Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 05:50

 

Comme promis, et puisque nous sommes au mois de mai, le mois des fleurs,  je vous emmène à nouveau dans le vallon de Ponserot près de Rognes (dans le 13) pour vous montrer les plantes que j'ai pu photographier lors de ma balade de la semaine passée.

 

Dans ce vallon cohabitent des espèces adaptées au froid et à l'humidité, que nous croisons souvent dans le Vaucluse, et des plantes typiquement méditerranéennes, voire de la garrigue sèche. 

Bien sûr, avant de plonger dans le vallon plus humide, alors que le chemin serpente dans la colline sous les pins et les chênes verts, la flore est typiquement celle du sud au printemps. 

 

On peut observer...

 

Des massifs de ciste blanc, encore appelé ciste cotonneux à cause de ses feuilles recouvertes de duvet. Les anglais le surnomment rockrose (ou rose des roches). 

 

Ciste blanc à fleurs roses (ciste cotonneux)
Ciste blanc à fleurs roses (ciste cotonneux)

Ciste blanc à fleurs roses (ciste cotonneux)

 

Les touffes de thym bien fleuries en ce moment rivalisent avec le ciste pour s'installer au soleil.  

Une seule touffe de thym

Une seule touffe de thym

 

Par-ci, par-là,  quelques touffes d'Aphyllante de Montpellier (encore appelé oeillet bleu de Montpellier, ou bragalo) n'ont pas été broutées par les brebis. C'est une véritable chance quand on sait combien qu'elles en raffolent ! 

L'aphyllante de Montpellier

L'aphyllante de Montpellier

 

Poussent aussi dans la garrigue et au soleil, les genêts à balais que tout le monde connaît puisqu'il y en a dans toutes les friches, tous les chemins ou bords de route et que l'on est en pleine floraison en ce moment. D'ailleurs on voyait bien dans mon article d'hier que les moutons pâturent au milieu. 

Il y a bien longtemps, on utilisait ses grandes tiges, une fois séchées pour en faire des balais ou pour couvrir les toitures (en Ardèche par exemple). 

Le genêt à balaisLe genêt à balais
Le genêt à balais

Le genêt à balais

 

Un peu plus loin en descendant, le vallon devient plus humide et par endroit le sol plus acide. C'est le ciste à feuilles de sauge que l'on rencontre...le "mucchju albellu" corse.

Ses fleurs blanches et ces feuilles caractéristiques font qu'on ne peut pas se tromper en l'identifiant.

Le ciste à feuilles de saugeLe ciste à feuilles de sauge
Le ciste à feuilles de saugeLe ciste à feuilles de sauge
Le ciste à feuilles de saugeLe ciste à feuilles de sauge

Le ciste à feuilles de sauge

 

D'autres fleurs blanches poussent en bordure du ruisseau. Ce sont de petites asphodèles assez communes mais à petites fleurs espacées sur la tige. Cette variété (asphodèle fistuleux ?) peut avoir des fleurs présentant une ligne brunâtre au lieu de verte, au milieu des pétales, comme ici sur mes photos (un peu floues !) 

Les asphodèles
Les asphodèlesLes asphodèles

Les asphodèles

 

Pas très loin, des boutons d'or éclairent un peu le sous-bois de leur couleur jaune...

Boutons d'orBoutons d'or

Boutons d'or

 

Et le géranium Robert peu fréquent chez nous, tapisse les espaces ombragés. Ici, il colonise même parfois les rochers tant il recherche un peu d'eau. C'est une plante médicinale qui a joué un très grand rôle dans la pharmacopée populaire. 

Le géranium Robert
Le géranium RobertLe géranium Robert
Le géranium Robert

Le géranium Robert

 

Au fond du vallon, dans les espaces ensoleillés, de petits "genêts"rampants... dont j'ignore le nom, bordent le chemin. 

Genêt rampant

Genêt rampant

 

Et quelques lins blancs ou bleus poussent en touffes éparses...

Lin bleu et blanc
Lin bleu et blanc

Lin bleu et blanc

 

On aperçoit aussi des petites valérianes rose pâle dont je ne connais pas le nom précis. 

Le vallon de Ponserot, dernier vallon sauvage de Rognes (3) : la flore / Balade en ProvenceLe vallon de Ponserot, dernier vallon sauvage de Rognes (3) : la flore / Balade en Provence

 

Et quelques touffes de saponaires sauvages poussent parfois dans les rochers elles-aussi ou en bordure du chemin. Cette plante était très utilisée par nos ancêtres. On l'appelle d'ailleurs l'herbe à savon, mais en plus de ses vertus lavantes, c'est aussi une plante médicinale. 

Saponaire poussant dans une fissure

Saponaire poussant dans une fissure

 

Enfin, dans la zone du canyon, encaissée et manquant de soleil, les fougères prolifèrent dans chacune des fissures : on trouve surtout des céterach (appelé aussi doradille, herbe dorée) et des fausses capillaires (asplenium trichomanes pour les botanistes !) qui sont à la fois adaptées à la sécheresse et au froid. 

Parfois les deux cohabitent dans la même fissure...

Fausse capillaire
Fausse capillaireFausse capillaire

Fausse capillaire

CétérachCétérach
Cétérach

Cétérach

 

Quand on arrive à ce niveau-là dans le vallon, c'est le moment de sortir le sac apporté en renfort et si vous en avez un...l'opinel ! 

Là, dans l'herbe ou dans les rochers, on peut ramasser en abondance une salade comestible facile à reconnaître,  la laitue pérenne (appelée aussi laitue vivace). En fait, nous on préfère couper une feuille par-ci par-là, plutôt que toute la plante, afin de préserver les plants. Et une fois à la maison, à nous la dégustation d'une bonne salade sauvage, le potage vert ou le gratin d'herbe ! 

Bien sûr, il faut ramasser la plante bien avant la floraison sous peine de la trouver trop coriace.

Attention si vous habitez en Aquitaine, chez vous la laitue pérenne est une plante protégée...

 

Laitue pérenneLaitue pérenne
Laitue pérenne

Laitue pérenne

 

On peut compléter le ramassage de toute cette verdure par du plantain lancéolé, bon pour tout. Je vous ai déjà parlé dans le blog de cette plante aux milles vertus. 

Le plantain lancéolé

Le plantain lancéolé

 

Voilà notre promenade parmi les fleurs sauvages est terminée pour aujourd'hui.

J'espère que vous avez bien pris l'air et le soleil avec moi ! 

Bientôt, nous terminerons la visite du vallon de Ponserot...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

celine 11/05/2017 06:51

merci pour ton com tu ne pouvais pas savoir qu j'étais hospitalisée, je donne peu d'infos sur ma vie privée sur le net, mais encore en super forme, mais de retour à la maison, c'est le plus important. une superbe balade fleurie, j'aime beaucoup toutes ces variétés, notre nature est généreuse. bises. celine

manou 11/05/2017 07:55

Tu n'as pas à me remercier Céline ! L'important est que tu retrouves ta forme et que tu prennes soin de toi. Je suis contente que la balade te plaise. Bisous

Rebecca G. 10/05/2017 21:29

Eh bien!!!! Tu pourrais écrire une encyclopédie!!! Wouaw, je suis impressionnée!!

manou 11/05/2017 07:55

Oh que non si tu savais ce que je ne sais pas :) Bisous

Nell 10/05/2017 19:29

Je passe en coup de vent et je viens de me ressourcer grâce à toi. J'ai des fausses capillaires dans mon jardin, Manou. C'est une "ramasse" que j'avais faite et que j'ai replantée à tout hasard. A présent j'ai pleins de bébés. Je t'envoie mille bises et te dis à Bientôt ♥

manou 11/05/2017 07:57

Oh que c'est gentil de passer avec tout ce que tu as à faire ! Si ces fougères colonisent ton jardin d'ombre c'est que tu as l'équilibre parfait entre humidité et sécheresse :) Plein de bisous et surtout bon courage pour la suite des travaux.

yannn 10/05/2017 12:33

... Ciste vient du grec kinè, signifiant « panier » : le ciste est la plante dont les feuilles ressemblent à un petit panier....... Je dois te dire qu'avec ton article j'apprends beaucoup de choses. Mais me faudra réviser. Pour le lin, je viens de le découvrir en vrai sur les bas côtés de notre séjour dans les Hautes Alpes.

Plantain lancéolé, pas encore vu. La laitue pérenne, aussi pas!
Pour les capillaires, j'adore, mais là encore une surprise, on les appelle fausses .....!! Comme le faux acacia .
Je te souhaite un bon mercredi après midi ensoleillé. Yann

manou 10/05/2017 18:07

Merci beaucoup Yann ! Je savais pour le ciste...c'est surtout le ciste blanc qui a des feuilles en forme de "panier" ! Les autres pas trop, celui de Montpellier qui est rare chez nous a même des feuilles étroites :) Le plantain chez toi doit être celui qui a des feuilles plutôt arrondies donc celui qu'on appelle le grand plantain ou le moyen, les feuilles sont différentes, seules persistent les nervures très apparentes...Bises et une belle fin de journée

Bonheur du Jour 10/05/2017 07:04

C'est un plaisir que de reconnaître et de nommer les fleurs quand on se promène. Merci. J'en ai rajouté sur ma liste grâce à vous.
Bonne journée.

manou 10/05/2017 08:30

Merci ! C'est vrai que j'aime beaucoup connaître leur joli nom. Bonne journée également

lemenuisiart 09/05/2017 21:36

Que de superbe fleurs, la nature a bien profité des pluies de l'hiver

manou 10/05/2017 08:29

C'est bien vrai c'est toujours le printemps qui est la plus belle des saisons

missfujii. 09/05/2017 19:53

C'est bien la végétation de chez nous pas de doute ! Super cette balade fleurie

manou 10/05/2017 08:29

Merci Miss de venir jusqu'ici. Je sais bien que tu la connais celle-là ! Comme je ne reçois plus rien venant de toi et je suis allée vérifier plusieurs fois que tu n'avais pas publié...J'espère que tu vas bien. Bises

josy15 09/05/2017 19:52

c'est une balade qui devait être merveilleuse ! bises

manou 10/05/2017 08:29

Oui elle change des paysages auvergnats ! Bises

fanfan 09/05/2017 16:59

C'est le plus joli mois pour la floraison des plantes avant la chaleur qui va les faner. j'en reconnais plusieurs qu'on trouve dans notre maquis .,surtout le ciste qui donne cette odeur si caractéristique au maquis corse.
Bonne soirée

manou 09/05/2017 17:08

Forcément entre la Provence et la Corse, il n'y a que la méditerranée qui nous sépare...Mais chez toi il y a des plantes qu'on ne trouve pas en Provence :) Bonne fin de journée à toi aussi

Renee 09/05/2017 16:27

une superbe promenade et une variété de fleurs et plante bien fournie

manou 09/05/2017 17:09

Merci Renée...le printemps se décline en couleurs et senteurs, entre deux pluies et coups de fort mistral. Bisous

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -