Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 09:10
Une couverture très attirante pour les amoureux des livres.

Une couverture très attirante pour les amoureux des livres.

Sara est une jeune femme de 28 ans, mal dans sa peau, timide et renfermée. Elle est employée dans une librairie suédoise. Passionnée par la lecture elle en oublie souvent la vie réelle, trouvant dans les livres un bonheur suprême...

Mais la librairie vient à fermer.

 

Elle décide alors de partir rejoindre Amy, qui habite une petite ville perdue de l'Iowa, Broken Wheel. Elle entretient en effet depuis quelques temps, une correspondance assidue avec cette américaine de 65 ans, une femme cultivée mais solitaire, et elles ont échangé plusieurs fois des livres.

Tout a commencé entre elles deux, parce que Sara a acheté un livre à Amy, via une plate-forme internationale de bouquinistes. Mais Amy n'a jamais voulu être payée en retour. Alors Sara lui a envoyé un de ses livres pour la remercier. Et elles ont continué à s'écrire, échangeant ainsi sur leurs lectures et sur la vie.

 

Mais voilà que lorsque Sara débarque dans cette petite ville où elle ne connait personne, rien ne se passe comme prévu : Amy vient de mourir...

 

Aussitôt les habitants l'accueillent à leur façon. Elle est invitée à s'installer dans la maison d'Amy. On lui paie toutes ses dépenses...

Mais pour Sara, cette situation ne peut pas durer. Elle ne sait pas trop quoi faire. Doit-elle rester ou partir ? 

 

Les gens sont si bizarres. D'une part, elle les connait un peu car Amy lui a souvent parlé d'eux dans ses lettres mais, elle ne peut pas le leur montrer, et d'autre part, ils sont distants comme si sa venue les gênait. 

 

Lorsqu'elle découvre qu'Amy possède en ville, un petit local qui appartenait à son mari défunt, Sara décide d'y installer les livres de la bibliothèque privée d'Amy, et d'y ouvrir une librairie. 

Tout le monde trouve l'idée bizarre, mais personne ne s'oppose à son projet. Elle trouve même de l'aide pour nettoyer, repeindre les murs et meubler ce petit local.

 

Peu à peu cette petite boutique et sa libraire bénévole vont transformer la vie des habitants...y compris celle de Sara qui peu à peu va oublier son envie irrépressible de lire et de vivre par procuration, pour découvrir qu'elle a besoin des autres.

 

Elle qui voulait en ouvrant cette librairie, remercier en quelque sorte les habitants de leur accueil, voit arriver avec angoisse le moment où son visa de tourisme va expirer, l'obligeant à regagner la Suède. Elle ne veut plus partir.

 

Mais une surprise de taille l'attend : ses nouveaux amis viennent d'avoir une idée géniale pour la garder auprès d'eux...

 

EXTRAITS

 

"Ce que Sara recherchait au fond, c'était ces livres qu'on peut lire comme un roman-feuilleton en sirotant un verre de vin le vendredi soir, ou un Coca citron glaçons et un bol de chips un dimanche désœuvré. L'équivalent en livre d'un film avec Meg Ryan. Des histoires légères et sympathiques avec fin heureuse garantie afin de laisser le cerveau en repos. Des romans où l'héroïne était toujours amusante et le héros mignon, ou l'inverse s'il s'agissait d'un texte écrit par un auteur masculin, et évidemment adapté avec John Cusak dans le rôle principal."

 

"Dans les livres, les gens étaient charmants et amicaux, et la vie suivait des scénarios déterminés. Si une personne avait un rêve, on pouvait être assuré qu'il se réaliserait avant la fin du texte. Et qu'elle trouverait quelqu'un en compagnie de qui le vivre. Dans la réalité, on pouvait être presque certain que rien de tel ne se produirait."

 

"A bien des égards, c'était la librairie de ses rêves, surtout parce que tous les livres y avaient déjà été lus. Les livres déjà lus étaient les meilleurs."

 

"Quel plaisir y a-t-il à lire un livre merveilleux, si on ne peut pas le signaler à d'autres personnes, en parler et le citer à tout bout de champ ?"

 

"C'était toujours les livres neufs qui avaient l'odeur la plus prononcée. Sara supposait que l'odeur de l'imprimerie y était retenue, qui disparaissait logiquement peu peu, quand les lecteurs ouvraient, lisaient et feuilletaient les textes. C'était là un point de vue purement rationnel, mais qui ne lui suffisait pas. Elle pensait en réalite que le parfum qu'elle percevait était celui d'aventures et d'expériences de lecture qui n'attendaient qu'elle."

 

Mon avis

 

C'est un livre très agréable à lire et qui fait du bien. C'est vrai qu'il finit bien et qu'il peut être lu au coin du feu, sans prise de tête...

 

Sa construction est originale puisque le roman alterne les épisodes vécus par Sara dans la petite ville de Broken Wheel et les extraits de la correspondance échangée avec Amy.

 

Je le recommande à toux ceux qui aiment les livres et qui abusent de la lecture car c'est un livre qui parle des livres, de leurs odeurs, de la portée des mots qu'ils contiennent et de l'importance des histoires lues dans la vie réelle. 

 

Sara veut apporter du bonheur aux autres, grâce à la lecture et pense qu'elle trouvera pour chacun le livre qui lui convient...et que chacun des livres existants attend SON lecteur.  

Les bibliothécaires, documentalistes et libraires ou simplement les amoureux des livres ne pourront que mieux la comprendre, car ils oeuvrent dans ce sens tous les jours !

 

Malgré ses presque 500 pages, il se lit rapidement et on ne s'ennuie pas.  Les personnages sont tous aussi originaux les uns que les autres et cachent tous un coeur d'or et de profondes blessures. Mais la vie dans la petite communauté perdue au milieu des cultures de maïs, exigent que tous ces "coeurs cabossés" le cachent...

 

J'ai eu beaucoup de plaisir à lire ce livre simple, certes plein de bons sentiments mais jamais mièvre pour autant. Même si je ne ressemble pas à l'héroine, j'ai adoré sa façon de se plonger dans la lecture et d'oublier le monde qui l'entoure, sa façon de classer les livres dans la librairie, de les sentir et d'imaginer leur contenu...

 

 

Le lecteur trouvera d'autres avis sur le net, comme par exemple sur le blog de Doc Bird.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mimi 15/09/2017 19:06

C'est un excellent souvenir de lecture et c'est un livre qui ouvre des horizons pour les lecteurs, un livre-bibliothèque en somme !

manou 18/09/2017 18:22

Tout à fait ! J'avais passé un excellent moment de lecture et comme le disait Doc Bird à l'époque, c'est un livre qui fait du bien. Cependant il a été très critiqué sur Babelio. Je trouve que certaines chroniques ne sont pas tendres à son sujet mais si elles sont sincères, je trouve que c'est toujours intéressant de les lire :)

Doc Bird 31/01/2016 11:06

Un roman qui fait du bien, qui se lit facilement, et qui prouve qu'il faut que le lecteur trouve son livre pour se lancer dans l'aventure de la lecture !
Et merci pour la citation !

manou 31/01/2016 12:18

Merci de ta visite ! J'aime beaucoup ton blog et l'énergie que tu mets à donner aux jeunes l'envie de lire. Ça me rappelle quelqu'un :)

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -