Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2017 2 21 /11 /novembre /2017 06:40
Calmann-Lévy 2001 / Editions 10/18, 2002

Calmann-Lévy 2001 / Editions 10/18, 2002

A plusieurs reprises, récemment, j'ai dû lutter pour me remémorer tel ou tel fait dont j'étais persuadé voilà seulement deux ou trois ans qu'il était gravé dans mon esprit pour toujours. En d'autres termes, il m'a bien fallu reconnaître que, d'année en année, ma vie à Shanghai me deviendra de plus en plus floue, jusqu'au jour où il ne me restera plus que quelques images confuses...

 

Ce roman n'est pas une nouveauté mais je n'ai trouvé que lui en médiathèque alors que vous n'ignorez pas, que l'auteur vient d'obtenir en octobre dernier le Prix Nobel de Littérature.

Il se trouve que je l'avais déjà lu dans les années 2000 et comme je n'ai rien trouvé  d'autre à me mettre sous la dent, enfin je veux dire sous les yeux, j'ai décidé de le relire. L'auteur méritait bien qu'on parle un peu de lui tout de même ! 

D'autant plus qu'il n'a écrit que 9 romans depuis 1982, et un recueil de nouvelles. Deux de ses romans ont été cependant adaptés au cinéma. 

 

Kazuo Ishiguro est un auteur britannique d'origine japonaise. Né au Japon en 1954, il émigre en Angleterre en 1960, avec ses parents qui pensent ne s'y installer que provisoirement. Ils le préparent à un retour vers le pays natal, mais ce retour n'aura jamais lieu et le jeune Kazuo sera élevé avec une double culture. Il suivra ses études en Angleterre et adoptera ce pays comme le sien.

Avec le Prix Nobel, c'est le huitième prix qui lui est attribué dans toute sa carrière...

Si vous voulez en savoir plus sur lui, vous pourrez retrouver sa biographie sur wikipedia ou sur Babelio.

 

 

L'histoire se passe dans les années 30, à Londres. Christopher Banks est devenu détective comme il le souhaitait depuis toujours. 

Son enfance a été marqué par un drame : la mystérieuse disparition de ses parents,  un drame qu'il a imputé au fait que ses parents s'opposaient aux entreprises britanniques liées au trafic d'opium...

Mais enfant, il ne comprenait pas tout et les adultes ne lui expliquaient pas tout, aussi a-t-il fantasmé sur les événements, d'autant plus qu'il a dû regagner l'Angleterre où une vieille tante l'a pris en charge et où il a fait toutes ses études en pension. 

Ces événements ont eu lieu alors que la famille habitait la Concession internationale de Shanghai.

Son enfance est néanmoins emplie de souvenirs heureux, même s'ils deviennent de plus en plus flous, au fur et à mesure que passent les années, comme les jeux au dehors avec son ami Akira qui habitait juste à côté de lui, l'amour de Mei Li, sa nounou, les fous rires avec sa mère et ses rencontres avec oncle Philip. 

Par contre, Christopher se souvient avec précision, du jour où son père a disparu sans laisser de traces entre la maison et son lieu de travail. Le petit Puffin vit  alors dans l'angoisse que sa mère disparaisse à son tour...ce qui arrive un jour.

Ont-ils été tous deux enlevés ? 

 

Maintenant que Christopher est devenu un détective remarqué et que son prestige ne cesse d'augmenter, il décide de quitter Londres pour retourner à Shanghai et tenter de résoudre cette mystérieuse disparition qui le hante...

Il vient pourtant tout juste d'adopter Jennifer, une petite orpheline, à laquelle il s'est beaucoup attaché, mais qu'il doit laisser en Angleterre. 

A Shanghai, il retrouve certaines connaissances appartenant au beau monde londonien, comme Sarah Hemmings, dont il est un peu amoureux, mais qui a épousé le riche et vieux Cécil Medhurt.

Alors qu'il croit ses parents toujours en vie depuis près de 15 ans, Christopher va retrouver sur sa route Akira, son ami d'enfance et d'autres personnes qui vont l'orienter vers une maison où ses parents seraient détenus.

Là, dans la terrible traversée de la ville en guerre, car envahie par les japonais, son passé va peu à peu s'éclairer d'un jour nouveau...

 

 

Ce roman est agréable et facile à lire, bien que construit d'une manière assez complexe. En effet, l'auteur ne se remémore pas les souvenirs de manière linéaire et chronologique : il les mélange et les arrange à sa façon, comme le font souvent les enfants. 

La mémoire du petit Puffin (c'est ainsi que l'appelait ses proches), est sélective et les événements traumatisants de son enfance semblent enfouis dans un épais brouillard qui ne faciliteront pas ses recherches futures.

De toute façon, le roman est entièrement construit sous forme de flash-backs, autant le savoir pour ceux qui n'aiment pas.  

 

Je  suis retombée sous le charme de l'écriture de l'auteur.  Son vocabulaire est d'une grande richesse et ses "descriptions" du beau monde londonien du début du siècle sont tout à fait intéressantes, car sans en donner des détails précis, il arrive à nous mettre dans l'ambiance. Il en est de même pour les pages concernant la vie à Shanghai. 

 

C'est à la fois un roman initiatique, un roman d'aventure, une enquête policière au coeur des trafiquants d'opium, le tout sur fond d'histoire puisqu'il est question de l'invasion de la Chine par les Japonais, des luttes entres chinois nationalistes et communistes, de la seconde guerre mondiale qui arrive à grands pas...

Ce qui est déroutant c'est que le lecteur  ne saura jamais les détails ni les différentes étapes de l'enquête que Christopher mène pourtant pendant des années. L'auteur ne nous présente que les actions et les lieux, jamais le pourquoi des événements. Christopher raconte les faits qui le touchent de près, avec un certain détachement et une distance qui donne l'impression que plus rien ne le touche vraiment depuis la disparition de ses parents.

 

Quand on arrive à la fin du roman, que je ne peux pas vous raconter, le lecteur se rend compte que le thème principal est bien, malgré les apparences, l'amour : celui des parents pour le petit garçon et en particulier celui de sa mère qui a tout fait pour le protéger, mais aussi celui du petit garçon devenu grand pour ses parents, un amour nourri par ses souvenirs  heureux qu'il voudrait faire durer toujours. Il a tout fait pour ne pas voir la réalité en face et oublier le manque, lié à leur absence. Mais la vie est ainsi faite que rien ne se passera comme prévu.

 

Un auteur à découvrir... pas seulement parce qu'il a obtenu le Prix Nobel de Littérature en 2017 !

 

...j'ai compris qu'elle n'avait jamais cessé de m'aimer, pas un seul moment de ce qu'elle avait traversé. La seule chose qu'elle eut jamais voulue toute sa vie c'était que je sois heureux. Et tout le reste, tous mes efforts pour la retrouver, mes efforts pour sauver le monde de la ruine, tout cela n'aurait fait aucune différence ni dans un sens ni dans l'autre. Son amour pour moi a toujours été là, simplement, il n dépendait de rien. Sans doute cela ne paraît-il pas très surprenant, mais il m'a fallu tout ce temps pour le comprendre.

Notre destin, à nous et à nos semblables, est d'affronter le monde comme les orphelins que nous sommes, pourchassant au fil de longues années les ombres de parents évanouis. A cela, il n'est d'autre remède qu'essayer de mener nos missions à leur fin, du mieux que nous le pouvons, car aussi longtemps que nous n'y sommes pas parvenus, la quiétude nous est refusée.

Partager cet article

Repost0

commentaires

bibliblog 23/11/2017 11:57

Je n'ai jamais encore lu cet auteur, mais j'ai prévu de la faire en décembre ou janvier. Merci pour cette belle découverte !

manou 23/11/2017 18:20

Je lirai d'autres titres de lui, c'est sûr car son style m'a plu mais comme toi j'attendrai que la fin d'année passe...Bonne soirée

Maryline 22/11/2017 12:27

Il faudra que je le découvre... Merci Manou!
bisous

manou 23/11/2017 18:21

Je l'ai relu avec plaisir mais la bibliothécaire m'a dit qu'ils allaient commander d'autres titres alors, je continuerai à le découvrir...Bisous

Durgalola 21/11/2017 21:22

j'ai déjà lu plusieurs de ses livres ; il y a toujours un côté étrange ; je note celui là que je n'ai pas lu. Bises

manou 22/11/2017 07:09

Je lirai avec plaisir ses autres oeuvres quand je les trouverai en médiathèque. Bises

Philippe D 21/11/2017 21:17

Un écrivain qui écrit peu, mais qui reçoit de nombreux prix !
Je n'en ai jamais entendu parler, même pas pour le Nobel !!!
Bon mercredi.

manou 22/11/2017 07:11

Et bien c'est parce que je suis allée chercher l'info que j'ai su qu'il avait eu le Nobel parce que cette année, moi non plus, je n'ai rien entendu dans les médias à ce propos !! Bizarre...Bon mercredi à toi aussi

Sigrid 21/11/2017 19:30

Vous avez bien raison de parler de Kazuo Ishiguro : ces livres sont exceptionnellement beaux, touchants, délicats, très bien écrits (ce qui ne veut en aucun cas dire, difficiles à lire, bien au contraire !), j'ai lu presque tous ces ouvrages. Il sait dire la tristesse, la douleur avec pudeur, charme, retenue, ce qui rend ces oeuvres différentes, particulières.

manou 22/11/2017 07:12

J'ai trouvé aussi qu'il était facile à lire ce qui n'est pas forcément le cas de tous les Prix Nobel...Je lirai d'autres titres dès que possible !

Gomez Victoria - Lynn 21/11/2017 18:57

coucou tu en parles vraiment bien; ce livre t'a vraiment touchée ; bisous

manou 22/11/2017 07:13

C'est important de parler de ceux qui ont eu les honneurs, surtout quand ils sont facile à aborder. Bisous

danielle 21/11/2017 17:48

simple vraiment à lire? je regarderai si je le trouve, ça fait un moment que je n'ai pas lu d'auteur japonais; mais là faut-il dire japonais ou britannique?

manou 22/11/2017 07:13

Les deux car on sent vraiment l'influence de sa double culture...

Nell 21/11/2017 17:05

Une histoire pleine de rebondissements, j'en suis certaine et du mystère sûrement. Encore un bien joli partage. Gros bisous, ma chère Manou, et douce fin de journée

manou 22/11/2017 07:15

C'est une belle écriture très plaisante...Je ne pouvais pas passer à côté d'une relecture et j'espère trouver d'autres écrits en médiathèque. Bisous et un délicieux mercredi. J'ai un de mes pitchounets aujourd'hui mais là, il dort encore, alors j'en profite :)

CathyRose 21/11/2017 15:02

Je ne suis pas particulièrement fan des retours en arrière, ou alors de façon très structurée comme dans l'un des romans que je viens de terminer ! Part contre lm'histoire me plaît bien ... donc à voir !
Bel après-midi, bisous !
Cathy

manou 22/11/2017 07:16

C'est très structuré et le lecteur sait toujours où il en est ! Bisous et un mercredi tout doux

Maria-Lina 21/11/2017 14:10

Coucou douce Manou, merci pour ce beau partage! Bise, bon mardi dans la joie et la tendresse!

Floralie 21/11/2017 13:58

Bonjour Manou,
Nous nous connaissons pas encore, je me suis inscrite à ta newsletter et aussi à Pinterest, je viens du blog de Mousse, ce livre à l'air très intéressant l'histoire me plaît bien, je vais voir si je peux me le commander :)
Je te souhaite un bel après-midi, cordialement
Floralie

manou 22/11/2017 07:18

Merci de ta visite et de ton gentil commentaire Floralie ! Nous avons donc Mousse en commun parmi nos amis blogueurs...Est-ce que tu as un blog toi aussi, car tu ne mets pas de lien...Bon mercredi

écureuil bleu 21/11/2017 13:28

Je ne connais pas du tout cet auteur : une lacune à combler. Bon après midi et bisous

manou 22/11/2017 07:19

Tu auras peut-être un autre titre à emprunter dans ta médiathèque. Je lirai ta chronique avec plaisir. Figure-toi que je n'ai pas encore eu le temps d'aller voir les avis sur Babelio, ni sur celui-ci ni sur ses autres titres...Bisous

domi 21/11/2017 12:44

d'où l'intérêt des relectures, j'ai toujours aimé

manou 22/11/2017 07:19

C'est normal à notre âge de relire, je le fais souvent !

marine D 21/11/2017 11:20

L'amour d'une mère passe toutes les épreuves, qui pourrait en douter ?
Je pense que ce roman est très tentant, tu nous donnes envie de lire cet auteur et ce prix l'atteste !
Bises Manou

manou 22/11/2017 07:20

Oui cet auteur mérite son prix et il faut le découvrir ! Bises et à très bientôt

Mimi 21/11/2017 10:29

J’ai loupé l’information sur ce prix Nobel de littérature ! Bon, je me rattraperai en lisant un de ses livres et pourquoi pas celui-ci qui nous fait voyager dans le temps et l’espace. Merci Manou !

manou 22/11/2017 07:21

Et bien moi non plus je n'avais rien entendu dans les médias, c'est quand on a parlé du Goncourt que je me suis posée la question. En ligne il y avait plein d'articles sur lui ! Je lirai d'autres titres...Bisous

FéeLaure♥ 21/11/2017 10:04

Merci pour ce nouveau partage Manou
Douce journée et bonne lecture
Bisous

manou 22/11/2017 07:21

Merci de ta visite ma douce Laure...Bon mercredi. Bisous

danièle 21/11/2017 09:42

Un livre qui doit être plaisant à lire même si j'ai un peu de mal avec les romans qui font des retours en arrière.
Tu es vraiment une grande lectrice!
très belle journée, bises

manou 22/11/2017 07:22

Je regarde très peu la télé mais je ne lis pourtant que le soir en ce moment et parfois quand j'ai du temps, un peu en fin de journée, près de la cheminée :) Bisous

Rose63 21/11/2017 09:23

Une ambiance sûrement envoûtante
Merci à toi de lire et de nous donner tant de choix que je n'aurais pas assez d'une vie pour m'abreuver de tous ces romans
Bise et bon mardi :)

manou 22/11/2017 07:23

Si tu savais tout ce que j'aimerai avoir le temps de lire et de découvrir moi aussi...Bisous

Mousse 21/11/2017 08:49

Bonjour chère Manou
Toujours pas découvert Ishiguro.
C'est de nouveau tentant !
L'histoire est attirante, à lire !
Bonne journée, bisous en pagaille.♥

manou 22/11/2017 07:24

Un auteur qui apparemment ne déçoit pas ses lecteurs. De toute façon, il faut toujours lire un Prix Nobel, au moins une fois :) Bisous

missfujii. 21/11/2017 08:01

j'aime bien les romans qui traitent de l'orient

manou 22/11/2017 07:25

Alors il te plaira...moi aussi d'ailleurs c'est toujours des écrits qui nous transportent dans une ambiance particulière. Bisous

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -