Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 07:00
Editions Retrouvées, juillet 2016

Editions Retrouvées, juillet 2016

"La Maison des Enfants", c'est bien ce qu'indique la plaque toute neuve contre le porche. Ils sont gâtés, ces enfants-là ! Généralement, on planque les "pas comme les autres", ces troubles-fête, en dehors des villes, si possible au fond de parcs clos par de hauts murs. Ceux-ci ont droit au cœur de la cité. Et à un bâtiment ravissant.

 

Voilà quelques temps déjà qu'une de mes copines recherchait des lectures faciles, pour sa maman qui adore lire mais se trouve, passagèrement je l'espère, très fatiguée. 

 

En flânant dans les rayons de la médiathèque j'ai retrouvé cet auteur, Janine Boissard,  un auteur prolifique qui a écrit de nombreux scénarios pour la télévision et une cinquantaine de romans, mais connue pour sa série, "L'esprit de famille",  six tomes parus chez Fayard que l'on peut lire à tout âge, et ses romans comme par exemple "Une femme en blanc" (1983), "Marie-Tempête" (1999) et plus récemment "Belle arrière grand-mère (2014) que les adeptes de télévision connaissent bien...

 

"La maison des enfants" précédemment paru chez Robert Laffont en 2000, puis en poche chez Pocket en 2001, vient d'être rééditée en juillet dernier par Les Editions Retrouvées, un éditeur qui propose en grand format et large vision, de rééditer des romans, documentaires...qui ont fait leur preuve et ne se trouvaient plus qu'en poche.

Ce roman est la suite d'"Une femme en blanc" puisqu'on y retrouve l'héroïne principale, Margaux Lespoir qui a abandonné son métier de chirurgien, vous découvrirez pourquoi, mais il peut se lire séparément. 

 

 

"Mission impossible. On est programmé pour perdre."
Combien de petits arrivent-ils dans cet établissement avec ce sentiment au coeur ?
Les mots de passe qui leur permettront peut-être de remporter la partie, on les aide à les trouver ici.

 

Margaux Lespoir, qui porte bien son nom est envoyée à Auxerre, pour enquêter sur le suicide d'une petite fille de 11 ans, Caroline, qui s'est défenestrée du second étage de la "Maison des enfants" où elle résidait depuis peu. Diabétique, l'enfant n'était plus acceptée par sa famille qui ne pouvait plus supporter sa maladie.

 

Margaux, de par son travail au Ministère de la santé, s'occupe des dossiers des enfants maltraités. Elle doit déterminer s'il y a faute ou non, de la part de l'équipe qui entoure les enfants recueillis dans cette maison "spéciale".

Mais les choses ne sont pas si simples et une équipe formidable encadre les enfants. Tout le personnel remplit parfaitement sa mission. Les éducateurs, la psychomotricienne, la pédiatre, l'infirmière et même la cuisinière sont d'une générosité sans borne pour assurer le bien-être de ces enfants malmenés par la vie ou par leur famille.

 

Margaux tombe sous le charme de Jacques, le directeur de la maison et de chacun des enfants, qui ont tous de graves problèmes, mais l'accueillent chaleureusement lorsqu'ils apprennent qu'elle est là pour Caroline. 

Elle va également découvrir, malgré le bouleversement qu'elle éprouve à se retrouver dans cette région où elle a vécu des événements personnels inoubliables, qu'elle se sent utile et vivante auprès d'eux, ce qu'elle n'a pas éprouvé depuis longtemps. 

Alors, lorsque le directeur lui propose de les rejoindre, elle quitte définitivement le Ministère et accepte d'entrer dans l'équipe.

 

Mais un nouveau combat l'attend pour faire face à ceux qui veulent voir cette maison, qui les dérange, fermer définitivement mais aussi, un combat plus personnel, dont je ne vous dirai rien de plus...

Les blessures de l'âme sont pires que celles du corps, mais ça on le savait déjà !

 

 

Janine Boissard dont l'humour ravageur fait du bien, nous livre ici un roman plutôt grave sur l'existence quotidienne de ces enfants maltraités. Cependant elle n'a pas son pareil pour susciter l'émotion chez le lecteur. Les petites tensions entre les personnages de l'équipe, l'histoire d'amour inévitable, les bons sentiments et les moins bons, dressent une fresque réaliste qui explique le succès de ses romans, toujours faciles à lire et cependant bien écrits. 

 

De plus, France qui a sauté sur une mine antipersonnel, Hugues qui ne participe jamais aux activités des autres, Kenza qui souffre qu'on ne la regarde pas assez et n'arrive pas à trouver sa place depuis que son petit frère est né, Martin qui a vu son frère se noyer sous ses yeux et depuis a peur de l'eau et ne parle plus, et le petit Cédric venu se réfugier sur les marches de l'établissement ne pourront pas vous laisser indifférents.

 

C'est une lecture, pas intellectuelle pour deux sous, mais pleine d'humanité. Une héroïne combattante, un happy-end qui fait du bien...Tous les ingrédients d'un livre populaire sont réunis !

 

Je précise d'avance, pour les détracteurs du genre, que je n'ai pas du tout "honte" d'avoir fait cette lecture, car en plus c'est pour la bonne cause, puisque ma copine vient de l'acheter pour sa maman ainsi que d'autres romans de l'auteur... 

 

 

Dans tous les cas, la parole, même refusée, un geste de tendresse ou d'amour, même repoussé, représentaient les passerelles nécessaires.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Giboulée50 17/12/2016 08:24

Je parlais de la l'auteure en tant que personne!

manou 17/12/2016 08:43

Ah je n'avais pas compris car je ne la connais pas et je ne l'ai jamais rencontré...mais je pense qu'un auteur est toujours proche de ses écrits, donc elle aussi doit être pleine d'humanité...

Giboulée50 16/12/2016 17:59

Une auteure très sympa!

manou 17/12/2016 06:58

Oui...facile à lire et pleine d'humanité

L'Espigaou 07/12/2016 19:37

Sans aucun doute c'est un roman que je vais aimer lire, et même le passer ensuite à mes petits enfants ados.
Je n'ai pas reçu l'annonce de ce message, j'y tombe par hasard dessus, en venant voir ta réponsde à un précédent commentaire.
Passe une douce soirée
Plein de bisous
Maryse

manou 07/12/2016 20:48

Bizarre...je me suis abonnée à mon propre blog pour verifier leur reception et moi je l'ai eu...par contre je n'ai pas reçu certaines notifications de canalblog ni hier ni ce matin...il y a des bugs sur la blogosphère en ce moment...
Ce livre te plaira. Il est facile à lire et bourré d'humanité....un bon moment de lecture...bisous et une douce soirée

Koalisa 07/12/2016 16:57

Je me souviens avoir lu "L'esprit de famille" quand j'étais ado, depuis, j'aime bien lire cet auteur !

manou 07/12/2016 20:44

On a du plaisir à lire des romans plein d'humanité et qui font du bien

Elena800 07/12/2016 07:01

Je l'aime bien comme romancière et je la lis après avoir lu un auteur plus ardu. Ce livre m'intéresse. Bon mercredi, bisou

manou 07/12/2016 07:29

C'est tout à fait ça Elena ! Un peu de littérature plus légère ne peut pas faire de mal. Cela détend. Bises et bon mercredi à toi aussi

kekeli 07/12/2016 06:26

Je vais regarder à la médiathèque si je le trouve !!
Je te souhaite une bonne journée. Bisous

manou 07/12/2016 07:30

En surveillant tes bons plats cuisinés, rien de mieux qu'un bon livre de détente :) Bisous et un mercredi tout doux

fanfan 06/12/2016 20:28

Je connais cette auteure et j'avais aimé ses autres livres; mais je n'ai pas lu ce livre .
Mais je le lirai sûrement . Bonne soirée

manou 07/12/2016 07:30

Si tu aimes la lire, celui-là, vu le sujet devrait te plaire aussi. Une belle journée à toi

lemenuisiart 06/12/2016 19:29

Je découvre.

manou 07/12/2016 07:31

Merci ! A l'occasion, tes découvertes pourront peut-être être utiles pour un cadeau par exemple...

missfujii. 06/12/2016 19:04

Il faudrait que j'arrête de travailler, pour pouvoir lire tous les romans que tu proposes

manou 07/12/2016 07:34

Je sais bien. Ne languis pas pour autant...Je lis beaucoup plus de livres "adulte" maintenant que je suis à la retraite mais jamais en journée, j'ai bien trop besoin de faire autre chose ! Quand je travaillais je lisais quasiment uniquement pour les ados maintenant je lis plus pour moi

Recette chef olfa 06/12/2016 18:23

Merci pour la suggestion

manou 07/12/2016 07:34

Merci de votre visite

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -