Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 07:12
Un chardonneret dans mon jardin...mâle ou femelle ?

Un chardonneret dans mon jardin...mâle ou femelle ?

 

Pour #photodimanche de Magda, je vais vous parler d'un petit oiseau que j'aime beaucoup et qui se trouve en nombre dans mon hameau de Provence.

C'est le chardonneret élégant (Carduelis carduelis). Il s'agit d'une espèce de passereaux autochtones c'est-à-dire que je peux l'observer toute l'année quelle que soit la saison...

J'ai appris que l'hiver la population normale des chardonnerets vivant en Provence, était renforcée par des migrateurs descendus de Suisse, d'Allemagne ou de Scandinavie. 

 

J'ai beaucoup de plaisir à observer cet oiseau très coloré, soit avec des jumelles, soit quand en hiver il vient se nourrir dans mon jardin...

Mais saviez-vous que c'était une espèce protégée et que certaines personnes en faisait un trafic juteux à cause de leur chant... pour en faire des oiseaux d'ornement. Ils se revendraient à prix d'or entre 150 € à 1000 € (source LPO)...

Révoltant...non ? 

 

 

Pour ceux qui veulent en savoir plus...

 

L'adulte est très bariolé et ce qui attire l'oeil c'est surtout sa face rouge, entourée de blanc et de noir.

 

 

On voit bien sa face de clown sur les photos
On voit bien sa face de clown sur les photosOn voit bien sa face de clown sur les photos

On voit bien sa face de clown sur les photos

 

Lorsqu'il se retourne, on voit très bien aussi même à l'oeil nu, les taches blanches, la queue fourchue et les ailes rayées d'une bande jaune vif.

La queue avec ses taches blanches
La queue avec ses taches blanches

La queue avec ses taches blanches

 

J'apprends en consultant wikipedia, que la femelle a des couleurs moins vives et surtout moins de rouge sur la tête que le mâle. 

Les jeunes que nous avons du mal à voir en saison sont plus ternes eux-aussi sauf qu'ils présentent très vite la bande jaune sur les ailes, le rouge de la tête apparaissant en dernier.

 

Sociables, chez nous, les chardonnerets vivent en groupe et se sont installés dans les grands cyprès qui se trouvent ça et là dans le hameau.

On les aperçoit très fréquemment posés à la cime, en train de chanter. C'est là aussi, caché par les branches et très haut pour se protéger des prédateurs, que les femelles nichent. Parfois il peut y avoir plusieurs couvées par an. 

Les couples se formeront bientôt... dès le mois de mars.

En ce moment ce qui compte pour eux, c'est de venir se nourrir sur mes boules de graisse dont ils prélèvent surtout les graines car ils sont presque exclusivement granivores.

 

Le plus important en ce moment : manger pour préparer les futures nichées...
Le plus important en ce moment : manger pour préparer les futures nichées...

Le plus important en ce moment : manger pour préparer les futures nichées...

 

Le chardonneret (d'où son nom), recherche les chardons qui ne manquent pas dans la garrigue provençale, les graines de pyracantha que de nombreuses personnes plantent en haie autour de leur propriété et, en fin d'été, ils se jettent sur les cosmos si vous prenez soin de les laisser monter en graines.

Ils aiment aussi toutes les graines de légumineuses qui poussent au bord des champs cultivés ou en bordure des vignobles. 

J'ai été surprise d'apprendre que le chardonneret peut vivre 12 à 15 ans. 

 

Malgré tout, ce joli petit oiseau fait partie des espèces classées en danger (Liste rouge des espèces menacées en France)  car leur nombre a considérablement baissé (40 à 50 % selon les régions, depuis 10 ans) à cause de l'usage excessif des pesticides qui réduisent les mauvaises herbes dans les champs et en bord de route, donc les graines qui sont la base de sa nourriture, mais aussi du trafic dont je vous ai parlé plus haut.

N'oublions pas non plus que pour notre confort, les municipalités entretiennent à l'excès les bordures des routes et chemins ruraux empêchant souvent la floraison des plantes sauvages, dont certaines sont mellifères et pourraient servir de nourriture aux abeilles, et leur montée en graines qui pourtant, serviraient de nourriture à nos petits oiseaux granivores. 

Il faut donc gérer les abords de nos routes, mais aussi nos jardins différemment si nous voulons que nos enfants et petits-enfants profitent encore longtemps de la beauté de ces petits oiseaux.

Vous pouvez aussi si vous voulez en savoir plus, consulter la fiche complète sur le site de la LPO...

 

 

Une fois n'est pas coutume...toutes les photos sont de mon mari, mon APN ne me permettrait pas de faire de tels clichés :) 

 

Bon dimanche  à tous

et bonnes vacances à ceux qui en profitent !

 

Venez nous rejoindre chez Magda...

Venez nous rejoindre chez Magda...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Angelilie 03/03/2017 21:25

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement. au plaisir

manou 04/03/2017 07:56

Merci pour votre visite mais je suis septique sur votre avis car vous faites un copié-collé de cette phrase sur tous les blogs que vous visitez ! Désolée

Yv 03/03/2017 10:37

Un couple vient tous les hivers manger les graines, je l'observe de ma fenêtre

manou 03/03/2017 17:12

Oui ils sont assez craintifs dès qu'ils nous voient dehors...mais ils s'approchent quand on est derrière la vitre

magda627 18/02/2017 06:14

Wow !!! Tes photos sont magnifiques !! Et quel billet super intéressant ! Merci mille fois our le partage !

manou 18/02/2017 07:21

Merci Magda je suis contente que ces photos te plaisent...A dimanche :)

Eglantine 14/02/2017 22:51

Qu'est-ce que tu leur donnes à manger ?!j'aimerai bien me rapprocher des oiseaux et tout connaître sur eux!ça ne doit pas être si facile de les photographier?!

manou 18/02/2017 07:23

J'achète des boules de graisse toute prête (en fait un mélange graines et graisse) dans une jardinerie... Cela permet de les suspendre sur de petites branches d'arbres hors de portée des chats car nous en avons deux (plus ceux des voisins). On peut aussi fabriquer soi-même la nourriture et acheter des mélanges de graines en gros paquets. Bises

celine 14/02/2017 07:27

il est magnifique cet oiseau, j'"aime son élégance et ces couleurs. merci pour cet article bien interessant. bises. celine

manou 14/02/2017 08:14

Ses couleurs ressortent même au crépuscule :) Bises

Renee 13/02/2017 13:32

Une belle émotion partagée que d'admirer ce bel oiseau. Oui c'est révoltant ce trafic et j'espère que le fait qu'il soit protéger pourra éradiquer cette pratique...Bisousssss

manou 13/02/2017 13:46

Merci Renée, je vois que tu partages mes émotions :) J'ai trouvé aussi cette pratique révoltant...L'homme ne peut-il pas laisser la nature tranquille. Bisous

marine D 13/02/2017 11:29

Je regrette vraiment de ne jamais en avoir aux gamelles ici, il est si beau ce chardonneret, tu nous fais partager de très belles photos Manou !
Je ne comprends pas pourquoi il ne sont pas au rendez-vous en hiver ici ? Quelle horreur de mettre ce charmant oiseau en cage !
Bises du jour

manou 13/02/2017 13:48

Pourtant, il parait que c'est seulement dans le sud qu'il vit toute l'année...et il aime aussi bien les parcs que la campagne s'il trouve des graines à manger. En effet ce n'est pas normal que tu n'en aies pas. Bisous

Quichottine 13/02/2017 09:49

Merci pour ces rappels et aussi pour les magnifiques photos de ton époux.
Un très bel oiseau, que je n'ai pas encore vu chez moi.
Bises et douce journée.

manou 13/02/2017 13:49

Quand tu le vois c'est qu'il a fait fuir tous les autres (mésanges, moineaux...) mais on lui pardonne car il est si beau :) et puis dès qu'il tourne le dos, les autres reviennent.Bises

moqueplet 13/02/2017 06:51

il est vrai qu'avec un froid comme en 56, les petites bébêtes ne devaient pas résister.....la nature devait avoir du mal à redémarrer....douce journée à toi avec le redoux de la température

manou 13/02/2017 07:21

Il a fait en effet un temps superbe hier mais un gros vent s'est levé et a soufflé toute la nuit...bises

virjaja 12/02/2017 21:40

woah, j'adore cet oiseau, il est si beau! ils sont gatés chez toi! gros bisous. cathy

manou 13/02/2017 07:20

Je les nourris normalement dès les premiers froids...lorsque les baies d'automne sont tombées...Bisous

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -