Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 06:53
Finitude, 2015

Finitude, 2015

Comment font les autres enfants pour vivre sans mes parents ?

 

La vie de famille du jeune narrateur ne manque pas de peps...

Elle est à l'image de la couverture du livre !

En effet s'il pense que sa famille est la norme, il se rend vite compte que c'est loin d'être le cas et qu'il doit "mentir à l'envers" pour ne pas se faire trop remarquer ou traiter de menteur.

 

Car que dirait-on si autour de lui on savait que ses parents se moquent du temps qui passe, font la fête tous les soirs avec leurs amis et en particulier avec le sénateur surnommé "l'ordure", dansent dans le salon pendant des heures au son de leur unique disque "Mr Bojangles" de Nina Simone, ont adopté un oiseau exotique, une grue surnommée Mademoiselle Superfétatoire, n'ouvrent jamais le courrier surtout celui des impôts, l'autorisent et même lui recommandent de sauter sur le canapé, de rater l'école qui ne sert à rien, et n'ont pas besoin de rêver à un château en Espagne, parce justement... ils en ont déjà un !

 

Le salon était vraiment dingue. Il y avait deux fauteuils crapaud rouge sang, pour que mes parents puissent boire confortablement, une table en verre avec du sable de toutes les couleurs à l'intérieur, un immense canapé bleu capitonné sur lequel il était recommandé de sauter, c'est ma mère qui me l'avait conseillé. Souvent elle sautait avec moi, elle sautait tellement haut qu'elle touchait la boule en cristal du lustre aux mille chandelles.

 

Chaque jour est une fête orchestrée par Louise, la mère, qui change de nom tous les jours et par Georges, le père, qui la suivra jusqu'au bout

Et tous deux s'aiment à la folie sous les yeux éblouis et plein de tendresse du petit garçon.

 

Mais de folie justement il en est question quand l'extravagance de la mère, et son originalité, vont devenir incendie, enfermement, médicaments...

 

Est-il possible de vivre à ce point en marge de la normalité, lorsqu'on a un enfant à éduquer, même si la vie est belle ainsi ?

 
Georges, comme il l'écrit dans son journal que le lecteur découvre en parallèle du récit du petit garçon, n'était pas dupe et le savait bien : il connaissait les risques, mais il a joué le jeu jusqu'au bout et ne regrette rien.
 

En les observant, assis sous un olivier, rire et discuter en offrant leur visage blanc au soleil, je m'étais dit que jamais je ne regretterai d'avoir commis une folie pareille. Un si beau tableau ne pouvait pas être le fruit d'une erreur, d'un mauvais choix, un éclairage si parfait ne pouvait entraîner aucun regret. Jamais.

 

C'est un livre magnifique qui se lit d'une traite. Il est à la fois plein de tristesse, de nostalgie et de folie. 

C'est une très belle histoire d'amour racontée avec intelligence et qui aborde avec pudeur le problème de la maladie mentale. 

 

Je ne vous en dis pas plus car ce roman très court ne se raconte pas, il se vit.

Il a d'ailleurs reçu plusieurs prix et les critiques sont unanimes pour couronner ce premier roman d'un auteur à suivre sans aucun doute...

 

D'autres avis sur deux blogs amis...

 

 

N'oubliez-pas de réécouter le "Ms Bojangles" de Nina Simone, pour vous mettre dans l'ambiance. 

Je ne regrettais rien, je ne pouvais pas regretter cette douce marginalité, ces pieds de nez perpétuels à la réalité, ces bras d'honneur aux conventions, aux horloges, aux saisons, ces langues tirées aux qu'en dira-t-on.

Nina Simone - Mr Bojangles

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mimi 01/09/2016 17:13

Il faut absolument que je lise ce livre dont je n'entends que des louanges. Et qui peut résister à Nina Simone ? En tout cas, pas moi ! Merci Manou

manou 01/09/2016 17:37

Moi je l'ai attendu des mois sur liste d'attente à la médiathèque...j'ai eu de la chance car les personnes qui étaient devant moi étaient partis en vacances d'été...ouf !! Quel beau roman...tu vas l'aimer Mimi j'en suis sûre.

Velidhu - Que Lire ? 31/08/2016 21:46

Je meurs d'envie de le lire ce roman. On en dit tant de bien autour de moi !

manou 01/09/2016 07:16

Il te plaira, j'en suis sûre et tu le rangeras dans la catégorie "coup de coeur" :)
Il te suffit de le retirer de la longue liste d'attente qu'il doit avoir à la médiathèque ! Belle journée à toi

Maria-Lina 30/08/2016 22:36

Bonjour Manou, merci pour ce beau partage, ce livre semble tout bon! Bise et bonne soirée tout en douceur!

manou 31/08/2016 07:09

Il est très particulier et le sujet est rarement traité ! Bises et belle journée à toi.

Rebecca G. 30/08/2016 22:06

J'en ai pas mal entendu parler. Mais c'est ton article qui me fait franchir le pas! Je vais l'ajouter à ma PAL. Merci à toi. Ton résumé et les extraits que tu as choisis me touchent beaucoup. Bisous.

manou 31/08/2016 07:10

L'originalité avec laquelle le sujet est traité devrait te plaire doublement : en tant que lectrice d'une part mais aussi en tant qu'écrivaine...Et j'aime beaucoup le fait que le narrateur soit l'enfant. Cela donne une dimension différente...Bisous

zazy 30/08/2016 21:24

Un bon livre.

manou 31/08/2016 07:11

Oui j'avais lu ta critique et cela m'a convaincu de le lire alors que j'hésitais...Merci à toi !

cathycat 30/08/2016 19:40

Je l'ai découvert cet été grâce à Brigitte (Ecureuil Bleu) qui me l'a prêté. J'ai aimé ce roman et l'ai trouvé très original et festif, me faisant penser par moments à l'"Ecume des jours" dans cette approche de la vie tout à fait atypique. Et puis il m'a rendue aussi très mélancolique en voyant cette famille vivre à la manière d' un clown triste finalement. Mais c'est une belle lecture de cet été c'est sûr. Bisous

PS J'espère en tout cas que ce roman ne sera pas adapté en film. Ce serait trop dommage d'effacer le style de l'écriture...

manou 31/08/2016 07:15

Tout à fait d'accord avec toi. C'est impossible d'en faire un "bon" film ! L'ambiance ne peut pas être transcrite et l'émotion ne pourra pas passer comme c'est le cas dans le roman. Beaucoup de gens le comparent au roman de Boris Vian, "L'écume des jours" que j'adore et qui m'a beaucoup marqué lorsque je l'ai découvert à l'adolescence. Il a en effet en commun...un ton particulier et une façon d'appréhender la vie, plus ce recul par rapport à la maladie fait à la fois d'humour et de poésie...Bisous

CathyRose 30/08/2016 17:42

J'en ai beaucoup entendu parler de ce livre, je me demande même s'il n'a pas eu un prix quelconque ! Je vais donc j'ajouter à ma " déjà très longue liste " !!!
Belle fin de journée, bisous !
Cathy

manou 30/08/2016 18:49

Je crois qu'il en a eu même plusieurs :)
J'ai aussi une longue liste en attente et j'en rajoute tous les jours au moins un de plus !
Bisous et belle soirée

L'Espigaou 30/08/2016 16:08

Merci pour le CD.
Elle est morte à Carry le Rouet, alors qu'elle était venue en France pour terminer sa carrière tranquillement.

Et bien encore une fois tu m'as convaincue de lire ce livre.
On dit qu'il faut mettre un petit grain de folie dans sa vie pour la rendre plus pigmenter et plus agréable.
Apparemment là ils ont mis un GRAND grain de folie.
Je le note de suite sur ma liste.
Merci Manou pour le CD et pour nous avoir parler de ce livre
Passe une belle fin de journée
Je t'embrasse
Maryse

manou 30/08/2016 18:52

Oui j'adore Nina Simone...elle a une voix formidable et ses chansons me touchent beaucoup. C'est vrai que d'écouter la chanson en lisant le livre, c'est un plus !
Un jeune auteur que je suivrais avec plaisir s'il sort un nouveau roman un jour...
Bisous et belle soirée.

Nell 30/08/2016 16:01

Déjà l'ambiance de la chanson de Nina Simone, que j'adore, nous met dans une telle émotion que je suis certaine que ce livre doit-être exceptionnel. Merci d'en parler avec autant d'enthousiasme. Gros bisous, Manou et superbe après-midi.

manou 30/08/2016 18:56

L'ambiance est tout à fait particulière et je pense réellement que ce roman court et intense mérite tous les prix qu'il a eu..une fois n'est pas coutume car souvent je,m'en méfie ! Bisous Nell. J'espère que tu tiens le coup. Moi aussi j'adore Nina Simone et...pour répondre à ta dernière question c'est ma maison de Provence qui a des volets bleus lavande (!!)

écureuil bleu 30/08/2016 13:31

Bonjour Manou. Merci pour le lien vers mon article. J'ai beaucoup aimé ce livre qui sort de l'ordinaire. Et je lis que toi aussi. Je vais lire l'autre critique. Bisous

manou 30/08/2016 14:03

Merci à toi ! J'ai beaucoup aimé la façon dont tu en as parlé...et cela m'a permis de découvrir un auteur et un livre original qui parle de la maladie mentale avec pudeur et intelligence. J'essaie de n'oublier personne quand je mets un lien mais...je ne promets rien :) Bisous et bel après-midi.

Maryline 30/08/2016 11:17

J'ai déjà entendu parler en bien de ce livre, noté dans mon petit carnet... Le sujet m'attire! A découvrir donc!
bisous
Maryline

manou 30/08/2016 11:24

C'est vraiment un roman difficile à résumer car il y a une ambiance particulière indescriptible... et la voix du petit garçon qui est le narrateur nous touche beaucoup et fait toute la force de ce roman. Je pense qu'il te plaira. Bisous et belle journée

danièle 30/08/2016 09:16

un livre qui devrait me plaire, merci
bonne journée, bises
danièle

manou 30/08/2016 11:25

Et bien je l'espère aussi pour toi. Il est court et ne fait que 158 pages d'où l'intensité du récit. Bisous et bonne journée.

Quichottine 30/08/2016 08:44

Il est dans ma PAL... Mais je ne l'ai pas encore lu.
Merci pour tes impressions de lecture, Manou.
Bisous et douce journée.

manou 30/08/2016 11:26

S'il est dans ta PAL c'est que déjà le sujet t'attire...alors tu me donneras ton avis quand tu l'auras lu. Tout est question d'ambiance dans ce roman. Bisous et belle journée à toi

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est déjà l'automne...

 

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -