Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 07:00
Photo prise sur le blog de l'auteur (http://fkeita2013.blogspot.fr/)

Photo prise sur le blog de l'auteur (http://fkeita2013.blogspot.fr/)

Je me souviens d’un rêveur qui chantait le fleuve.
Il disait que le fleuve est source de bonheur.
De bonheur mais aussi d’espoir inouï.

Fatoumata Keïta, l'écrivaine malienne engagée

 

Née en 1977 au Mali, Fatoumata Keïta est titulaire d'une maîtrise en socio-anthropologie et d'un DEA en socio-économie du développement. Elle est aussi rédactrice de scripts radiophoniques.

Fatoumata Keïta se définit elle-même comme "une poétesse engagée et révoltée par tout ce que nos politiques font vivre aux populations". Résolument moderne, elle propose de poser un autre regard sur son pays natal. 

Sa première oeuvre parue chez NEA en 1998, s'intitulait "Polygamie, gangrène du peuple".

Depuis elle a toujours continué à écrire des poèmes, des nouvelles et même un roman "Sous fer" où elle aborde le thème de l'excision. 

Elle est lauréate du 2e prix de la première Dame du meilleur roman féminin à la seconde édition de la Biennale des Lettres de Bamako.

Elle est également lauréate du Prix Massa Makan Diabaté 2015 de la rentrée littéraire du Mali et du 2e prix du meilleur roman de l'Afrique de l'Ouest.

Elle écrit aussi des "poèmusiques" c'est-à-dire des poèmes mis en musique par Aba Diop.

Toute son oeuvre parle de la société malienne, de la liberté d'expression, du poids des traditions et de la condition de la femme. Ce qu'elle veut, c'est interpeller les consciences tout en aidant son pays à bâtir son avenir. 

 

En novembre 2016, elle a publié, avec le photographe Michel Calzat un carnet de voyage poétique qui mêle ses poèmes aux photos prises sur les bords du fleuve Djolibà à Ségou et auprès des Bozos du village de Géini.  

 

J'aimais cet homme qui chantait le fleuve...

J'aimais cet homme qui chantait le fleuve...

 

Je vous invite à la découvrir et ce sera mon hommage personnel à toutes les femmes en cette Journée internationale de la femme

 

Pour mieux la connaître, retrouvez-la sur son blog...

 

OU écouter ce poème porteur d'espoir qui s'intitule "Demain"...

Lecture du poème intitulé "Demain", par Fatoumata Keïta

 

OU encore, si vous avez un peu de temps,  un de ses premiers poèmes, "Laissez-moi parler", un poème qu'elle a écrit lors de ses années de lycée et qui se trouve sur le premier CD regroupant ses poèmes mis en musique.

Le poèmusique "Laissez-moi parler"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

missfujii. 14/03/2017 09:13

Une femme fantastique qui s'est engagée contre l’excision notamment

Quichottine 11/03/2017 09:30

Une belle découverte pour moi... merci, Manou.
Bisous et douce journée.

CathyRose 10/03/2017 05:49

Une belle découverte, je ne connaissais pas cette poétesse ! Et désolée pour le commentaire tardif, Overblog doit débloquer, je viens de recevoir des billets qui datent de plusieurs jours !
Belle journée, bisous !
Cathy

manou 10/03/2017 07:55

Cela m'arrive aussi en ce moment pour les autres hébergeurs et j'en reçois même sur lesquels j'ai déjà mis un commentaire...chaque hébergeur a ses bugs de temps en temps :) Bises

Maria-Lina 09/03/2017 18:16

Merci pour ce beau partage! Bise bonne soirée toute douce!

Nassy 09/03/2017 16:49

Merci de nous faire découvrir le talent de ces auteurs africains. Bisous.

manou 09/03/2017 13:06

UN GRAND MERCI à tous pour vos visites et vos commentaires j'ai eu un de mal hier à vous répondre individuellement...Merci pour elle aussi qui se bat pour le droit des femmes...

manou 10/03/2017 09:44

Oui j'ai vu ça aussi...Les noms se ressemblent parfois mais son prénom est Fatou et on croirait à un diminutif. Merci de le signaler j'avais oublié de le faire

danielle 09/03/2017 18:55

j'ai eu un peu de mal à bien l'entendre dans la vidéo où elle parle depuis la librairie, dommage; mais je pense que j'irai un peu plus loin en cherchant un de ses livres. par contre j'ai vu qu'une autre auteure a presque son nom, à ne pas confondre.

danielle 09/03/2017 07:49

comme les autres, je découvre. c'est très intéressant, d'autant que si on ne le cherche pas, on connaît très peu les artistes africains. qui s'expriment pourtant dans notre langue!!! un bel article pour ce 8 mars.

moqueplet 09/03/2017 07:18

un livre qui doit être passionnant, bravo de le mettre sur ton blog, passe une bien agréable journée

écureuil bleu 08/03/2017 19:37

Bonsoir Manou. Tu rends un bel hommage à cette poétesse malienne pour la journée de la femme. Bonne soirée et bisous

lemenuisiart 08/03/2017 18:51

Je découvre c'est bien

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -