Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 07:06
Editions Zulma, 2013

Editions Zulma, 2013

Certains meurent de causes extérieures. D’autres meurent parce que la mort depuis longtemps soudée à leurs veines travaille en eux, de l’intérieur.

 

La Lettre à Helga n'est pas à proprement parlé une correspondance c'est une longue lettre d'amour écrite par un vieil homme à sa bien-aimée, alors qu'elle n'est plus de ce monde, en réponse à une lettre qu'elle lui a écrit, il y a fort longtemps, et à laquelle il n'a jamais pu répondre...

 

C'est une sorte de confession où il va enfin lui confier, du fond de sa maison de retraite, alors qu'il sent la mort approcher, son immense amour, et le pourquoi de ses décisions passées qui ont influencé toute leur vie. 

Car tous deux, malgré la passion partagée et la naissance de leur petite fille, n'ont jamais vécu ensemble.

 

Cette lettre est un petit bijou...à tous points de vue. 

Trop en parler serait dévoiler ses atouts...

 

...je me suis trouvé à la croisée des chemins . La sente que j'avais suivie jusque-là bifurquait. J’ai emprunté les deux voies, mais ni l’une ni l’autre comme il aurait fallu. En ce sens que j’ai suivi l’une, l’esprit tout le temps fixé sur l’autre.
Sur toi.

 

Bjarni vit en Islande, une terre rude et sauvage où il élève des moutons et des brebis, mais contrôle aussi le fourrage dans les fermes voisines, tout en apportant, à l'occasion, une aide précieuse et des conseils aux fermiers dans le besoin.

 

Cette terre est la sienne. Il en a hérité de ses ancêtres et a promis à son père sur son lit de mort de ne jamais s'en défaire.

Son drame est que sa femme, Unnur suite à une intervention, ne peut pas avoir d'enfant et souffre trop pour qu'ils puissent même envisager d'avoir des rapports plus intimes.

 

Alors la vie n'est pas toujours drôle pour lui et il se consacre à son travail, à la pêche et à l'aide qu'il apporte aux autres.

 

C'est en allant aider ses voisins que justement il revoit Helga. Elle est mariée à Hallgrimur et a des enfants, mais il la trouve tout à fait attirante.

Aussi, lorsque la rumeur leur prête une relation qui n'a pas eu lieu : il est fou furieux ! 

Mais pour une fois la rumeur n'a pas totalement tort...

Il est bel et bien obsédé par les charmes d'Helga, par ses formes pulpeuses, par sa simplicité et sa fraîcheur... 

 

Et il va y succomber... Mais Helga va se retrouver enceinte.

 

Et puis elle a pris fin brusquement.
La saison des amours de ma vie.

 

Malgré l'amour fou qui les anime, et l'obsession qu'il a pour elle (et pour son corps pulpeux) Bjarni est incapable de faire un choix autre que celui qui lui est dicté par la raison.

 

Il aime aussi sa femme à sa façon et ne peut non plus l'abandonner pour les raisons que je vous ai évoqué.

Il aime également trop sa terre pour pouvoir vivre en ville, à Reykjavik, et son travail, pour envisager de faire autre chose...

Que feraient ses brebis sans lui, se demande-t-il ?

 

Rien n'est simple pour lui et ses choix vont déterminer de manière irrévocable sa vie future, comme c'est souvent le cas pour tous les êtres humains.

Il ne peut se résoudre à partir avec elle, car ce serait se résoudre à renoncer à lui-même et à tout ce qui jusqu'à présent a été sa vie.  

Alors Helga le chasse...

 

On n’éteint pas en un soir le brasier de la passion.

 

 

Ce sera la fin de leur amour...mais pas de son désir à lui.

Il ne connaîtra jamais sa fille qu'il ne verra qu'occasionnellement sans qu'elle sache qui il est et pour lui, qui n'a jamais eu d'enfants ce sera une souffrance supplémentaire. 

 

...et je compris que le mal, dans cette vie, ce n’étaient pas les échardes acérées qui vous piquent et vous blessent, mais le doux appel de l’amour auquel on a fait la sourde oreille - la lettre sacrée à laquelle on répond trop tard, car je le vois bien à présent, dans la clarté du dénouement, que je t’aime moi aussi.

 

C'est un homme vrai et sincère qui se livre dans cette lettre, tel qu'il est, avec sa vulnérabilité d'être humain, sa force et ses faiblesses, ses regrets comme celui de n'avoir pas pu élever sa fille et ses convictions profondes, comme son attachement à la terre de ses ancêtres.

Cette lettre est emplie de sensibilité et de poésie. 

 

Tous les hommes font des fautes. Sinon ils ne seraient pas des hommes.

 

 

 

Elle nous parle d'amour et de désir, d'engagement, mais aussi de solitude et de frustration.

 

Mais elle n'est pas centrée uniquement sur l'histoire d'amour pour Helga.

 

Elle nous fait souvent rire. 

 

Le vieil homme fait aussi le bilan de ce qu'a été sa vie, de ce que la vie lui a apporté, du rôle qu'il a eu la chance de jouer dans la société. 

 

Il nous parle du temps qui passe, de l'abandon de certaines coutumes pour suivre des modes qui vont rendre les hommes malheureux, car au lieu de posséder des objets qui ont une âme ou qu'ils ont fabriqué (eux ou un de leurs ancêtres), ils vont vouloir acheter uniquement ce qui est à la mode, et posséder toujours plus, ce qui ne les rendra pas plus heureux...

 

C’est quand les gens tournent le dos à leur histoire qu’ils deviennent tout petits.

 

Un livre très émouvant et mélancolique qui nous invite à nous interroger sur le sens de nos vies, de nos valeurs, et de nos choix...

 

Un magnifique hymne à l'amour, à la vie et à la terre sauvage d'Islande !

 

Bergsveinn Birgisson est né en 1971.

Titulaire d’un doctorat en littérature médiévale scandinave, il porte la mémoire des histoires que lui racontait son grand-père, lui-même fermier et pêcheur dans le nord-ouest de l’Islande.

Immense succès dans les pays scandinaves ainsi qu’en Allemagne, "la Lettre à Helga" est enfin traduit en français.

 

[source Éditions Zulma]

Partager cet article

Repost 0

commentaires

écureuil bleu 21/05/2016 13:27

Je le lirai peut-être, mais je n'aime pas beaucoup les correspondances...

manou 21/05/2016 15:03

En fait c'est une seule lettre...qu'il adresse à sa bien-aimée mais à laquelle il n'attend pas vraiment de réponse...

missfujii. 19/05/2016 10:39

Encore une très belle lecture que tu nous proposes

manou 19/05/2016 11:24

Ce vieil homme qui se livre ici...on aimerait le connaître tant ce qu'il dit quand il parle d'amour est magnifique...

églantine 18/05/2016 16:15

Il est arrivé la même histoire à l'oncle d'un ami à mon fils qui est chanteur compositeur , il a tellement été ému il a ecrit un chanson qui fait d'ailleurs partie du répertoire de son album !

manou 18/05/2016 19:01

En effet, cette histoire n'est pas si commune et cela doit donner une chanson magnifique !

Doc Bird 18/05/2016 11:09

Ta chronique donne vraiment envie de lire ce roman qui a l'air très émouvant ! Je le mets de suite sur ma liste d'idées lecture !

manou 18/05/2016 13:11

L'ambiance te changera des lectures pour ado...Tu verras il est très émouvant ! Je serais heureuse de lire ton avis.

Elena800 18/05/2016 06:33

Je ne l'ai pas lu et tu me donnes envie de la lire cette lettre ! Bon lundi

manou 18/05/2016 07:07

C'est un très beau livre et je suis contente de susciter ton envie de lire car il est peu connu et pourtant très émouvant...

Nell 17/05/2016 16:03

Sujet ô combien émouvant, Manou, que j'ai souvent décris, ou essayé de décrire dans mes écrits ou poèmes. Encore un livre qui me plairait de lire. Merci pour ce partage.

manou 17/05/2016 17:37

Oui je suis sûre qu'il va te plaire Nell...J'ai trouvé ce roman très émouvant et si juste qu'il pourrait être un témoignage. Le texte est en plus très poétique, donc c'est vrai qu'il semble fait pour toi...

Maria-Lina 17/05/2016 13:47

Oufff oui, ce livre semble très émouvant et tellement bon, à lire!!! Bise et bonne journée dans la joie et la tendresse!

manou 17/05/2016 17:40

Il y a de nombreuses citations que tu pourrais extraire du texte pour ton blog...La philosophie de ce vieil homme et la façon dont il parle de sa vie, de son amour et de ses rêves...tout cela est très émouvant.
A bientôt Maria-Lina et bonne fin de journée à toi aussi

Mimi 17/05/2016 12:57

L'amour n'est pas seulement la vie à deux. L'amour peut être tout-à-fait autre et faire souffrir autant. Quel thème magnifique et je suis sûre que l'écriture doit l'être aussi. C'est ce que j'ai ressenti dans ta critique. Merci Manou.

manou 17/05/2016 13:27

Merci Mimi. J'ai trouvé en effet ce livre magnifique car il nous parle d'amour et de la vie. Ce roman avait été présenté par une copine lors de notre dernier Cercle de Lecture et j'avais adoré sa façon d'en parler...Je n'ai pas du tout regretté ma lecture et j'ai essayé de ne pas trop m'étendre sur l'histoire pour que ceux qui le liront, fassent aussi leur propre découverte.

Nassydz 17/05/2016 10:29

Très belle histoire, je note pour une prochaine lecture. Bonne journée. Nassy

manou 17/05/2016 13:28

Merci Nassy. Contente d'avoir suscité cette envie ! Tu nous donneras ton avis si tu le lis...

wolfe 17/05/2016 09:45

Bonjour
Je suis de retour
Je suis sûre que ceux qui aiment ce genres de livres seront comblés!
Bisous

manou 17/05/2016 13:29

Bien sûr ! Mais justement, je pense que ce roman s'adresse à tous.

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -