Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 05:45
La croix de la chèvre

La croix de la chèvre

 

Comme je vous l'ai dit récemment lorsque nous retournons nous promener en famille au Lac du Bouchet, situé entre la commune de Cayres et celle du Bouchet -Saint-Nicolas, en Haute-Loire, nous nous garons très fréquemment, surtout en été quand il y a du monde, au parking de la Croix de la chèvre. 

La vue d'en-haut sur le lac est magnifique, un peu moins dégagée cependant en été ! 


 

 

La vue sur le Lac

La vue sur le Lac

 

Je vous ai déjà raconté dans mon article de septembre dernier, une version de la légende qui a précédé l'édification de cette croix dans les années 50. Elle se retrouve résumée, sur ce panneau informatif.

La légende de la croix de la chèvre...

La légende de la croix de la chèvre...

 

J'ai trouvé une autre version, plus complète sur un blog...si vous avez envie de la lire jusqu'au bout ! 

Francisque Mandet, dans l’Ancien Velay, nous donne une variante de cette légende qui diffère de la précédente sur quelques points essentiels, notamment la métamorphose en pierre de la vieille femme et de sa chèvre.

Dieu voulant un jour éprouver les habitants d’une ville, autrefois bâtie à l’endroit où se trouve le lac du Bouchet-Saint-Nicolas, descendit sur la terre et revêtit la forme d’un vieillard infirme et malheureux. Appuyé sur un grand bâton, le mendiant frappa aux portes de toutes les maisons de cette ville sans qu’une seule s’ouvrît, sans qu’une main charitable lui tendit une aumône; au contraire, on répondait à ses pleurs, à ses humbles supplications par de grossières injures.
Aussi, Dieu s’éloignait-il, décidé à la plus terrible vengeance, lorsqu’il aperçut une modeste cabane à laquelle il ne s’était point adressé. Il frappe, une femme pauvre et courbée sous le poids des années vient lui ouvrir. « Vous souffrez, lui dit-elle, je souffre aussi; vous avez faim, voyez ma profonde misère, n’importe; entrez, mon hôte, j’ai là une chèvre dont j’ai vendu les chevreaux, j’ai un peu de farine et, tandis que vous vous reposerez sur ce banc, je pétrirai un pain, je trairai ma chèvre, puis nous partagerons ce frugal repas. – Eh quoi ! s’écria le vieillard, est-ce donc ici, dans cette chaumière dénudée, que se trouve la seule âme accessible à la pitié ! Méchantes gens, malheur à vous ! Femme, ajouta-t-il, ne perds pas un instant, prends ta chèvre, suis ce chemin sans te retourner, quelque bruit que tu puisses entendre, et fuis ces maudites contrées que Dieu va punir… » A ces mots, le vieillard, dépouillant son enveloppe mortelle, disparaît dans une éblouissante clarté.
– Encore toute émue de cette miraculeuse apparition, le vieille de la montagne se hâte d’obéir; mais, à peine est-elle arrivée au sommet du pic voisin, que sa chèvre pousse des cris lamentables, la terre tremble, le ciel s’obscurcit, les nuages tombent du ciel comme de noirs rideaux, un bruit affreux emplit l’air et glace d’épouvante la malheureuse femme. En ce moment terrible, elle oublie la défense que Dieu vient de lui faire; la curiosité la pousse, elle se retourne : ô prodige ! la ville a disparu; un lac immense, noir, bouillonnant, est à la place et vient d’engloutir toute une population maudite… Effrayée de ce qu’elle vient de voir, la fugitive veut hâter le pas; il est trop tard, ses pieds sont à jamais fixés au rocher; elle et sa chèvre sont changées en pierre.
– Ce fut pour perpétuer la mémoire d’un aussi grand prodige que les nouveaux habitants élevèrent une croix à l’endroit de cette métamorphose et lui donnèrent le nom de Croix de la Chèvre.

http://leblogdeviviane.free.fr/index.php/2016/09/02/la-croix-de-la-chevre/

 

Donc pour résumer l'histoire à ceux qui ont eu la flegme de lire jusqu'au bout...le village du "Petit-Puy" qui se trouvait à l'emplacement actuel du lac, aurait été englouti par les eaux... et les jours de grand beau temps, on pourrait voir les habitations au fond de l'eau et même entendre le tocsin. 

Il faut en conclure que la curiosité est un vilain défaut...en effet, on raconte aussi aux alentours du lac, mais peut-être est-ce aussi une légende, qu'un jour un villageois voulut s'approcher un peu trop près du village englouti : il se rendit au milieu du lac et immergea une marmite accrochée à une longue corde.  Elle remonta emplie de sang. Le pauvre fut sauvé de la noyade par Saint-Nicolas lui-même, le protecteur et patron du village proche.

Dans une autre version, la marmite est remontée rougie par les flammes qui se consument toujours au fond du lac... 

 

Quoi qu'il en soit, en 1950, l'abbé Pharisier et un groupe de jeunes agriculteurs décidèrent de tailler une croix en hommage à cette légende.

Les jeunes creusèrent le socle dans la pierre du Bouchet (d'origine volcanique), et la croix fut inaugurée en 1950 ce qui donna lieu à de nombreuses réjouissances.

 

 

Voici donc, quelques photos de cette croix. Côté chèvre d'abord, bien sûr !

La chèvre puis, au-dessus, la croix gravée d'un personnage, peut-être la vieille femme ?
La chèvre puis, au-dessus, la croix gravée d'un personnage, peut-être la vieille femme ?
La chèvre puis, au-dessus, la croix gravée d'un personnage, peut-être la vieille femme ?

La chèvre puis, au-dessus, la croix gravée d'un personnage, peut-être la vieille femme ?

 

Puis côté... colombes, symboles de paix. 

Deux colombes se font face de l'autre côté de la croix...

Deux colombes se font face de l'autre côté de la croix...

 

Le lac du Bouchet a toujours inspiré de la crainte. Les femmes avaient peur d'y plonger leur linge.

Il y a trente ans encore, les gens du pays nous mettaient en garde quand on y emmenait nos enfants patauger. Même les nageurs de haut niveau hésitaient à le traverser à la nage et de nombreux pêcheurs et baigneurs y ont péri noyés. C'est vrai que l'eau y est souvent très froide, ce qui explique sans doute les noyades. De plus, certains corps n'ont jamais été retrouvés à cause de la vase et de la profondeur du lac (28 mètres).

 

Il n'en fallait pas plus pour que la plupart des gens aient la crainte de cette eau cristalline d'une couleur de rêve, mais dont les profondeurs s'avéraient menaçantes...Tous, y compris les pêcheurs, avaient peur d'être emportés par un tourbillon, s'ils s'aventuraient par mégarde au centre du lac !

Personne n'ose encore aujourd'hui s'aventurer loin des rives et ceux qui tentent la traversée courageusement ne sont pas forcément suicidaires (800 mètres de longueur seulement !). Par contre ils redoutent encore de la faire en passant par le centre...

 

Mais le plus grand secret du lac ne réside pas dans ce village englouti comme nous le dit la légende, ni dans un mystérieux et inexplicable tourbillon.

En fait, malgré les recherches et les nombreux travaux des géologues, personne ne s'explique d'où proviennent les eaux du lac. Aucun ruisseau ne s'y déverse et aucune source connue ne l'alimente. 

L'eau qui alimente le lac provient-elle uniquement des eaux de pluie et de ruissellement ? Y aurait-il des remontées d'eau le long de fissures souterraines ?

Nul ne le sait encore avec certitude...

 

D'où viennent les poissons, me direz-vous ? Et c'est une bonne question !

Ils sont le résultat d'une implantation humaine...et comme ils se sont plu dans ces eaux cristallines, ils se reproduisent pour le plus grand plaisir des pêcheurs. 

 

Seuls les paysans du coin, qui pourtant ne savent pas nager pour la plupart, sont sereins car "plus les eaux du lac sont basses, plus la moisson sera abondante" et c'est le cas cette année ! 

 

Le lac du Bouchet n'a peut-être pas encore livré tous ces mystères...et à l'échelle géologique, il deviendra sans doute un jour une simple tourbière, comme beaucoup de lacs de la région.

Nos descendants verront bien alors, si un village se cache vraiment au fond de l'eau...comme nous le dit la légende mais nous ne serons plus là pour qu'ils nous le racontent ! 

 

La croix vu de l'autre côté

La croix vu de l'autre côté

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quichottine 05/09/2017 22:52

Merci pour ces découvertes... j'adore tes balades, Manou.

moqueplet 30/08/2017 06:21

les anciens n'avaient pas toujours tord, mais il faut en prendre et en laisser, les papotages allient bon train....en tout cas je n'avais vue deux colombes sur une croix....passe une bien belle journée

manou 30/08/2017 07:33

Et bien moi non plus figure-toi. Et je n'ai rien trouvé qui explique leur présence ici...Bises

Elena800 30/08/2017 05:06

Il est joli ce lac et j'aime la croix de la chèvre, elle est enfin reconnue ! Bisous

manou 30/08/2017 07:32

Une belle façon de lui rendre hommage. Elle était la seule a avoir fait une bonne action...Bisous

yannn 29/08/2017 20:18

Oui, au départ j'ai cru à une altitude, 1950 mètres.
Mais non, c'est une date somme toute assez récente :-)
Récente vu mon année de naissance.
La dame, la vieille de la première légende n'a pas été payée de retour.
Pas juste, elle ouvre sa porte, doit laisser derrière elle tout le village, et elle se retourne juste un peu.
Bise de bonne soirée, là, 20 h 15, la nuit tombe déjà. Yann

manou 30/08/2017 07:32

Et oui cela aurait pu être l'altitude...Moi je n'étais pas encore née, figure-toi !
C'est vrai que les jours diminuent...cela fait plusieurs soirs que nous allumons la terrasse avant le dessert. Il faut dire qu'on mange assez tard, vu que c'est le seul moment où nous avons un peu de fraîcheur ! Bises

CathyRose 29/08/2017 20:15

Moi elle me plaît cette légende, alors je n'irai pas chercher plus loin pour trouver l'origine du lac ! J'ai lu la légende en entier, et je trouve que Dieu a quand même été injuste avec cette pauvre femme ...
Belle soirée, bisous !
Cathy

CathyRose 30/08/2017 11:49

Oui tu as raison ... mais pour nous c'est de la " bonne " curiosité ! Il y a le bon et le mauvais cholestérol ... il doit bien y avoir la bonne et la mauvaise curiosité, non ...?!!! ;)
Belle journée, gros bisous !
Cathy

manou 30/08/2017 07:29

C'est sûr...mais la curiosité est un vilain défaut, c'est bien connu ! Qu'est-ce qu'on peut "pêcher" toutes les deux quotidiennement sur nos blogs...faudra y réfléchir et être un peu moins curieuses à l'avenir :) Bisous

Eglantine 29/08/2017 19:04

Ben voilà !la vieille femme, il ne fallait pas qu'elle se retourne!

manou 30/08/2017 07:27

C'est sûr ! Elle était bien trop curieuse...Il y a une morale à cette histoire

lemenuisiart 29/08/2017 18:56

Que de merveilles, un plaisir à découvrir

manou 30/08/2017 07:27

Merci Christian !

Mousse 29/08/2017 17:53

Bonjour chère Manou,
J'aime bien ces légendes, à l'époque ils y croyaient !
La marmite de sang c'est impressionnant ! Le tocsin ! C'est pour avoir peur...
Merci un billet plein de charme.
Il fait chaud ma douce, j'en profite, je n'ai pas eu du beau temps !
Bonne fin de journée, bisous doux.

manou 30/08/2017 07:27

Que tu es gentille de passer même en vacances, profite des derniers jours pour bien te promener, c'est ce qui fait le plus de bien, d'être dehors ! Gros bisous

danièle 29/08/2017 17:39

Bonjour Manou,
Je rentre de vacances et je découvre avec enchantement cette légende! mais tu as raison , le plus surprenant est la provenance de l'eau!
très belle fin de journée, à bientôt
bises
danièle

manou 30/08/2017 07:26

Coucou Danièle, contente de te savoir rentrée, tu me manquais. Je viens te voir très vite ! Bisous

C hris 29/08/2017 17:34

Village englouti ou non, c'est une belle légende ! Chris

manou 30/08/2017 07:25

C'est vrai ! Et elle est toujours dans les esprits des anciens qui habitent le village proche

Mimi 29/08/2017 16:52

Que de légendes et de mystères, voilà de quoi alimenter une belle soirée au coin du feu et y faire griller des châtaignes ! Ca y est le décor est planté, la conteuse est prête... je t'ecoute.

manou 30/08/2017 07:24

Merci Mimi ! C'est vrai que nos régions de France ne manquaient pas de légendes :) Bisous

Nell 29/08/2017 15:57

Une belle histoire vraiment énigmatique, ma chère Manou. Comme quoi les craintes sont encore toujours présentes dans les esprits. C'est fou et terriblement mystérieux. Gros bisous, ma douce, et superbe fin d'après-midi ♥

manou 30/08/2017 07:23

C'est pour ce mystère aussi que le lac attire plein de gens en toutes saisons, mais surtout l'été. Maintenant je ne crois pas que les nouveaux touristes qui viennent faire une partie de boule à côté des berges, apprécient vraiment le lac avec ses mystères. Ils pourraient jouer aux boules ailleurs, ce serait pareils :) Bisous

Gomez Victoria - Lynn 29/08/2017 14:18

coucou ça me fait penser à l'histoire de Loth transformée en statue pour s'être retournée ; bisous

manou 30/08/2017 07:22

Il y a une morale de l'histoire que veux-tu qui se retrouve dans pleins de mythes et légendes mais aussi dans la Bible :) Bisous

Roguidine 29/08/2017 13:39

Bonjour Manou,
Un joli paysage sous un beau ciel bleu,
Je trouve la croix avec les colombes superbe !
Bonne journée, bises

manou 30/08/2017 07:21

C'est une croix "moderne" par rapport à toutes celles de la région mais moi aussi je la trouve très belle dans le cadre, en plus :) Bisous

Caroline 29/08/2017 12:27

C'est pas mignon comme légende quand même ;)

manou 30/08/2017 07:20

Ah je vois que tu l'as trouvé inquiétante...c'est vrai quand même elle avait été sympa et aurait pu être épargnée. Mais c'est une façon de nous dire que personne n'est épargné par les dangers de ce lac :)

FéeLaure♥ 29/08/2017 12:25

Elle est très belle cette croix et merci pour les explications
Bises & douce journée

manou 30/08/2017 07:19

Je trouve aussi ! Merci pour ta visite. Bisous

Maria-Lina 29/08/2017 12:04

C'est superbe et tout beau!!! Bise, bon mardi tout doux!

manou 30/08/2017 07:19

Merci Maria-Lina. Tu es adorable de passer ici avec tout tes soucis. Prends ton temps, tu sais bien qu'il n'y a aucune obligation. Bisous

Rose63 29/08/2017 09:39

Merci meci pour ce fabuleux article documenté et imagé
J'en ai vu un extrait je crois sur une chaîne régionale et j'au dû te le dire, j'ai programmé une p'tite virée par là à l'automne lorsque la nature va s'habiller d'or
Bonne journée Merci à toi
Cette croix est sublime

manou 30/08/2017 07:18

Tu verras, à l'automne c'est sublime et il n'y a presque personne. Très beau aussi l'hiver quand les bords du lac gèlent ! Je l'adore en toutes saisons :) Bisous

Domi 29/08/2017 09:36

ah les légendes autour de l'eau, mais c'est magique, merci donc pour cette approche

manou 30/08/2017 07:16

Si on repart en arrière dans le temps, il faut parfois replonger dans cette ambiance d'époque et s'immerger dans les croyances :)

écureuil bleu 29/08/2017 09:35

Bonjour Manou. J'aime beaucoup ton article et le côté mystérieux de ce lac. Bien sûr il y a les légendes mais il y a aussi la provenance de l'eau. Bonne journée et bisous

manou 30/08/2017 07:16

C'est exactement ce que je voulais montrer...le mystère est entier :) Bisous

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est déjà l'automne...

 

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -