Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 07:06
Flammarion /2015

Flammarion /2015

Deux couples d'une trentaine d'années ont loué des appartements voisins sur la Côte d'Azur. Ils veulent en profiter pour s'occuper de leurs enfants, se reposer et faire de nouveaux projets.

Mais les vacances ne résolvent pas les problèmes, les rancoeurs et les non-dits.

 

 

Le sujet aurait pu être intéressant d'autant plus que le début commençait bien.

Deux couples de français moyens dans lesquels des lecteurs peuvent se reconnaître.

Ils aimeraient avoir plus d'argent pour vivre mieux, mais ils sont tombés sans s'en rendre compte dans la société de consommation et mélangent ce qui est utile et superflu, ce qui leur fait plaisir et ce qu'on leur dit utile à leur bonheur...tout en s'adonnant à leur passion car ils sont tous accros à quelque chose.

 

Vous insistez pour que je vous dise quoi ?! Le porno, les pépitos, la natation, la macrophotographie, la peur de grossir, la spéculation en ligne censée rapporter gros...

 

Deux couples, un peu perdus donc, se retrouvent dans la même résidence pour des vacances, il faut bien leur concéder ça, très attendues... 

Mais rien ne se passe comme prévu car ils ne lâchent rien ni de leurs problèmes, ni de leurs passions, ni de leurs complexes et bien sûr on arrive très vite au bord de la rupture...

Mais si ce n'est que je mets un point d'honneur par respect pour l'auteur, à terminer un livre que j'ai commencé, et pris la peine d'emprunter en médiathèque, j'aurais posé ce livre dès la trentième page environ !

Du coup, je suis quitte pour deux heures de lecture perdues et l'impression de m'être fait avoir ou d'avoir rien compris ce qui est pire.

Ah bon, il y avait quelque chose à comprendre qui expliquerait que l'éditeur Flammarion se soit dévoué pour publier ce roman ou bien l'auteur est la fille de quelqu'un de connue... et j'ai raté ça ?!

 

Je suis toute ouïe si quelqu'un peut me prouver que je me trompe.

 

Pour moi, voilà un roman sans odeur, sans saveur et sans aucun intérêt comme je n'en avais jamais lu depuis très très longtemps ! Je le trouve même profondément nuisible finalement si la seule issue est de tromper le mari qu'on n'aime plus, alors qu'on ne sait même pas pourquoi, avec un inconnu riche et qui a une belle voiture (évidemment vous vous en doutez, il a aussi femme et enfants partis en vacances sans lui)...cela me paraît un peu suspect ! 

De plus j'ai trouvé qu'aucun des dialogues du couple ne sonnait juste.

Le lecteur tombe dans un ennui mortel, une suite de clichés et de caricatures auxquels aucun des deux couples, qui ne s'aiment plus, ne résistent...

Mais stupeur et renversement des pôles : ils vont continuer à vivre ensemble sans savoir pourquoi !

 

Bon je l'avoue Arnaud m'a quand même fait pitié avec sa bague en émeraude...

L'amour a ceci de commun avec les chambres à air qu'il éclate sans prévenir quand il ne fuit pas sournoisement.

 

Vu le titre je m'attendais à une réelle prise de conscience et à des dialogues plus profonds...

 

Le problème est qu'ici d'amour je n'en ai pas trouvé. J'ai trouvé de l'envie, de la jalousie, de la crédulité, de l'autosatisfaction et beaucoup d'égoïsme, de mensonges et de mauvaise foi, point de partage mais  de la rancoeur et surtout aucune remise en question mais l'attente que l'autre résolve les problèmes.

On ne sait jamais, si ça marchait...ça se saurait !

 

Un roman qui nous fait croire que le français moyen ne rêve que de vacances au bord de la mer, de bonne bouffe pas trop chère et d'enfants sans problèmes, ah oui... j'oubliais, et d'argent, bien sûr ! 

 

Je crois que cette façon de voir les choses est très réductrice et ne fait pas honneur à ceux qui n'ont pas la chance d'avoir de l'argent pour se payer leurs rêves...à ceux qui galèrent pour pouvoir s'acheter un simple sèche-linge bien utile par les temps qui courent, sans faire un crédit qui plombe leur budget.  

Ils valent mieux que ça, je vous l'assure ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

écureuil bleu 16/07/2016 12:58

Moi aussi j'abandonne les livres qui ne me plaisent pas et j'aurais laissé tomber celui-ci très vite...

manou 17/07/2016 10:45

Je suivrais ton conseil...il faut que j'oublie ce que j'ai fait durant toute ma vie professionnelle !!

manou 15/07/2016 22:04

Bon alors c'est d'accord à partir d'aujourd'hui je vais suivre votre conseil : je ne lirai plus un livre qui ne plaît pas jusqu'au bout. Mimi a raison la vie est trop courte, Nell aussi, on a bien d'autres choses à faire, Cathy aussi car la couverture ne m'attirait pas vraiment c'est le titre en effet qui m'a interpellé (au contraire de Zazy) car le renversement des pôles est un phénomène physique bien connu...
Donc je vais faire comme Miss Fuji : je ne vais plus me forcer et prendre exemple sur Quichottine pour me faire une liste de livres à ne surtout pas lire, même si je me retrouve dans les rayons de la médiathèque et que je ne sais pas que prendre car rien ne me tente :)
mais il faut comprendre qu'enfant, comme Mary, j'étais obligée de terminer mon assiette même si je n'avais plus faim, de finir mon dessin avant d'aller jouer, alors quand vous rajoutez à ça une vie entière comme bibliothécaire et documentaliste...forcément il y a de la déformation professionnelle dans l'air ! Promis je suis à la retraite et donc je lâche prise :)
A bientôt !

missfujii. 14/07/2016 20:11

Si un livre ne me plait pas, je ne sais pas me forcer à aller jusqu'au bout

L'Espigaou 13/07/2016 12:28

Message reçu,
livre à éviter si par hazard on tombe dessus.
surtout que comme toi je m'oblige à terminer ce que j'ai commencé
c'est comme lorsque j'étais enfant on me disait
"termine ce qui est dans ton assiette, même si tu n'aimes pas, même si tu n'as plus faim"
Passe une belle journée
Je t'embrasse fort
Mary

CathyRose 12/07/2016 21:28

Comme Mimi et Nell ... je crois que je ne me serais pas forcée à le terminer ce livre ! Bon en tous cas merci pour ton avis, déjà la couverture ne me tente pas vraiment !
Belle soirée, bisous !
Cathy

zazy 12/07/2016 19:00

Rien que le titre....

Quichottine 12/07/2016 15:44

Je crois que je vais devoir me créer une liste de livres à surtout ne pas lire...
Merci d'avoir essayé et d'être allée jusqu'au bout.
Bises et douce journée.

Nell 12/07/2016 11:19

Bonjour Manou,
je suis, beaucoup, comme Mimi, c'est à dire que j'ai beaucoup de mal à terminer un livre lorsque je n'accroche plus. Je préfère garder mon temps pour autre chose. C'est dommage pour l'auteur, mais c'est ainsi. Excellente journée et gros bisous. J'espère que tout ce passe bien dans tes vacances?

Mimi 12/07/2016 08:34

Je ne me force plus à lire un livre jusqu'au bout. Avant je le faisais, comme toi par respect pour l'auteur. Mais je me suis dit : la vie est courte et ne suffira pas à lire tout ce dont j'ai envie. Alors maintenant, c'est mon plaisir qui compte... Bisous Manou

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -