Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 05:31
Quai Voltaire/ La Table ronde, 2013 ; Folio, 2016

Quai Voltaire/ La Table ronde, 2013 ; Folio, 2016

Elle ne pouvait pas revenir en arrière. Quand Honor Bright avant brusquement annoncé à sa famille qu'elle allait accompagner sa soeur Grace en Amérique_quand elle avait trié ses objets personnels, ne gardant que le nécessaire, quand elle avait fait don de tous ses patchworks, quand elle avait dit au revoir à ses oncles et ses tantes, et embrassé ses cousins et ses cousines
(...)
tous ces gestes, elle les avait effectués en se disant en son for intérieur :
Je pourrai toujours revenir. Sous cette pensée, toutefois était tapi le soupçon que dès que ses pieds auraient quitté le sol anglais, sa vie serait irrévocablement transformée.

Mme Reed regarda Honor du coin de l'oeil et passa sa langue sur ses dents. "Trouvez un cageot et posez-le à l'envers derrière votre poulailler. Mettez une pierre dessus pour le lester, que les animaux ne le renversent pas. Cachez-y des victuailles...ce que vous pourrez. Le mieux, c'est le pain, et la viande séchée. Les pommes, en saison. De la pâte de pêche, vous en faites ?"
Honor acquiesça, repensant à la pulpe de pêche brûlante qui lui éclaboussait les bras quand elle remuait le chaudron...

 

Voilà un roman qui nous plonge dès les premières pages dans l'Amérique esclavagiste de la fin du XIXe siècle...

 

En 1850, Honor Bright n'a que 20 ans, lorsqu'elle quitte son Dorset natal, pour suivre sa soeur Grace qui va se marier avec un des Amis de leur communauté quaker, parti vivre à Faithwell, une petite bourgade de l'Ohio. 

Elle vient de subir une douloureuse déception sentimentale et a pris cette décision sur un coup de tête. 

La traversée est rude, mais l'arrivée encore plus, car Grace contacte la fièvre jaune et meurt en quelques jours. Voilà la jeune Honor perdue dans une Amérique où tout est inconnu pour elle...

 

Cette jeune fille timide et réservée, débarque dans l'Ohio et n'en finit pas de découvrir un autre monde. Recueillie par Belle, une modiste qui tient un magasin de chapeau, elle va rejoindre le fiancé de sa sœur qui vit avec sa belle-sœur, une jeune américaine, devenue veuve récemment, taciturne et peu accueillante...

 

Très vite, la jeune Honor, qui se sent de trop, va décider de se marier, espérant ainsi se faire adopter par la communauté.

Mais, cela n'a rien d'évident car sa belle-mère, bien que quaker elle-aussi, compte bien s'en faire obéir et voit d'un mauvais œil cette belle-fille effarouchée pour un rien, mais qui néanmoins lui tient tête.

 

Touchée par le sort des esclaves qui se présentent à leur porte, Honor va en effet, malgré l'interdit de sa famille, participer au "chemin de fer clandestin", un réseau d'aide qui permet d'assurer la fuite des esclaves, venant des plantations du sud,  vers le Canada.

Car pour elle, il n'y a aucun doute...tous les hommes sont égaux aux yeux de Dieu. 


 

"- La colonisation ? Qu'est-ce que c'est ?
- A l'origine, les Noirs viennent d'Afrique, et ils seraient plus heureux s'ils vivaient là-bas, dans un nouveau pays qui leur appartienne."
Honor garda le silence, réfléchissant à cette hypothèse. Elle se demandait comment Jack savait-il ce qui ferait le bonheur des Noirs. Leur avait-il posé la question ?

 

Voici un roman très intéressant d'abord par rapport à son contexte historique...

C'est une page d'histoire peu connue des européens. On ne sait pas grand chose finalement des luttes menées par les abolitionnistes américains.

 

Mais ce roman est aussi très intéressant car le lecteur suit avec intérêt l'évolution de cette jeune Honor, toute timide, qui n'est jamais sortie de son Dorset natal.

Elle s'adapte très bien aux événements, prend de la distance par rapport à l'éducation très stricte qu'elle a reçue, tout en intégrant dans sa nouvelle vie, les valeurs qui lui sont chères...

Elle est incroyable et terriblement courageuse puisqu'elle ose s'opposer aux interdits, au nom de ce qu'elle croit et de sa foi.

Elle va d'ailleurs complètement se métamorphoser au cours du roman et devenir capable d'exprimer ses désirs, d'affirmer ses convictions, même au risque de devenir hors la loi. 

 

L'auteur sait particulièrement bien nous faire entrer dans l'ambiance de l'époque, par le biais de la vie quotidienne. Elle n'a pas besoin de nous faire de grandes descriptions.

Elle nous fait entrer en scène en décrivant de petits tableaux : la fabrication des quilts (ces courtepointes en patchwork, tant prisées des anglo-saxons), le montage des chapeaux chez Belle, la vente des tissus dans le magasin d'Adam, le travail à la ferme, les assemblées de prières...

Le roman est de plus entrecoupé par les lettres qu'Honor envoie à ses parents et à son amie  Biddy.

 

Voilà donc, une très belle reconstitution de la vie quotidienne de ces pionniers quakers, de leur culte fondé sur le silence et le lien direct à Dieu (sans passer par aucune manifestation extérieure, aucun cantique...) au cœur des paysages sauvages de L'Ouest américain, tel que nous les imaginons.

Un roman qui m'a emporté et conquise !

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marion L. 06/04/2018 17:07

Je le rajoute dans ma liste ^^. Merci pour ce partage

manou 07/04/2018 07:56

C'est un auteur que j'ai du plaisir à lire

missfujii. 06/04/2018 06:41

Depuis autant en emporte le vent, je n'ai rien lu sur l'esclavagisme, c'est donc l'occasion

manou 06/04/2018 07:55

En ce moment je suis par simple hasard, en plein dedans...tous les livres qui m'attirent tournent autour de ce sujet...

lavandine 31/03/2018 09:33

Je note ....je viens de terminer mon livre.
Gros bisous chocolatés!

LifeDance 30/03/2018 21:30

Cela a l'air super intéressante effet, super ton article! Ton résumé en
tout cas est très clair!
Bisous !

Philippe D 30/03/2018 21:21

Celui-ci, je ne le connais pas. Il m'intéresserait bien...
Bon weekend pascal.

Mimi 30/03/2018 19:57

Encore une jolie critique qui va faire augmenter ma PAL ! Je ne sais pas si je dois t’en remercier :0)). Le sujet me plait beaucoup : les quakers, une communauté plutôt discrète que l’on connaît peu et une héroïne avec des valeurs bien humanistes. Merci Manou et gros bisous.

Gomez Victoria - Lynn 30/03/2018 19:53

coucou il leur fallait vraiment beaucoup de courage pour dire adieu à toute leur vie ; bisous

chez laramicelle 30/03/2018 19:06

coucou manou , un livre très fort on dirait ; bisous

Maria-Lina 30/03/2018 18:18

Bonjour douce Manou, ce livre semble superbe! Bise, bonne journée tout en douceur!

AmiGilbertAhuy 30/03/2018 16:14

Bonjour Manou,
Tout d'abord merci pour ton passage chez moi et ton petit com' ... moi aussi je vois souvent ton prénom dans les commentaires chez des ami(e)s de mon blog, mais, je n'ose pas trop cliquer dessus, afin de ne pas être un jour débordé par trop d'amis virtuels...car ensuite il faut suivre les publications !
Et en venant ici, je m'aperçois que tu es aussi une passionnée aux multiples passions : lecture, botanique et culinaire notamment...pour la lecture, je n'ai plus guère de temps, je suis nul en cuisine...et pour la botanique, je m'y mets un peu depuis quelques temps ! mais, on ne peut pas tout faire car les journées sont bien trop courtes !
Joyeuses Fêtes de Pâques !
Gilbert

manou 30/03/2018 17:52

Merci pour ton message ! je sais ce que tu veux dire quand aux trop nombreux amis virtuels mais j'essaie aussi de ne pas me laisser submerger pour que cela reste un plaisir et non pas une obligation :) Bon week-end à toi aussi et surtout ne te prends pas la tête. Chez moi il n'y a rien d'obligatoire :)

CathyRose 30/03/2018 15:10

Pour une fois que j'ai lu un des livres que tu présentes ! Il m'a énormément plu, m'a plongée dans un monde et une période de l'histoire américaine que je ne connaissais pas ou peu. A recommander, vraiment !
Bel après-midi, bisous !
Cathy

manou 30/03/2018 17:52

Je continuerai à lire cet auteur c'est certain ! bisous et une belle fin de journée

Renée 30/03/2018 14:35

Me laisse tenter et prend note, mon dieu que la liste s'allonge et même pas lu le quart de la liste précédente! Bisousss

manou 30/03/2018 17:53

J'ai un carnet plein de titres en attente et quand je passe à la médiathèque j'en prends d'autres :) bisous

danielle 30/03/2018 13:49

j'ai lu plusieurs livres de cette auteure et ce que tu en dis donne envie de plonger dans cette lecture; je me demande :) comment on peut écrire tant de livres si différents?

manou 30/03/2018 17:53

Je continuerai à la découvrir c'est certain...Les deux que j'ai lu m'ont beaucoup plu ! bises

Eve-Yeshé 30/03/2018 13:43

j'ai beaucoup aimé "La jeune fille à la perle" et j'ai acheté illico celui-ci et il est toujours dans ma PAL...
ta belle critique le fait monter de quelques marches :-)

manou 30/03/2018 17:54

J'ai lu les deux dans la foulée ! Et je le regrette pas...Bonne soirée et bon we

domi 30/03/2018 13:18

Passionnant et en plus instructif !!!

manou 30/03/2018 17:54

C'est exactement ça ! bonne soirée

danièle 30/03/2018 12:10

Voilà un roman qui devrait me plaire, merci pour ta chronique!
Bonne journée et bonnes fêtes de Pâques.
bisous

manou 30/03/2018 17:55

Merci de ta visite Danièle je sais que tu es bien occupée. Bisous et un beau we de Pâques à toi aussi

FéeLaure♥ 30/03/2018 12:01

Merci pour ce nouveau partage Manou
Doux week end et joyeuses Pâques
Bisous

manou 30/03/2018 17:55

Bon week-end de Pâques à toi aussi Laure. Gros bisous

Maryline 30/03/2018 11:40

J'ai beaucoup aimé ce livre également. La vie de ces personnes fut bien particulière , les occupations aux différents ouvrages des dames sont bien décrites. Mais l'héroïne est aussi une femme qui prend des risques, pour les esclaves et ça apporte un petit côté suspens... Tout est savamment dosé et c'est une réussite!
Bisous et bon week-end ( en y repensant, j'ai aussi relu : Ensemble et c'est tout d'Anna Gavalda au moins 3 fois, un roman qui me fait du bien).

manou 30/03/2018 17:56

Tiens c'est marrant moi aussi j'ai lu plusieurs fois ce titre d'Anna Gavalda ! Merci de ton témoignage. Bisous et un doux week-end. Profite bien de tes enfants...Moi je garde les plus petits :)

écureuil bleu 30/03/2018 09:58

Bonjour Manou. Ce livre devrait beaucoup me plaire. Je l'emprunterai à la médiathèque. Bonne journée et bisous

manou 30/03/2018 17:57

Je suis sûre que ce roman va te plaire ! Tu me diras et je lirai ton ressenti avec plaisir. bisous

Quichottine 30/03/2018 09:40

Un grand merci pour ton avis de lecture.
Je n'ai jamais rien lu de cet auteur, je note donc.
Bises et douce journée.

manou 30/03/2018 17:58

Je suis sûre que cet auteur te plaira...J'ai été heureuse de la découvrir depuis le temps que j'en entendais parler. Bisous et une douce soirée (et un bon week-end)

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -