Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 06:11
La ville de Die vue de la salle d'exposition de la médiathèque
La ville de Die vue de la salle d'exposition de la médiathèque

La ville de Die vue de la salle d'exposition de la médiathèque

 

Le week-end dernier malgré le mauvais temps, nous sommes allés faire un petit tour à la fête de la transhumance de Die (dans la Drôme), région comme vous le savez maintenant qui est le berceau des origines familiales de mon mari.

Un week-end de contre-temps qui ne nous a pas permis de faire tout ce que nous aurions voulu, à l'image de la semaine précédente, mais c'est ainsi...

 

Au programme des festivités, de nombreuses manifestations, ateliers pour les enfants et pour les grands, contes, expositions et démonstations diverses, défilés de tracteurs anciens, moutons et  bergers, concerts et spectacles.

Malheureusement la pluie était de la partie et seules les manifestations ayant lieu à l'intérieur ont été maintenues à l'exception des artisans qui ont voulu rester sur la place du Mazel, du passage du troupeau et du défilé des vieux tracteurs.

 

Le dimanche nous n'avons pas voulu monter jusqu'au Col du Rousset, pour la suite des évènements comme par exemple l'arrivée du troupeau par le col, et nous n'avons pas eu de regrets car d'en-bas le col et la montagne de Beurre juste à côté, étaient dans de gros nuages noirs, chargés de pluie...Qu'est-ce qu'il a dû tomber là-haut !

 

Dommage ! Pour une année où nous avions le temps d'y aller...

Fête de la transhumance 2016

Fête de la transhumance 2016

 

Le vendredi, les manifestations ont commencé dès le matin par des spectacles de théâtre et de contes s'adressant davantage aux enfants des écoles et du jeune public.

Ainsi les petits (les ados et les adultes-enfants) ont pu écouter une fable de la Compagnie "La Fabrique des Petites Utopies" qui racontaient pourquoi les hommes marchent depuis la nuit des temps...

Ensuite était proposé, l'écoute d'un conteur-berger, Jean Veymont, un conteur... indigné et engagé. 

 

 

Dans la journée, ceux qui étaient arrivés tôt sur les lieux, ont pu découvrir une exposition "Des moutons sur les crêtes" (que nous avons vu nous, le samedi), et rencontrer une bergère. 

Les photographies et les textes de cette exposition, sont en effet d'Amandine Cau et l'expo a été conçu pour la fête de cette année en collaboration avec l’ADEM (Association Départementale d’Économie Montagnarde).

Amandine Cau a passé une enfance mi-africaine, ni-parisienne avant de suivre des études de droit à La Rochelle, tout en consacrant ses loisirs à la compétition en dériveur.  Elle poursuit ensuite ses études à Poitiers, part un an en voyage dans l'Océan Indien, et découvre la photographie. Elle collabore au journal "Voiles & Voiliers", traverse l'Atlantique, longe l'Amérique du sud jusqu'au cap Horn.

A son retour, elle s'installe dans la Drôme et part s'isoler dans les Alpages pour découvrir le métier de berger...

Elle nous montre dans cette exposition de très belles photos de troupeaux mis en parallèle avec celles des bords de mer car en fait, elle met en vis à vis, le métier de berger avec celui de marin...

 

Exposition Amandine Cau / Médiathèque de Die 2016  (photos des paysages, extraites du blog de l'auteur)
Exposition Amandine Cau / Médiathèque de Die 2016  (photos des paysages, extraites du blog de l'auteur)
Exposition Amandine Cau / Médiathèque de Die 2016  (photos des paysages, extraites du blog de l'auteur)
Exposition Amandine Cau / Médiathèque de Die 2016  (photos des paysages, extraites du blog de l'auteur)
Exposition Amandine Cau / Médiathèque de Die 2016  (photos des paysages, extraites du blog de l'auteur)
Exposition Amandine Cau / Médiathèque de Die 2016  (photos des paysages, extraites du blog de l'auteur)
Exposition Amandine Cau / Médiathèque de Die 2016  (photos des paysages, extraites du blog de l'auteur)

Exposition Amandine Cau / Médiathèque de Die 2016 (photos des paysages, extraites du blog de l'auteur)

 

Le samedi, les artisans ont exposé dans les rues et de nombreux ateliers pour enfants ont eu lieu, un peu partout dans la ville.

Des conférences et projections sur des sujets d'actualités, touchant en particulier le pastoralisme et les bergersse tenaient dans différents lieux de la ville et des concerts, ont animé la soirée.

Bien sûr toute la journée, la traditionnelle démonstration de tonte s'est tenue sur la place du Mazel.

L'engin de torture !

L'engin de torture !

Les brebis avant et après...et la laine en tas.
Les brebis avant et après...et la laine en tas.Les brebis avant et après...et la laine en tas.
Les brebis avant et après...et la laine en tas.Les brebis avant et après...et la laine en tas.
Les brebis avant et après...et la laine en tas.Les brebis avant et après...et la laine en tas.

Les brebis avant et après...et la laine en tas.

 

Je n'ai pas vu le spectacle de rue "Les odes rurales" , par la Compagnie du Bus rouge. 

Le spectacle de cirque, "L'odeur de la sciure" par la Compagnie des P'tits bras a été reporté au lendemain, car il était trop dangereux pour les artistes acrobates d'effectuer leur prestation sous une pluie battante. Du coup nous n'avons pas pu le voir alors qu'il était tout prêt de la maison !

 

Comme nous n'avions pas les petits, nous avons axé la visite sur ce qui nous intéressait le plus mais nous n'avons tout de même pas raté le défilé du troupeau ! 

Chaque année en effet, depuis qu'a été instaurée cette fête pour mettre en avant le travail des bergers (bergers que de nombreux randonneurs rencontrent à la belle saison sur le plateau du Vercors) un énorme troupeau de 2000 bêtes défile dans les rues de Die...

 

Cette année, le défilé était précédé d'une manifestation des bergers...

 

Les bergers manifestent passivement leur colère face aux saccages occasionnés sur les troupeaux, par les loups.
Les bergers manifestent passivement leur colère face aux saccages occasionnés sur les troupeaux, par les loups.
Les bergers manifestent passivement leur colère face aux saccages occasionnés sur les troupeaux, par les loups.
Les bergers manifestent passivement leur colère face aux saccages occasionnés sur les troupeaux, par les loups.

Les bergers manifestent passivement leur colère face aux saccages occasionnés sur les troupeaux, par les loups.

 

Déjà sur les panneaux, place du Mazel, les bergers nous avaient expliqué les raisons de ce mécontentement...

 
Les raisons d'un mécontentement...

Les raisons d'un mécontentement...

 

Ils nous avaient informé aussi du comportement à adopter, en tant que randonneurs, face aux chiens de troupeaux, les magnifiques mais effrayants Patous. 

Un Patou tout doux...en apparence !

Un Patou tout doux...en apparence !

 

Le Patou est en effet un chien dressé pour défendre le troupeau et depuis le retour du loup dans nos montagnes, il est le seul chien de berger capable de défendre les brebis contre ce magnifique mais terrible prédateur, qui fait des ravages dans les troupeaux et met en péril l'existence même du métier de berger. 

 

Cependant je reste très partagée : je comprends l'inquiétude des bergers qui ne peuvent pas laisser leur troupeau sans surveillance...

D'autre part, la présence du loup vise à maintenir la biodiversité des zones d'altitude, car c'est un grand prédateur qui a son importance dans la chaîne alimentaire, en particulier en régulant les populations des grands herbivores. 

 

Le comportement à adopter lorsqu'on croise un troupeau...de loin !

Le comportement à adopter lorsqu'on croise un troupeau...de loin !

 

Après les manifestants, le troupeau de 2000 bêtes est arrivé, accompagné des bergers appartenant au Groupement Pastoral de Pré-Peyret (lieu de pâturage situé sur le plateau du Vercors).

Un jeune berger menant le troupeau à différents lieux de la villeUn jeune berger menant le troupeau à différents lieux de la ville
Un jeune berger menant le troupeau à différents lieux de la villeUn jeune berger menant le troupeau à différents lieux de la ville
Un jeune berger menant le troupeau à différents lieux de la villeUn jeune berger menant le troupeau à différents lieux de la villeUn jeune berger menant le troupeau à différents lieux de la ville

Un jeune berger menant le troupeau à différents lieux de la ville

Au milieu des brebis, quelques chèvres du Rove, guides du troupeau !Au milieu des brebis, quelques chèvres du Rove, guides du troupeau !
Au milieu des brebis, quelques chèvres du Rove, guides du troupeau !
Au milieu des brebis, quelques chèvres du Rove, guides du troupeau !Au milieu des brebis, quelques chèvres du Rove, guides du troupeau !

Au milieu des brebis, quelques chèvres du Rove, guides du troupeau !

 

Puis le cortège se termine avec les ânes et quelques marcheurs qui accompagnent le troupeau ou effectuent la transhumance pédestre avec lui...

Les ânes qui suivent le troupeau...

Les ânes qui suivent le troupeau...

La transhumance dans le Vercors

La transhumance dans le Vercors

 

En bref, si cette manifestation vous intéresse, et que vous compter vous y rendre une année... de soleil (!), vous trouverez le programme détaillé sur le site qui lui est dédié. 

C'est la première fois, paraît-il, que la pluie est au rendez-vous pour cette fête et nous sommes rentrés transis. Cela fait des années que nous n'avions pas pu y aller ! 

 

Retrouvez la fête sous le soleil du mois de juin 2015, sur un de mes blogs amis..."le blog de la châtaigne sauvage".

Et bien sûr comme toujours, de nombreuses vidéos vous attendent sur youtube...

Je vous promets de vous mettre un lien vers une vidéo de l'année 2016 si quelqu'un a réussi à filmer malgré la pluie battante... 

 

Cette pluie a été une bonne façon de se rendre compte de la vie réelle des bergers qui accompagnent leur troupeau par tous les temps... là-haut !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by manou - dans Drôme culture
commenter cet article

commentaires

missfujii. 27/06/2016 07:58

Déjà rien que l'affiche est fantastique ! Quel dommage que le temps n'est pas été au rdv. à Istres il y a la fête des bergers en décembre, mais tu dois connaitre

manou 30/06/2016 07:51

J'en ai entendu parler mais je n'y suis jamais allée...Mais maintenant que nous sommes enfin à la retraite nous pensons explorer à nouveau notre belle région !

Caroline 25/06/2016 23:09

ça avait l'air chouette ! Dommage pour la pluie :(

manou 27/06/2016 07:27

Finalement c'est pas grave. Cela me donnera envie d'y retourner...

écureuil bleu 25/06/2016 22:42

C'est dommage qu'il ait plu car cela doit être un magnifique spectacle. il y avait beaucoup d'animations

manou 27/06/2016 07:28

Oui il y avait beaucoup d'animations pour les petits et les grands. C'était impossible de tout faire. Alors pas de regrets on y retournera.

L'Espigaou 25/06/2016 13:39

Moi qui adore les moutons, j'aurais été aux anges.
L'année prochaine si c'est possible (je ne peux jamais prévoir avec mon mari) je voudrais bien y aller.
A Lambesc le jour de la fête après le défilé des chars du carnaval, il ya une cavalcade de moutons qui déferlent la grande rue, j'y allais que pour les moutons.
Ton reportage et tes photos sont magnifiques,
je te remercie de partager avec nous, j'adore
Passe un beau week end
Je t'embrasse
Mary

manou 27/06/2016 07:32

Merci Mary...J'aime beaucoup aussi...Je n'ai jamais vu les moutons de Lambesc et cela devait être superbe. Je suis en week-end prolongé aux saintes maries de la mer avec des amies...Je t'embrasse et viendrai te voir plus longuement.

Eglantine 25/06/2016 02:46

Merci de partager cette tradition , ce patrimoine ! J'aurais aimé assister ! Les photos sont superbes!

manou 25/06/2016 06:52

Merci à toi d'être si fidèle...Si tu es sur facebook il y a des photos superbes des années précédentes prises au col du Rousset (sur le plateau du Vercors). Bon week-end

CathyRose 24/06/2016 18:03

Une fête qui m'aurait vraiment beaucoup plu ! Mais quel dommage que ce fichu mauvais temps ait perturbé les " réjouissances " ! Je n'ai jamais assisté à la transhumance, mes parents oui mais c'était en Suisse et pour les vaches !
Belle soirée !
Cathy

manou 24/06/2016 21:36

Oui c'est très plaisant en effet. J'avais déjà assisté à une transhumance dans les Alpes dans la vallée d'Allos sans pouvoir prendre de photos car les moutons passaient alors qu'il faisait encore nuit et je n'ai assisté qu'une seule fois, à cette fête à Die. Les gens qui suivent le troupeau doivent se régaler mais il faut être un excellent marcheur pour arriver à suivre les moutons !

josy15 24/06/2016 12:16

c'est vrai que l'an passé nous avions eu du beau temps et nous étions allés au col du Rousset, tes photos me rappellent de bons souvenirs, je vais retourner à Die après le 15 juillet pour voir mon beau père mais qui est malade, cela sera plus triste, bises

manou 24/06/2016 14:07

Je ne savais pas que tu avais quelqu'un de ta famille là-bas...moi je n'y retourne en principe qu'à la toute fin juillet : nous avons la chance de pouvoir y séjourner dans la maison familiale.
Peut-être un jour pourrons-nous nous y croiser ? Bises

Mimi 24/06/2016 09:30

Quel dommage cette pluie, ça aurait dû être une journée riche en enseignements et spectacles en tous genres. Décidément, il s'en passe des choses en pays de Die. Je n'ai jamais assisté à une transhumance. Plusieurs fois, mes amis des Pyrénées nous ont invités pour la voir, mais il s'est toujours passé quelque chose qui nous y a empêchés. Tu vois, il n'y a pas que la météo qui dérange les programmes ! En tout cas, joli reportage même s'il n'est pas complet, il donne un joli aperçu de cette journée de fete. Bisous Manou.

manou 24/06/2016 14:14

Maintenant que nous sommes tous les deux à la retraite nous aurons l'occasion d'y aller plus souvent...Avant cela ne correspondait pas toujours à nos possibilités, les fins d'année étant toujours beaucoup chargées !
Bisous Mimi et bon week-end.

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -