Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 08:33
Eva Ionesco

Eva Ionesco

Présentation de l'éditeur

"Un soir de l'hiver 1979, quelque part dans Paris, j'ai croisé une femme de treize ans dont la réputation était alors "terrible". Vingt-cinq ans plus tard, elle m'inspira mon premier roman sans que je ne sache plus rien d'elle qu'une photo de paparazzi. Bien plus tard encore, c'est elle qui me retrouva à un détour de ma vie où je m'étais égaré. C'est elle la petite fée surgie de l'arrière monde qui m'a sauvé du labyrinthe et redonné une dernière fois l'élan d'aimer. Par extraordinaire elle s'appelle Eva, ce livre est son éloge."

 

Voilà un livre que je n'ai pas aimé du tout et que je ne suis pas arrivée à terminer.

Je me demande même pourquoi je l'ai emprunté à la médiathèque ? Allez savoir...je ne suis même pas curieuse de ce type d'histoires !

 

Mais ce qui est vrai, c'est que j'aime me faire ma propre opinion au delà des clichés... 

Et puis je n'avais jamais rien lu de l'auteur et son précédent livre avait obtenu le Prix Femina...

Et puis le regard d'Eva sur la photo de couverture est si triste...

 

Maintenant, après avoir essayé, je pense qu'il est impossible de ne pas avoir un avis tranché sur cette lecture !

 

L'auteur, Simon Liberati y raconte l'histoire d'amour ravageuse qu'il a vécu avec Eva Ionesco et qu'il vit encore, des années après l'avoir connue alors qu'elle était jeune adolescente, puisqu'ils sont aujourd'hui mariés.

 

Eva est une toute jeune gamine lorsque sa mère, Irina Ionesco, photographe de son métier, la "vend", pour en faire une sorte d'objet sexuel...

A 4 ans elle pose, nue devant sa mère. A 10 ans, elle est déscolarisée. Elle jouera même dans des films "érotiques" (ou "pornographiques") alors qu'elle est encore mineure. 

Elle a des yeux magnifiques et porte sur les gens un regard qui les attire.

Elle fait fantasmer les hommes : ils profitent de son innocence et lui volent son enfance.

Ce sont eux les vrais coupables et bien sûr sa mère qui a profité de la situation pour vendre l'image de sa fille, la déguiser en mini femme fatale, l'obligeant en plus à être moquée et rejetée à l'école par ses camarades.

Eva a donc vécu une enfance traumatisante et qu'elle n'a pas choisi.

Elle quittera d'ailleurs sa mère à l'adolescence et vivra seule, grâce aux aides sociales.

Bien plus tard, elle portera plainte contre sa mère et gagnera son procès.

La justice considèrera que la mère est l'auteur de photos relevant de la pédopornographie... 

Bref si vous voulez en savoir plus, il y a pleins d'infos sur le net.

 

Mais ce n'est pas cette histoire qui au centre du livre. L'auteur ne la mentionne que pour nous faire connaître les deux facettes de celle qu'il aime plus que tout.

Il nous raconte ici leur histoire d'amour, car ce livre est une déclaration d'amour réelle et même une sorte d'hommage à Eva. Je ne renie pas cet aspect-là.

 

L'auteur raconte en détails ses multiples rencontres, toutes éphémères, avec Eva, son ressenti à ce moment-là, son irrépressible attirance pour elle et le fait qu'il passera toute sa vie à l'attendre (sans le savoir au début).

En fait il l'a connu alors qu'elle était toute jeune adolescente, il la reverra 30 ans après...

Mais il ne faut pas oublier dans quelles circonstances l'auteur, attiré par les jeunes ados, l'a rencontré la première fois. D'ailleurs il ne s'en cache pas. 

L'auteur avoue sa faiblesse pour les toutes jeunes filles et il est en ce sens courageux, mais cela n'excuse en rien son comportement passé et son attrait pour les petites "Lolita". 

Là est le problème, car fantasme d'adulte il y a, et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit de l'attrait exercé par une toute jeune fille : c'est ce qu'on appelle en clair, que je sache, la pédophilie. 

 

Certes les années 70-80 étaient teintées d'un certain libéralisme, mais il ne faut pas oublier que les pédophiles ont toujours été condamnés et que les photos de la mère d'Eva, faisaient déjà scandale à l'époque. 

 

Bien sûr, étant femme, je ne peux pas véritablement comprendre les fantasmes de l'auteur et étant mère je ne peux que m'offusquer et être choquée...

 

Mais au delà de cet état de faits, l'histoire ne m'a sincèrement pas du tout intéressée.

L'auteur n'a pas su trouver les mots pour me toucher même lorsqu'il parle d'Eva enfant et de ce qu'elle a vécu.

La mère d'Eva lui a volé son enfance certes, comme tous les enfants maltraités c'est l'amour pour son "bourreau" qui l'a empêché de réagir pendant des années et de porter plainte... ok je peux le comprendre.

Mais était-il bien utile d'en faire un livre ?

N'est-ce pas encore une fois l'occasion de se faire de l'argent sur l'histoire d'Eva ?

L'histoire se déroule dans un milieu mondain où on ne sait s'amuser que dans les boites de nuit, abuser de drogues et d'alcool.

Pas ma tasse de thé donc, vous l'aurez compris. Donc je me suis ennuyée...

 

Peut-être ne suis-je pas d'un milieu suffisamment mondain et pas du tout parisienne aussi, pour apprécier ces propos ?

Ou faut-il avoir vu le film "My little princess", réalisé par Eva Ionesco elle-même en 2011, et dans lequel elle raconte son enfance,"de façon édulcorée", dit-elle,  pour l'apprécier ? 

En tous les cas je n'en ai pas envie !

 

Je vous laisse seul juge de vous faire votre propre idée sur ce livre...si cela vous tente. Moi je ne me laisserai plus prendre !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Velidhu - Que lire ? 03/04/2016 21:45

C'est un livre très mondain comme tu dis... il ne m'attire pas non plus !

manou 04/04/2016 07:30

Il y a tant de livres à découvrir et seulement 24 heures dans une journée, mieux vaut donc s'abstenir de lire celui-là en effet...

Mimi 30/03/2016 21:44

Pas du tout le genre de lecture que j'affectionne. Je passe mon tour...

manou 31/03/2016 08:16

Oui j'aurais dû faire comme toi...

missfujii. 27/03/2016 23:00

C'est vrai que la photo m'a fait un drôle d'effet bien avant d'avoir lui ta chronique

manou 28/03/2016 08:15

Oui c'est une des raisons qui m'a donné envie de lire ce livre...Comment une adulte peut être aussi meurtrie dans son regard...

écureuil bleu 27/03/2016 13:20

Ta critique de ce livre est très bien écrite. Ce livre ne m'intéresse pas.

manou 28/03/2016 08:16

Je le comprend bien. Même moi qui, par respect pour les auteurs, tente toujours de finir un livre je n'y suis pas arrivée.

sandrine isac 27/03/2016 09:43

Ce n'est pas du tout mon genre de livre. De toute façon je n'arrive pas à me concentrer sur ma lecture quand il arrive quelque chose de dramatique à un enfant. C'est terrible ce qu'à fait cette femme à sa fille. Je comprends que vous n'ayez pas pu en terminer la lecture. Pour conclure sur une note plus légère, je vous souhaite de joyeuses fêtes de Pâques.

manou 28/03/2016 08:17

Absolument on se demande comment une mère a pu ainsi exposer sa petite fille à tous les regards masculins (pervers) et gagner de l'argent avec ça sous prétexte d'art...

Caroline 26/03/2016 22:29

Le résumé me tentait beaucoup mais avec ton avis, j'hésite..
J'ai une question, quelle âge avait l'auteur quand il a vu pour la première fois Eva quand elle était jeune?

manou 31/03/2016 08:19

Et je serai heureuse d'avoir ton avis de jeune femme Caroline.

Caroline 30/03/2016 20:19

Faudra peut-être que je le lise quand même alors.. Merci !

manou 29/03/2016 08:27

Ce n'est pas la même chose ! Et sans doute un psy dirait que c'est Eva qu'il a recherché dans les toutes jeunes filles et c'est peut-être tout simplement la réalité. Mais je ne suis pas psy. De plus sous ce terme de pédophilie, il a aussi une certaine "perversion" ce qui n'est pas ton cas. Je te rassure je sais faire la différence entre une histoire d'amour et le reste. Tu verras, si tu lis ce livre, que ce milieu mondain cache beaucoup de perversion justement...et cela n'est pas la vrai vie. Par contre comme je l'ai dit, l'auteur vit une véritable histoire d'amour avec Eva.

Caroline 27/03/2016 11:16

Au début de ma relation, mon copain avait 23 ans et j'en avais que 14, résultat l'appellation " pédophilie" m'a un peu blessée.. Mais en effet, si après il est toujours resté attiré par les jeunes filles, ça en est..

manou 27/03/2016 07:33

Tu peux essayer : il n'y a pas de lecture interdite au moins tu te feras ta propre opinion. Pour répondre à ta question, je crois qu'ils n'ont que 5 ou 6 ans de différence ce qui est peu en fait mais, lui, toute sa vie il restera attiré par les très jeunes filles. Elle avait 13 ans quand il l'a vu la première fois et ce n'est que 30 ans après qu'ils se marient. Et c'est vrai qu'aujourd'hui, c'est une histoire d'amour entre eux.

Nell 26/03/2016 19:25

Je suis comme toi, mais moi je ne sais pas si j'aurais envie de le lire, tu sais. Il est des sujets que je déteste plus que tout au monde. Alors pas dans mes lectures. Je te souhaite une excellente soirée, Manou, et passe d'excellentes Pâques.

manou 27/03/2016 07:39

Bien que je sois à la retraite comme tu le sais, j'ai encore le réflexe professionnel de curiosité mais je m'en détache peu à peu...pour davantage choisir ce qui me fait plaisir. Je ne sais pas combien d'années il me faudra pour ne plus tendre la main vers un livre simplement pour me faire mon opinion personnelle dessus (et pouvoir ensuite cibler ses lecteurs potentiels puisque je n'ai plus à le faire maintenant !) Ce qui est amusant c'est que les bibliothécaires de mon village, me demandent toujours mon avis sur mes lectures, comme avant, alors que je n'ai jamais travaillé avec elles !!
Bonnes fêtes de Pâques Nell à toi aussi !Je viens de réaliser qu'on changeait d'heure aujourd'hui...

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est le printemps maintenant !

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -