Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 06:26
Actes sud, 2015

Actes sud, 2015

Ce soir encore ton oreiller est baigné de larmes.
A qui rêves-tu ? Viens, viens vers moi.
Je m'appelle Azami. Je suis la fleur qui berce la nuit.
Pleure, pleure dans mes bras. L'aube est loin encore...

 

Voilà un auteur que je ne connaissais pas du tout il y a 3 semaines et que j'ai découvert avec plaisir pendant ma pause suite à la chronique de Nath, du blog "Un chocolat dans mon roman", qui nous parle d'une autre série, "Le poids des secrets",  dont elle a commencé la lecture. 

 

Aki Shimazaki est un auteur d'origine japonaise, installée au Canada depuis plus de trente ans. Sa particularité est qu'elle écrit en français ce que je ne savais pas, bien que Nath le dise dans sa chronique (pourtant je l'ai lu attentivement !). 

Elle a écrit trois séries :

"Le poids des secrets" dont vous pourrez lire la présentation du premier opus sur le blog de Nath et très bientôt les prochains...

Cette série a obtenu le Prix littéraire du Gouverneur général du Canada. 

"Au coeur du Yamato" , qui a permis à l'auteur d'obtenir le Prix littéraire Asie de l'Association des écrivains de langue française.

Et sa troisième, dont je ne connais pas le titre et dont "Azami" est le premier opus. 

 

C'est un roman qui se lit en une seule soirée et qu'on a du mal à lâcher. J'espère donc trouver la suite en médiathèque prochainement ! 

 

Azami est un prénom japonais féminin qui signifie "fleur de chardon". En lisant ce livre, le lecteur découvre que même si l'auteur écrit en français, elle nous parle de sa culture...

L'action se passe d'ailleurs au Japon et de nombreuses expressions, traduites à la fin du texte, étayent le roman.

L'écriture simple et légère m'a plu d'emblée, dès les premières pages. J'y ai retrouvé la poésie, la délicatesse, la sensualité et la pudeur des écrits asiatiques, sans toutefois occulter le besoin d'exprimer l'humain derrière l'histoire et son ressenti, qu'il s'agisse de sexe, de l'odeur d'une fleur, du désir de vivre, ou du plaisir de partager un bon repas...

 

Il faut que je m'en aille.
Elle baisse la tête. Je vois sa nuque blanche et les quelques mèches de cheveux tombant dessus. La rondeur de sa poitrine ressort sous sa tunique. Je saisie ses bras. Le parfum du savon. Soudain, mon corps frissonne. Je brûle de désir. Elle lève les yeux vers moi. Avant qu'elle ne prononce un mot, je couvre ses lèvres des miennes.

 

L'histoire

 

Mitsuo Kawano est rédacteur dans une publication culturelle mais rêve de fonder sa propre revue d'histoire. Marié et père de deux enfants, il mène une vie tranquille avec Atsuko qu'il aime profondément et admire beaucoup. C'est un père et un mari attentionné. Mais depuis la naissance des enfants leur vie de couple n'est plus la même et de temps en temps, lorsque Atsuko part à la campagne avec les enfants, il s'amuse un peu en ville, fréquente les salons de charme, ou mange seul au restaurant. 

 

Ce jour-là sa vie bascule lorsque le hasard met sur sa route Gorô Kida, un ancien camarade de lycée avec qui il n'avait pas particulièrement sympathisé à l'époque et qu'il n'avait pas revu depuis plus de 24 ans.  

Devenu le président d'une importante compagnie, ce dernier l'invite dans un club hors de prix où jamais Mitsuo ne pourrait se rendre avec son salaire.

Alors que les deux hommes refont connaissance en discutant, Mitsuo découvre avec stupéfaction que la jeune femme si attirante qu'il  a tout de suite remarqué durant la soirée, n'est autre que Mitsuko, une ancienne camarade de classe devenue entraîneuse.

 

Le choc est d'autant plus rude que Mitsuko a été son premier véritable amour et qu'il a gardé d'elle un merveilleux souvenir. C'était une jeune fille brillante en classe et très cultivée qui rêvait de faire de grandes études, mais qui, arrivée en cours d'année, n'était pas revenue à la rentrée suivante, attisant ainsi le mystère autour d'elle.  

 

Il n'en faut pas plus à Mitsuo pour que cette rencontre ravive ses désirs de jeunesse et ses rêves d'amour fou.

Il ne peut que chercher à en savoir plus sur elle et faire tout pour la revoir. 

Pendant ce temps, sa femme décide de réaliser ses rêves et de monter sa propre entreprise de culture de légumes bios à la campagne. Elle s'absente de plus en plus souvent...


 

Mon père me répétait : La vie parfaite n'existe nulle part. Sois content de ce que tu as. D'abord de ton nom reçu à la naissance.

 

Voilà un court roman de 130 pages, écrit sur une note tout à fait intimiste. L'auteur nous parle d'un couple et de sa fragilité mais aussi de passion, de trahison et de souffrance. 

Le lecteur est pris aussitôt par l'histoire et découvre très vite que Mitsuo est victime d'événements de plus en plus compromettants pour lui qui habite une petite ville de province. En effet, cela paraît tout simplement impossible que tant de hasard puisse avoir lieu dans sa vie dans une période aussi courte...

 

Je suis, vous l'aurez deviné conquise par la douceur de ce roman. Tout est en retenue, minimaliste et aucun sentiment n'est clairement exprimé...

Je vais sans nul doute avoir un été placé sous le signe de Aki Shimazaki.

C'est superbe !  

Je pense à son genji-na au bar X., Azami. Le même nom que je lui avais donné dans mon journal intime à l'époque. Elle serait surprise si elle le savait. C'était mon invention, mon secret. Mais comment a-t-elle aussi choisi ce surnom. J'aimerais bien le savoir.
L'azami. Je trouve cette fleur unique, avec sa forme particulière et sa couleur violette. On n'en offre pas en cadeau à cause des épines pointues sur ses feuilles. Une fleur d'un abord difficile.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

missfujii. 05/06/2017 01:36

J'ai toujours été attirée par la littérature du pays du levant, le résumé de l'histoire me donne très envie d'en savoir plus !

manou 05/06/2017 08:59

C'est un auteur que je suivrais, c'est sûr

marine D 04/06/2017 10:16

Un livre à lire, certainement, c'est bête hier à la médiathèque hier je ne trouvais pas ce que je voulais...

manou 04/06/2017 10:44

ça m'arrive aussi de ne pas savoir que prendre. En ce moment on a besoin de lectures plus faciles et légères...Bon dimanche

Doc Bird 02/06/2017 21:51

De nouveau un roman que tu me donnes envie de lire... si je le trouve en médiathèque et que j'ai le temps. Ma PAL va finir par ressembler à la tour de Pise ;) Bonne soirée.

manou 03/06/2017 07:38

La mienne aussi et elle penche dangereusement :) Bon week-end

Rose63 02/06/2017 21:22

J'aime beaucoup la phrase " je suis la fleur qui berce la nuit "
C'est si doux ça donne envie de pousser un peu plus loin la lecture
Bonne soirée
Merci pour la découverte

manou 03/06/2017 07:39

Tout est dit en douceur et ce genre de roman très poétique est une pure merveille...bisous et un doux week-end

lemenuisiart 02/06/2017 17:32

Je découvre.

manou 03/06/2017 07:39

Oui je sais bien que tu es trop occupé pour lire mais merci de venir quand même

CathyRose 02/06/2017 17:26

Je n'ai jamais rien lu d'un auteur japonais mais l'histoire me plaît beaucoup, alors je le note ! Merci pour la découverte et le conseil !
Bon week-end, bisous !
Cathy

manou 03/06/2017 07:40

Il est très court et très poétique : il devrait te plaire. Bisous Cathy et une douce journée

BARBIZON 02/06/2017 14:04

oh, tu me donnes l'envie de connaitre la suite..j'ai parfois du mal avec les écrivains japonais, je les trouve très bons mais très hermétiques aussi mais cette auteure ne semble pas l’être, surement par ce qu'elle vit au Canada et que sa façon de voir les chose a changer au contact du monde occidental. Une histoire tout a fait contemporaine! Merci Manou pour tes conseils de lecture, bises et belle soirée.

manou 03/06/2017 07:41

C'est exactement ça car elle parle des traditions en montrant leurs limites...J'espère qu'il te plaira ! Bises et à très bientôt

Quichottine 02/06/2017 11:57

Je la découvre grâce à toi.
Merci, Manou.
Bises et douce journée.

manou 03/06/2017 07:42

Merci Quichottine. Moi je viens à peine de la croiser sur mon chemin, pourtant elle est connue depuis longtemps :) Bisous et une douce journée

Gomez Victoria - Lynn 02/06/2017 11:34

coucou je ne connais pas mais j'adore le Japon et son écriture traduit son origine ; les extraits sont très beaux ; pour cet été, si j'ai le temps ; biosus

manou 03/06/2017 07:43

Il se lit vite et s'il te plaît tu auras envie de connaître la suite :) Bises

Maryline 02/06/2017 11:11

Je note ce titre, le premier passage que tu cites me donne envie de le lire. J'aime bien cette auteure, j'ai lu Tsubaki ( le poids des secrets 1) et Hamaguri (le poids des secrets 2), je ressens la touche de son pays d'origine dans sa façon d'écrire, une délicatesse.Ton compte rendu m'incites à découvrir ce livre.
Merci Manou!
bisous et bon week-end!

Maryline 03/06/2017 11:13

Je les ai empruntés au bibliobus, les 2 volumes étaient proposés ensemble. En ce moment, je lis Pense à demain d’Anne-Marie Garat !e troisième volume après: Dans la main du diable et L'enfant des ténèbres. Ce sont de gros pavés, l'enfant des ténèbres m'a moins plu mais je retrouve le plaisir de lire cette auteure dans ce troisième volume.

manou 03/06/2017 07:45

Et bien si je continue à la lire, je pense que je lirai aussi "le poids des secrets" puisque la série est terminée...C'est cette série que je cherchais en fait à la médiathèque mais tous les livres étaient sortis. Bisous Maryline et un excellent week-end

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -