Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 06:29
5 Sens Éditions 2016

5 Sens Éditions 2016

Une jolie découverte que ce roman, proposé à la lecture par son auteur, que je remercie ici, ainsi que l'éditeur "5 Sens éditions" pour son envoi...

 

Voici l'histoire.

 

Bertie, ancien reporter de guerre à la retraite, meurt subitement d'une crise cardiaque alors qu'il se trouve en pleine rue à Baden-Baden, sa ville natale. 

Dans l'autre monde, il est aussitôt accueilli par celle qu'il ne voulait justement jamais revoir : son ancienne femme, Edna, morte 20 ans plus tôt alors qu'ils étaient séparés. 

Il laisse seule au monde Sido, sa jeune demi-soeur, qu'il a élevé à la mort de leur père et dont il a été le tuteur. Elle habite Liège dans un immeuble où vivent des personnages divers, mais tous aussi loufoques les uns que les autres...

Ce sont des êtres vivants que nous qualifierons d'ordinaires, comme vous ou moi (enfin je parle pour moi là, parce que vous, au fond, je ne sais pas...), d'autres sont dotés de dons paranormaux, d'autres viennent carrément d'ailleurs (ne me demandez pas d'où...vous le verrez bien).

 

Juste avant l'annonce de la mort de Bertie, Sido a retrouvé Jacques, dans leur appartement, auprès d'une charmante jeune femme sortant du bain, dont Sido ne saura jamais la véritable identité (le lecteur par contre oui...c'est ça l'avantage de ne pas être un personnage du roman !!). 

De plus, son mari était dépressif depuis quleques mois et voilà qu'elle est la dernière à apprendre qu'il a perdu son emploi... 

Mortifié (sans jeu de mot) Sido décide d'entreprendre seule, le voyage à Baden-Baden, pour venir identifier le corps de Bertie, puis le rapatrier en Belgique. 

Mais rien ne se passe comme prévu...

 

En route, elle est surprise par un orage d'une violence inouïe et s'arrête pour prendre un autostoppeur qu'elle manque d'écraser dans l'obscurité, tant le déluge l'empêche de voir au travers de son pare-brise. La route étant inondée, celui-ci l'invite à passer la nuit chez lui en attendant la fin de l'orage et un retour à la normale de la circulation. Puis, il (Jim) s'invite pour la suite du voyage.

Sido, meurtrie par la disparition de Bertie, anéantie par les mensonges de Jacques, ne sait plus où elle en est : sa vie familiale vient de voler en éclat.

De plus, l'attendent de multiples et invraisemblables formalités administratives qui vont l'obliger à changer ses projets. Jim lui sera d'une aide précieuse et inattendue à travers cette épreuve supplémentaire...

 

Pendant ce temps-là, Bertie se remémore son passé d'être vivant tout en observant "d'en-haut" la vie de Sido, qui avance avec courage dans les épreuves du deuil, et celle de ses compagnons de route.

Peu à peu, il s'habitue à son nouvel état...

 

C'est le moment du bilan et des regrets pour les morts et les vivants.

Car, rien ne sera plus comme avant ...

 

 

 

A force de respecter le caprice des morts, on s'enterre à l'écart de la vie.

 

C'est un roman particulièrement surprenant, où se mêlent ésotérisme, humour et philosophie...

La couverture est  très belle et nous permet d'entrer aussitôt dans l'ambiance du roman. Souvent on ressent une grande tristesse pour les personnages, puis l'instant suivant tout bascule dans le loufoque. 

 

C'est un roman très humain où la limite entre les vivants et les disparus n'est pas toujours très nette ce qui crée beaucoup de mystère et nous permet de ne plus nous demander ce qu'il y a après la mort, puisque les morts sont avec nous  et ne nous quittent jamais...voire nous encombrent.

 

Si certaines personnes, comme Nina, communiquent cependant avec l'au-delà, vous ne trouverez pas de réponse particulière à vos questions existentielles...

 

Bien qu'il nous parle de la mort et du deuil,  ce n'est pas du tout un roman morbide : il est plein de vie et de fantaisie et nous rappelle qu'il faut vivre pleinement tant qu'il est temps, et que le deuil d'un proche permet parfois de faire un point sur sa propre vie et de se re-découvrir. 

De plus, l'auteur aborde ces sujets avec beaucoup de sensibilité et de délicatesse.

Les dialogues sont très réalistes et pertinents.

Tous les personnages sont crédibles et attachants ce qui fait que le lecteur éprouve un grand plaisir à les rencontrer et à les voir évoluer tout au long de l'histoire...

 

Un bon moment de lecture à partager avec vos ados et qui peut permettre d'aborder avec eux, et avec un peu plus de légèreté, ces sujets difficiles et trop souvent douloureux...

 

 

Qui est l'auteur ?

 

Myette Ronday est née à Liège. 

Installée en France depuis une vingtaine d'année, elle vit dans le Lot, avec son compagon, Jean-Pierre Otte.

Vous pouvez vous rendre sur leur site Perso pour en savoir plus sur eux :  biographie, bibliographie, activités...

Ils sont tous deux passionnés par la nature, les animaux domestiques et l'écriture !

Myette Ronday a été journaliste et scénariste avant de se consacrer à l'écriture de romans...

Elle anime aussi des ateliers d’écriture.

Myette Ronday

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Elena800 29/04/2016 07:39

Bonjour, un livre qui me paraît intéressant, je vais voir si je peux l'avoir avec ma liseuse. Bonne fin de semaine !

manou 29/04/2016 08:52

Sans nul doute...et je lirai ton avis avec plaisir Elena !

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est le printemps maintenant !

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -