Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 07:17

Je suis un sacrificateur.
N'importe où d'ailleurs nous avons disparu. Il fallait ces montagnes lugubres, les croyances ancrées dans notre sang, pour que le métier survive à cette époque ; il faut être bon aussi. Car je ne suis pas un sacrificateur parmi d'autres : je suis le meilleur.

Six fourmis blanches / Sandrine Collette

 

Un homme gravit la montagne...

Dans ces bras il tient une chèvre choisie avec soin parmi le troupeau. Il s'apprête à accomplir la cérémonie du sacrifice en la jetant du haut de la falaise. En bas, une famille l'attend et à son côté parfois, tout un village.  

Tous pourront dormir tranquilles : les mauvais esprits se sont éloignés !

Nous sommes en Albanie, dans un pays où les préjugés et les croyances d'un autre siècle font la loi. Mathias exerce un métier qui terrifie ses proches : il est un des rares sacrificateurs du pays.

 

Je ne sacrifie jamais en vain...
Tuer est un art qui se maîtrise, une communication avec la nature, l'animal et les dieux. Pas un acte barbare, non : un présent pour consacrer un mariage, un anniversaire, un baptême, un départ. Une requête. Une prière. Avec la conscience que rien ne nous est dû, mais que derrière l’offrande, nous attendons un retour. Pauvre équilibre dont nous sommes toujours les dupes. Du sang pour un peu de bonheur.

 

C'est alors que Mathias est bien ancré dans sa routine tranquille que Carche, un mafieux local lui demande de s'occuper de son petit-fils, qui aurait le don lui-aussi...

Ce que Mathias ne sait pas encore, c'est que sa vie va basculer et qu'il va se retrouver obligé de fuir à travers les montagnes pour tenter de rejoindre la frontière. 

 

A des kilomètres de là, Lou contemple les silhouettes de ses camarades de cordée, partis comme elle pour trois jours de trek en montagne, qu'ils ont tous gagné par tirage au sort. Les voilà avec Vigan, leur guide, qui connaît la montagne comme sa poche.

Six silhouettes qui se perdent dans ce magnifique paysage blanc...six fourmis minuscules. Ils sont venus là pour se sentir vivre, enfin libres parmi ces magnifiques montagnes.

Lou est accompagnée d'Élias son petit ami. Il y a aussi un autre couple, Arielle et Lucas et deux  célibataires, Marc et Étienne. Tous comprennent dès le départ que Vigan ne leur fera pas de cadeau. Il est rude, taciturne et s'occupe uniquement de l'essentiel sans rien dévoiler ni de lui-même, ni de sa vie en montagne.

 

Evidemment que nous sommes tous repartis avec Vigan...
Vigan ne me voit pas, traçant la piste devant moi. Je le surveille aussi. Peut-être quelque chose s'est-il effrité aujourd'hui, et j'ai compris qu'il pouvait nous planter là au milieu de la montagne_ je n'en suis pas certaine cependant, mais le doute s'est insinué, il l'a instillé lui-même. Je tire régulièrement la corde, comme si de rien n'était pour vérifier qu'il ne l'a pas détachée. Qu'il ne va pas disparaître...

 

Ce qu'elle ne sait pas encore c'est que dès le lendemain une terrible tempête, imprévue par les organisateurs du trek, va ravager la région et que pour ces citadins en mal de sensations nouvelles, ce sera le début de l'horreur.

La mort rôde et ne les lâchera pas, d'autant plus qu'ils sont terrifiés, épuisés et affamés...

Un refuge. Dieu. Le mot sonne étrangement doux, inattendu_alors il y en a donc, aussi loin et aussi haut. Cela me fait un élan chaud dans le corps, j'ai presque envie de rire, pour la première fois depuis le déjeuner, et les autres aussi...

 

J'avais décidé d'explorer les autres romans de Sandrine Collette suite à mes précédentes lectures comme "Des noeuds d'acier" et "Il reste la poussière" .

Ces deux lectures m'avaient beaucoup marqué.

Encore une fois l'auteur nous offre un thriller  à couper le souffle...

Le lecteur plonge immédiatement dès les premières pages dans l'aventure et dans l'horreur. Tout le talent de l'auteur réside à faire des deux histoires parallèles...une seule. Bien sûr, on comprend très vite que les deux histoires vont se rejoindre, mais on ne devine pas ni quand, ni comment, ni pourquoi...

L'auteur est très douée pour faire monter le suspense et l'angoisse du lecteur va crescendo. L'oppression le gagne au fur et à mesure que la montagne devient de plus en plus hostile. 

 

Vingt secondes plus tard, il m'a fait glisser au bord de la crevasse, évitant mon regard pour ne pas lire la peur qui m'envahit ; juste sa main sur ma tête pour m'encourager, et son murmure, "Je sais que tu vas réussir. Tu es une fille exceptionnelle. Je me retrouve les jambes balançant dans le vide, engloutie dans une opacité effrayante, cherchant désespérément des points d'appui sur la roche et la glace...

 

Les personnages sont encore une fois psychologiquement bien décrits et ils nous deviennent si familiers que l'on frémit à côté d'eux.

De plus, le ton employé par l'auteur n'est pas du tout le même quand c'est Lou qui parle et nous narre l'expédition, ou bien Mathias qui raconte sa fuite et la traque dont il fait l'objet...tous deux à la première personne. 

Encore une fois, la fin nous laisse pantelants et nous poursuit longtemps...

C'est vraiment un auteur à lire et à découvrir si vous aimez les romans à suspense.

 

Autour de moi l'eau est plus claire que je ne m'y attendais, d'une pureté irréelle. J'ai bien fait de plonger. Jamais je n'aurais su à quoi ressemble l'eau d'un lac au printemps. Jamais je n'aurais vu la glace briller par en dessous, tels des milliers de diamants façonnés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yv 06/02/2017 11:03

Un thriller très efficace, ma première rencontre avec l'auteure

missfujii. 04/02/2017 09:16

Wow, ça m'a l'air bien

manou 04/02/2017 15:10

C'est le cas :)

Clara65 04/02/2017 07:05

Intéressant ! ce pays, l'Albanie, a pour nous un côté obscur et parfois mafieux.
L'auteur en est-elle originaire ?
Très bon week-end, au chaud, avec un bon livre.

manou 04/02/2017 07:59

Non elle est française...mais elle s'est bien documentée sur les croyances du pays avant d'écrire son livre.

zazy 03/02/2017 23:31

Je devrais le recevoir bientôt

manou 04/02/2017 08:00

Je lirais ton avis avec plaisir

Églantine 03/02/2017 21:41

Donc un livre à suspens!! Pas pour tout de suite ! Manou! Merci ! bisous!

manou 04/02/2017 08:00

Cet auteur est incroyable. Je l'ai découverte depuis peu et je ne m'en lasse pas... Bisous

lemenuisiart 03/02/2017 19:28

Ce livre ne sera pas pour moi

manou 04/02/2017 08:01

Pourtant tu aimes la montagne :)

Doc Bird 03/02/2017 18:33

Quelle atmosphère oppressante ! Cette expédition fait froid dans le dos...

manou 04/02/2017 08:01

C'est le cas ! Attention à réserver aux adultes quand même... Bon week-end

CathyRose 03/02/2017 17:27

Tu vas penser que j'en fais exprès ... mais celui-là ne me tente pas non plus Manou, désolée ! Rien que de lire les mots horreur et thriller ... je me sauve !!! Mais il en faut pour tous les goûts n'est-ce pas ...?
Bon week-end, bisous !
Cathy

manou 04/02/2017 08:03

Oh non je ne pense pas ça du tout !! Tu as bien le droit de ne pas aimer ce type de romans. C'est pas du tout un livre d'horreur mais les événements dramatiques s'enchaînent... Bon week-end et bisous

Maria-Lina 03/02/2017 15:56

Ce livre semble superbe, merci! Bisou, bon vendredi tout doux!

manou 04/02/2017 08:03

Pas pour toi non plus ma douce Maria-Lina. Bisous

Nell 03/02/2017 14:58

Tu viens de nous en offrir quelques bribes de ce livre et je pense succomber... Je vais prendre un peu de temps pour moi, Manou. Me retrouver et souffler un peu. J'en ai bien besoin, j'ai trop donné et mon corps me demande de prendre du recul. Ce que je vais faire pendant quelques jours. Je viendrai vous voir, de temps à autre, promis. Je t'embrasse bien affectueusement et te souhaite une belle journée. A bientôt.

manou 04/02/2017 08:03

Je vais t'envoyer un petit mot dès que j'ai un peu de temps à moi :) Bisous et une bonne pause

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -