Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 06:19
Mercure de France, 2016

Mercure de France, 2016

Le soir même, je me met à pleurer et Paul me console. Il me répète : Tu pars quand tu veux. Mais ce que je veux, c’est rester avec lui et retrouver Vincent, aller jusqu'au bout du voyage et rentrer demain. Partir, rester.

 

Lili a 20 ans au début des années 80 lorsqu'elle embarque sur le Horus avec son frère Paul.

Lili et Paul ont toujours été très proches. Lui quitte sans regret Alice, la jeune femme qu'il aime, n'espérant pas qu'elle attende son retour. Lili, elle, vient de tomber amoureuse de Vincent et regrette déjà de le laisser derrière elle...mais elle a besoin de se sentir libre, loin de toute attache familiale. Faustine, la meilleure amie de Lili les accompagne et tous trois doivent retrouver Benjamin à Dakar qui les aidera à faire la traversée.

 

Paul a beau avoir toujours été passionné de voile, traverser l'Atlantique, même en passant par la côte africaine et le Sénégal, ce n'est pas pour autant de tout repos.

Il faut essuyer des tempêtes et d'un port à l'autre, les étapes sont parfois plus longues que prévues et toujours éprouvantes. 

Aussi personne n'a le temps de s'ennuyer : ils lisent, écrivent et rencontrent aux escales des tas de gens avec qui ils sympathisent le temps de quelques dîners ou autres soirées communes. Parfois ils font même un petit bout de chemin (enfin de voilier je devrais dire) ensemble ou s'installent dans des coins paradisiaques.

 

Pourtant les absents sont très présents et Lili va devoir se résoudre à rentrer à Bordeaux, où elle doit retrouver Vincent.

Mais alors que son frère Paul continue seul son périple, elle va découvrir que ce qu'elle a vécu lors de cette traversée, l'a transformé à tout jamais...

Pourra-t-elle retrouver une vie dite "normale" ?

 

Un bonheur sourd m'empêche de trouver le sommeil. L'impatience que j'éprouvais, enfant, me revient. C'était l'été, le soir, dans mon lit ; j'essayais de fermer les yeux sans succès, la perspective de la journée suivante me débordait.

 

Ce livre au rythme très lent est un roman initiatique.

Ne vous attendez pas à lire une odyssée ou un récit de voyage palpitant...il n'en est rien ! 

Cette jeune femme qui raconte de manière quasi linéaire son voyage, n'est qu'un prétexte pour l'auteur de parler d'elle, de cette jeune femme qu'elle a été, constamment en proie à des doutes existentiels et à un sentiment de manque.

Partagée entre deux cultures, Lili devra enfin se résoudre à dire les mots que personne n'a jamais voulu prononcer, à parler avec son père de l'exil qui a marqué sa famille et l'a conduit à ne jamais se sentir pleinement bien, là où elle se trouve...car à n'être jamais nulle part à sa place. 

 

C'est donc un beau sujet pour un roman intimiste qui nous montre les faiblesses de cette jeune femme, ses interrogations et ses doutes alors qu'à plus de vingt ans, elle n'a pas encore trouvé sa place ni affectivement, ni professionnellement et qu'elle se cherche encore...

 

Ce roman est facile à lire et ceux qui aiment la voile et la mer, y trouveront leur compte car beaucoup de passages relatent les manoeuvres et les difficultés de navigation, liées aux aléas du climat local. 

Moi je l'ai trouvé simplement facile à lire. Le ton sonne toujours juste et j'ai été touchée par cette jeune femme adulte certes, mais encore si fragile.

J'aurais aimé par instant davantage de profondeur...mais ce roman ne montre-t-il pas, tout simplement, l'insouciance qui est le propre de la jeunesse ?

C'est le premier roman que je lis de cet auteur et j'avoue que j'aimerais bien poursuivre encore un peu le voyage auprès d'elle.

 

Les trois bateaux se sont retrouvés, nous nous mettons à la cape pour passer la nuit loin des récifs et approcher au matin. j'aime quand on fait ça, qu'on immobilise le bateau sans jeter l'ancre car la chaîne n'y suffirait pas, juste avec le foc à contre-vent. J'aime l'idée que le bateau se stabilise, se transforme en îlot.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dalva 07/05/2017 10:29

Je suis allée voir aussi ce qu'en dit "Internet". J'ai beaucoup de mal à trouver un roman que j'arrive à lire en entier;
Mais les extraits me donnent envie d'aller voir cette écriture.

manou 07/05/2017 11:10

Celui-ci est court et facile à lire mais il n'y a pas beaucoup d'action...A voir donc pour toi

Rebecca G. 20/04/2017 22:27

Trop lent pour moi, je le crains...

manou 21/04/2017 09:33

C'est sûr que là tu nages en pleine réalité...et ressenti. Et le rythme est celui de la navigation ! Bisous

missfujii. 19/04/2017 12:18

Un titre à retenir

manou 21/04/2017 09:34

Pour les aventuriers et ceux qui aiment la mer et la navigation...

Quichottine 19/04/2017 10:06

Un moment de lecture calme et paisible, nous en avons tous besoin.
Merci pour cette envie de lecture, Manou.
Bisous et douce journée.

manou 21/04/2017 09:34

J'ai profité des vacances avec les petits pour le lire...très apaisant le soir une fois qu'ils dorment :) Bisous

cathycat 18/04/2017 19:50

Ce livre semble t'avoir bien plus. C'est bizarre, pour moi il évoque plutôt un roman d'hiver. Je ne crois pas qu'il me plairait actuellement, quoique... Merci pour ton avis. Bisous

manou 21/04/2017 09:35

Pourquoi pas tu peux le lire au coin du feu si tu veux...d'ailleurs l'hiver est revenu ces jours-ci !! Bisous

Gomez Victoria - Lynn 18/04/2017 18:48

coucou tu donnes envie de le lire , bisous

manou 21/04/2017 09:35

Il te plaira car c'est une jeune femme qui parle...Bisous

Domi 18/04/2017 18:46

encore une belle présentation qui donne envie, grand merci pour cette bonne critique positive

manou 21/04/2017 09:36

Merci Domi ! Je sélectionne beaucoup au départ mes lectures mais je ne parle que de celles qui peuvent être intéressantes...

écureuil bleu 18/04/2017 15:42

Bonjour Manou. J'espère que tu as passé de bonnes fêtes de Pâques. Merci pour ta chronique. J'aime bien la mer mais ce que je préfère dans un livre ce sont les personnages. Et puisj'ai déjà beaucoup de livres qui m'attendent. Bisous

manou 18/04/2017 18:00

Oh je comprends bien..
Moi même j'ai hésité avant de le lire mais finalement il m'a fait passer un bon moment, calme et paisible. Bisous

CathyRose 18/04/2017 15:26

Bon déjà je ne suis guère passionnée par la mer ... et encore moins par les bateaux ! Et je l'avoue, cette histoire ne m'inspire guère, donc je crois que je vais passer mon tour ! ;)
Bel après-midi, bisous !
Cathy

manou 18/04/2017 18:00

Tu ne peux pas être sûr tous les fronts...Il faut choisir ! Bisous

Cléo 18/04/2017 13:09

Je te souhaite une bonne semaine! Merci de cet échange. Bises !

manou 18/04/2017 14:09

Toi aussi Cléo ! Je rentre demain et ce sera plus facile pour moi de venir sur les blogs avec mon ordi . Ici je n'ai que mon téléphone portable Bisous

Mousse 18/04/2017 11:26

Bonjour chère Manou,
Je n'ai rien lu de cette fille, pas mal du tout.
Je viens de finir "Juste une ombre", je l'ai dévoré en trois jours, pourtant c'est un pavé, 600 pages ! C'est de Karine Giebel, un autre genre, c'est un livre haletant, c'est un thriller, mais surtout une torture psychologique, gros coup de coeur !
Pourtant, les thrillers ce n'est pas mon genre.
Maintenant je lis un livre tout doux, "Je suis ton soleil". Ca change ! C'est un livre pour ados, je ris beaucoup !
Bonne journée, bisous.

manou 18/04/2017 14:07

J'ai adoré aussi "juste une ombre" que j'ai chroniqué d'ailleurs sur mon blog !! Un excellent thriller dont les ados raffolaient...Par contre je ne connais pas l'autre titre dont tu parles...Je verrai si je le trouve. Bisous ma douce Mousse et à bientôt

Maryline 18/04/2017 11:14

Mouais, la voile et la mer, ce n'est pas ma tasse de thé, et il y tant de livres qui me tentent. Je crois que celui-ci n'est pas pour moi. Merci de nous l'avoir proposé néanmoins!
Belle journée Manou!
bisous

manou 18/04/2017 14:05

C'est un livre facile pour les vacances...Et pour les amoureux de la mer et surtout de la navigation...Toi il te faut les pieds sur terre ! J'espère que tu as passé un super weekend en famille. Bises

virjaja 18/04/2017 10:34

je le note celui-la, j'aime le sujet... gros bisous Manou. cathy

manou 18/04/2017 14:02

Je lirai ton avis avec grand plaisir Cathy.bisous et une belle journée

Mimi 18/04/2017 10:27

Je reste sur ma faim avec celui-ci. Rien ne m'invite vraiment à partager leur voyage. D'abord pourquoi partir, dans quel but, juste partir pour partir, pour retrouver ses racines... Non, trop flou ! Juste pour faire un jeu de mots : trop vague ! Bisous Manou et belle journée.

manou 18/04/2017 14:01

Beaucoup de gens partent pour rechercher leurs racines...Et là ce sont les non-dits du père qui ont perturbé les enfants...Mais comme je l'ai dit ce roman manque de profondeur néanmoins les navigateurs s'y reconnaissent...Bisous Mimi

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est déjà l'automne...

 

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -