Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2017 4 23 /11 /novembre /2017 06:50
Seuil, 2013

Seuil, 2013

La fête du Web de notre communauté Pen Touch, prévue à Paris pour le premier novembre, était l'une des soupapes qui auraient dû nous permettre de décompresser. La plupart des membres du site s'y étaient donné rendez-vous. Sur le principe de la fête de la Musique, elle devait se dérouler dans un parc ouvert le soir...

 

Violette, une jeune adolescente de 17 ans, est une jeune fille joyeuse et pleine de vie. Elle est assez indépendante car ses parents, souvent partis à l'étranger, lui font confiance. Elle aime faire de la moto avec Arnaud qui est fou amoureux d'elle et surtout écrire des poèmes. D'ailleurs elle publie ses écrits sur son blog, mais aussi sur Pen Touch, un site littéraire nouveau où elle vient de s'inscrire. 

Pourtant lorsqu'elle revient de la fête organisée à Paris par ses amis virtuels rencontrés sur le site de poésie, elle n'est plus la même. Seul Arnaud semble s'apercevoir de ce changement mais il sent bien qu'elle ne veut pas lui parler et il se sent rejeté. Comment pourra-t-il l'aider si elle ne lui dit rien ?

Violette a été violée par un homme d'âge mûr qui l'avait contacté sur la toile par l'intermédiaire du site de poésie...un certain Arhiman bien trop âgé pour fréquenter des lycéens. 

Elle n'était pas préparée à ce qui lui est arrivé. En effet, cet homme avait tout d'un parfait gentleman. Il se disait éditeur et auteur, mais en fait cachait bien son jeu. 

Honteuse, ne sachant plus où elle en est, elle se met à fuir les autres...d'autant plus qu'elle ne se souvient de rien et qu'on lui fait croire qu'elle avait beaucoup trop bu ce soir-là...Or, elle ne boit jamais ! 

Peu à peu,  les souvenirs de cette terrible soirée vont refluer à la surface...

Trouvera-t-elle pour autant le courage d'en parler ?

 

Parler à quelqu'un.
Une personne étrangère à ma vie mais capable de m'écouter.
Anonyme, sans visage.
Dans un effort surhumain, j'ai réussi à appeler un numéro vert d'aide et de soutien psychologique. Il m'a fallu du temps avant de composer les chiffres et d'attendre la tonalité puis la présence, à l'autre bout du fil...

...c'est trop tard. Je ne saurai jamais ce que c'est de vivre une première fois avec celui qu'on a choisi. Avoir le choix, être libre de soi, de son corps...Je suis une fille violée. Plus rien d'autre. Pas de marche arrière possible...


Ce roman est un roman percutant qui aborde un sujet gravissime.

Avec des mots simples, mais toujours justes, l'auteur parle de ce sujet sensible et délicat. Elle alterne les chapitres en donnant la parole tour à tour à Violette et à Arnaud et en intercalant quelques extraits des pages web du site littéraire où le lecteur prend connaissance des poèmes de Violette, mais aussi des commentaires de ses amis virtuels. Ces extraits  ajoutent à la crédibilité de l'histoire...

 

Le roman montre que les paroles qui flattent l’ego, font perdre tout sens de la mesure à celui qui les reçoit. Il n'occulte pas la violence des relations virtuelles où tout peut être dit car on se cache anonymement derrière des pseudos.

L'auteur met en effet bien en évidence, les dangers propres au virtuel, mais aussi la crédulité des adolescentes.

Et bien sûr, il aborde le sujet du viol, sa violence physique et psychologique et montre bien les difficultés de parole qui l'entoure et les traumatismes qui lui font suite. La mémoire peut être occultée devant un événement aussi violent et traumatisant, et le danger est souvent où on ne l'attend pas  : une simple fête peut tourner au drame quand on se retrouve tout seul, sans ses amis proches. 

 

C'est un roman qui nous parle heureusement aussi d'amour, celui d'Arnaud pour Violette, celui des parents de Violette et de ses amies...

A lire dès 13 ans car ce roman peut permettre d'aborder ce sujet grave à la maison ou bien avec un autre adulte et d'apprendre aux jeunes filles à dire NON, mais aussi à parler de ce drame trop souvent tu, qui laisse des séquelles psychologiques impossibles à surmonter sans aide.

A mon avis, ce n'est pas qu'un livre pour adolescent car il pose bien la problématique du viol et de ses conséquences. 

 

Je l'aimais et je venais de le lui apprendre. Aimer, c'est beaucoup plus qu'être amoureux. Aimer, c'est embarquer aussi avec la part d'ombre de l'autre et l'accepter comme ça, en entier.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bonheur du Jour 02/12/2017 08:20

J'aime beaucoup cet auteur. Je l'avais invitée deux fois pour venir parler à mes classes d'un autre de ses livres, Ronde comme la lune.

missfujii. 24/11/2017 07:57

A un moment ou les langues se délient à propos du harcèlement sexuel, c'est un livre qui tombe à pic. Même si le sujet n'est pas facile, je pense que j'aimerais le lire.

manou 24/11/2017 08:51

Je l'ai pris par hasard sans connaître le sujet...c'est le titre qui m'a attiré ! C'est le moment d'en parler avec les ados, vu l'actualité et on ne fait jamais assez de prévention, je trouve...Bises

Elena800 24/11/2017 05:40

Sûrement un livre très intéressant mais trop dur, je veux recommencer à lire avec des livres plus gais. Bisous

manou 24/11/2017 06:41

Je te comprends ma douce Eléna avec en plus la période de fin d'année qui approche et qui est bien triste quand on se retrouve seul. Prends bien soin de toi et fais-toi plaisir surtout. Bisous

Moqueplet 24/11/2017 05:01

une situation très ambigüe pour cette jeune fille seule dans ces moments difficiles, où elle aurait tant bsoin de ces parents.....douce journée à toi

manou 24/11/2017 06:40

Et ils sont loin ce qui rassurera sans doute à cette lecture ceux qui sont près de leurs enfants mais il faut quand même les informer de ces situations particulières où ils se trouvent exposés plus que d'habitude à des dangers. Bises et une belle journée

Philippe D 23/11/2017 21:16

Le titre me plait et ce que tu dis du bouquin me fait croire qu'il pourrait me plaire. Mais il y a tant à lire...!!!
Bonne fin de semaine.

manou 24/11/2017 06:39

Tu le lis en une soirée car il est écrit pour les ados. Mais je te comprends, moi aussi j'ai une liste démesurément longue et parfois ensuite je prends au feeling autre chose pour faire aussi des découvertes. Bonne journée

lemenuisiart 23/11/2017 20:36

J'aime ce titre

manou 24/11/2017 06:37

Oui c'est vrai c'est ce qui m'a donné envie de prendre le livre à la médiathèque et je ne connaissais pas le sujet...

Durgalola 23/11/2017 20:35

quand j'étais jeune ado, alors que nous nous promenions avec mes parents à 20 m derrière et un homme est passé près de nous avec sa braguette ouverte et son sexe sorti. Je n'ai pas osé le dire tout de suite . Je pense que l'enfant ne souhaite pas remuer cette boue ... et souvent se ferme à la sexualité . Bises

manou 24/11/2017 06:37

C'est peut-être moins tabou aujourd'hui d'en parler qu'avant mais les enfants sentent très tôt que ce sujet est délicat et donc ils n'aiment pas en parler avec leurs parents d'où l'importance de ces numéros d'aide anonyme...où un adulte neutre va les écouter et ainsi ils peuvent mettre des mots sur leur vécu. Bises

CathyRose 23/11/2017 20:22

Un sujet hélas tellement d'actualité ... Le net est un magnifique outil, hélas il peut être aussi une arme redoutable, à nous d'y préparer nos enfants afin qu'ils soient suffisamment armés le moment venu. Une jeune fille peut-être aussi un peu trop livrée à elle-même, bien qu'elle paraisse suffisamment mûre. Un livre à mettre entre toutes les mains, d'autant plus que d'après ce que je lis, il est aussi rempli d'amour !
Belle soirée, bisous !
Cathy

manou 24/11/2017 06:35

Oui je pense aussi que tout le monde peut le lire et là ce qui ressort bien c'est qu'elle va à Paris toute seule, sans ses amis ce qui aurait pu la sauver en fait, et elle a confiance...Bisous Cathy

Nell 23/11/2017 19:34

Un sujet grave et trop souvent caché qui, de plus en plus, commence " à voir le jour". Tant de femmes portent en elle cette souffrance, Manou. Un grand merci d'en parler grâce à ce livre. Très agréable soirée et gros bisous

manou 24/11/2017 06:33

C'est important de mettre en garde les jeunes des dérives possibles sur internet. Je ne crois pas qu'ils s'en rendent compte ! Bisous et à très bientôt

cathycat 23/11/2017 19:31

Je ne suis pas tentée mais je pensais aux ados justement, la lecture est une si bonne façon de les alerter l'air de rien de tous les risques qui les entourent. Et le sujet n'est pas des moindres... Bisous et merci pour le partage.

manou 24/11/2017 06:32

Il a été écrit pour des ados, tu sais que j'aime bien continuer à lire pour eux comme je le faisais dans le cadre de mon travail...Et je trouve important que certaines lectures soient partagées avec leurs parents. Bisous

Quichottine 23/11/2017 18:37

Je vais le réserver pour un peu plus tard... merci pour ce partage, Manou.
Bisous et douce soirée.

manou 23/11/2017 18:52

Je comprends que tu n'aies pas forcément le temps de lire...Je ne regarde que très peu la TV et j'ai la chance de ne pas m'écrouler de fatigue le soir alors j'en profite pour lire :) Bisous et une douce soirée

FéeLaure♥ 23/11/2017 16:40

Un sujet grave dont il faut parler, merci à toi pour ce partage
Douce soirée & bisous

manou 23/11/2017 18:53

Il faut surtout en parler avec les ados et prévenir des risques à partir seule à une soirée avec des gens qu'on ne connait pas...Bisous et à très bientôt

Floralie 23/11/2017 16:20

Bonjour ma chère Brigitte,
Ce livre doit être dur à lire, mais je prends note, car il m'intéresse malgré tout.
J'aurais probablement des frissons en le lisant, tout comme le livre "Ne le dis pas à maman" que j'ai lu, peut-être que toi aussi tu l'as lu ? C'est d'actualité merci d'avoir mis ce livre en avant, à l'heure actuelle il faut faire attention.
Je te souhaite ma chère Brigitte une bonne fin d'après-midi, gros bisous !

manou 23/11/2017 18:50

Bonsoir Floralie C'est gentil de revenir me voir. Non je ne connais pas ce livre dont tu me parles mais j'en ai entendu parler sur les blogs...J'ai trouvé ton lien vers ton blog en allant chez Mousse et je viendrai visiter ton univers avec grand plaisir. Je voulais juste te dire que mon vrai prénom n'est pas Brigitte avec qui on me confond souvent car nous avons la même entête de blog, et d'ailleurs pas Manou non plus mais c'est ainsi que mes petits-enfants m'ont surnommé et du coup toute la famille et même certains amis m'appellent ainsi et je crois bien que cela va me rester pour des années :) Bises et une douce soirée

Gomez Victoria - Lynn 23/11/2017 16:02

coucou un livre à partager alors ; bisous

Floralie 23/11/2017 20:07

Coucou Manou,
Tu connais le dicton "quand on aime on ne compte pas", voilà j'ai tout dit par rapport à ton blog et ta gentillesse
Bonne soirée, gros gros bisous !

manou 23/11/2017 18:54

C'est exactement ça car on peut débattre du sujet et chacun peut s'exprimer sur ce qu'il en pense. Bisous

Renée 23/11/2017 15:53

Je note Brigitte pour plus tard, merci. Bisous

manou 23/11/2017 18:54

Hi hi !!!

chemindetables 23/11/2017 14:34

un livre complètement en phase avec l'actualité et la vague de libération de paroles de filles, femmes violées ou victimes non pas spécialement via des rencontres internet mais pour leur travail
heureusement qu'il y a la belle histoire d'amour d'Arnaud
bisous
patricia

manou 23/11/2017 18:56

Oui c'est vrai j'ai trouvé que l'histoire d'amour avec ce jeune homme "normal" était une vraie bouffée d'oxygène. Il est d'actualité alors qu'il a été écrit déjà depuis 4 ans et j'ai bien peur que ce sujet là reste encore longtemps à la une. Hélas...Bisous et une belle soirée

Maria-Lina 23/11/2017 13:08

C'est à lire, merci pour ce beau partage! Bise, bon jeudi tout doux!

manou 23/11/2017 18:57

Et à partager avec des ados parmi nos proches...Bisous et une belle soirée

Maryline 23/11/2017 12:48

Ce doit être dur à lire, car c'est un acte révoltant qui brise des vies... C'est bien que de tels sujets soient traités. Les beaux parleurs savent embobiner leur proie, et l’adolescence est un passage difficile où l'on croit tout connaître et où l'on ne se méfie pas. On ne les mettra jamais assez en garde contre ce genre de prédateurs.
Merci de le faire connaître Manou!
bisous

manou 23/11/2017 18:58

Tu as tout à fait raison et j'ai trouvé justement que l'histoire était intéressante et montrait bien à quel point internet et les réseaux sociaux étaient un danger nouveau aussi pour les jeunes...Bisous Maryline et une belle soirée. Je reviendrai voir ton blog demain pour voir les images...un conte sans les images c'est frustrant :)

Thaddée 23/11/2017 12:11

Brrr, un sujet tellement difficile et de tout temps. Que la mémoire occulte les souvenirs d'une pareille épreuve je n'en doute pas. Le travail à faire sur soi-même est un long chemin de croix mais en parler ... c'est une paire de manches. Une couverture enfantine pour un sujet, comme tu dis, gravissime. Passe une bonne journée Manou.

manou 23/11/2017 19:00

Rien ne peut choquer un ado dans le texte ni dans les descriptions et l'auteur a voulu justement s'adresser d'abord à eux. D'où la couverture qui cible bien son public je trouve. Mais les parents devraient le lire pour en parler avec eux comme d'ailleurs de tous les sujets difficiles. Bisous et une douce soirée

domi 23/11/2017 11:48

un sujet d'actu, utile donc

manou 23/11/2017 19:01

Et à partager...

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -