Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 07:10
Belfond 2016

Belfond 2016

Il y a des vies linéaires, et il y en a d'autres plus tortueuses. La mienne appartient sans conteste à la seconde catégorie. Je n'ai pas souvent su ce que je désirais vraiment et comment l'obtenir ; pour le reste, j'ai toujours navigué à vue.
...Tout ça pour ne pas regarder en face la seule et unique vérité : je n'ai pas été capable de changer quoi que ce soit . Je ne suis peut-être pas aussi fort que je veux le faire croire.

 

Pour bien commencer l'année, voilà un roman agréable à lire, à la fois léger et grave...

C'est un roman sur le bonheur de vivre, la tendresse, ces petits riens qui font que la vie vaut la peine d'être vécue, mais aussi un roman sur la vieillesse et la solitude et le regard que les personnes d'un certain âge portent sur la jeunesse qui les entoure, et sur eux-même ainsi que sur leur vie et leurs erreurs passées. Mais pas que tout cela, car ce roman qui démarre tout en légèreté, ne laisse rien présager de sa chute. 

Les personnages sont très attachants même si à priori je ne les ai pas toujours trouvé très sympathiques...finalement ils ont su me toucher au fur et à mesure que leur personnalité s'est révélée.

 

Ceux qui se plaignent de vieillir sont fous. Ou plutôt aveugles, le terme me semble plus juste. Ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez...être arrivés jusque-là est déjà un sacré coup de chance. Mais le plus intéressant, comme je le disais, c'est qu'on peut tout se permettre.Les personnes âgées ont tous les droits...

 

L'histoire se passe à Naples dans un quartier populaire...

 

Cesare Annunziata a 77 ans et il vit dans la solitude depuis son veuvage. Il a l'impression d'avoir raté sa vie. Les relations avec ses enfants sont compliquées et il faut bien le dire, il ne fait rien pour que ça change car il est d'un naturel plutôt grincheux.  

Sa fille Sveva qui a réussi dans son travail puisqu'elle est avocate ne le supporte pas, et son fils Dante qui possède une galerie d'art, ne lui avoue pas son homosexualité ce que Cesare regrette, vu que tout le monde a l'air au courant.

De plus il n'a pas su aimer ni sa femme, ni ses enfants comme il aurait voulu et n'a pas particulièrement réussi sa vie professionnelle, puisqu'il voulait devenir libraire et n'a pas réalisé son rêve en devenant expert-comptable toute sa vie.

 

Le temps du bilan et des regrets est arrivé.

Cesare a dernièrement rompu sa solitude en nouant une relation privilégiée avec Rossana, une prostituée chez qui il a pris une sorte d'abonnement. 

Mais voilà que son voisinage va lui apporter une véritable bouffée d'oxygène, mais malheureusement aussi de drame, lorsqu'il découvre que sa jeune voisine, Emma, subit des violences conjugales et a besoin de son aide.

 

Pourtant, je ne suis pas de ceux à qui les gens aiment se confier. Sveva, par exemple, ne l'a jamais fait, et Dante me dissimule ses préférences sexuelles. Cette inconnue m'en a plus avoué en dix minutes que mes enfants en toute une vie.

 

La vie du vieil homme prend alors un nouveau sens. Il ne désire qu'une chose, voler à son secours. Et pour cela il va se faire aider par Marino, son ami de toujours qui habite l'appartement en dessous et ne sort plus de chez lui, et par son adorable voisine de palier, Eleonora qui a pour seul amour ses chats, qui ont colonisé l'immeuble, apportant avec eux une puanteur impossible à déloger de la cage d'escalier !

 

La détresse de la jeune Emma va raviver chez Cesare, les regrets et les souvenirs du passé et l'obliger à sortir de son personnage grincheux pour aller vers les autres qui au fond, n'attendent que cela.

 

Mais saura-t-il enfin prononcer les mots d'amour que son entourage attend de lui ?

A vous de le découvrir...

 

On passe son existence à croire qu'un jour tous nos espoirs se réaliseront, sauf à s'apercevoir ensuite que la vie est bien moins romantique qu'on ne le pense. Quelques fois, c'est vrai, les rêves frappent à notre porte, mais seulement si vous avez pris la peine de les inviter. Sinon, vous pouvez être sûr de passer votre soirée tout seul.

 

Comme je vous le disais à demi-mot en introduction, c'est à la fois un roman grave et léger.

Grave parce qu'il soulève le problème de la solitude des personnes âgées et celui des femmes battues, et léger car cet homme en apparence superficiel qui n'a même pas su aimer Caterina, sa femme avec qui il a pourtant eu deux enfants, est en fait un homme incapable de profiter de l'instant et de ce que la vie lui a donné.

Ils pensent que ses enfants sont malheureux à cause de lui et croient qu'il n'est pas aimé.

 

 

 

A cette différence près qu'elle ne pleurait pas à cause de moi, mais de son corps malade. Pourtant, même à l'époque, je n'avais pas réussi à intervenir autrement que sous forme de gestes affectés, inutiles. Parfois, la nuit, je me réveille en sursaut et j'ai l'impression qu'elle est encore à côté de moi ; je murmure alors au mur froid ce que j'aurais dû lui dire à elle : "Tu n'es pas seule, je suis là".

 

Des erreurs, il en a commis de multiples, car c'était un original et un égoïste, qui n'a pas hésité pas à mentir à ses proches pour avoir son espace de liberté, à tromper plusieurs fois sa femme...mais qui, il faut bien avouer, n'a jamais manqué d'humour... 

Chez l'homme, l'anxiété est un état physiologique ; pour l'annihiler, il faudrait aussi inhiber la conscience, comme chez les nouveaux-nés et les animaux.
J'ai une toute autre théorie à ce sujet. Selon moi, les choses ont bien fonctionné jusqu'à la création des singes ; après quelque chose a dû s'enrayer dans le mécanisme et l'homme est apparu, un être bien trop intelligent pour la tâche qui lui incombait...

 

Mais au fond de lui, c'est un être sensible et généreux et la fin vous le prouvera... 

J'observe mon petit-fils en train de s'amuser avec une espèce de dragon, et je souris. Au fond, nous sommes identiques tous les deux : sans aucune responsabilité et sans rien d'autre d'important à faire que jouer...Une seule chose nous sépare : il a encore la vie devant lui et des milliers de projets ; il me reste quelques années et beaucoup de regrets.

J'aime la lumière du ciel quand il n'y a plus de soleil...
J'aime les gens qui ont la chance de croire en quelque chose...
J'aime les nids d'hirondelles...
J'aime l'odeur de braises...
J'aime les adolescents qui s'embrassent sur un banc...
J'aime le sourire de mes enfants...
J'aime les gens qui se battent chaque jour pour être heureux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

missfujii. 09/01/2017 12:45

Il y a tellement de gens qui ne s'autorisent pas le bonheur !

manou 09/01/2017 17:29

Et mieux vaut tard que jamais !

Audrey-Que Lire ? 09/01/2017 09:05

C'est assez triste comme histoire. Je me demande comment je regarderai ma vie quand j'aurai son âge... J'appréhende le départ des filles (même si j'ai encore le temps)...

manou 09/01/2017 17:28

Tu as le temps d'y penser. En fait c'est un livre qui n'est pas triste du tout...Il a une certaine nostalgie de son passé mais il veut surtout être plus proche de ses enfants car il se rend compte que en travaillant toute sa vie, il les a négligé...

Eglantine 07/01/2017 22:15

Manou!!! Je n'ai pas envie de passer mes soirées toute seule !ça me fait peur !!

manou 08/01/2017 09:13

Cela ne t'arrivera peut-être pas...Il faut avoir confiance en l'avenir

Nell 07/01/2017 14:37

Alors, c'est un tendre qui a refoulé tous ses sentiments. Un livre qui traite de choses sérieuses également, Manou. Je te souhaite un très agréable week-end et te fais de gros bisous

manou 08/01/2017 09:14

Oui il ne sait pas très bien exprimer ses sentiments comme beaucoup d'hommes, tout simplement :) Malgré le sujet, il reste agréable à lire. Bisous et un bon dimanche

barbizon 07/01/2017 14:29

Coucou Manou, C'est certainement un roman très attachant, ce personnage qui semble dur peut finalement se montrer généreux, comme quoi il y a toujours une part d'ombre chez un individu, en plus s'il a de l'humour c'est pas donner a tout le monde:) et puis des regrets..qui n'en a pas..Tu vois je suis gentil envers ce monsieur:)) Bisous et bon samedi!

manou 08/01/2017 09:15

C'est vrai qu'au début il ne m'a pas paru très sympathique, mais au fur et à mesure de la lecture, il change en bien et à la fin, on est tout à fait conquis ! Bisous et un bon week-end à toi

Maryline 07/01/2017 11:22

Oui, j'ai du mal à poser le livre.... j'arrive à la fin, mais j'ai la suite! youpi! J'espère qu'elle est aussi bien!
Bisous

manou 08/01/2017 09:17

Je t'envie d'être en train de le découvrir :) Moi aussi j'ai enchaîné les deux et quand je pense que le troisième est sorti...je ne sais pas si je vais attendre sa sortie en poche cet été ou l'an prochain !! Bisous

celine 07/01/2017 07:32

je note ton idée lecture, je suis toujours à l'affut d'un bon bouquin et d'une belle histoire. heureuse que ce nouveau thème te plaise, il me tarde de voir. ici le temps est idéal pour des photos de givre, nous en avons tous les matins, avec un superbe ciel bleu. bises. celine

manou 07/01/2017 07:36

Tu me diras ce que tu en penses si tu le lis ! Je viendrai lire ton avis avec plaisir. Bises et une bonne journée

CathyRose 07/01/2017 06:45

Je vais le noter sur ma très, très longue liste car le thème me plaît beaucoup ! J'ai terminé L'élégance des veuves il y a une dizaine de jours et pour l'instant je n'en ai pas entamé un autre, je ne lis que le soir dans mon lit et pour l'instant je suis beaucoup trop fatiguée !
Excellent week-end, bisous !
Cathy

manou 07/01/2017 06:57

Je comprends bien. Moi aussi je lis surtout le soir, parfois avant le repas du soir si j'ai du temps, et en ce moment, comme toi, je dors davantage. Mais c'est une bonne chose de se reposer. Mon prof de yoga dit que plus on se repose maintenant, moins on sera fatigué au printemps et ainsi on pourra profiter pleinement des beaux jours. Bisous

Rose63 06/01/2017 18:01

Merci pou cette suggestion mais je ne lis pas tant que toi
Bonne fin de semaine
Bisous

manou 07/01/2017 06:37

C'est normal de faire des choix, ne t'en fais pas ! Ces derniers temps comme tout le monde je n'ai pas trop lu :) Bises

L'Espigaou 06/01/2017 17:36

Je me fis à ton jugement qui est toujours sur, je lirai donc ce livre.
Hier je suis allée à la ville chez mon libraire et j'ai encore pris 4 livres donc la suite de l'amie prodigieuse en poche.
Ce sera donc pour ma prochaine visite à la ville.
Passe une belle soirée
Je t'embrasse très fort
Maryse

manou 07/01/2017 06:39

Sûr, sûr...je ne sais pas ! Mais celui-ci je l'ai lu facilement et avec plaisir, vu le sujet, ce n'était pas gagné d'avance...Ces derniers temps, j'ai moins lu comme beaucoup d'entre nous...On ne peut pas être partout et le temps passé en cuisine est parfois bien long dans une journée, surtout quand on a du monde ! Moi aussi, je t'embrasse

écureuil bleu 06/01/2017 16:29

Bonjour Manou. D'après ce que tu en dis le héros n'a pas vraiment compris ce qu'est la tendresse et les petits riens qui rendent la vie plus belle. Je le lirai peut-être, mais pas de suite.

manou 07/01/2017 06:40

Il finit par le comprendre et avec humour et autodérision, ce qui rend ce personnage finalement plutôt sympathique.

Cléo 06/01/2017 16:27

Je l'ai pris en note, puisqu'il m'interpelle. Merci Manou! Bises et bonne journée !

manou 07/01/2017 06:41

Merci à toi Cléo, contente qu'une de mes lectures te tente :) Bises

marine D 06/01/2017 15:24

Accepter que le temps est passé, accepter que la vie demande plus d'efforts avec la vieillesse, un beau livre à coup sûr, avec le temps on est parfois plus ouvert aux autres , on n'a rien à perdre !
Merci pour ce bel article Moune, bisous et tous mes voeux

manou 07/01/2017 06:42

C'est ce qui arrive au héros, il se détache de lui-même pour voir les autres autrement et leur dire enfin, qu'il les aime...C'est un homme qui se rachète en quelque sorte. Bisous

danièle 06/01/2017 15:02

tes mots et les différents passages me donnent très envie de lire ce roman!
très belle journée, bises
danièle

manou 07/01/2017 06:43

Merci Danièle, il est plaisant malgré le sujet. C'est une amie qui me l'a conseillé. Elle l'a présenté lors du dernier Cercle de Lecture auquel je participe aussi et depuis nous avons été nombreux à nous laisser tenter, sans regrets. Bisous

Maryline 06/01/2017 12:15

Ce que tu en écris me donne envie de le lire! Je le note! Je lis "l'amie prodigieuse" en ce moment, je voyage donc en Italie...
Bisous

manou 07/01/2017 06:45

Oh...alors tu fais déjà un beau voyage à Naples ! J'espère que "l'amie prodigieuse" te plaît ! Je l'ai tellement aimé et lu avec tant de plaisir, que je t'envie d'être en train de le découvrir...Bisous

Quichottine 06/01/2017 10:37

Et moi, j'aime bien les extraits que tu as choisis. :)
Merci pour cette envie de lecture, Manou.
Bisous et douce journée.

manou 07/01/2017 06:46

Merci ! Parfois je choisis les extraits car ils donnent une bonne idée de l'ambiance, parfois parce que ce sont ceux qui m'ont le plus touché...Bisous et une douce journée à toi

fmarmotte5 06/01/2017 09:30

Bonjour, tu donnes envie de découvrir cette Italie Sicilienne, avec ces tabous, ses non-dits et ses traditions encore bien ancrées malgré les contours et les aléas de l'âme humaine ?

manou 07/01/2017 06:48

Merci ! Contente si je te donne envie. J'ai découvert ce livre par le bouche à oreille et c'est un roman dont on a peu parlé en France. C'est dommage.

Mimi 06/01/2017 09:15

Un petit roman très tentant car il nous raconte la vie, notre vie tout simplement. On fait, on croit faire, on se trompe, on se trouve des excuses... pas facile d'y voir clair parfois. Merci Manou !

manou 07/01/2017 06:50

Ce n'est pas de la grande littérature mais je l'avais choisi car je pensais bien que durant ces dernières vacances je n'aurais pas le temps de lire Proust :) Je ne l'ai pas regretté car je le croyais plus léger que ça et il m'a donc surprise...Bises

Renee 06/01/2017 09:10

Merci Manou ta description fait qu'il me tente alors je prends note. Toute bonne année à toi et ceux que tu aimes, si je ne te l'ai pas déjà souhaiter, j'ai un peu perdu le fil vu ma pause. Suis de retour sur les blogs. Bisousssssss

manou 07/01/2017 06:51

Oui j'ai vu que toi aussi tu avais pris quelques jours comme beaucoup d'entre nous. Je crois bien qu'on s'est déjà souhaité la bonne année toutes les deux :) bisous

Clara65 06/01/2017 08:46

Des sujets graves et d'actualité sont soulevés dans ce livre, il est donc intéressant.
Le philosophe Alain disait : on a le devoir d'être heureux. Je le crois, surtout quand on a la chance d'être en vie. Par contre, la vieillesse me fait peur à moi.
Bonne journée et amitié

manou 07/01/2017 06:53

C'est normal de ne pas vouloir vieillir...surtout de garder son autonomie et son libre arbitre le plus longtemps possible... De plus, comme on ne sait pas ce qui nous attend, c'est normal d'avoir peur de l'inconnu. L'idéal est d'accepter chaque jour comme il vient et de profiter de ce que l'on a, mais je l'avoue c'est le plus dur ! Bises

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est déjà l'automne...

 

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -