Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 07:08
La maison des absents / Tana French

Voilà un livre que vous n'arriverez pas à lâcher ! 

 

 

L'histoire se passe près de Dublin à Brianstown.

L'inspecteur principal Kennedy se voit chargé d'une nouvelle enquête. Il avait été mis au placard depuis la dernière et compte bien se racheter en élucidant celle-là. Cependant lorsqu'il arrive sur les lieux, il ne s'attend pas du tout à ce qu'il va trouver : une famille entière a été assassinée. Il n'y a pas eu d'effraction, les deux enfants ont été étouffés et le père tué à coups de couteau. Seule la femme a été laissée pour morte mais respire encore.  

 

Revenir dans ce quartier récemment construit, perturbe profondément l'inspecteur Kennedy : enfant, il y venait en vacances avec sa famille, au temps où ce quartier s'appelait Broken Harbour. Il y a vécu un drame familial qui le poursuit encore aujourd'hui.

Pour cette enquête, l'inspecteur va faire équipe avec l'inspecteur Richie Curran, un "bleu" qui doit faire ses preuves et que Kennedy paterne gentiment, tout en lui laissant prendre des initiatives.

 

Jenny et Pat Spain formaient un couple apparemment sans histoire. Ils se sont installés là dans ce quartier en construction, il y a quelques années et se sont endettés pour cela.

Mais la crise financière a contraint le promoteur immobilier à cesser les constructions et la famille s'est retrouvée au milieu de maisons à l'abandon, ce qui donne à l'ensemble du quartier un air particulièrement sinistre.

De plus Pat, lui aussi a été licencié, ce qui a aggravé la situation du couple...Malgré leurs efforts pour sauver les apparences, le couple a peu à peu perdu pied. Ils se sont isolés de plus en plus, rejetant même, famille et amis.

 

Au fur et à mesure que l'enquête progresse, il paraît de plus en plus inévitable que l'un des deux parents soit coupable...Pourtant un coupable est découvert et appréhendé : il avoue même le meurtre sans discuter. C'est un ancien ami de la famille et le parrain de la petite Emma dont il conserve chez lui un dessin taché de sang.

 

Mais malgré ses aveux, de nombreuses incohérences subsistent : pourquoi Pat avait-il fait des trous dans les plafonds et les murs de cette maison, par ailleurs impeccable ? A quoi servaient les nombreuses caméras installées dans la maison ? A qui ou à quoi était destiné le piège installé au grenier ?

 

Kennedy se sent de plus en plus impliqué dans cette affaire. Ses problèmes personnels le rattrapent. Il perd pied et se rend compte que son comportement lors des interrogatoires dérape trop vite. Mais Richie, son associé, a lui aussi un comportement bizarre !

Les deux hommes vont devoir confronter leurs points de vue...mais devant le drame qu'ils découvrent sous leurs yeux, arriveront-ils à conserver leur intégrité ?

 

En parallèle de la découverte de la lente descente aux enfers du couple adorable et sans histoire, formé par Pat et Jenny,  l'auteur nous décrit avec beaucoup d'humanité, l'obsession d'un inspecteur poursuivie par le traumatisme de son enfance...dans un lieu qui devient aux yeux du lecteur de plus en plus sordide !

Car attention, dans ce lotissement fantomatique, la peur sera au rendez-vous, et la tension, extrême... d'un bout à l'autre du roman.

 

C'est un roman très fort qui présente cependant quelques petites longueurs que vous aurez envie de lire en diagonale pour savoir vite la fin...

 

Au delà de l'histoire et de l'intrigue en elle-même, l'auteur nous décrit avec beaucoup de psychologie, les déboires de toute une génération de personnes touchées par la crise financière et le chômage qui ont perdu tous leurs repères et ne savent plus à quoi se raccrocher. 

Le lecteur ressent les sentiments des personnages, leurs blessures et leurs déceptions... On a l'impression d'être dans la réalité et de les connaître.

 

Un excellent polar pour les amateurs du genre et un auteur...à suivre donc !

Car c'est le premier livre que je lis de cet auteur de polar irlandais...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

missfujii. 07/04/2016 08:06

Je l'ai lu moi aussi, c'est ma mère qui est fan de l'auteur qui me l'a passé. J'ai beaucoup aimé moi aussi

manou 08/04/2016 05:31

Et bien...j'en lirai d'autres, c'est sûr ! C'est paraît-il un des plus grands auteurs irlandais...

Caroline 31/03/2016 21:40

ça donne envie mais j'ai trop de livres dans ma Pal, j'essaie de diminuer.. Bonne chronique !

manou 01/04/2016 07:28

En plus du lycée je comprend que tu sélectionnes tes lectures :) Ce sera peut-être pour plus tard...car c'est une jeune auteure irlandaise dont on parlera encore longtemps. D'ailleurs je n'ai pas donné le lien vers son site officiel tout en anglais mais il est facile à trouver et tu seras peut-être séduite par un autre de ses titres !

Mimi 30/03/2016 21:42

Une intrigue à multiples ressorts. Bien tentante cette histoire !

manou 31/03/2016 08:01

Franchement je suis tombée sur ce roman par hasard et c'est la bibliothécaire qui m'a prédit que je ne serais pas déçue. Et c'est vrai !

écureuil bleu 30/03/2016 19:58

J'aime bien l'Irlande et l'histoire a l'air intéressante, mais j'ai déjà beaucoup de livres à lire...

manou 31/03/2016 08:00

Et oui, on fait tous pareil...La pile de livres en attente de lecture est toujours trop haute !
Chez moi aussi... il me faudrait toujours plus de temps pour lire tout ce que je veux. Suivons le conseil de Bernie, listons nos priorités du jour :)

sandrine isac 29/03/2016 16:13

J'adore les polars, je pense que je vais rajouter celui-ci à la longue liste de ma PAL. L'irlande est un pays qui me plaît bien en plus. Merci pour cette chronique :)

manou 29/03/2016 21:00

Il montre un côté plutôt triste de ce pays car la crise économique est passée par là...Mais c'est un trés bon polar...qui en plus analyse bien la psychologie des personnages...

Nell 29/03/2016 15:57

Une belle intrigue et de beaux rebondissements ne sont pas sans me déplaire. Donc à mettre à la page... Gros bisous et merveilleux après-midi à toi Manou.

manou 29/03/2016 21:04

Oui bien que l'histoire ait un côté sordide. C'est un peu loin de la poésie que tu aimes mais bon, c'est un polar...Bonne soirée Nell je passerai te voir demain...

missfujii. 29/03/2016 08:22

Je ne connaissais pas cette auteur, ta chronique donne envie de lire ce polar, dont je suis friande

manou 29/03/2016 08:32

C'est le premier roman que je lis aussi et je n'ai pas été déçue ! Je pense que tu le trouveras facilement en médiathèque...et tu me donneras ton avis. Certains amateurs du genre pensent même que l'auteur est le numéro 1 irlandais !

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -