Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 07:08
Samira Negrouche (Photo wikipedia)

Samira Negrouche (Photo wikipedia)

Dans les années 90, ensanglantées par le terrorisme, la littérature m’a sauvée. Elle était le refuge de mon adolescence. J’ai eu la chance de grandir dans la maison de mon grand-père qui était libraire. Je ne dormais plus dans ma chambre mais dans l’arrière salle de sa boutique, au milieu des livres.

Il se peut que le ciel se porte

sans rides ni ratures

et que tu crois tout, encore possible

dans le recommencement

 

Ou que ce nuage qui moutonne

par-delà la montagne

bouscule les ombres qui se succèdent

derrière une vitre embuée

 

Il se peut que le monde soit vaste

et que tu écrives sur ses déserts

une rencontre qui n’attend pas

que revienne la crue

 

Ou que le fleuve ne lave rien

de la mémoire, des étoiles et du doute

ou que la mer ne soit finalement

qu’une autoroute trop peuplée

 

Il se peut encore

que tout recommence

dans le possible

avec tes rides et tes ratures

rejaillir un être neuf

 

Il se peut

Samira Negrouche

Texte inédit pour Terres de femmes (2009)

 

 

Samira Negrouche est actuellement en résidence à l'espace Pandora à Vénissieux (près de Lyon pour ceux qui ne connaissent pas) et elle sera l'invitée des itinéraires poétiques de Saint Quentin en Yvelines. 

Née en 1979 à Alger où elle réside encore, cette jeune poète et traductrice est reconnue internationalement pour sa poésie mais également ses textes en prose et ses essais.

Elle est une des plus talentueuses voix de la jeune génération d'auteurs du Magheb.

Passionnée par Rimbaud et par les grands auteurs algériens du XXe siècle, elle revendique le droit d'écrire en français.

Le français est une langue algérienne...
Il existe une spécificité algérienne : la langue française n’est pas la langue des élites financières et bourgeoises contrairement à d'autres pays du Maghreb. Là-bas, le français est enseigné dans des établissements privés et onéreux. En Algérie, le français est la langue du peuple et les études primaires et secondaires sont en français. La cassure survient à l’université. Les sciences sont enseignées en français mais les études littéraires, les sciences humaines et sociales, sont en langue arabe ! En conséquence, la réflexion sociale se pense en arabe mais tout le reste se fait en français.

 

Elle a abandonné son métier de médecin par amour des mots et milite au sein d'associations culturelles et littéraires. 

Elle a obtenu ses premiers prix en 1996 et fonde en 1999 l'association CADMOS qui lui permet d'organiser de nombreuses rencontres littéraires autour du patrimoine culturel méditerranéen. Elle collabore avec de nombreux artistes visuels, ou musiciens et crée en 2016, Bâton/Totem.

Elle est très active pour faire connaître et aimer la poésie, et participe à de nombreux festivals, et à des ateliers d'écriture ou de traduction en milieu scolaire et universitaire...

De part sa naissance elle est trilingue, ce qui déjà n'est pas donné à tout le monde et elle se passionne pour les langues dans lesquelles elle excelle. Ainsi elle peut traduire aussi bien de l'arabe que de l'anglais vers le français.

Elle est l'auteur entre autres oeuvres de "A l'ombre de Grenade" (2003) ; "Le jazz des oliviers" (2010) et "Six arbres de fortune autour de ma baignoire" (2017)

Je vous propose de découvrir cette jeune femme sur la vidéo ci-dessous...et d'écouter son message de tolérance et d'ouverture sur les autres et sur la nécessaire différence. 

 

 

ou bien de suivre sa résidence à Vénissieux sur la page facebook de l'événement...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

manou 12/03/2017 20:24

Un Grand MERCI pour vos commentaires. Je n'ai pas eu le temps de vous répondre individuellement mais je suis très touchée que vous ayez apprécié ce partage car moi aussi, cette jeune femme a su me conquérir lorsque je l'ai écouté...Elle a du talent et j'aime ses propos. Bonne soirée à tous

L'Espigaou 12/03/2017 12:16

La langue Française est très belle, mais la langue Arabe à ses richesses.
Lorsque nous étions jeunes mon mari me récitait des poèmes en Arabe et en Espagnol.
Bien sur je ne comprenais rien mais la mélodie des mots étaient très belle
Passe une belle journée
des bisous
Maryse

Dalva 12/03/2017 09:12

Merci de nous faire connaître cette femme. J'aime particulièrement la citation que tu as mise au début du billet. Et j'ai aimé voir son visage et sa façon de parler sur la vidéo. Quelle femme !

fanfan 11/03/2017 21:06

Je ne connaissais pas cette poétesse;on parle peu des poètes contemporains st surtout des femmes .elle a un beau discours cette femme .
Bonne soirée

lemenuisiart 11/03/2017 19:44

Je découvre et c'est toujours un plaisir

marine D 11/03/2017 18:46

Elle écrit magnifiquement , on sent l'authenticité, c'est agréable à lire, d'autant que ici nous vivons des moments difficiles, merci Manou
Filou reste dans son coin et passe de temps à autre autour de la maison, ils ont fait une ou deux peignées avec le vieux Chouchen, je pense qu'il attend son heure ayant compris que le maître des lieux ne sera pas toujours là, hélas...
Bisous et très bonne soirée

églantine 11/03/2017 17:40

Quand on dispose d'une fortune suffisante pour faire de fréquents voyages, la distance compte peu.”
Interressante découverte!

jazzy57 11/03/2017 14:34

Je découvre cette poétesse , j'aime beaucoup . Merci pour ce billet qui nous montre que la relève des poètes est bien assurée .
Bon samedi
Bisous

Mimi 11/03/2017 14:09

Que de découvertes pour ce printemps des poètes ! Le texte d'aujourd'hui me touche car rien n'est arrêté, tout peut survenir "il se peut"... Merci Manou et bon week-end !

Nell 11/03/2017 12:58

Une très belle découverte en ce qui me concerne. Le poème est sublime. merci pour ton lien, ma chère Manou. Passe un excellent week-end. Je t'embrasse bien affectueusement.

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est le printemps maintenant !

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -