Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 07:44
Les Fuyants / Arnaud Dudek

J'ai découvert l'auteur suite à l'interview publié sur le blog "La lettrie" (je remercie encore Philippe pour cette chronique).

C'est donc pour faire connaissance avec ce jeune auteur que j'ai emprunté  ce roman en Médiathèque. "Les fuyants" n'est pas une nouveauté : il est paru en 2013 chez Alma éditions mais vient de paraître en poche en 2015 chez Pocket.

 

 

De quoi ça parle ?

 

C'est une histoire de famille où trois générations d'hommes se cherchent, se fuient, ne s'assument pas et ne se rencontrent jamais (enfin presque...).

 

Le petit-fils, Joseph  est un ado doué mais bourré de problèmes. Il vit seul avec Esther, sa mère, depuis que David, son père s'est suicidé. Joseph n'avait que 5 ans quand c'est arrivé. Heureusement qu'il a une passion dévorante pour l'informatique et une tout aussi grande pour son copain Salim, qu'il aime en secret ce qui lui pose un véritable problème pour s'accepter tel qu'il est.

 

David s'est suicidé par amour à cause de Jeanne, qui était devenue sa maîtresse. Je ne vous dirai pas pourquoi...

Pourtant "...Jamais Jeanne ne se serait retournée sur David dans la rue. Jamais mon père n'aurait pensé écrire pour qui que ce soit un dictionnaire de l'adultère. Pourtant regardez-les : ils se plaisent." (p.73)

 

Jacob, le père de David, et le grand-père de Joseph a fui le domicile conjugual alors que David n'avait que 10 ans...

Il ne sait même pas plus de 30 ans après qu'il a un petit-fils et que son fils n'est plus en vie. A l'aube de sa retraite, il aimerait contracter une maladie grave alors qu'on lui prédit qu'il deviendra centenaire car sa vie n'est qu'ennuie...mais il songe souvent à rechercher son fils.

"- Je ne pourrai jamais raccommoder ma vie. Mais j'aimerais faire le contraire. Même si je dois jeter mes dernières forces dans la bataille.

- Le contraire de quoi ?

- Le contraire de disparaître. Revenir, quoi ?" (p.76)

 

Simon, l'oncle de Joseph (et frère d'Esther) qui se cherche encore à plus de trente ans et vit toujours comme s'il était encore étudiant, multiplie les conquêtes féminines et réalisera bien plus tard qu'il peut apporter son aide à Esther, sa soeur, afin de s'occuper un peu de Joseph.

Là pour l'instant il est amoureux de la jeune Marie...et elle vient de lui proposer de rencontrer ses parents.

"- Me présenter à tes parents ?

Dans sa tête Simon a quitté le restaurant, volé une voiture et rejoint l'autoroute. Il se mêle au ballets des camionnettes et des berlines racées, slalome parmi des crédits à la consommation et les familiales couvertes d'autocollants (...)

- Ohé, t'es toujours là ? Tu sautes de joie intérieurement  ?

Silence dans l'habitacle du coupé sport de ses rêves." (p. 45)

 

 

Chapitre après chapitre, les différents personnages apparaissent, petites tranches de vie qui peu à peu se rejoignent ou se croisent, reconstituant pour le lecteur, l'histoire familiale.

Le ton n'est pas toujours à la rigolade car les personnages cherchent le bonheur sans jamais pouvoir l'atteindre....et leur vie quotidienne n'a rien d'extraordinaire car c'est celle de "Monsieur tout le monde" pourtant tous sont très attachants.

 

Car le thème principal de cette tragi-comédie est celui, vous l'aurez deviné, de la lâcheté masculine, de la fuite devant les contraintes, le poids du quotidien, le boulot, l'usure du temps et la peur de perdre cette liberté si chère à tous les êtres humains...

Mais c'est aussi un roman qui nous parle de la difficile relation père-fils.

 

Mais, au fait, nous sommes en droit de nous interroger...est-il si facile d'être un homme ?

 

 

 

Ce que j'ai aimé

 

C'est un roman résolument moderne et vivant dont le ton révèle la jeunesse de son auteur.

 

J'ai aimé surtout :

- La foule de petits détails qui nous paraissent anodins et qui prennent toute leur place dans les souvenirs des personnages.

- Le hasard des rencontres...et surtout la façon dont elles sont racontées.

- L'humour omniprésent qui nous rend les personnages et les situations beaucoup plus sympathiques.

- La poésie des mots...et la tendresse.

- La résonance particulière entre les chapitres (la fin de l'un trouve écho dans le premier paragraphe du suivant).

 

Ce que je n'ai pas aimé :

C'est un roman trop court :) lu en une seule soirée au coin du feu. Alors voilà, à cause de ça, je vais être obligée de lire les suivants !

 

 

L'auteur

"Arnaud Dudek est né en 1979 à Nancy et vit à Paris. Il a travaillé pour des revues littéraires avant de se consacrer à l'écriture de nouvelles et romans. Son premier ouvrage, "Rester sage" (2012), a été sélectionné pour le Prix Goncourt du premier roman et le prix Méditerranée des lycéens. "Les Fuyants" (2013), a fait partie de la sélection des trente romans de la rentrée littéraire FNAC. Son dernier livre, "Une plage au pôle Nord" a paru en 2015. Ces trois titres ont été publié par Alma Éditeur.

[extrait du site Pocket]

 

Si vous voulez en savoir plus sur Arnaud Dudek, vous pouvez consulter son compte twitter ICI sachez que son roman "Rester sage", paru également chez Alma Editions (2012) a été adapté au théâtre par la Compagnie Oculus (Adaptation, mise en scène et interprétation : Audrey Dero et Julien Pillot ; Arrangements sonores : Nicolas Luquet) et je ne suis pas la seule à penser que ce jeune auteur a de l'avenir...d'ailleurs il a déjà une page dans wikipedia :)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est déjà l'automne...

 

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -