Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 06:22
Prix Renaudot des Lycéens 2015

Prix Renaudot des Lycéens 2015

 

Franck, un jeune infirmier qui a consacré sa vie à soigner des gens, et si possible à sauver des vies, se rend pour les vacances sur la petite île de Mirhalay en Écosse. 

Émilie, sa copine y organise un colloque autour d'un auteur de polar très connu, Galwin Donnell,  sur lequel elle prépare une thèse.

Ce maître incontesté du polar a vécu ses 20 dernières années sur l'île, habitée seulement par un gardien et sa famille, juste avant de disparaître mystérieusement en 1985. 

 

Dépressif, ne supportant plus les gens depuis son divorce, il se serait suicidé en se jetant du haut de la falaise. Son corps n'a jamais été retrouvé et ses fans, désespérés, ont émis maintes hypothèses pour expliquer sa disparition.

 

Depuis, sur l'île n'habite plus que Jock, le fils du gardien de l'époque, devenu gardien de l'île à son tour.

Il est chargé de veiller à ce que, tous les trois ans, quelques spécialistes  de Donnell se réunissent pour commenter l'oeuvre de l'écrivain mythique et apporte son aide matérielle à Émilie. 

Lorsque Franck arrive sur l'île, il ne sait plus comment se comporter avec Émilie...qu'il n'a pas vu depuis trois longs mois. Leurs retrouvailles sont compliquées. 

L'ambiance de l'île est étouffante et la jeune femme obnubilée par le romancier...et par les préparatifs du colloque.

C'est alors que les spécialistes débarquent...Franck se sent totalement rejeté et tente de devenir le plus transparent possible, d'autant plus qu'Émilie se comporte de plus en plus étrangement, comme si elle avait honte de lui.

 

Mais Franck n'est pas pour autant au bout de ses surprises.

Il va se lier avec Jock qui lui fait découvrir l'île et ses mystères, renforcés par la beauté du lieu et l'isolement, mais aussi lui fait entrevoir certaines facettes de Donnell, qu'il a bien connu lui aussi, même s'il n'avait que 10 ans à sa mort...

 

 

Voilà un roman-polar dans lequel je me suis plongée aussitôt.

Ce jeune Franck est un personnage très attachant. Il est généreux et sensible au point que parfois il a envie de pleurer devant la souffrance des malades et la détresse des familles. 

Aussi se prend-on à rêver de le voir heureux !

Le lecteur est content de le voir entreprendre son voyage pour retrouver celle qu'il aime...et la demander en mariage.

Déjà, il y a trois mois, c'est lorsqu'il lui a parlé de son désir d'enfant qu'Emilie a brusquement décidé d'abandonner son poste de prof pour faire une thèse...alors le lecteur pressent que rien ne sera simple pour lui.

 

Chaque chapitre débute par une citation soit extraite de l'oeuvre de Galwin Donnell, soit d'un entretien avec un des témoins qui ont été interrogés lors de sa disparition, soit d'un extrait de journaux parlant de lui ou de son oeuvre...

Les chapitres alternent ainsi entre, le récit quotidien des Rencontres universitaires sur l'île et la vie privée du jeune couple qui tente de se retrouver...

 

Au fil de l'histoire, le lecteur découvre les péripéties qu'ont vécu les habitants de l'île des premiers pêcheurs qui y ont vécu, jusqu'à l'auteur. On découvre aussi que malgré leur caractère unique, chaque construction, l'école, la route, ont aussi une histoire qui a divisé ou pas les habitants dans le passé.

 

Enfin, le roman nous permet de rencontrer le milieu souvent pédant des universitaires, prêts à se battre pour avoir raison et faire prévaloir leurs idées, au fil de joutes oratoires parfois drôles ou désopilantes, parfois mortellement ennuyeuses pour Franck car elles entrent davantage dans les détails (et pour le lecteur aussi malheureusement !).

Trop de réalisme nous éloigne des personnages...

 

Le couple formé par nos deux jeunes gens ne s'y retrouvera pas, et le lecteur se perdra dans les méandres de la pensée des chercheurs.

Car il faut dire la vérité, ce colloque ne m'a que très moyennement intéressée et m'a fait décrocher et lire en diagonale beaucoup de passages pour arriver à finir ce roman qui m'avait pourtant bien plu au départ. 

 

J'ai trouvé tout cela bien dommage car le reste valait la peine d'être lu !

Là où l'auteur est à saluer, et il faut dire qu'elle réussit cet exercice haut la main, c'est que tout le long du roman, le lecteur se demande qui est cet auteur de polar, inconnu et croit vraiment que Galwin Donnell a réellement existé...enfin je m'en suis douté, mais je reconnais que c'est bluffant !

 

Ce livre a obtenu par ailleurs, après de nombreux débats contradictoires, le Prix Renaudot des lycéens 2015.

Je respecte leur choix...

Les jeunes ont sans nul doute été touchés par l'intrigue entre les deux jeunes gens qui doivent choisir entre leur travail et leur avenir professionnel d'une part, et leur vie amoureuse de l'autre.

Juste avant l'oubli / Alice Zeniter

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mimi 15/05/2016 08:53

Il est bien raconté et très tentant ce roman. Tu m'as mis l'eau à la bouche malgré ton ressenti un peu négatif sur certains passages. A noter donc pour moi. Merci Manou.

manou 15/05/2016 10:44

Je n'ai pas regretté de l'avoir lu, juste d'avoir décroché par moment...Tu me donneras ton avis !

écureuil bleu 14/05/2016 22:35

Merci Manou de nous faire partager ton ressenti. Ce livre ne me tente pas vraiment...

manou 15/05/2016 08:02

C'est justement pour ça que j'aime dire la vérité sur mon ressenti car cela permet de mettre le doigt sur les points faibles d'un livre dont tout le monde a parlé en bien. Moi j'y ai trouvé quelques longueurs. Si c'est pour lire un roman en diagonale autant en lire un autre !!
En plus je sais que le thème te touche de près...

Nell 11/05/2016 13:35

Un vrai polar comme je les aime... Mais comment vais-je faire avec tout le travail que j'ai en train?... C'est cela le drame avec toi car tu en parles trop bien. Bon je note le titre et on verra bien. Bises.

manou 11/05/2016 20:25

Ma liste est tellement longue que je sais d'avance que je ne pourrais jamais tout lire car ce n'est pas non plus ma seule occupation...Déjà avec la pluie qui tombe aujourd'hui et qui va peut-être continuer à tomber je sais que je ne vais pas arroser le jardin ni sortir faire des photos : c'est déjà ça que je peux barrer sur la liste des choses à faire. Bisous et bonne soirée !

Quichottine 11/05/2016 11:24

Je ne l'ai pas lu mais ta façon d'en parler me plaît.
Je le note pour plus tard. :)
Passe une douce journée. :)

manou 11/05/2016 20:26

Bonne soirée Quichottine. Je ne sais pourtant pas parler aussi bien que toi ni avec autant de jolis mots et de poésie ! Alors tu imagines si tu en parlais...

Elena800 11/05/2016 08:08

Tes arbres roses sont vraiment superbes ! Je ne vivais pas en Bulgarie, j'étais en vacances avec mon mari. Bon mercredi

manou 11/05/2016 08:32

Oui j'ai vu que tu m'avais répondu sur ton blog...En tous les cas ces vacances t'ont permis de faire le plein de souvenirs que tu partages avec nous...C'est super !

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est déjà l'automne...

 

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -