Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 07:10
Le livre de Poche, 2016

Le livre de Poche, 2016

Ce qui est extraordinaire chez les gens, c'est leur capacité à prendre un sourire pour une invitation à discuter.

 

Ce petit roman, très court, a été publié en 2015 chez Michel Lafon, après avoir été édité en auto-édition l'année précédente. Très vite il s'est imposé comme un immense succès de librairie et a séduit plus de 200 000 lecteurs, y compris hors de France.

Donc, on peut dire que ce roman a su trouver ses lecteurs. 

Souvent je me méfie de ces livres à succès !

Mais la plupart des membres du Cercle de lecture dont je fais partie, avait décidé de lire un roman "léger" à succès, pour tenter de comprendre pourquoi ce type de roman peut se retrouver en tête des ventes du livre de poche (d'après le magazine "Lire")...

Nous nous sommes donc réunis cette semaine et notre avis a été unanime ! Personne autour de la table n'a aimé ce roman. Nous l'avons tous lu sous la contrainte,  sans aucun déplaisir toutefois, mais sans y trouver non plus, un quelconque intérêt sauf celui de passer deux heures au coin du feu sans prise de tête un week-end pluvieux...

Nous l'avons tous trouvé trop invraisemblable, empli de clichés et en tous les cas beaucoup trop caricatural.

Du coup le battage médiatique autour de ce livre et en particulier le "Absolument fabuleux" signé Cyril Collard et mentionné sur le bandeau  du livre, nous est apparu vraiment exagéré... 

Il ne faudrait pas trop pousser "Mémé dans les orties"tout de même...

 

Donc si au début Ferdinand n'avait pas fait exprès de contrarier ses voisines, désormais il prépare ses coups et se fait un malin plaisir de leur mener une vie impossible...

 

Ferdinand, un vieil octogénaire devenu avec l'âge grincheux, solitaire et mécontent de tout, habite un immeuble parisien typique, peuplé uniquement de vieilles femmes seules. Il a divorcé et n'a jamais pardonné à sa femme de le tromper avec...le facteur. Sa fille est partie s'installer à Singapour, et ne lui est donc pas d'un grand secours. Et la distance aidant, comme il n'a jamais voulu voyager, il ne connaît presque pas son petit-fils.  Heureusement qu'il a Daisy, sa chienne adorée. 

Mme Suarez,  la concierge de l'immeuble trouve mille façons d'ennuyer le vieil homme...qui le lui rend bien. Elle voudrait surtout que Ferdinand quitte définitivement les lieux pour aller vivre en maison de retraite.

Un jour Daisy se fait renverser par une voiture...

Ferdinand est dévasté de chagrin et en devient suicidaire. Pourtant, grâce à l'intervention inattendue de Juliette, une petite voisine de 10 ans, nouvellement arrivée et de la voisine d'en face, Béatrice, une extraordinaire vieille dame, le vieil homme va être tenté peu à peu de reprendre goût à la vie et de devenir plus sociable...

 

Voilà donc un roman "feel good", qui fait du bien paraît-il... Sûr qu'il ne peut pas faire de mal ça je vous l'assure. 

C'est un roman léger, sans prétention vous l'aurez compris, qui est empli de bons sentiments. C'est écrit simplement et compréhensible par tous. 

Je n'ai malheureusement pas été conquise, ni par l'histoire, ni par les événements trop invraisemblables à mon goût et tirés par les cheveux.

 

Les personnages, non plus, n'ont pas su me séduire...car ils tombent tous, à un moment donné, dans la caricature.

La petite Juliette, âgée de seulement 10 ans qui apparaît dans le roman soudainement alors que tout le monde ignorait son existence dans l'immeuble, ne m'a pas conquise tant son personnage et ses actes dans l'histoire sonnent faux. Elle agit et parle trop comme une adulte.  

Je n'ai pas trouvé crédible non plus, les frasques que Ferdinand commet en réponse aux attaques de la concierge (bien que parfois je me suis surprise à sourire); ni la disparition de sa chienne Daisy (et les événements qui vont suivre_du jamais vu !) ; ni l'intervention de Marion, sa fille, qui fait surveiller Ferdinand à distance par Mme Suarez, comme par hasard...

Le seul personnage qui finalement m'a amusé, est celui de Béatrice, la voisine d'en face, une vieille femme hyper-active, moderne, libérée et qui s'accepte comme elle est. Elle est même geek à ses heures...

 

Donc en conclusion je dirais que le sujet était intéressant car ce livre a le mérite de parler de la solitude et de l'isolement de la vieillesse et de montrer que les relations intergénérationnelles sont possibles et bénéfiques pour chacun.

J'ai trouvé dommage qu'avec une telle belle idée de départ,  l'auteur soit tombé dans la caricature et dans l'invraisemblance. Les ingrédients auraient pu donner un bon roman et ce vieux Ferdinand, acariâtre et agaçant qui ne parle jamais à personne même pour dire bonjour, aurait pu être attachant...

 

Toutefois, le grand avantage de ce roman est que vous pouvez le lire dans le train ou le métro ou bien avec vos jeunes enfants qui jouent aux indiens à côté... vous ne perdrez pas le fil !

Ceci explique peut-être que sur Babelio, ce livre soit plébiscité par beaucoup de jeunes adultes. Est-ce une façon pour eux d'exorciser leur peur de la vieillesse ? de se distraire avec un livre facile ? Je ne détiens pas la réponse...

 

Jamais eu de bol, moi avec les femmes !
- Mais dans quel siècle vous vivez, Ferdinand ? Aucune femme ne tolérerait un pour cent de vos actions ou de vos paroles ! Ou alors il faudrait la choisir amnésique...
Et puis arrêtez de tout mettre sous le signe de la malchance. Les femmes vous quittent, car vous les faites fuir. Point !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cathycat 14/02/2017 19:51

Je l'ai lu mais n'en ai pas gardé un souvenir impérissable. C'est drôle comme des livres sans grand intérêt font la une de ventes alors que l'histoire s'évapore très vite. Mais l'essentiel est d'avoir passé un bon moment de lecture malgré tout. Les" feel good" sont devenus tellement tendance qu'on finit par trouver un peu n'importe quoi. Allez, rattrape toi vite par une belle lecture captivante ! -) Bisous

marine D 09/02/2017 08:13

Merci pour ton analyse, on est souvent déçu mais heureusement parfois on tombe par hasard, ou par le fait d'un cadeau, sur des pépites !

CathyRose 08/02/2017 17:06

Et bien il est dans ma pile de livres à lire, offert par un de mes fils à Noël ... je te donnerai mon ressenti le moment venu !
Belle fin de journée, bisous !
Cathy

CathyRose 08/02/2017 18:13

Oui en effet, si tu as souri c'est déjà ça ! Je crois qu'il faut prendre ce livre comme une petite récréation, le sachant c'est comme ça que je l'appréhenderai !
Belle fin de journée, bisous !
Cathy

manou 08/02/2017 18:09

Le sujet est intéressant...Et le titre même montre que l'auteur est bien consciente d'être dans l'exagération :) Si je l'avais su avant...Je l'aurais sans doute perçu différemment. En tous cas il se lit facilement et j'ai souvent souri. C'est déjà pas mal... Bisous

écureuil bleu 08/02/2017 16:04

Bonjour Manou. Merci pour ton ressenti qui m'évitera de l'emprunter. Bisous

manou 08/02/2017 16:26

Peut-être que toi tu le trouverais bien...il y a des passages qui m'ont fait sourire :) Bisous

écureuil bleu 08/02/2017 16:03

Bonjour Manou. Merci pour ton ressenti qui m'évitera de l'emprunter. Bisous

zazy 08/02/2017 15:54

Il m'attend sur la pile de la bibli... Je pense que je vais le rendre de suite. Tu n'es pas la première de cet avis.

manou 08/02/2017 16:26

Je pensais être la seule :)

Rose63 08/02/2017 14:35

Il avait pourtant un titre attirant
Bonne journée
@ demain :)

manou 08/02/2017 16:27

Oui et le début commençait bien ! Bisous

Maryline 08/02/2017 13:50

Bon ben apparemment il n'est pas top ce livre... J'essaierai de le trouver en bibli, vu qu'il a son public, c'est pas gagné... j'aimerais me faire ma propre idée...
Bisous

manou 08/02/2017 16:28

C'est bien de se faire sa propre idée...Si j'étais encore bibliothécaire, je l'aurais acheté les yeux fermés puisqu'il a un public. Tu me diras ton ressenti

Cléo 08/02/2017 12:54

Sans commentaires! ;-) Bonne journée !

manou 08/02/2017 16:28

Yes :)

Renee 08/02/2017 11:50

en conclusion inutile de se ruer dessus....Bisous

manou 08/02/2017 16:28

C'est tout à fait ça...mais bon il fait passer une soirée. Bisous

fanfan 08/02/2017 11:17

je ne l'ai pas lu;il ne faut sans doute pas chercher trop de vraisemblances pour le lire sans parti-pris .
Mais , j'avoue que je n'aime pas trop les histoires invraisemblables ... Bonne journée

manou 08/02/2017 11:43

Il a trouvé son public et au fond c'est ce qui compte...Bises et un mercredi tout doux

danièle 08/02/2017 11:06

c'est un livre que j'ai beaucoup aimé, j'ai trouvé Ferdinand attachant même si les situations sont invraisemblables , l'isolement des personnes agées est un très gros problème , il est traité ici avec humour.
j'ai pris un grand plaisir à lire ce livre.
très belle journée, bises
danièle

manou 08/02/2017 11:45

Merci de me livrer ton ressenti...Peut-être que j'en attendais trop car j'ai préféré celui que j'ai lu sur le même sujet au mois de janvier dernier "la tentation d'être heureux". Je me suis davantage attachée aux personnages. Bisous et une superbe mercredi (bientôt les vacances ?)

Doc Bird 08/02/2017 10:35

C'est le type de livre dont on ne garde pas vraiment souvenir, et qui a le mérite de faire passer le temps et de se lire facilement, sans plus. Si on arrive à s'intéresser jusqu'au bout... Bonne journée

manou 08/02/2017 11:46

Oh je l'ai lu jusqu'au bout sans problèmes car il n'est pas très long...Il a trouvé ses lecteurs et il faut que des livres faciles existent pour les périodes où on n'a ni le temps, ni l'envie de lire. Bon mercredi

Mousse 08/02/2017 10:17

Bonjour Manou,
J'ai lu ce livre, j'ai adoré, j'ai ri comme une sotte !
Trop bien ce livre ! Des livres doudou.
Bonne journée, tendres bisous

manou 08/02/2017 11:47

C'est Béatrice qui m'a amusé avec cette façon qu'elle a de conduire, et de vivre...Ferdinand beaucoup moins mais bon c'est un livre facile. Merci pour ton ressenti :) Bisous et une belle journée

Nassy 08/02/2017 09:30

Je confirme. Un petit moment de plaisir à passer avec ce livre, sans prise de tête.

manou 08/02/2017 11:47

Il en faut des romans comme ça et après tout si ça permet de penser ensuite à sourire à notre vieux voisin ou à aller taper à sa porte...Pourquoi pas !

Mimi 08/02/2017 09:11

J'aime bien les petites histoires intergénérationnelles comme celles de Barbara Constantine, et celle-ci semble s'en approcher. Alors, je ne dis pas non à cette lecture. On ne sait jamais...

manou 08/02/2017 09:34

Nous n'avons pas dit non, mais je crois que ce thème est bien traité dans la littérature. J'ai préféré "la tentation d'être heureux" que j'ai lu le mois dernier...dans un registre proche. Par contre je n'ai jamais lu Barbara Constantine. Il faudra que je tente. Merci pour le conseil. Bisous

Quichottine 08/02/2017 08:51

Je ne l'ai pas lu... et donc, je ne le lirai pas non plus. :)
Merci, Manou.
Bisous et douce journée.

manou 08/02/2017 09:32

Nous explorons des thèmes qui sont sujets à débats :) Bisous Quichottine

moqueplet 08/02/2017 07:54

effectivement, "il ne faut pas pousser mémé dans les orties" j'ai souvent entendu cette phrase, un livre qui parait être intéressant....belle journée à toi

manou 08/02/2017 09:31

Le titre est bien en rapport avec le contenu bien que là c'est le héros est plutôt un pépé !

missfujii. 08/02/2017 07:49

J'ai fait également rédigé une chronique sur ce roman, comme je l'ai dit c'est un roman sans prétention. Oui l'histoire est vraisemblable, mais la lecture et le ciné sont là parfois pour faire rêver à un monde ou tout est possible. Alors oui il est possible de faire d 'un âne, un cheval de course !

manou 08/02/2017 09:30

J'ai raté ta chronique Miss car tu l'as publié en été alors que je n'étais pas là...Et tu as raison que puisqu'il a trouvé son public c'est qu'il fait rêver à un monde meilleur où il est possible d'être moins seul parce que quelqu'un vient frapper à la porte, ou nous fait un sourire, tout simplement !

celine 08/02/2017 07:30

cela pourrait me plaire, je vais voir si je le trouve. heureuse que cette aquarelle te plaise aussi. j'ai trouvé des photos bien sympas,donc mes prochaines aquarelles seront plus réalistes. bises. celine

manou 08/02/2017 09:31

Il est facile à lire et c'est un roman feel-good, un thème bien exploré actuellement mais qui fait du bien. Bises

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est déjà l'automne...

 

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -