Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 07:30

 

 

Lamanon, petit village de Provence, situé près de la ville de Salon-de-Provence garde dans ses collines, un lieu presque secret que peu de gens connaissent finalement.

Il s'agit d'une antique cité troglodyte, creusée dans la molasse...

Rien de tel qu'une petite visite dans ce lieu magique et mystérieux pour faire un saut dans le passé et se retrouver en plein Moyen Âge.

 

 

 

Le site de Calès

Le site de Calès

 

Un peu d'histoire

 

Le village de Lamanon était déjà occupé par les hommes préhistoriques. Des traces d'habitats néolithiques ont été retrouvées. Le site a ensuite servi d'habitat ligure. Il a d'ailleurs été un des plus importants de la région avant d'être occupé à nouveau par les Romains. 

Mais c'est au XIIe siècle, que les carrières sont exploitées et permettent l'extraction des pierres qui vont servir à bâtir le château fort.

Lamanon devient le haut lieu de la diplomatie du Moyen-Âge dans le sud de la France. On y signe en présence de pas moins de 26 seigneurs, la donation du Comté de Forcalquier au Comté de Provence en 1209.

Le château, dont il reste un pan de mur encore visible, et quelques vestiges que je vous montrerai à l'occasion, a été entièrement détruit en 1586, lors des guerres de religions.

Nous ne sommes pas montés à cause des enfants vers la partie ouest du site, là où se trouvent les ruines du château féodal, car le chemin passe tout au bord d'une falaise et juste dans la zone où des éboulements ont eu lieu tout récemment.

Souvent téméraire Manou, mais pas folle...j'y retournerai un de ces jours sans eux !  

 

Un pan de mur de l'ancien château

Un pan de mur de l'ancien château

 

Les grottes 
 

Dans les carrières, l'exploitation n'a pas été faite au hasard et le découpage des pierres a permis aux hommes de sculpter la roche. Sur le site, 200 personnes s'installent dans les 116 grottes recensées dans la petite vallée dont 58 se trouvent à l'intérieur du Cirque de Calès, bien protégées par les falaises à l'est et à l'ouest et par les portes au nord et au sud. Il est très difficile de préciser les différentes périodes d'occupation du site. Seules les traces et l'évolution des habitations permettent d'y voir un peu plus clair. Tout ce qu'on peut affirmer c'est que des hommes auraient vécu là, du XIIe siècle au XVIe siècle...  

Les grottes auraient en particulier servi d'abris lors des invasions sarrasines à un dénommé Kalès et ses hommes...d'où le nom du site.

Mais peut-être n'est-ce qu'une légende ?

 

Alors... prêts pour la visite du site de Calès ?

 

 

L'accès par le village est le plus rapide (15 minutes environ de grimpette) par un chemin caladé, ancienne voie romaine creusée par les roues des charrettes.

Les deux accès nord et sud... se font chacun par un porche à ogive, bâti au sein d'une muraille médiévale. 

 

L'accès au site et les porches d'entrée sud et nordL'accès au site et les porches d'entrée sud et nord
L'accès au site et les porches d'entrée sud et nord
L'accès au site et les porches d'entrée sud et nordL'accès au site et les porches d'entrée sud et nord

L'accès au site et les porches d'entrée sud et nord

 

Dans les carrières, de nombreuses habitations troglodytes sont bien visibles et certaines ont même parfois un étage.

Des maisons à étageDes maisons à étage
Des maisons à étage

Des maisons à étage

 

Les hommes accédaient aux étages, soit par des escaliers, aujourd'hui usés par le temps, soit par des trous de boulins creusés dans le mur vertical dans lesquels on fixait des échelles (fabriquées en branchages).

Des escaliers plus ou moins usésDes escaliers plus ou moins usésDes escaliers plus ou moins usés

Des escaliers plus ou moins usés

 

Au cours du temps, les hommes se sont organisés et ont installés sur le site : 

des silos à grains, des auges pour le bétail, des cuves à eau...puis plus récemment des cheminées, des placards, des tasseaux pour accrocher des étagères...

 

Quelques aménagements intérieurs...Quelques aménagements intérieurs...
Quelques aménagements intérieurs...Quelques aménagements intérieurs...
Quelques aménagements intérieurs...Quelques aménagements intérieurs...

Quelques aménagements intérieurs...

 

Des rigoles de ruissellement permettaient de recueillir l'eau dans des citernes ou des aiguiers et protégeaient parfois les avancées en bois, dont on voit encore les emplacements des poutres, creusés dans les parois. 

Les emplacements des poutres qui soutenaient les avancées
Les emplacements des poutres qui soutenaient les avancéesLes emplacements des poutres qui soutenaient les avancées
Les emplacements des poutres qui soutenaient les avancées

Les emplacements des poutres qui soutenaient les avancées

 

Au centre du cirque, quelques maisons isolées dont un espace communautaire...constitué d'une vaste salle, à ciel ouvert aujourd'hui, mais qui devait être entièrement couverte. On voit bien les cavités qui permettaient d'implanter des poteaux verticalement.

La salle est bordée par des salles plus petites.

 

L'espace communautaire et ses petites salles attenantes
L'espace communautaire et ses petites salles attenantesL'espace communautaire et ses petites salles attenantes

L'espace communautaire et ses petites salles attenantes

 

Sous cette construction, six petites habitations troglodytes sont bien visibles lorsqu'on en fait le tour. 
 

Une partie des habitations troglodytes situées sous la salle communautaire
Une partie des habitations troglodytes situées sous la salle communautaireUne partie des habitations troglodytes situées sous la salle communautaire

Une partie des habitations troglodytes situées sous la salle communautaire

 

Au milieu du site, il y a aussi une construction bâtie sur un gros bloc (une redoute ?). Un muret est bien visible et  surplombe la partie encore en état qui devait supporter un toit.

Ce lieu était sans doute un lieu de stockage de denrées ou d'objets précieux.

Je n'ai rien trouvé d'autre à ce sujet.

La redoute...

La redoute...

 

Et voici  d'autres demeures dispersées ici et là et souvent cachées à présent dans les arbres. 

D'autres habitations troglodytes sur le site
D'autres habitations troglodytes sur le siteD'autres habitations troglodytes sur le site
D'autres habitations troglodytes sur le site

D'autres habitations troglodytes sur le site

 

Les grottes sont aujourd'hui classées, depuis 1918, au titre des Monuments naturels et, depuis 1994, à l'inventaire général du patrimoine culturel. Des travaux de consolidation ont été réalisés dans les années 80.

La molasse est en effet une roche tendre qui s'altère facilement sous l'action des eaux de ruissellement.

Et malheureusement aujourd'hui, cela fait mal à voir pour moi qui aie connu le lieu en état, des éboulements fréquents rendent le site dangereux (un arrêté en limite d'ailleurs la visite). 

 

Les éboulements récentsLes éboulements récents
Les éboulements récents
Les éboulements récentsLes éboulements récents

Les éboulements récents

 

Un site sous haute protection donc, fermé l'été à cause des risques d'incendie mais que j'ai voulu montrer à mes petits-enfants avant qu'il ne soit trop tard...

L'accès au cirque de Calès est libre et gratuit. Les enfants sont sous notre haute surveillance : une occasion rêvée de leur expliquer la fragilité de ce site naturel où il n'est pas question de faire n'importe quoi.

 

Voilà un lieu où je n'étais pas allée depuis longtemps alors que c'était une de mes balades dominicales préférées lorsque j'étais enfant...et je suis heureuse de vous le faire visiter aujourd'hui.  
 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eglantine 28/02/2017 20:32

Ces habitations troglodytes m'ont toujours fascinées! Très belles sculptures !

manou 01/03/2017 07:36

Moi aussi j'adore y aller ! Bises

Quichottine 23/02/2017 14:49

Un grand merci, Manou.
Je ne le connaissais pas du tout.
Incroyable village !
J'espère qu'il résistera encore un peu...

manou 23/02/2017 16:43

C'est un régal de s'y promener car même les adultes (et ceux qui connaissent déjà) sont sous le charme. Bisous et une belle fin d'après-midi.

L'Espigaou 23/02/2017 12:49

Quand je pense que j'avais tout ça autour de moi et que je n'ai rien vu,
mais pourquoi ne t'ai je pas connue plus tôt?.
J'ai une petite excuse j'étais seule avec 4 enfants, ce qui n'était pas facile tous les jours.
Mon mari qui était guide dans le grand tourisme partait en Avril et revenait pour Noël.
Merci pour ce joli moment.
Demain direction hôpital pour les prélèvements et examens sous anesthésie de mon mari, je passe la journée avec lui.
Passe une belle journée
Mille baisers
Maryse

manou 23/02/2017 16:42

C'est pas grave, un jour on y montera ensemble avant qu'on soit trop vieilles :) Je pense très fort à toi demain...tu me tiens au courant surtout et après on se recontacte pour décider de la suite de nos projets. Très gros bisous et une belle soirée

moqueplet 23/02/2017 06:45

voilà une visite qui pourrait plaire à mes petits enfants, la prochaine fois qui viendront sur notre territoire....je vais noter....un endroit surprenant....passe un doux jeudi

manou 23/02/2017 06:57

Quel que soit leur âge, ils aiment...d'ailleurs il y avait des ados avec leurs parents le jour de notre visite. Ils s'amusaient comme des petits dans les maisons, grimpaient aux étages quand c'était possible etc...Sûr que l'endroit leur plaira. Bises et une belle journée

jazzy57 22/02/2017 19:48

Magnifique site en effet merci beaucoup pour ce reportage tres complet .
Bonne soirée
Bises

manou 23/02/2017 07:00

Merci à toi de venir jusqu'ici. Je suis contente que tu apprécies l'endroit. Bises et un bon jeudi

lemenuisiart 22/02/2017 19:35

C'est grandiose ! merci pour ce voyage.

manou 23/02/2017 06:59

Merci Christian ! Je savais que tu apprécierais toi qui aime les lieux chargés d'âme

fanfan 22/02/2017 19:08

Merci pour cette très belle et intéressante visite . Ce serait vraiment dommage que ce site remarquable disparaisse un jour . . Tu as bien raison de le faire découvrir à tes petits-enfants.
Bonne soirée

manou 23/02/2017 06:58

Je ne sais pas trop comment ils pourront consolider tout ça...la molasse est une roche tellement fragile que c'est même étonnant que le site soit arrivé jusqu'à nous. Je te souhaite de passer une belle journée

Kri 22/02/2017 16:42

J'ai loupé ça aussi à Lamanon ... alors merci!
Je n'ai vu que le platane géant
Bonne fin de journée

manou 22/02/2017 17:40

Cela te donnera l'occasion de revenir dans la région ! Il est magnifique aussi ce platane géant...j'en parlerai d'ailleurs un de ces jours :) Bonne fin de journée

Renee 22/02/2017 15:53

Magnifique reportage que tu nous offre là, site à visiter si on est dans la région. Bisoussss

manou 22/02/2017 17:40

Et oui la balade vaut le coup :) Je ne m'en lasse pas...Bisous

vivi 22/02/2017 15:47

Intéressant ! Il y a des habitations similaires en Dordogne...

manou 22/02/2017 17:43

Les hommes ont toujours su tirer partie de la roche tendre...ou de grottes naturelles pour s'y installer. Il y en a d'ailleurs dans le monde entier ! Bisous

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -