Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2018 4 10 /05 /mai /2018 05:15
Fortune de mer / Jean-Luc Coatalem

Le temps avait ses humeurs, il pouvait être délicat ou belliqueux, nous n'obéissions jamais qu'à l'Iroise et aux orgues du vent. Mais, grâce à cet isolement, Ouessant restait cet endroit hors norme, entier et rude. Une pierre brute à la brassée des eaux...

 

Jean-Luc Coatalem vient d'obtenir le Prix de la Langue française 2017 et dans la catégorie Essai, le Fémina 2017, pour son dernier livre, que je n'ai pas encore lu, "Mes pas vont ailleurs".

 

Je n'avais pas le souvenir d'avoir déjà lu cet auteur et donc j'ai voulu tenter la lecture de ce court polar qui se passe en Bretagne et plus particulièrement sur l'île d'Ouessant. Une façon de partir un peu en vacances...

L'auteur sait de quoi il parle parce que la mer, il connait. Il est originaire de la région de Brest et a vécu toute sa vie entre la Polynésie et l'océan indien. Rédacteur en chef adjoint du magazine Géo, il s'adonne à l'écriture et a déjà publié une vingtaine de livres. Il était temps que je le découvre...

 

 

L'histoire

 

Robin Lescop, biologiste passionné par l'abeille noire, embarque pour Ouessant, où il doit contrôler des ruchers.

A bord du petit avion qui fait la traversée, deux hommes (deux druides) qui vont célébrer un mariage celtique et Lucia Parma, une journaliste espagnole charismatique qui doit couvrir l'événement pour "El Pais" sont présents à côté de lui.

 

Robin vient souvent sur l'île car il travaille pour un groupe de cosmétiques qui utilise le miel pour ses produits de beauté. Il tombe immédiatement sous le charme de la belle espagnole, gracieuse comme une danseuse et dotée d'un charmant chignon qu'il rêve aussitôt de défaire...

 

Là, sur l'île, quelques personnages gravitent autour de Robin Lescop dont le vieux Vassili, un ancien chanteur à succès venu se cacher ici, suite à une affaire de mœurs.

Il est souvent bien "imbibé" d'alcool...

Se trouvent aussi des ornithologues japonais qui ont envahi la pension  de famille de Mme Kermarec, où Robin Lescop est descendu, comme habituellement et, un certain Monsieur Pommereau qui joue au détective privé.

 

L'histoire en elle-même, l'intrigue policière ne vous tiendra pas en haleine... Ce sont les descriptions de cette île sauvage, battue par les vents qui tiennent toute la place.

Sur ce bout de lande, traversé par les tempêtes va se jouer un drame, car les vents et la météo changeante, la solitude, et le côté sauvage de l'île d'Ouessant, affolent les hommes et les incitent à commettre le pire...

Durant trois jours les événements vont se succéder, rythmés par une météo changeante et imprévisible et  bien sûr,  je ne vais pas vous les raconter...

 

C'est un roman qui se lit comme un conte. Il est imprégné des légendes de l'île, comme celle du poulpe géant, où rêves et réalités se mélangent. 

C'est la plume de son auteur qui le rend agréable à lire, mais aussi le côté décalé des personnages, tous devenus autres... au moment même où ils posent le pied sur l'île !

"Qui voit Ouessant voit son sang" dit le dicton...

Ce qui n'empêche pas l'humour d'être bien présent !

 

L'auteur dit avoir été inspiré tout au long de l'écriture de son roman par la chanson de Christophe Miossec, dont il  a emprunté le titre.

Ne connaissant pas cette chanson, je suis donc allée l'écouter sur youtube afin de me mettre dans l'ambiance !


 

 

 

Un auteur à découvrir même si celui-ci n'est pas son meilleur, paraît-il, il me donne envie d'explorer davantage ses écrits. 

Et vous, vous l'aviez déjà lu ?

Dehors derrière le grillage, le lot des ruches qui nous étaient allouées s'alignait devant les massifs de fougères_plus exactement, la lande défrichée s'arrêtait là pour reprendre ensuite, vigoureuse et farouche, derrière la parcelle d'où rayonnaient des sentiers.

Ça se gâtait, en effet. Nous étions sous des nuages encrés qui, de nouveau, roulaient les uns sur les autres. Tombant en diagonale, les rayons qui parvenaient à percer se transformaient en lames d'or pur. De là, on voyait bien que la côte était râpée, qu'aucun arbre ne pouvait tenir, que les deux baies...essuyaient en permanence les vents...

Partager cet article

Repost0

commentaires

bibliblog 11/05/2018 09:55

Je ne connais pas du tout cet auteur, merci de partager tes découvertes ! En plus, si ça se passe en Bretagne... ;)

manou 11/05/2018 11:42

Quand on connait c'est encore mieux pour sentir l'ambiance :) Bonne journée

zazy 10/05/2018 23:35

J'ai lu "nouilles froides à Pyongyang" et j'avais apprécié son style, alors, je note celui-ci... ma PAL ne diminuera jamais

manou 11/05/2018 08:42

La mienne c'est pareil surtout quand je viens te voir :) Bonne journée

Mimi 10/05/2018 22:40

J’ai lu de lui « Nouilles froides à Pyongyang » qui est un récit sur la Corée du Nord, assez sordide sur les conditions de vie des habitants. Alors forcément la découverte de l’ile d’Ouessant me semble bien plus sympathique...

manou 11/05/2018 08:41

Je ne connais pas ce titre...je sais qu'il a écrit autant de romans que d'essais...mais j'ai apprécié son écriture alors que je continuerai à le découvrir, c'est sûr. Bisous

Philippe D 10/05/2018 21:16

Je ne connais pas du tout et la chanson non plus d'ailleurs.
Bonne fin de semaine.

manou 11/05/2018 08:40

Je le relirai, j'ai aimé son écriture...Bonne fin de semaine à toi aussi

lemenuisiart 10/05/2018 19:07

C'est bien comme histoire

manou 11/05/2018 08:40

Un livre qui nous emmène en Bretagne en plus !

Eve-Yeshé 10/05/2018 14:50

je ne connais pas du tout l'auteur, alors pourquoi pas?

manou 11/05/2018 08:39

Il écrit bien et ses autres titres ont apparemment plu aussi à leurs lecteurs vus les commentaires...Bonne journée

Mitou 10/05/2018 14:38

Un livre que j'aurais plaisir à lire puisque je connais bien cette île !
Gros bisous merci pour tes p'tits mots
Mitou

manou 11/05/2018 08:39

J'ai adoré aussi visiter l'île d'Ouessant, et j'en garde un merveilleux souvenir...bisous et une douce journée

sotis 10/05/2018 14:14

il a l'air sympa ce livre, merci pour ton avis!!! bisous

manou 11/05/2018 08:38

A part de miel, il ne parle pas trop de cuisine :) bisous

Une Rose m'a dit 10/05/2018 11:59

Coucou je lis beaucoup l'hivers mais en ce moment pas du tout. Je ne connais pas l'auteur est pas non plu le Chanteur. Bon jeudi mon amie. bisous

manou 11/05/2018 08:38

C'est vrai qu'en ce moment je lis moins qu'en hiver mais bientôt quand la canicule sera là, la lecture occupera les heures chaudes...bisous et une douce journée

Violette 10/05/2018 11:46

je ne connais pas cet auteur mais rien que l'histoire du poulpe géant, ça m'intrigue ! Et j'écoutais pas mal Miossec il fut un temps! Bonne fin de semaine!

manou 11/05/2018 08:37

Alors cet auteur te plaira...On a beaucoup parlé de son dernier livre et je ne suis pas encore arrivée à me le procurer. Bonne journée

domi 10/05/2018 10:23

Le titre fait rêver, ah ! la mer, si loin d'ici !

manou 11/05/2018 08:36

J'avais adoré Ouessant, on a vraiment l'impression d'être loin de tout et au bout du monde...bises

écureuil bleu 10/05/2018 09:58

Bonjour Manou. Je ne connais pas l'auteur mais ce livre me tente et je l'emprunterai à la médiathèque. Bisous

manou 11/05/2018 08:35

Il y sera c'est sûr ou bien d'autres titres proposés dans les commentaires...bisous

Doc Bird 10/05/2018 09:34

Je ne connaissais pas du tout cet auteur, seulement la chanson de Miossec ;) Un roman à lire pour se détendre et connaître les légendes de l'île. Bonne journée.

manou 11/05/2018 08:34

Et l'écriture est belle : il mérite son prix ! Bonne journée à toi aussi

Claudine/canelle 10/05/2018 09:11

J'aime ces polars du terroir (si je peux dire ainsi )..et avec la musique de Miossec wouah...
Merci à toi
Bises Manou

manou 11/05/2018 08:34

Et bien tu aimeras ce livre alors :) Moi j'ai découvert Miossec grâce à ce roman...bisous et une belle journée

lavandine 10/05/2018 09:06

Je ne connais pas cet auteur mais je ne sais pas si son roman me plairait car s il y a plus de descriptions que d intrigue et de suspense...j'aime les descriptions à la Zola...méticuleuses, comme la peinture de la réalité. Moins les descriptions poétiques.
Gros bisous et belle journée.

manou 11/05/2018 08:33

C'est vrai que c'est différent des autres polars ! Et les légendes sont bien présentes aussi...mais le cadre sauvage est superbe et l'écriture tellement belle ! bisous et une douce journée

Pascale md 10/05/2018 08:22

Coucou Manou,
Non, je ne connais pas cet auteur, je note le nom.
Merci du partage. Bise et bonne journée

manou 11/05/2018 08:32

J'ai adoré me retrouver sur l'île d'Ouessant, j'avais adoré ce lieu sauvage...Bisous et une douce journée

Mousse 10/05/2018 08:09

Bonjour chère Manou,
J'ai lu de cet auteur "Je suis dans les mers du Sud, "
Très belle plume, je l'ai oublié cet auteur. Je prends note
Oui, tu peux en découvrir d'autres, j'ai lu ce livre il parle de Gauguin, c'est mon peintre préféré.
J'avais acheté des posters de Gauguin, ils sont entoilés comme ça, j'ai un Gauguin, c'est aussi beau qu'un vrai, (rires).
Un auteur à suivre. Belle chronique.
Bonne journée, mille bisous.♥

manou 11/05/2018 08:30

Et bien tu vois, moi je le découvre à peine !! Je chercherais ce titre dont tu me parles...Bisous et une douce journée

moqueplet 10/05/2018 07:09

encore une nouvelle lecture dont tu as l'air très éprise.....je te souhaite une bien agréable journée

manou 11/05/2018 08:30

C'est un auteur qui écrit très bien ce n'est pas pour rien qu'il a eu de nombreux prix. Mais il est accessible ce qui n'est pas le cas de tous...bisous

Rose63 10/05/2018 06:52

Et bien tu lis beaucoup
Merci de partager tes impressions
Que ta journée soit belle
@+

manou 11/05/2018 08:29

Il est court et prenant donc très vite lu...Comme je l'ai dit souvent, je regarde très peu la télé, alors le soir c'est lecture ! bisous et une belle journée

Martine MARTIN 10/05/2018 06:37

J'aime beaucoup les polars je ne lis pratuement que cela mais si l'intrigue ne tient pas en haleine et si il y a braucoup de légendes ce n'est pas un livre pour moi. Une critique très bien écrite. Bisous

manou 11/05/2018 08:28

Pourtant tu aimes la mer et je suis sûre que tu connais le cadre de ce roman ! Cela pourrait être un plus ! bisous

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -