Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 10:05
Paru chez Pocket en août 2015

Paru chez Pocket en août 2015

 

Devenus amis alors qu'ils avaient tout juste 15 ans,  Pierre et Florian ne se sont pas quittés pendant une demi-douzaine d'années.

 

Puis un jour la vie les a séparés : Florian a disparu du jour au lendemain sans dire au revoir. Il a abandonné ses études, quitté son pays pour suivre Judy, une superbe chanteuse de rock à la voix envoûtante,  jusqu'aux États-Unis, où il est devenu photographe de musique d'abord, puis de mode plus tard, ce qu'il est toujours.

 

Pierre, lui, a trouvé un bon job et s'est marié. Il est maintenant directeur d'une grande entreprise et n'a pas beaucoup de temps à consacrer à ses loisirs en dehors de son travail et de sa famille.

 

La vie quoi !

 

Tous deux ne s'étaient pas croisés depuis dix ans lorsqu'ils se retrouvent un peu par hasard à une fête d'anniversaire...

Et voilà que Pierre invite Florian à se joindre à lui pour un mystérieux voyage en Bretagne où il a des rendez-vous professionnels.

 

Au volant du vieux break de Florian, et en écoutant Frank Sinatra, les deux amis vont apprendre à se redécouvrir : ils ont changé au cours de ces années, mais avec la pudeur qui caractérise les amitiés masculines, ils vont aborder peu à peu leur vie privée, mais aussi leurs regrets et leur doutes...

Pas évident d'atteindre la cinquantaine sans s'interroger sur l'intérêt de sa vie professionnelle ou la durée de sa relation de couple ! 

 

Mais le destin est en marche...

 

Dès le premier jour, ils vont croiser sur leur route Emiliana di Castelcampo, une extravagante et joyeuse comtesse d'origine italienne qui, pour éviter un écureuil, a mis sa camionnette dans le fossé.

 

Ils vont découvrir grâce à elle des gens formidables et heureux qui vivent dans son vieux château à moitié en ruine.

Certains ont rencontré Emiliana par hasard, d'autres se sont rendus au château pour y travailler, tous y sont restés, définitivement conquis ! 

Tous adorent les animaux et le château est devenu une véritable "arche de Noé". Ils recueillent des chiens et chats abandonnés, un cerf blessé et même un adorable éléphanteau devenu orphelin et élèvent aussi des poissons exotiques.

 

A cause d'ennuis mécaniques, Pierre est obligé d'annuler certains de ses rendez-vous professionnels mais cela ne le met pas en colère, car la vie finalement trouve son sens et sa magie, dans les rencontres que l'on y fait et dans notre capacité à rêver et à accueillir l'imprévu.

 

Les deux amis, éblouis par les histoires de la comtesse, vont peu à peu s'interroger sur leur propre vie et comprendre qu'il leur manque l'essentiel pour être heureux.

Cette prise de conscience les incitera à donner à leur vie une direction différente...

 

Francis Dannemark aime les retrouvailles et surtout rapprocher ceux que la vie a séparés.

Il aime aussi parler d'amour avec une légèreté, une fraicheur et une poésie qui lui sont propre.

 

Comment fait-il pour parler si bien et avec autant d'aisance du bonheur tout simple d'être ensemble, de partager un repas, une musique, un voyage ? 

 

Comment fait-il pour mettre dans ses romans autant de sentiments positifs et nous toucher en plein coeur ?

 

Comment fait-il, sans en avoir l'air, pour nous donner matière à rêver et nous inciter à "perdre du temps" pour ouvrir les yeux sur ce qui nous entoure et sur les personnes que l'on rencontre, et enfin, à nous éloigner du monde moderne, trop rapide, trop superficiel, source de trop de conflits ?

 

 

J'ai toujours du plaisir à retrouver son style sympathique.

Et je rêve de rencontrer quelques-uns de ses personnages au détour d'une petite route, même au fond des bois ou près d'un château en ruine...

 

C'est un livre qui fait du bien car il est résolument optimiste.

On y retrouve la poésie chère à l'auteur, la richesse et la profondeur de ses précédents romans, car sans en avoir l'air, en nous présentant avec humour les imprévus qui modifient la vie de nos deux héros, l'auteur insuffle sa propre vision de l'amour, de l'amitié et de la vie.

 

Mais ne vous y trompez pas  ce roman n'échappe pas à la règle !

Derrière l'humour et la légèreté se cachent de nombreux sujets sérieux : l'importance de l'amitié, la richesse des rencontres imprévues, la tendresse de la relation homme-animal, la difficulté d'effectuer des bilans objectifs à chaque étape importante de notre vie, de reconnaître nos erreurs et d'écouter nos doutes...

 

En refermant ce roman, on  regrette de ne pas rester encore un peu avec tous ces personnages. On aurait aimé quelques pages de plus...

 

Car le but est atteint, le lecteur se prend à espérer.

Restons vigilant et ouvert aux autres, la vie peut basculer à tout moment,  se dit le lecteur en refermant ce roman, lâchons prise face aux événements...car "celui qui réfléchit trop longtemps avant de faire un pas restera toute sa vie sur une jambe."

 

Quelques Extraits pour vous faire une idée...

 

"Si les gens avec le temps n'ont pas la chance de se rapprocher, fatalement ils s'éloignent. La vie, c'est le mouvement...quand le mouvement s'arrête, c'est qu'on est mort." (p. 36)

 

"Comme ça ne s'était pas présenté à moi, j'avais oublié, complètement oublié, que le sel de la vie, ce sont les rencontres. Les vraies rencontres, totalement inattendues, qui vous bouleversent l'âme et le cœur et le corps...Et qui changent votre vie. Du jour au lendemain, le monde n'est plus pareil. La lumière du jour n'est plus la même. Les nuits ne sont plus les mêmes nuits." (p. 60)

 

"Les moments difficiles, si on les vit à deux, ont infiniment plus de valeurs que des moments tranquilles que l'on vivrait tout seul." (p. 63)

 

"Le lendemain, j'ai revu une femme que je n'avais plus vue depuis longtemps. Elle m'a demandé si je n'avais pas, par hasard, un sirop qu'elle pourrait donner à un perroquet qui ne cessait d'éternuer. Je l'ai regardée, elle a précisé avec beaucoup de sérieux qu'il n'était pas impossible que le perroquet fasse semblant d'éternuer mais que dans le doute…(p. 90)

 

" Le fait d’avoir été malheureux n’autorise personne à devenir amer, injuste ou méchant. Sinon plus rien de bien en pourrait jamais arriver." (p. 68)

 

"Il y a juste que chaque vie est un chemin qui ne ressemble à aucun autre. Il a sa forme propre, complexe pour les uns, un peu plus simple pour les autres...mais jamais, jamais ce n'est une ligne droite. (p. 93)

 

"Je crois qu'il y a trois pièges dans la vie : nos préjugés, nos idées toutes faites, qui nous empêchent de voir vraiment et de penser correctement, nos biens, qui si souvent nous emprisonnent, et surtout nos peurs, qui nous empêchent d'entendre ce que dit notre petite voix..." (p. 94)

 

Francis Dannemark est né en 1955 et vit à Bruxelles.

Il est actuellement éditeur auprès des Éditions "Le Castor Astral" où il dirige la collection "Escales de Nord" et conseiller littéraire indépendant.


Depuis 1977, où il a publié chez Seghers, son premier livre intitulé "Heures locales", il a écrit une trentaine de livres dont des romans, des poésies...

Les plus connus, sont publiés soit chez Robert Laffont, soit au "Castor Astral".

Voici les plus récents...

 

- Histoire d'Alice, qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un) (2013) paru chez Pocket en 2014.

- La Véritable Vie amoureuse de mes amies en ce moment précis (2012).

- Du train ou vont les choses à la fin d'un long hiver (2011).

- Le Grand Jardin, (2007) Prix Émile-Bernheim.

- Choses qu'on dit la nuit entre deux villes, (2006). Prix  Charles-Plisnier et Prix franco-belge des Lycéens, ex-æquo avec Daniel Pennac.

- La Longue Promenade avec un cheval mort, (2005), Prix Alexandre-Vialatte.

- La Longue Course, (2000) Prix Maurice-Carême 2001.

 

 

Il a publié avec Véronique Biefnot

- Au tour de l'amour (2015), un recueil de poésie illustré par Véronique Biefnot.

- La route des coquelicots (2015) un roman à quatre mains.

 

Si voulez en savoir plus sur l'auteur, consultez son site officiel ICI.

 

A noter les personnages de ce roman se croisent avec ceux d'un roman écrit par Véronique Biefnot intitulé : "Là où la lumière se pose"...il ne me reste plus qu'à me le procurer.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -