Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2018 2 09 /01 /janvier /2018 06:33
Musée Picasso Paris / RMN, 2017

Musée Picasso Paris / RMN, 2017

 

 

Pablo Picasso a, au cours de sa vie, produit une oeuvre considérable : près de 50 000 œuvres en tout, sous forme de peintures, de sculptures, de dessins, de tapisseries, de carnets de croquis, d'estampes de céramiques...

Il est considéré, avec Georges Braque, comme le créateur du cubisme, mais aussi comme un proche du surréalisme dont il se rapproche dès les années 20.

Vous trouverez sa biographie complète sur Wikipedia ICI et sur le site des grands peintres ICI pour ceux qui veulent approfondir le sujet. 

 

L'oeuvre que l'on fait est une façon de tenir son journal...

L'année 1932, est considérée comme un tournant dans la vie de l'artiste...

Je l'ignorai. 

Aujourd'hui, je ne vais donc pas vous raconter en détails la vie du peintre mais vous parler de ce catalogue d'exposition qui retrace l'année 1932 de l'artiste, de façon totalement chronologique.

Il s'agit en fait d'un véritable livre d'art, publié à l'occasion de l'exposition, intitulée "Picasso 1932. Année érotique", une exposition présentée au Musée National Picasso de Paris, du 10 octobre 2017 au 11 février 2018, et élaborée en partenariat avec le Tate Modern de Londres. 

Le catalogue aurait pu s'intituler aussi bien "365 jours dans la vie de Picasso", ou bien, "Une année dans la vie de Picasso". Il a été élaboré sous la direction de Laurence Madeline, en collaboration avec Virginie Perdrisot-Cassan.

 

Présentés comme un éphéméride, plus de 110 tableaux, dessins, gravures, sculptures et documents d'archives, illustrent cette année exceptionnellement féconde qui a donc marqué un tournant dans la vie de l'artiste.

Le document est divisée en grandes parties selon les saisons...

Jour après jour, le lecteur pénètre dans les œuvres et dans la vie personnelle de l'artiste, les documents d'archives nous permettant de replacer les œuvres dans leur contexte biographique.

La vie personnelle de l'artiste et ses créations sont ainsi reliées, comme dans un journal intime. Il nous dépeint ses joies, ses passions, ses espoirs et ses peines...

Durant cette année 1932 où le peintre vient d'avoir 50 ans, il explore toutes les formes d'art et le lecteur suit pas à pas ses découvertes.

 

Chaque jour, nous prenons connaissance de sa peinture en cours ainsi que d'autres infos diverses, une lettre ou un télégramme reçus ou envoyés, un article dans le journal, une commande, une invitation. D'autres événements sont davantage anecdotiques mais non moins importants comme la météo du jour et l'endroit où il se trouve.

Des encarts de couleur permettent quelques digressions : en juin, l'exposition à Paris, en septembre celle qui a eu lieu au musée Kunsthaus de Zurich.

A la fin de l'ouvrage, le lecteur trouve la liste des œuvres exposées en 1932, à Paris et à Zurich, puis celle des œuvres exposées en ce moment à Paris, une bibliographie impressionnante et un index des personnes citées dans l'ouvrage. 
 


Tandis qu'il prépare en début d'année cette première rétrospective, inaugurée le 16 juin 1932, à la galerie Georges Petit à Paris, Picasso peint des tableaux d'une sensualité et d'un érotisme exceptionnels...ainsi le tableau intitulé "le rêve" qui est représenté en page de couverture, montre sa maîtresse, Marie-Thérèse Walter, dans une situation extrêmement sexuée, un sein dénudé certes ce qui nous saute aux yeux, mais avec bien d'autres détails très réalistes (regardez de près son visage...).

Cette année-là, en effet, Picasso qui vit pourtant avec Olga, va être littéralement emporté par une passion nouvelle pour Marie-Thérèse qu'il connaît depuis plus de 5 ans : elle va avoir 21 ans, elle est belle, il est amoureux et elle est la principale source de sa création. Il ne cesse de la peindre et de fantasmer sur elle... car elle est encore mineure.

Il peint "La lecture" le 2 janvier. C'est un des premiers tableaux qui met en scène Marie-Thérèse. Mais était-elle déjà son modèle ? Était-elle sous ses yeux lorsqu'il la peignait ? Personne ne sait !

 

"La lecture" Picasso, 1932

"La lecture" Picasso, 1932

 

La quantité d’œuvres produites durant cette période de l'année est considérable. Il était sans nul doute sous pression, voulant donner le meilleur de lui-même pour cette rétrospective tant attendue. Il exposera 30 tableaux nouveaux exécutés en ce début d'année 1932, sur les 223 tableaux sélectionnés.

La suite de l'année sera plus douce et paisible...

Il travaillera entre autre sur les douze dessins d'après la Crucifixion de Mathias Grünewald pour le retable d'Issenhein.

 

"La crucifixion", Picasso, 1932

"La crucifixion", Picasso, 1932

 

La rêveuse...

La rêveuse, Picasso, 1932

La rêveuse, Picasso, 1932

 

Mais il nous laissera cette année-là, bien d'autres œuvres comme sa série sur les baigneuses commencée en 1929, dont "le sauvetage" est une suite.

Le sauvetage, Picasso, 20 novembre 1932

Le sauvetage, Picasso, 20 novembre 1932

 

Le catalogue suit donc l'exposition qui mène le visiteur de salle en salle. Il  donne une idée intéressante des œuvres choisies, donnent envie de les découvrir ou de les redécouvrir, et à défaut de se rendre à Paris, il permet d'entrer d'une façon inédite dans la vie du peintre. 

 

Voici quelques exemples choisis presque au hasard, car toutes les pages sont d'une égale richesse et variété.

- Le 24 janvier, il peint "le rêve". Le lecteur retrouve le tableau pleine page et une analyse de l'oeuvre.

- le 6 février, il signe le tract de "l'affaire Aragon" pour soutenir le poète inculpé suite à la parution de son poème "Front rouge". C'est le début de l'implication de Picasso dans les mouvements intellectuels de gauche.

- le 30 mars il peint "Boisgeloup sous la pluie". C'est le château qu'il a acquis près de Givors où il passe beaucoup de temps quand il n'est pas à Paris et où Olga, sa femme se réfugie souvent. 

 

Boisgeloup sous la pluie, Picasso, 30 mars 1932

Boisgeloup sous la pluie, Picasso, 30 mars 1932

 

- le 30 mai à Paris, Picasso reçoit une carte postale du poète Georges Hugnet, en provenance de Saint Malo, où il l'informe de la parution imminente d'un article publié dans les Cahiers d'art annonçant l'exposition à venir. 

- Le 5 juillet,  il commande 36 toiles chez son fournisseur Castelucho Diana dont on retrouve la facture détaillée, à la page suivante...

L'année 1932 est donc l'année de la consécration pour le peintre.

Il a réellement prouvé qu'il était le plus grand artiste de son temps !

 

Pour le peintre qui, à l'occasion d'une exposition, voit, comme moi aujourd'hui, revenir quelques-unes de ses toiles de très loin, il semble qu'il s'agit là d'enfants prodiges mais qui retournent à la maison en chemise d'or.


 

Trois ans après, en 1935, Picasso se séparera d'Olga et Marie-Thérèse donnera naissance à sa fille, Maya...mais c'est une autre période de la vie du peintre qui commence alors.

Il nous donnera encore de grandes oeuvres, comme le merveilleux tableau que nous connaissons tous, "Guernica" peint en 1937, un tableau inspiré par la Guerre civile espagnole et le terrible bombardement par les nazis, de la ville de Guernica, un tableau qui veut montrer les horreurs perpétrées par la guerre et la colère ressentie par le peintre devant ces victimes innocentes.

Picasso s'engagera aussi après la seconde guerre mondiale en dessinant sur une affiche, la célèbre colombe, symbole de la paix. 

 

Dessin sur affiche "la colombe de la paix" Picasso, 1949

Dessin sur affiche "la colombe de la paix" Picasso, 1949

 

Malgré ses origines espagnoles, Picasso a toujours vécu en France et est enterré dans le parc du château de Vauvenargues près d'Aix-en-Provence, propriété du peintre au moment de son décès et aujourd'hui de ses descendants. Néanmoins la nationalité lui sera refusée en 1940, car on le considère comme un anarchiste, bien qu'il n'ait jamais été militant, et même "suspect au niveau national" comme il est fait mention dans le rapport de l'époque. Il ne la demandera plus jamais...

Mais tout cela est une autre histoire ! 

 

Entrer dans ce livre a été pour moi un immense plaisir.

J'ai eu la chance de le recevoir grâce à l'opération Masse critique de Babelio et à son partenariat avec l'éditeur. Je les remercie tous deux ici. 

Les documentaires réalisés par le RMN sont toujours des ouvrages superbes, édités sur un papier magnifique, qui met en valeur les œuvres d'art. Ils sont richement documentés et démontrent le travail de fond considérable qui a été fait en amont de l'édition par les responsables. 

Une véritable surprise pour moi de recevoir un si beau livre...

J'espère lui avoir fait honneur par cette chronique.  

 

tous les livres sur Babelio.com

Partager cet article

Repost0

commentaires

Caroline 16/01/2018 21:14

Je ne suis vraiment pas fan de Picasso et du courant cubiste :(

manou 17/01/2018 08:07

Aucun rapport avec ce livre justement qui n'aborde pas du tout sa période cubiste mais montre l'ouverture du peintre vers d'autres horizons

Philippe D 10/01/2018 21:36

Alors, ça, c'est pas du tout pour moi !
Bonne fin de soirée.

manou 17/01/2018 08:06

C'est amusant car je n'ai jamais dit que j'adorai tout Picasso et tout le monde le croit mais cela n'enlève rien ni à l'expo, ni à ce livre, très intéressant ! Bonne journée

CathyRose 10/01/2018 18:58

J'imagine que ce livre est très intéressant pour qui aime Picasso, ce qui n'est hélas pas mon cas !
Belle soirée, bisous !
Cathy

manou 11/01/2018 07:23

Et bien justement il te le ferait peut-être aimer ! L'oeuvre de Picasso ne se résume pas à sa période cubiste :) J'espère que tu profite bien de ta semaine de repos...Bisous

Dalva 10/01/2018 15:16

Je n'aime pas du tout Picasso, quelle que soit sa période. Mais il y a quelques oeuvres qui font exception à la règle. Je découvre sur ton blog "la lecture" et j'aime bien.

manou 11/01/2018 07:23

Tu vois...il ne faut jamais dire jamais :)

manou 10/01/2018 10:25

Merci à tous pour votre visite et vos commentaires ! Bonne journée à tous

missfujii. 10/01/2018 07:46

Merci pour ce beau billet Manou. ça me tente d'aller à Paris pour me rendre à l'expo qui je crois se termine mi février, ou à défaut d'acquérir le livre.

lemenuisiart 09/01/2018 20:14

pas fan, mais je préfère les deux dernières.

Cléo 09/01/2018 20:06

Un bien beau billet Manou! Mission accomplie! Bises et bonne journée.

fanfan 09/01/2018 19:55

Sa vie a été un vrai roman ,mais je n'aime pas vraiment sa peinture , sauf quelques tableaux.
Bonne soirée

Gomez Victoria - Lynn 09/01/2018 19:40

coucou sa biographie est intéressante mais je n'accroche pas à toutes ses oeuvres ; bisous

Bernieshoot 09/01/2018 18:56

j'aime beaucoup cette période très colorée de Picasso

ecureuilbleu 09/01/2018 17:41

Bonjour Manou. Je ne suis pas du tout fan de Picasso, mais c'est un beau livre. je n'ai pas vu passer cette Masse critique. Bisous

Renée 09/01/2018 16:06

Dans des tableaux de ce genre je ne l'aime pas du tout c'est trop biscornu pour moi mais chacun ses goûts...Bisousss

Chris 09/01/2018 15:53

Une chronique très complète et fournie avec des illustrations bien choisies ! Chris

Rose63 09/01/2018 15:26

Bon j'avoue que certaines de ses œuvres m'interpellent mais dans l'ensemble j'admire l'artiste doué et ce qu'il a laissé derrière lui est remarquable car oui il fallait oser et il l'a fait
Merci pour ton article

Chris 09/01/2018 14:58

On a l'impression qu'il a tout fait (du point de vue artistique cela s'entend). Chris

Quichottine 09/01/2018 13:18

C'est une très belle chronique.
Je suis loin de tout aimer de Picasso mais c'est un peintre que j'admire.
Bisous et douce journée Manou.

FéeLaure♥ 09/01/2018 12:23

J'adore la colombe de la paix par contre j'avoue ne pas apprécier les autres oeuvres
Douce journée Manou
Bisous

domi 09/01/2018 11:44

ça m'a l'air passionnant et même incontournable ; rien qu'à voir les images de cet article, on ne peut que penser qu'il est idiot de donner, comme d'aucuns, une connotation péjorative au mot "picasso"

Maria-Lina 09/01/2018 11:32

Bonjour Manou, un grand homme ce Picasso!!! Bisou, bon mardi tout en douceur!

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -