Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 06:47
Phébus 2015

Phébus 2015

 

Ce roman, paru en 1941 en Hongrie, a été traduit pour la première fois en français en 2015 par Sophie Képès. Il a obtenu le Prix Bagarry-Karatson pour sa traduction !

 

C'est un petit roman que j'ai emprunté en Médiathèque tant le titre m'a intrigué...

En effet comment un assassin peut-il être innocent ?

 

L'auteur nous propose d'entrer, pour une journée seulement, dans une maison bourgeoise quelque part en Hongrie durant la première moitié du XXème siècle.

Mais ce ne sont que des déductions de ma part, car de tout cela, il ne vous dira rien !

Le début de l'histoire peut d'ailleurs paraître déroutant pour le lecteur. Une ambiance particulière règne en effet dès les premières pages du roman.

L'auteur fait tout ce qui est en son pouvoir, pour nous présenter les personnages un à un, durant leurs occupations quotidiennes, avant de nous laisser faire le lien entre eux et parfois de les nommer. 

Parfois en début de chapitre, on ne sait pas qui parle, car chacun s'exprime à son tour...

Peu à peu le puzzle se met en place, dans un décor réfrigérant, car non seulement il neige au dehors, mais il fait un froid très éprouvant partout ; la maison est sombre et les enfants sont livrés à eux-mêmes ; la nourrice est d'une rigidité déconcertante ; la décoration intérieure est si austère qu'elle ajoute son ombre au tableau.

 

Dans cette maison bourgeoise où les heures s'égrènent les unes après les autres, va se dérouler un drame dont l'enquête se résoudra en huis-clos...

 

L'ambiance est tendue : tous les membres de la famille ou leur entourage ont quelque chose à se reprocher...

Le père tout d'abord qui a ouvert un club privé de jeux et s'expose ainsi à des poursuites, vient de passer une nuit épouvantable mais a pu sauver in extrémis de la mort, un jeune écervelé, neveu d'un de ses amis qui avait tout perdu en jouant. 

La mère Magda, a pour seule hantise celle de vieillir prématurément et d'être délaissée par son amant, le merveilleux Robert, un ami de son mari, qui gâte tous ses caprices...

Poupée, surnommée ainsi par sa famille, a 14 ans et profite de son temps libre pour fréquenter en cachette, Pista, le fils du gardien, un ado pauvre mais au coeur d'or qui s'est engagé avec ses amis dans la révolution...

Et puis il y a Petit, le plus jeune de la famille qui cherche, malgré ses douze ans, à attirer l'attention de ses parents  parce qu'ils ne sont jamais là et ne s'occupent jamais de lui...

 

Beaucoup de tensions, de non-dits entourent cette famille bourgeoise mais bien sûr toute parole déplacée est aussitôt retenue. Même la nourrice n'ose pas dire ce qu'elle pense de leur façon de vivre.

 

C'est alors que Robert Gedeon, l'ami de la famille et amant de Magda,  est retrouvé assassiné...

 

Tous peuvent être coupables !

 

Péterffy, le policier chargé de l'enquête va devoir démêler le vrai du faux et étudier de près les mensonges par omission de ceux, volontaires, visant à protéger tel ou tel membre de la famille.

Ecrivant lui-même des romans policiers sous le pseudonyme d'Archibald Cross, il n'aura de cesse d'entrer dans la psychologie des personnages et de déjouer leurs plans afin d'établir l'identité de l'assassin.

Mais au delà de l'enquête menée avec brio et intuition, il a du mal à se détacher de l'écrivain qui sommeille en lui, et cherche à chaque instant l'événement qu'il pourra coucher sur le papier et immortaliser dans son prochain roman.

 

Finalement lorsque les preuves se referment sur l'assassin, le lecteur découvre, ébahi que le titre n'avait pas menti : seul celui-ci est véritablement innocent, tous par leurs actions et leurs attitudes l'ont peu à peu amené à effectuer son geste !

 

 

Quelque chose de pesant, d’angoissant flottait dans l’air de l’appartement. Quelque chose de tellement épouvantable et sinistre qu’on aurait voulu hurler de terreur, comme si des fauves inconnus se tenaient aux aguets quelque part aux environs, prêts à bondir, avides de sang frais et de tiède chair humaine.

 

C'est un roman qui sort de l'ordinaire tant sa construction est originale et proche d'une oeuvre de théâtre...

Plutôt lent au départ, ce roman, à la fois thriller psychologique et roman policier, prend sa vitesse de croisière dès l'annonce du meurtre pour se dérouler ensuite en huis-clos, au sein  d'une famille désunie, mais qui tient absolument à sauver les apparences.

 

La façon dont l'auteur entre dans la psychologie de ses personnages, en particulier celle du couple, est tout à fait fascinante. L'auteur met à jour leurs faiblesses sans concession ni émotion. 

Leur relation est très particulière et le lecteur se sent parfois en position de voyeur, ce qui renforce son malaise... 

 

Le lecteur entre dans le jeu et soupçonne tour à tour chacun des personnages qui eux-même se soupçonnent entre eux !  Cette situation renforce la tension omniprésente, liée au huis-clos mais aussi le suspense, et il faut bien le dire, ne manque pas d'humour... 

 

Mais le dénouement reste tragique et la façon dont chacun des personnages va se mettre à nu, particulièrement éprouvante.

 

Un thriller intéressant, à réserver cependant aux adultes, car je ne crois pas que les ados adhèrent au démarrage un peu lent du roman. 

Mais bien sûr je peux me tromper !

 

 

 

Qui est l'auteur ?

 

Née à Budapest, Julia Székely (1906-1986) est une écrivaine et une pianiste douée. Elle fut l'élève de Béla Bartók et de Zoltán Kodály. 

Elle est l'auteur de dix-sept ouvrages, romans, pièces de théâtre et biographies (sur Beethoven, Liszt, Bartók, Chopin notamment) dont 

Sa première oeuvre à l'avoir propulsé sur le devant de la scène est "Rue de la Chimère" paru en 1939 (Buchet-Chastel, 2005) qui a connu un immense succès.

Publié en 1941, son deuxième roman, "Seul l'assassin est innocent", confirme son immense talent et en fait l'égale de son compatriote, Sándor Márai (1900-1989).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

écureuil bleu 03/07/2016 11:23

Bonjour Manou. Ce livre devrait me plaire aussi...

manou 03/07/2016 15:07

Il se lit vite et il est très court...Mais quel suspense !

CathyRose 30/06/2016 21:03

A moi aussi il pourrait plaire ce petit livre, je le note sur ma " liste déjà si longue " ...!!!
Belle soirée !
Cathy

manou 01/07/2016 07:08

Je ne te parle pas de la mienne...qui s'allonge indéfiniment :) Il faudra bien que je fasse un choix !
Belle journée Cathy

sandrine isac 30/06/2016 20:06

Voilà qui pourrait me plaire. J'aime les thriller, psychologique en plus. Le titre déjà pique ma curiosité. Bonne soirée :)

manou 01/07/2016 07:07

C'est un roman à découvrir pour sa construction et l'interaction entre les différents personnages !

Doc Bird 30/06/2016 18:17

Encore un bon thriller que tu donnes envie de lire, avec un titre bien intrigant ! Bonne fin de journée !

manou 30/06/2016 19:08

C'est en effet le titre qui m'a intrigué...et je l'ai lu d'une traite ! Les auteurs étrangers ont un style d'écriture bien différent des nos auteurs français...mais c'est tout à fait plaisant.

Caroline 30/06/2016 17:41

ça a l'air très intéressant mais je vais peut-être attendre un petit peu pour le lire, s'il convient mieux aux adultes :p

manou 30/06/2016 19:06

Trop drôle...je pense que tu as le niveau pour le comprendre ! Il te changera des histoires de sorcières :)

Renee 30/06/2016 15:41

oui mais il a quand même commis l'acte alors il ne peux pas être dis innocent non? Bisoussssssss

manou 30/06/2016 17:30

Oui bien sûr sur le plan moral il est l'assassin mais les autres ne sont pas du tout innocents ! C'est en effet une façon originale que l'auteur a trouvé pour créer le suspense !

Nell 30/06/2016 14:07

Ah! en voilà un qui me plaira sûrement... Je crois qu'en vacances ma valise va être énorme... Bon retour, Manou? Tu en as bien profité?Nous, nous allons, début août, très certainement en Ardèche. Nous prenons Ethan qui est heureux comme tout. Gros bisous et superbe journée

manou 30/06/2016 17:33

La chaleur est suffocante chez nous, alors qu'à la mer il y a toujours de l'air ! Mais le retour sera de courte durée puisque je pars mardi prochain une grande semaine avec mes petitous...en Haute-Loire donc, pas de réseau et impossibilité de venir vous visiter...sauf si par magie nous avons comme l'été dernier une bulle de réseau au fond du jardin !! bisous

Maryline 30/06/2016 11:31

Intrigant ce livre! Je note les titres qui me plaisent. Malheureusement, j'ai fait le plein de livres à la bibliothèque départementale pour la bibli où je suis bénévole il y a peu... Maintenant,il faudra attendre un an. A moins que le bibliobus passe...Les avoir en réserve m'aidera à choisir car il en faut pour tous les goûts!
Bisous
Maryline

manou 30/06/2016 17:35

En principe le bibliobus vient renouveler une partie du fonds de livres tous les trois mois...non ? Il me semble que c'était comme ça avant dans les petites bibliothèques. Sinon tant pis tu en liras d'autres !! Il y en a tant à lire...

Mimi 30/06/2016 09:27

Tiens, tiens, encore un roman bien palpitant qui m'attire : une atmosphère glaçante, un seul et unique lieu de drame, des personnages plus ou moins glauques... J'aime de genre de roman au suspense infernal. Merci Manou et belle journée.

Maryline 30/06/2016 18:27

C'est une fois par an maintenant ici! Mais j'ai une petite réserve de livres, il y en a tant à découvrir...

manou 30/06/2016 10:14

Encore une fois j'ai suivi le conseil des bibliothécaires et je ne me suis pas trompée ! Un lecture très particulière mais surprenante... Belle journée à toi aussi Mimi. je rentre juste des Saintes-Maries-de-la-mer et je viens à peine de terminer mon petit tour des blogs !! J'avais vraiment du retard...

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -