Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 07:42
La méréville au milieu d'autres fruits d'automne

La méréville au milieu d'autres fruits d'automne

La méréville (ou merevilho en provençal) qu'on appelle aussi "citre" (dans le Vaucluse surtout lorsqu'elle est ronde) ou "merveille" ou encore "gigérine", "gingérine" (un n en +), "pastèque blanche" ou "pastèque à confiture" ou encore "courge barbarine", est une variété de pastèque (Citrullus lanatus var. citroides), appartenant à la famille des Cucurbitaceae. Les anglais l'appellent "watermelon"  d'où son surnom de "melon d'eau".

 

Bref chez moi c'était la méréville et je ne la connais que de forme ovale !

 

C'est donc une pastèque (et non pas une courge) à chair blanche qui n'est utilisée que pour faire des confitures. Certains en font des tartes...Moi je ferai plutôt la tarte avec un pot de confiture sur une pâte sablée car le fruit est très long à cuire !

 

On la retrouve à l'automne chez nos producteurs régionaux BIO et dans toute la zone méditerranéenne, en particulier en Espagne et au Portugal. Mais c'est un fruit qui se fait rare sur les étals et la tradition de faire cette confiture se perd...

 

Il faut reconnaître que la confiture est longue à préparer et à cuire...

Mais c'est un vrai délice !

Chez nous, on la préparait dès les premiers froids.

 

 

La méréville a l'aspect d'une grosse pastèque ovale de couleur verte striée de vert pâle, qui pèse 3 à 5 kg. Sa chair est claire. On ne peut pas la manger crue.

Elle a les mêmes qualités nutritionnelles que la pastèque rouge dont nous nous régalons l'été et qui permet de se désaltèrer.

Elle est riche en citrulline, un acide aminé qui donne une meilleure tonicité aux muscles (très important pour les sportifs et les personnes âgées).

Elle contient du lycopène, un anti-oxydant qui fait baisser le taux de cholestérol.

 

 

 

Ingrédients

 

1 méréville

750 g de sucre par kilo de fruit trié (bien sûr!)

1 citrons non traité par kilo de fruit (zeste et jus)

1/2 gousse de vanille (non ouverte) ou 2 bâtons de cannelle

 

 

Remarque perso : Certaines recettes  sur internet proposent l'emploi d'oranges. Perso, dans ma famille je n'ai jamais vu faire çà et je crois que cette variante vient du Var ou des Alpes maritimes, où les oranges amères poussent dans les jardins.

Coïncidence amusante, alors que j'étais en train de rédiger cette recette, sur le marché du village, je rencontre une personne de mon âge qui m'a affirmé que sa mère et sa grand-mère mettaient toujours un citron et une orange dans la confiture. Et devinez d'où elles étaient originaire ?!

Elle-même, pour changer un peu, mettait quelquefois, une bergamote par exemple, une  autre année, uniquement du citron ou que de l'orange...

 

Rien ne nous empêche de nous éloigner de la tradition, donc, selon vos goûts !  Mais attention à l'emploi des agrumes : s'ils ont une utilité car ils renforcent l'acidité de la confiture, ils peuvent masquer complètement le goût tout en finesse de la méréville. Ne mettez pas plus de 3 citrons ou 2 oranges pour une grosse pastèque, ce qui correspond à environ 3 kg de fruit préparé.

Attention à ne pas mettre trop de sucre non plus, car alors, la confiture pourrait critalliser en surface ce qui ne manquera pas d'amuser vos enfants ou caraméliser à la cuisson et perdre sa belle couleur dorée.

Le Reboul, ma bible en cuisine, préconise 750 g de sucre pour 1 kg de fruit préparé. C'est ce que je fais :)

 

1- Laver la pastèque entière et la brosser éventuellement si elle est terreuse.

 

2 - La couper en grosses rondelles, puis chaque rondelle en deux, quatre ou six morceaux pour pouvoir les éplucher plus facilement sans vous couper, car la peau est très dure, et avoir accès plus facilement aux graines qui se situent dans la partie spongieuse centrale.

La préparation demande beacuoup de patience...La préparation demande beacuoup de patience...
La préparation demande beacuoup de patience...La préparation demande beacuoup de patience...
La préparation demande beacuoup de patience...La préparation demande beacuoup de patience...

La préparation demande beacuoup de patience...

 

3- Une fois épluchés, couper les morceaux en morceaux plus petits, puis en cubes ou en lamelles selon votre goût. Les morceaux doivent être de taille à peu près semblable.

 

Pour info : Il m'a fallu environ 3/4 d'heure pour tout couper. Pour aller plus vite je commence par éplucher les morceaux, puis je découpe la chair dans les zones dépourvues de graines, proches de la peau. Puis je passe un peu plus de temps à épépiner la partie centrale, plus spongieuse, pleine de jus et de vitamines, que je débite un peu plus grossièrement car cette chair spongieuse va se ramollir et fondre lors de la cuisson, donnant consistance au jus.

Les morceaux prêts à être recouverts de sucreLes morceaux prêts à être recouverts de sucre

Les morceaux prêts à être recouverts de sucre

 

4 - Peser les morceaux. Préparer la quantité de sucre utile pour la recette. Presser le jus des citrons et couper en très fines lamelles les zestes (ou les passer au mixeur avec 1 cuillère à soupe de sucre pour faciliter le mixage).

 

5- Placer les morceaux directement dans la bassine à confiture avec les citrons (zeste et jus), la vanille et le sucre.

La macération peut commencer...

La macération peut commencer...

 

6- Laisser macérer ainsi toute la journée (ou toute la nuit). La courge a rendu toute son eau.

Les morceaux de méréville ont rendu toute leur eau.

Les morceaux de méréville ont rendu toute leur eau.

 

7- Mettre à cuire à feu doux environ 1 heure. Puis laisser refroidir et reposer 24 heures.

 

8- Le lendemain. Remettre à cuire environ 30 à 40 minutes. Selon les années, la pastèque est plus ou moins riche en eau. Selon la grosseur de vos morceaux elle devra cuire plus longtemps.

 

9 - Le jour suivant, mettre à cuire à nouveau 30 minutes au moins...

Normalement les morceaux de pastèque sont devenus totalement translucides et ont pris une belle couleur dorée.

De plus, le jus qui les entoure doit se figer quand on en verse une goutte sur une assiette froide.

 

La cuisson de la confiture à différents stades...
La cuisson de la confiture à différents stades...

La cuisson de la confiture à différents stades...

 

 

10- A ce stade vous pouvez mixer la confiture (sans les épices) ou pas selon votre goût personnel.

 

Traditionnellement on ne la mixe pas et on la mange avec les morceaux confits à point !

 

11- Mettre en pots. Puis étiqueter et ranger dans votre placard à confitures...

 

Confiture de méréville / Counfituro de meraviho Confiture de méréville / Counfituro de meraviho
Confiture de méréville / Counfituro de meraviho

 

C'est une confiture de dessert ou de goûter à la belle couleur dorée qui se mange simplement avec un biscuit, style petit beurre ou un sablé maison.

Si vous voulez la tartiner facilement ou la manger avec des crèpes, préférer la version mixée...

 

Quand j'étais enfant, c'était notre dessert du soir au moins une fois par semaine, en alternance avec d'autres confitures en morceaux (prunes, abricots, cerises...), surtout vers la fin du mois.

Ce dessert simple et délicieux a marqué mon enfance.

La confiture de méréville est pour moi synonyme des desserts gourmands d'hiver.

Ses morceaux dorés ressemblent à des fruits confits.

Ils sont tendres à souhait et raviront les gourmands !

Une confiture à la belle couleur dorée...

Une confiture à la belle couleur dorée...

Partager cet article

Repost0

commentaires

coco47 07/11/2020 08:29

Bonjour ,je cultive dans mon potager ces melons .Mon pére et mon grand -père en fesais tout autant ...
J'ai trouver des semence sur "graines Baumaux" il en existe trois variétées la ronte a chair verte et graines rouge ;la longue a graines grise et la ronde a chair blanche (italienne )utiliser pour les fruit confits .
Je ne met que 600 gr de sucre par kgr de fruits et je fait des variantes dans mes parfums "citron /cardamome ou vanille (en baton ) ;ananas frais (meme poid) une tuerie d'après mes enfants . pour qu'elle soit moins liquide je la fait cuire une première fois pendant ev 1/2 h dans une bassine en cuivre; je la met dans une bassine en plastique avec une feuille de papier sulfurisé dessus et je refais de nouveau cuire le lendemain voire sur une troisième journée (technique de Christine Ferber ) je procède de cette facon pour tout les fruit très juteux .Nous nous retrouvons chaque année en famille lorsqu'il fait un temps a ne pas mettre un chien dehors les hommes découpe les melons les enfants aiment beaucoup enlever les graines et passer la chair des melons dans le bon vieux hachoir a viande (a manivelle) de leur arrière grand -père.Une tradition de famille que j'essais de transmettre a mon tour et qui j'espère va perdurer ...

manou 07/11/2020 18:01

Merci pour votre témoignage, je n'ai jamais haché la Méréville, en Provence on la coupe le plus souvent en dés ou en lamelles fines et comme vous je la fais cuire en trois fois. Je tenterai un jour de la mélanger à de l'ananas, ça changera ! Bon week-end et bonne confiture :)

Mangiavacca 13/03/2019 15:42

Bonjour,je viens de faire de la confiture de méréville en y ajoutant des citrons kéférisés et jus de citrons verts (2))...sans avoir vu de recette....à ma façon,j'avais presque 8kg de fruits...une vraie tuerie.j'en ai gardé en gros morceaux pour faire gâteaux aux fruits confits

manou 13/03/2019 16:14

Une bonne idée de garder les citrons passés au kéfir pour les mettre dans la confiture. Je les emploie souvent avec des poissons ou autre...Merci pour ton témoignage

Calixte 07/04/2018 09:38

Que de souvenirs ... Ma grand-mère confectionnait aussi ces délicieuses confitures. Merci de nous en avoir rappelé la recette !

manou 07/06/2019 08:25

Je réponds ici à Fawsi...Je ne sais pas où on peut trouver des graines de gigerine, vu que j'achète les fruits au marché. On en trouve sur tous les marchés du sud de la France dès le mois d'octobre, ensuite en effet on peut garder les graines pour les resemer.

fawzi djamai 06/06/2019 20:21

slt
ça fait quelque mois que je cherche un lien pour un magasin qui vend les grains de gigerine et j ai pas trouvé
vous êtes dans quel village exactement
pouvez vous m'orienter merci
svp
merci

manou 07/04/2018 11:16

Contente de te rappeler de bons souvenirs :) bonne journée

lavandine 23/02/2018 22:29

Je ne connaissais pas. Mais Miss n°2 fait de la confiture de melon d'eau, en été. Je pense que ce n'est pas tout à fait le même.

Bisous et agréable soirée.
Lavandine

manou 24/02/2018 10:36

Les anglais surnomme cette pastèque blanche "melon d'eau" alors cela doit être très proche je pense...bises et bon we

Azalaïs 23/02/2018 07:57

Ici les gens l'appellent "pastèque". On en fait encore beaucoup dans le coin , je préfère éviter parce que quand j'ouvre un pot, je le finis dans la journée, hélas les voisins m'en donnent parfois, c'est un cruel dilemme pour moi!
bonne journée

manou 23/02/2018 08:28

Oui en effet le nom change selon les régions...En Provence on aime ça et les morceaux confits peuvent être mis dans des gâteaux. Voilà une autre façon de finir le pot rapidement :) Bises et une belle journée

Myriam 01/02/2018 17:35

Une amie nous en a donné, cette année il y en a eu tant et tant... confiture et fruits confits, puis encore un excédent... j'ai une voisine d'origine vietnamienne. Je lui en ai porté. Elle a été heureuse m'a donné un nom en vietnamien que je ne saurai ni écrire, ni prononcer... Le lendemain nous avons tous mangé ensemble ! elle avait cuisiné une soupe en coupant les morceaux comme des frittes, en les faisant cuire dans un bouillon de viande hachée et d'épice à sa façon, les morceaux restent fermes et c'est délicieux. Elle en a pêché quelques uns qu'elle a accommodé en une sorte de "brouillade" c'est à dire en omelette en faisant revenir un peu les morceaux, versant les œufs battus et en remuant. Un délice. Dans les pays orientaux il aiment la cuisiner salée.

manou 02/02/2018 07:48

Merci pour ce témoignage ! Je n'aurais pas pensé à cuisiner la pastèque blanche en version salée mais c'est sûr que le croquant doit être très agréable et en plus c'est un fruit qui se conserve très bien tout l'hiver. Je viens juste de refaire une fournée de confitures le week-end dernier mais la prochaine fois que j'en achète une (maintenant ce serai à l'automne prochain) j'en garderai un peu pour en faire en version salée. Merci pour votre commentaire. Bonne journée

francoise 25/01/2018 10:49

dans le sud ouest on a presque la meme chose, on le nomme 'melon d'eau '' une fois cuit en confiture le goût est identique à la mireville , mais cru il differe legerement , mais comme mireville il fait le bonheur de tous en dessert avec les noix les soirs d'hiver ! merci de votre recette qui ressemble fort à la notre !! bonne journée à vous
http://cotojest.over-blog.com/article-la-confiture-de-melon-d-eau-109943707.html

manou 25/01/2018 18:14

Tiens c'est amusant car moi c'est mon voisin anglais qui la nomme comme ça ! Je n'ai jamais mangé ce melon cru mais uniquement en confiture. Par contre selon les années je coupe les morceaux plus gros, ce que je vais faire cette année maintenant que mes petits-enfants ont grandi. Merci pour votre message, je vais aller visiter votre blog avec grand plaisir ! Bonne soirée

la jumelle de Mirèio! 29/11/2017 11:02

je suis provençale d'origine . Le "Reboul " est en effet la Bible- référence des recettes de mon enfance ....Je l'ai transmis à ma fille... la plus cuisinière !....et je dois dire que la confiture de Méréville était le Graal des confitures ....elle se méritait !!!!....Quel Bonheur d'en retrouver cette année sur un marché de Catalogne .....je l'ai importée en Hte Savoie pour la faire connaître à mes amies et celles qui ont un jardin vont en essayer la culture dans un coin de terre , à l'abri !!!
Ma gd-mère et ma maman les achetaient , longues , comme un gros ballon de rugby...celles que j'ai achetées sont rondes....mais je pense qu'elles ont le même goût !....Personnellement , je l'aime avec un peu de zeste et jus de citron (sans trop..)......des morceaux de gousses de vanille ...du sucre blanc car le sucre roux la fonce trop !!!....on peut y glisser quelques graines "sans faire exprès "..."juste pour faire joli !.....et puis ensuite la regarder à travers le soleil ...et se rendre compte avec admiration que c'est une Ambre -précieuse ...en petit pot .....juste avant de la savourer avec toute sa délicatesse ...en levant les yeux au Ciel ! ..une véritable oeuvre d'Art !!!

manou 25/01/2018 18:12

Merci pour votre message que je découvre aujourd'hui seulement ! Désolée du coup de ne pas vous avoir répondu :) Je vois que vous êtes une véritable provençale ! Contente de vous rappeler de bon souvenir. Je n'ai pas encore fait ma confiture cette année mais j'essaierai de la couper en morceaux plus gros et de la faire cuire plus longtemps...Je comptais justement la faire au citron cette année, pour changer de l'orange...En fait j'alterne d'une année sur l'autre. C'est vrai qu'au soleil par transparence c'est de l'art et votre message est très poétique. Bonne soirée

Rolande 25/11/2017 09:25

Merci pour la recette,en Aveyron on connaît pas ce fruit ,par contre j'ai un doute: mes pépins sont.rouges-bruns,petits et les fruits plus ronds que ovales? Ns verrons le résultat!

manou 25/11/2017 12:09

Pas de problèmes il en existe plusieurs variétés...Certaines sont ovales avec la peau unie, d'autres rondes avec la peau tachetée comme sur ma photo ! Merci de votre visite et de votre commentaire

geneviève 16/11/2017 11:04

J'ai redécouvert tout à fait par hasard, dans les Cévennes, cette confiture de mon enfance, faîte par ma grand-tante. J'en avais gardé le souvenir et quand j'ai goûté dans un gite d'hôte cette confiture, c'était l'émotion à l'état pur "une madeleine de Proust". Depuis plus de 30 ans je cherchais ce qu'était la recette (j'habite en Auvergne), que personne dans la famille ne connaissait. J'ai obtenu cette année une méréville et merci de la recette, je suis en train de la faire. J'ai hâte de la goûter

manou 19/11/2017 19:12

Et bien je suis contente de vous faire ce plaisir. Dans certaines familles, on rajoute des oranges coupées finement cela change le goût et certaines années je fais des morceaux plus gros mais pas trop épais et je la fait cuire un peu plus longtemps. Je compte garder des graines pour essayer d'en planter l'année prochaine car ce n'est pas tous les ans qu'on en trouve sur les marchés. Il faut être là au bon moment. Bonne dégustation et merci pour votre visite

Mirèio 24/10/2017 13:10

je réponds à Michel Ripert qu'il peut en principe trouver ces

manou 27/10/2017 08:42

Et jusque dans la Drôme où j'en achète souvent jusqu'en novembre :)

Mirèio 24/10/2017 12:37

j'ai découvert la Bulle de Manou !! Une véritable mine de richesses !!!!.
J'ai tout d'abord cherché la Confiture de Méreville étant d'origine provençale pour retrouver tout comme Mireille le goût raffiné de la confiture de ma gd mère et celle de ma mère, toutes deux disparues avec leur exacte recette ! ..Quelle ambre véritable l'image , juste au dessus ...j'en ai l'eau à la bouche !! ....puis , en voulant répondre au sujet s de "L'Automne "....J'ai écrit mes lignes et elles m'ont échappées avant de valider !!
Je recommence prête à y passer la matinée ! j'avais seulement dit ....que la philosophie et la poésie se remettent en marche avec l'Arrivée de cette saison magique: l'Automne !!!! L'immense Palette d'ocres aux nuances les plus subtiles devant les aurores humides et brumeuses dans les vapeurs rosées ....jusqu'aux soirées rougeoyantes lorsque le soleil baisse marquant les découpages d'une Nature prête à s'endormir sous un ciel étoilé ....On devient tous poètes pour s'en émerveiller.....et ça complète les saveurs raffinées de cette confiture ! Et les yeux s'écarquillent en voulant retenir ces Beautés naturelles qui succèdent à l'Eté ! ... Comme les feuilles , les verts s'étiolent , s'estompent se transforment pour disparaitre souvent sur le sol tapissé ! Que c'est Beau et je n'en reviens pas ...c'est chaque année pareil , ne voudrait oublier !!...Et pour me consoler , je me dis ..."patience , il reviendra se rappeler à toi.... si "Dieu "...le lui permet... et à moi , également !!! Donc, à l'année prochaine ou avant ....ça dépendra ....du Vent !...Désolée , je n'ai pas retrouvé le blog suir l'automne , alors je l'ai mélangé à celui de la confiture ...celle de Méréville ou "Merevilho" en provençal ....j'entends encore ma gd -mère avec le sourire aux lèvres lorsqu'elle en parlait !!

!

manou 27/10/2017 08:41

Merci pour ce commentaire très poétique ! Contente de vous rappeler de si bons souvenirs...

Ripert Michel 24/09/2017 17:51

Bonjour a toutes et a tous

Je connais cette confiture depuis mon enfance dans le Vaucluse il y a longtemps. Mes vieilles cousines
ne sont plus en état de m'approvisionner.Ou peut on acheter ce merveilleux produit ..

Merci d'avance

manou 25/09/2017 06:56

Les courges blanches peuvent pousser dans tous les jardins...mais comme elles mûrissent tardivement il vaut mieux les planter dans des régions où il ne gèle pas trop tôt. On en trouve sur tous les marchés. Quand à la confiture toute faite toutes les épiceries fines en vendent et il doit même il y en avoir sur le net !! Merci pour votre visite

manou 01/07/2017 16:10

Je répond à Jane qui a inséré son message en bas de page dans un autre commentaire...
On en trouve à l'automne sur tous les marchés paysans le plus souvent dès le mois d'octobre. La méréville peut se conserver comme toutes les courges et la confiture peut donc être faite plusieurs semaines après, sans problème. On doit en trouver dans ta ville aussi puisque c'est avant tout un "fruit" cultivé dans le sud. On en trouve jusque dans la Drôme d'ailleurs.

manou 09/09/2017 21:41

Merci Gépitau pour ce commentaire, je ne connais pas la recette avec des noix, cela doit être délicieux. Moi aussi souvent je fais cette confiture au coeur de l'hiver et quand je n'en ai plus de l'année passée... un peu avant noël car en Provence elle entre traditionnellement dans les 13 desserts. Bonne soirée

Gepitau 09/09/2017 18:35

Bonjour,
je suis landais , et chez moi près de dax, on a toujours cultivé cette pastèque pour faire de la confiture avec des agrumes ( soit citrons soit orange ) et en fin de cuisson des cerneaux de noix. je m'aperçois que beaucoup se rappellent de cette confiture de leur enfance. Je les conserve jusqu'en janvier ou je fais mes confitures d'hiver qui prennent la relève des stocks épuisés de l'été.
C'est vraiment une merveille. de plus sa culture est simple , elle n'a besoin d'aucun soin particulier .Elle pousse toute seule.

Mireille 09/01/2017 14:03

un grand merci pour cette recette! C'est la confiture de mon enfance chez ma grand-mère. Malheureusement elle est partie sans m'en donner les détails.
Donc vraiment Merci!

manou 09/01/2017 17:19

J'espère que cette recette vous plaira. Parfois je fais des morceaux plus gros, cela dépend des années et du temps que je passe à couper la méréville...Bonne réalisation

manou 23/11/2016 07:45

Je répond ici à Marie qui a mis un message comme si elle répondais à Gérard...
Si ta confiture est restée liquide, c'est pas normal ! En tout elle devra cuire au moins 2 heures et cette année c'est impossible que les pastèques soient chargées en eau, vu qu'il a fait très sec donc ce temps de cuisson devrait suffire ! Est-ce que tu as bien vérifié qu'une goutte prenait sur une assiette...si oui, la confiture est assez cuite et va se figer dans le bocal.
Ce n'est pas une confiture qui doit être trop cuite, ni qui prend en bloc, sinon le sucre risque de cristalliser dans le bocal donc il ne faut pas la cuire trop longtemps.

manou 25/01/2017 18:26

Merci beaucoup Mireille de venir témoigner ici ! Cela me fait plaisir que le goût de votre enfance soit un aussi bon souvenir ! Moi aussi cela me rappelle ma grand-mère et ma mère...Cette confiture était le plus souvent servie en dessert avec un biscuit et elle était incontournable lors de la veillée de noël en Provence. Bises et une très bonne soirée

Mireille 25/01/2017 11:15

Me revoilà, avec encore un grand Merci
Confiture réussie. Cuisson impeccable. Comme je l'ai faite avec du sucre de canne brun elle est plus foncée mais j'ai retrouvé le goût exact de celle de ma grand-mère. Ce fût un grand bonheur. Ca m'a permis aussi d'en offrir à mon père et il était aux anges, retrouvant des souvenirs de sa mère. Un gros bisous pour ce bonheur.

Gerard 26/10/2016 17:52

Très bien expliquer.
Merci

manou 01/07/2017 16:11

Ma réponse pour Jane est en haut des commentaires !

jane 29/06/2017 13:55

Bonjour a toutes et a tous.
Maintenant je sais comment est une citre a l'intérieur depuis longtemps je veut faire cette confiture
mais je n'en voie jamais sur les étals ou la trouver ? ( j' habite Salon de Provence ).
Merci pour toutes ces bonne recettes qui ont l' air délicieuses

marie 22/11/2016 20:46

comment je fais car ma confiture est restée liquide

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -