentis...en racontant les contes lus pendant leur enfance.

Cette transmission intergénérationnelle prend tout son sens encore plus aujourd'hui où l'image et les films ont souvent supplanté l'imaginaire des enfants.

 

Dans ce livre simple à aborder et très instructif, l'auteur commence par nous parler de deux contes très connus : "Le petit chaperon rouge" et "Cendrillon". En partant de la version de Perrault, il nous propose de les revisiter dans leurs différentes versions connues  ou moins connues.

A travers de très nombreux exemples concrets, l'auteur replace les contes dans leur contexte et dans les lieux où ils se déroulent.  Il nous montre à quel point ces lieux sont importants car facilement identifiables et reconnaissables.

La forêt profonde devient le symbole des espaces intérieurs, de ce qui est encore sauvage en nous. La montagne va permettre à l'enfant de prendre du recul et de dominer les situations difficiles, quant au lac, il est toujours empli de mystérieuses créatures aux pouvoirs maléfiques, comme les masures au fin fond des forêts sont habitées par des vieilles personnes, souvent un peu sorcières, et que les châteaux font rêver...que l'on y rencontre des fées, des princes et des princesses ou de méchantes marâtres !

 

L'auteur nous explique la valeur symbolique des objets et des vêtements, tous empreints de magie, capables d'aider le héros à vaincre les différentes épreuves qu'il aura à traverser. Les objets donnent du pouvoir au héros mais un pouvoir temporaire donc limité dans le temps. Ces objets préparent en fait l'enfant à accepter la réalité et à affronter le monde réel. 

 

Ainsi en est-il aussi de la métamorphose et des sortilèges.

Ils rappellent à l'enfant que tout change dans la vie et qu'il faut à chaque instant oublier ce qu'on était précédemment, pour grandir, sans toutefois y perdre son identité, un passage qui ne manque pas d'angoisser l'enfant. Ainsi à travers les contes comme la "Belle et la Bête" par exemple, mais aussi "l'oiseau bleu" et d'autres que vous découvrirez dans ce livre, l'enfant  apprend à mieux accepter l'incertitude du changement et les modifications angoissantes de son corps en pleine croissance...

 

Dans tous les pays du monde, on retrouve des versions proches du conte originel, parfois violentes, parfois plus soft, l'important étant de retrouver le conte d'origine le plus proche de la tradition orale primitive et de raconter de préférence, celui-là aux enfants, car c'est celui-là qui sera le plus porteur de plaisir. Il est donc nécessaire de raconter des contes aux enfants quel que soit leur âge.

 

Ce livre intéressant et plaisant à lire, s'adressa aussi bien aux parents à qui il apportera une meilleure compréhension de la symbolique des contes, qu'aux enseignants et aux bibliothécaires qui sauront davantage comment les utiliser et quelles versions raconter.

Les thérapeutes qui ne connaissent pas ou trop peu ces formidables outils que sont les contes, peuvent s'en servir comme une première approche. D'autres titres du même auteur leur permettront ensuite d'approfondir leurs connaissances...

 

A chaque instant, l'auteur s'appuie sur son parcours personnel et ses souvenirs d'enfance, ancrés en Haute-Loire lorsque durant les vacances, il attendait avec impatience le soir venu, pour grimper enfin, grâce à une chaise, dans le grand et haut lit de sa grand-mère, et écouter, blotti contre elle, les histoires de lutin, de diable ou d'autres contes de sa région.  C'est grâce à elle, qui a marquée son enfance car elle était une conteuse-née, qu'il a pu entrer avec délice, mais non sans peur, dans ce monde à la fois merveilleux et effrayant, peuplé de créatures étranges et mystérieuses...

 

Le conte est une belle ouverture vers le monde et les différences. Il aide à dépasser les conflits et les peurs, ancrés en nous depuis notre enfance, et qui nous ont parfois été transmis par nos ancêtres. Le conte parce qu'il aide l'inconscient à identifier ces peurs, a un aspect réparateur et rassurant pour l'enfant. Il aide à développer l'imaginaire par l'intervention de la magie, la possibilité de se métamorphoser en un autre et d'échapper aux sortilèges.

La portée symbolique des contes est immense et ce petit ouvrage simple mais détaillé, qui se lit comme un conte, vous aidera à y voir plus clair et vous invitera, si vous ne le faites pas déjà, à lire de nombreux contes merveilleux à vos enfants et petits-enfants pour partager ces moments uniques avec eux.

En guise de conclusion, vous retrouverez quelques contes moins connus que vous pourrez lire ou relire avec plaisir ! 

 

Les formules choisies font choc et se gravent dans la mémoire comme des formules magiques. "Tire la bobinette et la chevillette cherra" est devenu une phrase aussi empreinte de merveilleux que le "Sésame, ouvre-toi" d'"Ali Baba et les quarante voleurs" pour signifier l'entrée dans l'imaginaire. Peu d'enfants savent ce que sont une bobinette et une chevillette, et encore moins, semble-t-il, que "cherra" est la troisième personne du futur de l'indicatif du verbe "choir". Pourtant la phrase fait mouche à tous les coups. Si on la remplace par une construction plus simple ou plus moderne, le charme tombe.

 

L'auteur Bernard Chouvier, est psychologue clinicien et psychanalyste. Il est actuellement professeur émérite de psychopathologie à l'Université de Lyon.

Il a écrit plusieurs ouvrages spécialisés sur les contes et deux contes pour enfants, dont je vous ai déjà parlé sur ce blog.

Retrouvez ci-dessous les liens vers mes chroniques...

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marion L. 23/02/2018 16:50

Merci pour cette chronique. Ce livre me paraît très intéressant. Pour un public jeune ? Parce que même pour un animateur, il peut être exploité et faire réfléchir les enfants sur les contes, leur symbolique et chercher tout ceci dans d'autres titres (hum, j'ai des idées en tête ^^.)

manou 24/02/2018 15:30

"Le pouvoir des contes" ne s'adresse pas aux enfants du tout mais c'est une première approche parfaite pour un jeune adulte qui se forme pour travailler avec des enfants. Il donne des pistes de lectures et propose des contes à la fin, il compare les différentes versions d'un même conte et explique ce que l'enfant peut apprendre sur lui-même en l'écoutant...Par contre les deux titres écrits par Bernard Chouvier "le grand loup noir" et "les trois frères et le dragon" sont pour les enfants à partir de 6 ans.

Marion L. 24/02/2018 12:15

Bonjour, j'avais une petite question. Electre met que ce livre est à destination d'un public motivé. Tu as trouvé qu'il était difficile ? Il ne s'adresse donc pas du tout aux enfants ?

manou 23/02/2018 17:45

Oui en effet il peut constituer une première approche pour des éducateurs ou des animateurs...De plus il y a une riche bibliographie à la fin et l'auteur est fiable et intéressant. Contente de t'avoir donné des idées...

Mimi 22/02/2018 12:45

Quand je travaillais avec les 6emes, j’adorais cette période où l’on abordait les contes, et surtout leur faire découvrir les multiples versions d’un même conte. Ah, souvenirs souvenirs...

manou 23/02/2018 17:45

Les collégiens adorent en effet et ce livre est bien utile pour une première approche...bises

lavandine 18/02/2018 16:55

Je ne connais pas cet auteur. Moi j'ai lu Bettelheim que tu dois contraire et puis il y a fort fort longtems j'ai fait mon mémoire de maîtrise sur les contes de fée racontés aux enfants.

Gros bisous et bon dimanche
Lavandine
http://lorgnettedunjour.canalblog.com/

manou 18/02/2018 17:40

C'est sûr que si ton mémoire de maîtrise portait sur ce thème, tu en sais plus que moi. J'ai lu aussi "Psychanalyse des contes de fées" lorsque j'étais bibliothécaire, il y a fort longtemps ! Celui-ci est nettement plus abordable et s'adresse avant tout aux non-spécialiste ou à ceux qui veulent comprendre et n'ont encore rien lu sur ce sujet. Il en a écrit un second beaucoup plus approfondi ! Bisous et une belle fin de journée

Maryline 18/02/2018 16:49

J'ai lu en ma belle jeunesse, la psychologie des contes de fées de Bruno Bettelheim... ça m'avait semblé intéressant mais un peu ardu... Je pense que ce livre est plus abordable. Maintenant, je lis les contes pour rêver, même si je sais qu'il y a une seconde lecture...
bisous et bonne soirée!

manou 18/02/2018 17:37

Tu as bien raison ! Moi aussi à l'époque j'avais lu le livre de Bruno Bettelheim...d'ailleurs je l'ai toujours à la maison en poche. Mais j'étais bibliothécaire et je pratiquais l'heure du conte avec les enfants ce qui n'était pas encore "à la mode". Comme toi je l'avais trouvé plutôt compliqué. Là l'auteur de cherche pas à perturber les adultes, il explique clairement ce que chaque conte peur apporter à l'enfant en expliquant les éléments importants d'interprétation...Bisous et une belle soirée

Quichottine 18/02/2018 10:01

J'ai de très mauvais souvenirs... pas des contes mais de ceux qui cherchent des explications.
Je ne suis pas certaine que je lirai ce livre, même s'il doit être intéressant.
Depuis que l'on ma dit un jour que Blanche Neige était un conte sado-masochiste à l'usage des adultes, j'évite.
Passe une douce journée Manou.

manou 18/02/2018 16:20

Je suis désolée de te rappeler ces mauvais souvenirs...je peux juste t'affirmer une chose, Bernard Chouvier n'a pas un discours aussi direct. Il ne s'attache qu'à montrer en quoi tel ou tel conte peut aider une personne à dépasser ses peurs et il nous explique pourquoi il n'y a pas d'âge pour les aimer ou les raconter ! Je te rassure moi aussi j'aime beaucoup Blanche neige et je l'ai beaucoup raconté quand j'étais bibliothécaire alors ce type d'interprétation me parait même dangereuse si elle détourne les gens du conte. Ce n'est pas le but ! Bisous et une belle fin de journée

Floralie 17/02/2018 21:22

Bonsoir ma douce Manou,
J'adore les contes, malheureusement je n'ai pas de souvenir que quelqu'un de la famille m'en ai lu un ?
Puis-je savoir s.t.p ou on peut les trouver, merci beaucoup, bonne soirée, gros gros bisous !

manou 18/02/2018 07:46

Quel dommage Floralie. Cela ne t'empêche pas d'en lire aujourd'hui. Pourquoi ne t'inscris tu pas dans une médiathèque tu pourrais en lire plein et tu t'achèterais ensuite ceux que tu aimes particulièrement pour les garder et les relire...bisous et bon dimanche

Philippe D 17/02/2018 20:39

J'ai suivi une formation sur le conte. Ça serait bien que je lise ce genre de livre pour me rappeler de tout ce que j'ai appris à ce moment-là. Ma mémoire flanche...
Bon dimanche.

manou 18/02/2018 07:45

C'est vrai que moi aussi cela m'a remis en mémoire beaucoup de choses. Celui-ci est abordable et facile d'accès, mais l'auteur en a écrit un autre qui s'adresse davantage aux spécialistes...Bon dimanche

chemindetables 17/02/2018 20:30

passionnant ton article
moi je ne lis jamais de contes, je ne suis pas contes comme on dit
en plus j'ai de si gros soucis de mémoire qui me font si peur et mal mais même sans ça je sais que je n'ai pas eu de ces lectures étant enfant,.....sinon je n'ai de toute façon quasiment aucun souvenir d'enfance et c'est terrible quand je vois l'importance que ça a pour vous tous "normaux" et vu ce qui est écrit là....!!!
je n'en ai presque pas lu à mon fils , ils s'endormait illico lui pas besoin de lecture et sinon on lisait plein de livres mais tous plus "réels"....il aimait tout ça et moi aussi
c'est un univers comme toutes les histoires, les films avec du fantastique, du rêve, de la poésie, de l'imaginaire etc etc..... que je ne connais pas et n'arrive pas à aimer
mais de toute façon je ne sais même pas rêver moi !!!!! ni éveillée ni endormie...c'est vraiment grave je sais je sais
belle soirée à toi
bisous
patricia

manou 18/02/2018 07:43

Ce n'est pas grave...il faut t'accepter comme tu es et il y a sans doute une raison à tout ça. Tu as besoin de concret donc, de lire des documentaires, mais tu ne peux pas dire que tu sais pas rêver parce que vu les décos que tu sais faire, tu nous prouves le contraire ! Tu vois ! Bisous et un bon dimanche

Gomez Victoria - Lynn 17/02/2018 19:45

coucou j'avais déjà entendu une fois que tout était symbole dans les contes ; je ne les avais jamais vus comme ça ; bisous

manou 18/02/2018 07:42

Ce qui est bien c'est que même quand on ne le sait pas, cela agit quand même pour celui qui lit ou qui écoute ! Bisous

CARDAMOME 17/02/2018 19:31

comme je pense ne pas m'en souvenir, ni de l'endroit où je l'aurais noté, j'espère que tu sauras me remémorer le titre de ce livre lorsque je n'aurai qu'un seul souvenir, "Manou"....lol très intéressant, faudra que je me le procure! bisous et bon dimanche

manou 18/02/2018 07:41

Pas de problèmes, il est là dans le blog et en tapant conte dans le module de recherche, on le retrouvera ! bisous et bon dimanche

lemenuisiart 17/02/2018 17:31

Personnellement il y a de tout dans les contes, et pas que de belles histoires

manou 18/02/2018 07:40

Ah bon ! Si tu ne les trouves pas belles c'est qu'elles te touchent alors vu ce qu'en disent les spécialistes

Renée 17/02/2018 17:21

dernièrement a la TV il parlait des sens caché de certains comte ça m'as bien amusée car on y pense pas forcément. Bisoussss

manou 18/02/2018 07:40

Et ce qui est bien est que l'enfant perçoit ce sens caché dans son inconscient (et nous aussi) ce qui lui permet de grandir et d'accepter les épreuves que la vie lui réserve...quel que soit son âge. Bisous et bon dimanche

kimcat 17/02/2018 14:47

Bel article sur les contes !!!
J'aime bien les contes... ça me ramène à mon enfance
Bises Manou

manou 18/02/2018 07:39

Mais nous sommes toujours de grands enfants, il ne faut pas l'oublier ! Bises et bon dimanche

danielle.tribes@wanadoo.fr 17/02/2018 14:09

Merci Manou pour ton article! Je viens de lire ce livre que j'ai adoré pour l'analyse que l'auteur fait de la symbolique des contes. C'est vrai que je ne lirai plus un conte de la même façon!
Bisous
Dany

manou 18/02/2018 07:38

C'est tout à fait ça et je suis sûre qu'il en sera de même pour tous les lecteurs...parents, enseignants ou amoureux des contes. Merci de ton passage. Bisous

Maria-Lina 17/02/2018 12:59

Que j'aime les contes!!! Merci pour ce beau partage! Bise, bon samedi tout en douceur!

manou 18/02/2018 07:37

On ne se lasse pas d'en lire et d'en écouter, même grand ! Bisous et bon dimanche

virjaja 17/02/2018 12:08

c'est vrai qu'on aime les contes à tous ages... gros bisous Manou. cathy

manou 18/02/2018 07:37

Oui même quand on est grand, aller écouter un conteur est toujours un plaisir ! bises et une belle journée

Rose63 17/02/2018 11:30

C'est vrai que les contes ont le pouvoir de rester gravés en mémoire
Celui qui m'a émue à l'époque ce fut Charles Perrault avec Peau d'âne entre autres ...
Bonne journée
@+ Manou

manou 18/02/2018 07:36

Enfant on nous racontait beaucoup de contes de Perrault et c'est bien vrai qu'on se rappelle de presque tous ! Bisous et bon dimanche

domi 17/02/2018 11:04

avec ce livre il me semble que tu as trouvé une pépite !

manou 18/02/2018 07:36

Oui c'est bien vrai, l'auteur est un spécialiste mais il a su s'adapter à un autre public pour donner envie d'aller plus loin. En plus il donne plein d'idées de contes, de versions différentes et de références bibliographiques. Bon dimanche

danièle 17/02/2018 10:53

J'ai toujours aimé les contes, le livre doit être très intéressant.
J'ai de merveilleux souvenirs de mon arrière grand mère nous racontant des contes, des moments extraordinaires!
très belle journée, bises

manou 18/02/2018 07:35

Et maintenant tu perpétues en racontant à ton tour à ta petite fille ! Bises et bon dimanche

Doc Bird 17/02/2018 10:33

Ce livre correspond parfaitement à un projet que je mène avec des élèves d'ULIS, où je lus des contes dans différentes versions et où les élèves réfléchissent aux différentes significations. Un ouvrage très utile donc ! Bon week-end.

manou 18/02/2018 07:34

En effet il peut t'aider ! En plus Bernard Chouvier se déplace dans les établissement scolaires et habite dans la région lyonnaise. Si cela entre dans ton projet ! Bon dimanche

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -