Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 07:10
Kyrielle, 2017

Kyrielle, 2017

Lorsque la lune se pose sur l'eau.
Parfois comme un oiseau.
Parfois comme un caillou.

 

Ce livre est un dyptique que Véronique Biefnot et Francis Dannemark ont imaginé ensemble, à partir d'une idée de Véronique Biefnot, qui l'a également illustré. Le scénario complet est donc signé Biefnot-Dannemark.

Le livre 1, "Place des Ombres", a été écrit par Véronique Biefnot. Elle y présente les personnages et met en scène le mystère qui les entoure. Le livre 2, "Après la brume", a été écrit par Francis Dannemark. Il se déroule vingt ans après et le lecteur y trouvera certaines réponses...

 

Vous pouvez imaginer plus facilement l'ambiance de l'histoire en venant lire des extraits sur leur site

 

Parfois, je suis la lune.
Les oiseaux.
L'ami de l'eau.

 

Le premier roman débute en 1980, mais l'histoire elle, vous l'avez deviné, bien avant...

Lucie est étudiante en lettres et se sent seule au milieu de cette ville où elle vient de s'installer.

Elle n'aime pas prendre part aux nombreuses fêtes étudiantes et n'arrive pas à s'intégrer dans un groupe. Ses parents sont partis vivre en Italie, suite à une mutation de son père, et elle se sent un peu abandonnée loin d'eux.

 

Elle prend beaucoup de plaisir à lire "Les fleurs du mal" de Charles Baudelaire, un exemplaire datant de 1868, qu'elle a trouvé chez un bouquiniste. Elle a été tout de suite fascinée par la couverture et la dédicace emplie d'amour, datant de 1910, et adressée  à une certaine et mystérieuse Garance...

Son ressenti, ses émotions répondent comme un écho aux vers du poète. 

 

Lucie aime beaucoup se rendre au parc dès la fin des cours. Là elle se sent apaisée par la présence des arbres et de la nature. Mais un soir où elle s'est aventurée un peu plus loin que d'habitude dans la ville, elle se perd et ses pas l'amènent jusqu'à une très vieille herboristerie, une boutique située "Place de la montagne aux Ombres" au rez-de-chaussée d'un vieil immeuble délabré, tenue par un très vieil homme, Évariste Jussieux. 

 

Alors qu'elle vient de connaître une vive et incompréhensible déception sentimentale, durant laquelle son petit ami, Pol l'a abandonné sans donner d'explication, Lucie retourne voir le vieil homme et sans savoir pourquoi se confie à lui. 

Aussi, lorsque celui-ci lui propose quelques temps après, de s'installer dans un appartement situé au dernier étage de l'immeuble dans les anciennes chambres de bonnes, elle accepte aussitôt.

Une amitié pleine de tendresse va naître entre le vieil homme et la jeune fille. Mais celle-ci peu à peu perd le contact avec la réalité. Elle s'éloigne de ses quelques connaissances, ne va plus en cours, arrête d'écrire à son amie Maud et fait d'horribles cauchemars, durant lesquels une mystérieuse voix, lui parle. 

 

Quelle est l'origine de ces bruits qui peuplent ses nuits ? 

Pour quelle raison les fissures du vieil immeuble gagnent-elles du terrain ? 

D'où proviennent les violentes douleurs qui lui nouent le ventre ? 

Et pourquoi Mme Latourelle, la propriétaire ne sort-elle jamais de chez elle ?

 

La lourde porte avait claqué dans son dos. Lucie eut beau actionner le bouton de l'interrupteur à plusieurs reprises, le hall d'entrée resta obstinément plongé dans le noir. A tâtons, elle se dirigea vers l'escalier.Avançant avec précaution, une main plaquée contre le mur, l'autre tendue devant elle, elle atteignit la première marche de marbre et, s'agrippant à la rampe, gagna le large palier du deuxième étage...
elle fit deux pas puis s'arrêta, pétrifiée...un léger bruit de respiration parvenait de la droite.

 

Ce que Lucie ne sait pas, c'est que des décennies auparavant, des événements tragiques ont eu lieu dans cet immeuble et qu'en s'y installant elle a réveillé des démons, restés tapis tout ce temps dans les lieux.

C'est alors qu'elle se sent si seule et désemparée qu'elle s'aperçoit qu'un grand chien très affectueux s'est mis à la suivre, comme s'il voulait la protéger d'un danger imminent.

L'animal s'avançait vers elle d'un pas égal, réduisant calmement la distance qui les séparait. Cette fois la jeune femme décida de ne pas fuir. Et cette fois il ne se précipita pas, comme s'il avait senti qu'elle acceptait la rencontre. Il s'arrêta face à Lucie.

 

Maud, arrivée sur les lieux pour revoir son amie, réussira-t-elle à découvrir ce que Lucie n'a pas eu le temps de comprendre avant le drame ?

Et quels terribles liens secrets existent-ils entre les événements d'aujourd'hui et ce qu'elle-même va vivre vingt ans après ?

Car le mystère s'épaissit...

 

Parfois quelqu'un me parle.
Je n'ai pas de mots.
Parfois quelqu'un m'entend.

 

Voilà un roman à suspense, saupoudré d'un peu de surnaturel, de beaucoup de mystère et traversé par de belles et romantiques histoires d'amour, qui se lit avec un immense plaisir comme tous les livres que j'ai pu lire auparavant de ces deux auteurs (en solo et en duo) et bien qu'il soit d'un style tout à fait différent. 

Dans celui-ci le passé et le présent se mêlent pour former une histoire étrange où il n'y a aucune place au hasard...car, vous l'avez deviné, tous les événements sont reliés entre eux.

Dès les premières pages, le suspense est au rendez-vous et le lecteur se laisse emporter par l'histoire...

Les personnages sont très attachants et nous entraînent dans leur sillage. 

L'intervention des animaux n'est pas anodine. Il en est ainsi du chien que l'on retrouve à travers les âges mais aussi d'une corneille, d'un renard...qui interviennent à plusieurs moments du récit. 

 

Seul dans son théâtre d'ombres et de silence, Emile Marage alluma une bougie qu'il posa sur la table avant de s'asseoir, face à sa tribu figée. Figée dans l'attente des mots qu'il allait prononcer...Comme ils avaient été patients, le renard et le chat sauvage, comme ils avaient retenu leurs ailes, les oiseaux du jour et de la nuit, les papillons, comme ils s'étaient tenus tranquilles, les lucanes cerfs-volants, les cétoines dorées ! La voix du vieil homme surgit enfin : "Vous l'avez vue, n'est-ce pas ? J'aurais pu aimer quelqu'un. J'aurais pu être aimé. J''aurais pu avoir une petite fille comme elle"...

 

L'écriture et les poèmes jouent un rôle très important : une partie de l'histoire est révélée dans le carnet de Garance, les romans sont imprégnés d'extraits de poèmes de Baudelaire et de références littéraires, et la poésie est aussi entre les chapitres, car de courts poèmes de trois vers, proches des haïkus viennent soutenir les propos et se retrouvent au coeur des deux romans, en miroir. 

La structure est importante puisque les deux romans se répondent et que les événements se répètent, comme si les personnages échangeaient à travers le temps. 

C'est un roman très bien écrit qu'encore une fois, j'ai lu avec beaucoup de plaisir. 

Je remercie les auteurs de m'avoir fait confiance en me proposant la lecture de leur livre en avant-première, puisque sa sortie n'est annoncée que pour le mois de février.

 

Une autre fois je serai du bois.
L'arbre où se posent les oiseaux.
Je serai l'eau de la rivière.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yv 01/02/2017 08:05

Je ne sais pas, j'en ai lu pas mal du duo et d'eux séparément, je n'ai plus la même envie qu'au départ. Néanmoins, si je le trouve je peux l'ouvrir et y trouver un réel intérêt

manou 01/02/2017 08:12

Tu verras bien...Nos listes sont si longues et il y a tant d'auteurs à découvrir. J'avais beaucoup aimé "Kyrielles blues" et pris du plaisir à lire d'autres titres...Ce sont des livres faciles et qui font du bien. Là cette fois, la magie est au rendez-vous...

CathyRose 27/01/2017 17:46

En général, s'il y a un tant soit peu de surnaturel ... je fuis à toutes jambes, c'est pour ça que je n'ai jamais pu lire un Musso alors que beaucoup ne jurent que par lui !
Belle soirée, bisous !
Cathy

manou 28/01/2017 07:39

J'aime pas particulièrement Musso, bien que comme tout le monde j'ai essayé. Ce livre n'a rien à voir car le surnaturel intervient juste pour créer du mystère et nous donner envie d'entrer dans l'histoire des personnages...Bisous

yannn 27/01/2017 15:21

Pas facile d'après moi, ces deux romans qui se téléscopent pour une meilleure vision des étoiles de leurs sentiments. Chacun de son côté du miroir, parle à l'autre, d'où les brumes, buées sur le tain du miroir.
Et les allusions à d'autre références pointures de la littérature, tissent un réseau de conversations qui se font l'écho l'une à l'autre. Au plus tu as lu, au plus tu as retenu, au plus tu te connectes à leurs allusions.
Chacun à son niveau doit en avoir pour son plaisir.
Je te remercie ici, pour ta généreuse participation aux mots du mercredi.
Un RDV depuis plusieurs années, sur un autre blog av ant, avec un seul mot à trouver ....... Bon, mais je le proposais deux ou trois fois par semaine. Je ne peux plus vérifier, le blog a été atomisé :-((
Là, je te souhaite aussi un bon Week - End, avec les températures qui remontent, je crois.
Yann

manou 28/01/2017 07:42

C'est tout à fait ça Yann et c'est parfaitement réussi ! Car ces deux auteurs n'en sont pas à leur premier coup d'essai : ils ont déjà écrit à quatre mains...
Tu n'as pas à me remercier pour ma participation à ton jeu...il y aura forcément des mercredis où je ne serais pas là mais en ce moment j'ai un ordi et du réseau :) Bises et un bon week-end

Cléo 27/01/2017 15:10

Intéressant ces livres faits par deux personnes! Je ne lis plus de livres qui font peur, mais l'histoire semble bien ficelée. Bises et bonne journée !

manou 28/01/2017 07:44

Et tu n'auras pas peur...C'est pas parce que le mystère plane et qu'il y a une touche de surnaturel que c'est un livre "qui fait peur". Il y a plusieurs histoires d'amour tout à fait romantique, de l'aventure et beaucoup de suspense. Bises et une belle journée

fanfan 27/01/2017 14:57

Je ne connais pas ces auteurs mais ces extraits donnent envie de lire ces livres. Bonne soirée

manou 28/01/2017 07:48

Tous deux sont belges et très connus comme auteurs...Francis Dannemark est de plus responsable des Editions Le Castor Astral à Bruxelles (une maison d'édition qui a aussi une "branche" à Bordeaux où elle est née, et à Montréal). Tu peux aller voir leur site. Bonne journée et merci de traverser la méditerranée pour venir jusqu'ici

Nell 27/01/2017 14:21

En voilà un autre qui me plairait bien, Manou. c'est fou ce que tu peux nous présenter. Remarque, en ce moment, je ne lis plus beaucoup... Je t'embrasse, ma douce, et te souhaite une belle journée et un magnifique week-end. Je m'en vais faire un doudou à ma pitchoune.

manou 28/01/2017 07:50

Lire est vital pour moi que veux-tu et comme je les aime beaucoup, j'ai commencé par leur roman alors qu'il était le dernier arrivé à la maison :) C'est ainsi...
Toi tu bricoles ce que je ne prends plus le temps de faire car je suis toujours dérangée et puis tu prépares tes foires :) Bisous et un bon week-end

écureuil bleu 27/01/2017 12:45

Bonjour Manou. C'est original comme démarche littéraire et tu en parles très bien. Je les lirai peut-être, mais pas dans l'immédiat. Bisous

manou 28/01/2017 07:57

Ta liste est longue, je le sais bien...mais je suis sûre que ce dyptique te plaira. Je te réponds là pour Pinterest : je ne comprends toujours pas pourquoi ton tableau ne s'affiche pas...Quand j'ouvre mon thème (notre thème) je n'ai que le lien dans le texte libre. Et je ne me souviens pas avoir fait autre chose...Je crois qu'il est grand temps de changer le look de notre blog...je ne me suis pas encore décidée à le faire mais je pense que bientôt il y a des tas de choses qui ne vont plus fonctionner. Dernière idée : essaie d'écrire sur le forum d'aide. En principe on te répond et on résout ton problème rapidement car si l'interface admin a changé depuis que je l'ai fait, cela explique que pour toi cela ne marche pas... Bisous

Maria-Lina 27/01/2017 12:43

Un livre qui semble superbe!!! Bise, bon vendredi tout doux ma jolie Manou!

manou 28/01/2017 07:57

C'est le cas ma douce Maria-Lina. Bisous et une belle journée à toi

virjaja 27/01/2017 12:36

je le met sur ma liste, pour le moment je suis dans les Aliénor de Mireille Calmel...gros bisous. cathy

manou 28/01/2017 07:58

Et bien, c'est normal de le mettre en liste d'attente...de toute façon il ne sort en librairie qu'en février. Bisous Cathy

Maryline 27/01/2017 11:52

Un livre à part à priori, dans sa construction d'écriture à deux.Mais il me tente, j'aime bien découvrir de nouvelles choses. Tu es dans le surnaturel en ce moment ;-)
C'est noté!
Merci pour la découverte et bisous

manou 28/01/2017 07:59

Oui c'est vrai que le surnaturel me rattrape :) Mais dans celui-ci ce n'est pas la priorité : il y de l'amour, du suspense et beaucoup de mystère et surtout l'envie d'en savoir plus qui nous donne envie de poursuivre. Ils écrivent très bien ! bisous

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -