Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 06:08

En Camargue, le miracle est si quotidien, l'invraisemblable si naturel, et le mirage fait tellement partie de l'ordre des choses, que ce serait manquer de réalisme que de ne pas y croire (Yvan Audouard).

Nous avons suivi la piste dans le sens des flèches bleues...

Nous avons suivi la piste dans le sens des flèches bleues...

 

La Route de la Digue à la mer a été construite en 1859 pour isoler le delta du Rhône et donc la Camargue, des entrées d'eau de mer. 

Les échanges d’eau entre la mer et les étangs se font maintenant par l’intermédiaire de vannes, appelées "pertuis". 

 

Trois phares ont été construits en Camargue pour éviter les naufrages : le phare de Faraman visible à près de 55 km, le phare de Beauduc et le phare de la Gacholle.

 

C'est jusqu'à ce dernier que nous a mené notre randonnée au départ des Saintes Maries de la mer. 

Aller -retour si départ des Saintes (centre de Thalasso)= 24 km. 

Prévoir la journée pour avoir le temps de profiter de la nature, de l'eau potable en abondance (l'air marin et la balade donnent soif), un pique-nique et de quoi se protéger du soleil et des moustiques !

 

Bien sûr, nous aurions pu faire cette balade à vélo mais nous avons préféré la faire à pied pour prendre le temps d'observer la nature.

Nous avons fait un aller-retour par le même itinéraire ce qui nous a offert un point de vue différent avec une petite variante pour prendre un bain !

 

A noter : la route de la Digue à la mer est désormais strictement interdite aux véhicules motorisées c'est donc un vrai plaisir de s'y promener à pied ou en VTT. Dans ma jeunesse, nous l'avions traversé...en 2 CV ! 

Il est également absolument interdit de marcher sur les dunes qui sont protégées car nous sommes en plein coeur de la Réserve nationale de Camargue ! 

On peut faire cette balade dans les deux sens puisqu'il existe aussi un parking près du phare de la Gacholle pour ceux qui arrivent des Salins.

Ne pas s'aventurer sur la Route de la Digue après de fortes pluies...elle devient alors impraticable et glissante surtout si vous êtes en VTT !

 

 

L'accès à la digue se fait à partir des Saintes Maries par une petite voie qui longe la mer. Son accès est libre à pied et à vélo.  Un accès payant (sauf pour les habitants) est possible pour se rapprocher en voiture jusqu'au bout de la piste où il y a un parking prévu pour les randonneurs. 

 

A gauche de cette voie, il y a essentiellement des marécages peuplées de nombreux flamants roses. 

Je ne peux pas résister à vous mettre encore quelques photos !

 

Quelques flamants roses...tranquilles !
Quelques flamants roses...tranquilles ! Quelques flamants roses...tranquilles ! Quelques flamants roses...tranquilles !

Quelques flamants roses...tranquilles !

 

Puis la route se poursuit jusqu'au parking pour les randonneurs ce qui nous rapproche un peu du but...(21 km aller-retour au lieu de 24 km du centre de Thalasso).

Là c'est le parking : il n'y a que deux voitures, la nôtre et celle-ci !

Là c'est le parking : il n'y a que deux voitures, la nôtre et celle-ci !

 

Au loin, les maisons des Saintes se font de plus en plus petites, mais nous distinguons encore l'église sans problème. 

Les Saintes au loin...

Les Saintes au loin...

 

A six kilomètres des Saintes, se trouve le Pont de Rousty qui permet à droite, un accès direct à la plage. Si vous faites une boucle, c'est à ce niveau que vous remonterez sur la Route de la Digue, ou bien par là que, comme nous au retour, vous pourrez atteindre la plage pour vous baigner et remonter jusqu'à la voiture par le bord de mer. 

 
Le paysage et l'accès à la plage au niveau  du Pont de Rousty
Le paysage et l'accès à la plage au niveau  du Pont de RoustyLe paysage et l'accès à la plage au niveau  du Pont de Rousty

Le paysage et l'accès à la plage au niveau du Pont de Rousty

 

Nous sommes sûres du chemin, il n'y a en a qu'un ! Nous voilà à l'entrée de la réserve et nous marchons par endroit dans 20 cm de sable.

Les VTTistes sont épuisés car ils doivent pousser les vélos ! 

Courage, car le phare n'est plus qu'à 8 kilomètres...et il fait déjà chaud !

L'entrée de la Réserve !!L'entrée de la Réserve !!

L'entrée de la Réserve !!

 

La route suit toujours une roubine à gauche...et un marécage à droite, mais on aperçoit la mer derrière la dune.

La mer au loin derrière la dune...
La mer au loin derrière la dune...

La mer au loin derrière la dune...

 

Le paysage commence à changer : les marais sont asséchés et le sol se craquèle et se recouvre d'une fine pellicule de sel. Le domaine étendu de la sansouire à gauche s'ouvre devant nous. 

Je vous ai déjà parlé de cette zone particulière lors de mon article sur la flore.

 

Nous marchons au milieu des étangs et de la sansouire. Nous marchons au milieu des étangs et de la sansouire.

Nous marchons au milieu des étangs et de la sansouire.

 

A droite ou à gauche de la Route de la Digue, des étendues de marais à perte de vue, protégées par des barrières. 

Paysage de part et d'autre de la Route de la Digue à la merPaysage de part et d'autre de la Route de la Digue à la mer
Paysage de part et d'autre de la Route de la Digue à la merPaysage de part et d'autre de la Route de la Digue à la mer

Paysage de part et d'autre de la Route de la Digue à la mer

 

Pour le phare de la Gacholle, c'est toujours tout droit ! Mais on entrevoit la mer à droite... au loin derrière les étangs. 

N'oubliez pas de faire quelques haltes pour oberver les oiseaux.

Il y en a partout !

Je vous renvoie à mon article sur les oiseaux, vous reconnaîtrez facilement celles qui ont  été prises sur la Route de la Digue...

Tout droit !
Tout droit ! Tout droit !
Tout droit !

Tout droit !

 

Ouf ! On approche du phare d'ailleurs car on commence déjà à le distinguer dans le lointain...

Nous approchons du phare...un petit coup de zoom et le voilà !Nous approchons du phare...un petit coup de zoom et le voilà !
Nous approchons du phare...un petit coup de zoom et le voilà !

Nous approchons du phare...un petit coup de zoom et le voilà !

 

Le phare de la Gacholle a été construit en 1882 pour empêcher les bateaux de s'échouer sur la pointe de Beauduc et pour leur permettre de rejoindre sans problème Port Guardian, le port des Saintes. Le phare est entièrement automatisé depuis 1967. La lampe a une portée de 20 km et elle utilise uniquement l'énergie solaire. 

Les bâtiments de part et d'autre du phare ont été conçus pour abriter les gardiens et les ingénieurs. 

Suite à sa destruction partielle pendant la seconde guerre mondiale, il a été remis en état dès 1947. Aujourd'hui il ne peut se visiter que sur rendez-vous ou bien les dimanches et jours fériés uniquement.

Une exposition permanente est visible à l'intérieur des locaux en dehors des jours de semaine. Nous n'avons pas pu la voir car nous y étions un mardi après-midi.

C'est aussi une des stations ornithologiques de la Camargue. Une salle entièrement vitrée permet de s'installer pour y observer tranquillement les oiseaux...

 

 

 

Le phare
Le phare

Le phare

 

Un espace détente extérieur nous permet de prendre le repas à l'ombre des canisses.

Nous y retrouvons beaucoup de VTTistes masculins et quelques jeunes couples de touristes (les autres ont des enfants qui vont encore à l'école!).

 

Les VTTistes sont admiratifs... "Vous venez à pied !! des saintes ?!"

Alors nous en profitons un peu...car d'habitude nos hommes trouvent que nous ne marchons pas assez vite, ni assez longtemps ! Comme quoi il suffit de changer le regard pour que l'avis diffère...

 
L'accès à l'espace détente et le paysage autour du phare.L'accès à l'espace détente et le paysage autour du phare.
L'accès à l'espace détente et le paysage autour du phare.L'accès à l'espace détente et le paysage autour du phare.

L'accès à l'espace détente et le paysage autour du phare.

 

Le retour se fait par le même chemin. Des couples ont marqué sur le sable leurs deux prénoms avec des cailloux... 

C'est très romantique !

 

Pascal et Juliette s'aiment...et nous le disent haut et fort mais ils ne sont pas les seuls...

Pascal et Juliette s'aiment...et nous le disent haut et fort mais ils ne sont pas les seuls...

 

Les paysages sont transformés par le soleil de l'après-midi ...

Les paysages changent avec le reflet du soleil
Les paysages changent avec le reflet du soleil

Les paysages changent avec le reflet du soleil

 

Nous retrouvons l'accès à la plage ce qui nous permet de prendre un bain bien mérité...

La plage est déserte et nous croisons seulement deux cavaliers, heureux comme nous de profiter de ces grands espaces quasi déserts...en ce mois de juin déjà pourtant très estival. 

Une plage déserte...
Une plage déserte...

Une plage déserte...

 

Puis nous regagnons notre voiture par un petit pont qui nous aide à franchir la roubine...

Un petit pont nous ramène à la Route de la Digue puis au parking

Un petit pont nous ramène à la Route de la Digue puis au parking

 

J'espère que cette petite balade vous a plu et que vous n'êtes pas trop fatigués, ni trop piqués par les moustiques !

A bientôt...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Églantine 07/08/2016 22:56

Piqués par des moustiques.....mais non mais non!!! Tout va bien:-))) Très enrichissante balade comme j'aime ! Merci Manou! Gros bisous!!

manou 08/08/2016 07:09

Ce n'est pas étonnant, tu ne crois pas, que de nombreux peintres soient venus en Provence ! Les couleurs sont particulières et très douces avec la mer en fond. Contente que la balade ait été agréable ! Bises et bonne journée.

CathyRose 05/08/2016 21:49

Quels magnifiques paysages, qui donnent une impression de liberté, ça a été un vrai bonheur de faire cette balade avec toi Manou ! Si je suis fatiguée ... mais pas à cause de ta balade, rassure-toi !
Belle soirée !
Cathy

CathyRose 05/08/2016 22:01

Ah non Manou, nous partons à 4 h demain matin, et je veux être à jour avant de partir ... mais la nuit sera courte ...
Belle soirée !
Cathy

manou 05/08/2016 21:57

Tu viens donc d'arriver sur ton lieu de vacances si je comprends bien ! Merci de passer tout de même me voir. Belle soirée ! Reposes-toi bien

Nell 05/08/2016 21:14

Bonsoir Manou,
un vivifiant moment que de t'avoir accompagnée. C'est magnifique et on pourrait se croire seuls au monde. la nature est grandiose et si belle. Ce coin de terre et d'eau est sublime, Manou. je te souhaite une très agréable soirée et te dis à bientôt. Gros bisous

manou 05/08/2016 21:45

Oui c'est vraiment ce qu'on a ressenti, l'impression d'être seules au monde...et en parfaite harmonie avec la nature sauvage. Même les oiseaux nous ont laissé les approcher. Bisous Nell et une douce soirée...je suis en pensée auprès de toi

Mimi 05/08/2016 15:59

Quelle jolie promenade au calme ! Je suis contente de t'avoir accompagnée tout le long du chemin, c'est si beau, si loin de tout. On a l'impression d'être un Robinson sur son île. Merci Manou pour ce grand bol d'air si reposant et si vivifiant à la fois. Bisous.

manou 05/08/2016 21:47

C'est en effet une balade merveilleuse tant on est au cœur de la nature...Je ne regrette pas l'effort et je la referais peut-être à vélo pour aller plus loin encore. Bisous et bonne soirée

Maria-Lina 05/08/2016 13:35

Coucou Manou, que tout est tellement beau, c'est merveilleux! Bise et bon vendredi tout en douceur!

manou 05/08/2016 21:14

Merci Maria-Lina. Je suis contente que la balade te plaise. Les paysages tu l'auras remarqué sont propice à la méditation et au rêve. Bisous et bonne soirée.

écureuil bleu 05/08/2016 13:31

Bonjour Manou. 24 km c'est beaucoup, même si la balade en valait la peine, ce que montrent bien tes photos. Le bain a dû être le bienvenu. Bisous

manou 05/08/2016 21:15

Oui en effet le bain a été bienvenue ! Heureusement il ne faisait pas trop chaud et très peu de vent. De plus c'est tout plat ! Bises et bonne soirée

Roguidine 05/08/2016 09:56

Bonjour Manou,
Ouah cette belle balade en Camargue !!
j'aurais aimé te suivre, tes photos montrent un superbe paysage !!
que du bonheur !!
Passe une bonne journée, bises

manou 05/08/2016 21:20

Merci ! Je suis contente que tu aies apprécié la balade. Demain je t'en propose une nettement plus rafraîchissante et tout aussi dépaysante. Bisous et bonne soirée

Clara65 05/08/2016 07:14

Moi, j'ai adoré ta balade que j'aimerais tant faire, mais pas quand il fait trop chaud, quand même !
Je connais un peu le coin mais pas cette route.
Bonne journée.

manou 05/08/2016 07:29

Tu peux la faire à vélo aussi quand il fait chaud mais c'est vrai que mai, juin ou à l'automne il fait moins chaud pour la faire à pied...Belle journée

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -