Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 09:02
Les animaux ont la parole / Peter Spier

Voici un album sans parole tout à fait plaisant qui s'adresse aux 0-3 ans et convient parfaitement à la petite section de maternelle.

 

Chaque double page regroupe les animaux dans leur milieu familier.

Par exemple, les animaux de la savane, de l'étang, du bord de mer, les animaux nocturnes ou ceux des zones désertiques sans que cela soit expliqué d'ailleurs aux parents.

Ce n'est pas obligatoire de le dire à l'enfant car il fera tout seul le lien.

 

La page des singes amuse énormément les enfants car chacun à un cri très particulier...

L'enfant adore voir la maman éléphant doucher son petit qui adore ça...

Quant à la basse-cour ou à l'étang envahi par les grenouilles, on s'y croirait !

 

Les animaux défilent au fil des pages, animaux connus ou pas par l'enfant, animaux bruyants ou animaux muets...

Le jeune enfant apprend chaque jour le nom d'animaux qu'il ne connaissait pas et s'amuse à retrouver ceux qu'il côtoie...

L'adulte partage avec l'enfant cette découverte et imite les cris des animaux ou invente leur propos.

Sur certaines pages, une petite souris se balade et on peut jouer avec l'enfant à la retrouver et à observer ce qu'elle fait...

 

 

C'est un album très coloré et très vivant, malgré l'absence totale de texte, l'enfant s'amuse beaucoup et l'adulte se lâche un peu ce qui crée une vrai complicité entre eux.

Les enfants sont d'excellents spectateurs et de plus ils sont indulgeants !

 

Cet album est paru pour la 1ère fois en 1971 aux USA et en 1974, en France. Depuis, il a été réédité plusieurs fois.  On le trouve aujourd'hui dans la collection Lutin Poche chez l'éditeur, l'École des Loisirs, en version poche broché.

 

 

Qui est l'auteur ?

 

Peter Spier est né en juin 1927 à Amsterdam. Son père était journaliste et illustrateur.

Il passe toute son enfance aux Pays-Bas et  fait ses études à Amsterdam. 

Son père, Jo Spier est d'origine juive. Pendant la Seconde guerre mondiale, il est arrêté suite à la publication de dessins satiriques sur Hitler, et interné à Westerbork.

Puis toute la famille est "cachée"  (ou retenue prisonnière ?) à la villa Bouchina, un presbytère chrétien, un camp pour les "juifs protégés par l'occupant" où pendant quelques mois la famille sera effectivement protégée des convois vers les camps de concentration allemands "soit-disant" par Anton Mussert, chef de la "pro-allemand Nationaal Socialistische Beweging", une organisation d'extrême-droite qui n'était pas antisémite au départ... Mais, Anton Mussert collaborera ensuite avec les nazis.

Toute la famille Spier sera ensuite détenue au camp de Theresienstadt où de nombreux artistes séjournèrent. Beaucoup trop moururent...

Eux survécurent...

En fait Jo Spier le père, aurait travaillé activement au film de propagande allemande "Theresienstadt". A-t-il subi réellement la pression de l'administration du camp ? A-t-il collaboré de son propre chef ? Il a réalisé aussi plusieurs peintures sur les murs de l'hôpital du camp.

Je n'en sais pas plus sur cette période "trouble" vécue par la famille et je ne sais pas si les allégations de collaboration avec les nazis sont réellement fondées ? Seuls, les historiens peuvent bien sûr trouver des éléments pour le prouver.

 

Quoi qu'il en soit, Peter est à cette époque un adolescent : il ne peut être tenu pour responsable des actes de son père...Il a été fortement marqué par son vécu dans les camps.  Toute sa vie il montrera dans son oeuvre, beaucoup d'humanité et prouvera son respect des différences et de la diversité humaine.

 

Mais revenons à sa biographie...

A l'âge de dix-huit ans (à la fin de la guerre), Peter commence à étudier le dessin et les arts graphiques jusqu'en 1947. Il fait ensuite son service militaire dans la marine jusqu'en 1951. Là il découvre l'Inde et l'Amérique du Sud.

Peter Spier travaille pour des journaux néerlandais : il est correspondant pour le "Elsevier's Weekly", un grand hebdomadaire hollandais, avant de s'installer à Paris pour un temps, puis à Houston au Texas.


Sa famille migre à New York en 1951.


Il s'y établit défintivement lui-aussi et commence à illustrer des livres pour enfants. Pour chacun de ses livres il fait toujours des recherches rigoureuses.

Ses premières illustrations paraissent en 1953 pour l'ouvrage de Margaret G. Otto, "Cocoa". Depuis il a illustré plus de 150 livres pour différents auteurs.

En 1961, il publie son premier livre en tant qu'auteur-illustrateur "The Fox Went Out on a Chilly Night", pour lequel il recevra, en 1962, le plus convoité des prix littéraires des Etats-Unis, le prestigieux "Caldecott Arward" .

Il publiera plus d'une quarantaine de livres par la suite.
"L'Arche de Noé" paru en 1978 remportera également de nombreux prix.

 

Peter Spier vit à Shoreham, Long Island, près de New York.

"Mes livres furent de grands succès parce qu'ils sont des livres de tous les jours, que les gens s'y reconnaissent..."

"Je ne fais jamais de livres à partir de sujets que je ne connais pas : ils ne seraient pas crédibles. Pour chacun d'eux, je vais sur les lieux afin de les rendre plus authentiques. Pour "Circus", le dernier paru, j'ai voyagé deux semaines avec le cirque que je peins. (Interview paru dans Notes Bibliographiques, Novembre 1992)

 

 

Petite bibliographie

 

Auteur-illustrateur très prolifique, il est difficile pour moi de vous lister tous ses albums... Dans ses illustrations, il utilise toutes les techniques : plume, aquarelle, encre...

 

- "Le cirque Mariano" (1992), est un véritable documentaire (à partir de 5 ans) pour tout savoir sur un grand cirque et sur ses pensionnaires, de l'installation du chapiteau au matin du départ en tournée...

 

 

- "Sept milliards de visage" (2009) à lire partir de 4 ans, accompagné d'un adulte ou de 7 ans, en autonomie.

 

Nous sommes tout différents et nous partageons la même planète...

Si nous regardons tous les êtres humains en détail, il n'y en a pas deux de semblables : la taille, les habitudes, les vêtements, la nourriture...tout est différent !

Il faut se procurer cet album en grand format pour mieux apprécier les illustrations. Les textes sont courts et très compréhensibles.

Indispensable pour aborder la diversité et la richesse du monde, ainsi que le racisme et ses origines, avec les enfants et les ouvrir sur les autres cultures et le respect . Des heures d'observations, de lecture et de discussions.

 

Ce livre est la réédition, au fur et à mesure de l'augmentation de la population mondiale, des titres suivants :  "Quatre milliards..." (1981) "Cinq milliards..." (1989) "Six milliards de visages" (1992), mais le contenu n'a pas changé d'un iota.

A noter : Les années des premières parutions sont approximatives. Je n'ai pas trouvé plus de détails à ce propos.

 

- "Noël" (1982) un album sur la période de noël qui aborde en couleur, les préparatifs...

 

- "Il pleut" (1982) à partir de 3 ans

Un frère et sa soeur enfilent une paire de bottes et un imperméable. Dehors, ils regardent les oiseaux perchés sur un fil électrique, courent dans les flaques, jouent avec l'eau qui tombe de la gouttière...

Sans texte, le livre raconte une journée par temps de pluie.

Il a obtenu le prix du livre pour la jeunesse attribué par la Fondation de France en 1983.

Des dessins très réalistes et pas de texte ce qui laisse place à l'imaginaire de l'enfant.

 

 

 

- "L'Arche de Noé"(1978), est devenu un classique aux superbes aquarelles où on retrouve l'humour de l'auteur...

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Camille 01/12/2015 13:59

oui je suis certaine qu'avec leur façon de nous regarder et de nous montrer les animaux ont un langage,ma chienne quand elle désire quelque chose gratte deux fois sur la première chose venue et me regarde je la suis et nous nous comprenons. Je vois que vous habitez vous aussi la Valette nous y sommes depuis 8 ans ravis d'avoir trouve une maison avec un grand jardin loin du bruit tout en étant à côté le la rue du char.
Je vous souhaite une bonne journée. Je ne sais si mon com arrivera trop de précautions
Camille

manou 01/12/2015 17:14

C'est bien vrai...les animaux domestiques savent se faire comprendre.
Non je n'habite pas la Valette. Qu'est-ce qui vous fait croire ça ???

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -