Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 08:08

 

Dans la SF Post-apocalyptique, la société telle qu'on la connaît n'existe plus : la civilisation humaine a totalement disparu, parce qu'une catastrophe naturelle, biologique, nucléaire ou autre... a  détruit en partie la Terre.

 

La SF post-apocalyptique est de la dystopie poussée à l'extrême. Donc il faut aimer pour s'accrocher car ces romans (ou ces films) sont réellement pessimistes et dérangeants !

 

 

De plus il existe de nombreux livres, jeux videos ou films dit "post-apocalyptiques" et qui ne sont pas forcément de la Science-Fiction...

Comme vous le voyez c'est toujours aussi simple de tenter de "classer" les livres dans des genres précis :)

 

 

Parmi les romans vous pouvez lire... ou voir leur adaptation au cinéma.

 

Attention si vous avez des ados à la maison, de nombreux jeux vidéos s'inspirent de ces livres...et la plupart des films sont interdits aux moins de 16 ans.

Pour les livres je vous propose de laisser les préados dévorer les titres de dystopie mais de ne pas leur proposer de la SF post-apocalyptique avant 15-16 ans ou de partager vos impressions.

 

 

 

- La guerre des mondes / Herbert George Wells (1ère publication en 1898 !)

Un grand classique de Science-Fiction...très largement influencé par les oeuvres de Jules Verne.

Pour la première fois l'humanité rencontre une race extraterrestre hostile...et pour la première fois apparaissent dans ce roman des "robots" (= les tripodes martiens) que vous pouvez visualiser sur la couverture de l'édition folio ci-dessous.

 

 

 

Ce roman a donné naissance à de nombreuses adaptations :

- en 1938 tout d'abord, sous forme de feuilletons radiophoniques réécrits et lus par Orson Welles, un artiste américain à la fois acteur, réalisateur, producteur et scénariste qui sera révélé en France après la Seconde Guerre mondiale par son film "Citizen Kane". L'émission aurait créé un vent de panique aux États-Unis, des milliers d'auditeurs croyant à une réelle invasion extraterrestre... Légende ou réalité ?

 

- en 1953 au cinéma, un film (même titre) adapté par Byron Haskin 

Suite à la chute d'une météorite en Californie,  ayant provoqué un feu de forêt, un shérif laisse trois hommes garder le cratère... Mais une intelligence artificielle se rend sur les lieux...

 

- en 2005 dans un célèbre film (même titre) de Steven Spielberg avec Tom Cruise.

- en 2005 (encore) dans un film (même titre) de Timothy Hines, sorti directement en DVD.

 

- en 2005, un téléfilm (même titre) réalisé par David Michael Latt.

George Herbert, un astronome est séparé de sa famille lors d'une invasion d'aliens. Il fera tout pour les retrouver et les sauver.

- en 2008 La guerre des mondes 2 fait suite au téléfilm de David Michael Latt. Réalisé par C. Thomas Howell.

 

Les deux téléfilms proches de l'horreur ont été interdits aux moins de 16 ans aux États-Unis.

 

- en 2012 enfin dans "Battle invasion" de Neil Johnson.

Dans un futur proche, une armée d’extraterrestres décide d’envahir la Terre. Son but : réduire l’Humanité à l’esclavage pour constituer une réserve alimentaire presque infinie. La rébellion des humains s’organise afin de lutter contre les ennemis, tous les coups sont permis pour les anéantir afin de sauver la Terre.

 

 

- enfin dernière adaptation en date du roman en 2014 dans "Invasion meurtrière" du même réalisateur.

 

 

- La mort de la Terre (1910) / J-H-Rosny Aîné

Dans un futur lointain, la Terre est devenue, du fait de sa surexploitation par l'espèce humaine, un immense désert desséché. Les quelques communautés restantes limitent les naissances et incitent les humains à pratiquer l'euthanasie pour obtenir une mort plus rapide. Targ, sa femme, sa sœur, et leurs enfants, les derniers vivants sur Terre encore prêts à survivre, partent à la recherche d'eau et de nouvelles terres pour reconstruire. En parallèle, une autre race d'êtres mi-vivants mi-minéraux, prospère sur les ruines de la civilisation humaine : les ferromagnétaux.

 

- Ravage (1943)/ René Barjavel

C'est aussi un roman d'anticipation et une dystopie post-apocalyptique...dont j'ai déjà parlé à plusieurs reprises.

 

 

- La Flamme noire (1948) / Stanley G. Weinbaum

Plusieurs centaines d'années après l'anéantissement par une peste de la quasi-totalité de l'espèce humaine, une famille d'immortels cherchent à conquérir le monde grâce à la science de pointe développée.

Un frère et une sœur, devenus immortels, luttent contre la mutation de l'humanité, car l'immortalité leur apparaît comme un fléau.

 

 

- La Terre demeure (1949) / George R. Stewart

Isherwood "Ish" Williams, un étudiant américain en écologie demeure isolé dans les montagnes pendant plusieurs semaines. En regagnant la ville la plus proche, devant l'absence de toute activité humaine, il découvre qu'en son absence une pandémie foudroyante est survenue. En parcourant les États-Unis, il réalise que l'humanité a quasiment totalement disparu, à l'exception de quelques individus. Il fait la rencontre d'une femme nommée Em, et de quelques survivants avec lesquels il reformera un noyau de civilisation, La Tribu.

Le récit comprend plusieurs parties. La première partie évoque la fin de la civilisation humaine, la rencontre avec Em. La seconde se déroule 22 ans après la catastrophe. Ish est à présent au sein d'une petite communauté d'individus. La dernière se déroule plus de 40 ans après la catastrophe. Entre ces parties de courts chapitres font la transition.

 

 

- Je suis une légende (1954) / Richard Matheson

C'est à la fois un roman de SF post-apocalyptique et d'horreur, bien que plein d'humour...

Robert Neville est le dernier survivant d'une pandémie, contre laquelle il est immunisé, à la suite d'une morsure de chauve-souris. Cette épidémie est causée par un bacille qui transforme les gens en êtres décharnés et cannibales, trop sensibles aux UV pour survivre à la lumière du soleil.

Tous ses anciens amis et voisins sont devenus des vampires nocturnes et sauvages.

Robert est obligé de vivre seul et dans une maison fortifiée pour se prémunir des attaques nocturnes...

Adapté au cinéma en 2007 par Francis Lawrence.

 

La SF Post-Apocalyptique

 

- Le monde vert (1962)/ Brian Aldiss

Ce roman décrit un avenir lointain dans lequel la Terre, qui ne tourne plus, s'est transformée en une gigantesque serre dominée par les végétaux. Ceux-ci ont formidablement évolué et acquis des capacités prédatrices redoutables. L'homme a régressé tant en taille qu'en connaissances et doit lutter farouchement pour survivre dans cette jungle.

Au départ il s'agissait de 5 nouvelles qui ont été réunies dans un seul volume.

 

 

- Le monde englouti (1962 publié en France en 1964) / James Graham Ballard

Dans un futur proche, une série d'explosions solaires a augmenté la température de la planète et un climat tropical règne sur l'ensemble de la Terre. La faune et la flore sont revenus à ce qu'elles étaient à l'époque préhistorique, et l'homme n'a plus beaucoup de place dans ce monde surchauffé et étouffant. Ayant fui les grandes villes et les continents recouverts de vastes forêts infestées d'iguanes et de moustiques et arrosés continuellement de pluies diluviennes, les hommes vivent désormais dans des bases au Groenland, en Antarctique et dans diverses îles des pôles. Dans ce contexte, le médecin Kerans participe à une expédition scientifique sur le site englouti d'une ancienne capitale européenne. La déliquescence d'un monde en ruine, la tentation de la régression vers un monde primitif préhistorique, la lutte perdue d'avance des hommes face à une nature sauvage et une psyché qui les conduit à leur perte sont les thèmes porteurs de cette histoire angoissante d'une humanité qui touche à sa fin. (source wikipedia).

 

 

- La planète des singes (1963) / Pierre Boulle

C'est un roman d'anticipation post-apocalyptique.

Une fusée propulse un équipage d'astronautes deux mille ans dans le futur pour finalement atterrir sur une planète inconnue gouvernée par des singes. Taylor, l'un de astronautes rescapés, est jeté au fond d'une cage où sont enfermés d'autres humains.

Le roman reprend les idées de Charles Darwin sur l'évolution, mais au lieu de favoriser l'homme, l'évolution naturelle entraine la dominance des singes...jusqu'à ce que l'homme évolué disparaisse totalement.

 

Ce roman a fait l'objet de multiples adaptations cinématographiques :

 

- en 1968 (même titre) un film de Franklin J. Schaffner, avec Charlton Heston, Woodrow Parfrey, Linda Harrison a été tiré de ce roman.

- en 1970, un film intitulé "Le secret de la planète des singes" de Ted Post.

- en 1971, un film intitulé "Les évadés de la planète des singes" de Don Taylor.

- en 1972, un film intitulé "La Conquête de la planète des singes" de J. Lee Thompson.

- en 1973, un film intitulé "La bataille de la planète des singes" du même réalisateur.

- en 2001 un film intitulé "la planète des singes" de Tim Burton.

- en 2011, un film intitulé "La planète des singes : les origines" de Rupert Wyatt.

 

Dans un laboratoire, des scientifiques expérimentent un traitement sur des singes pour vaincre la maladie d’Alzheimer. Mais leurs essais ont des effets secondaires inattendus : ils découvrent que la substance utilisée permet d’augmenter radicalement l’activité cérébrale de leurs sujets. César, est alors le premier jeune chimpanzé faisant preuve d’une intelligence remarquable. Mais trahi par les humains qui l’entourent et en qui il avait confiance, il va mener le soulèvement de toute son espèce contre l’Homme dans un combat spectaculaire.

 

- enfin en 2014, un film intitulé "La planète des singes : l'affrontement" de Matt Reeves.

 

Une nation de plus en plus nombreuse de singes évolués, dirigée par César, est menacée par un groupe d’humains qui a survécu au virus dévastateur qui s'est répandu dix ans plus tôt. Ils parviennent à une trêve fragile, mais de courte durée : les deux camps sont sur le point de se livrer une guerre qui décidera de l’espèce dominante sur Terre.

 

 

 

 

 

- Malevil (1972)/ Robert Merle

 

 

À la suite d'une explosion, sans doute nucléaire, qui a  ravagé la Terre entière, Emmanuel Comte et ses six compagnons (La Menou, Momo, Peyssou, Meyssonnier, Colin et Thomas) tentent de reconstruire la civilisation. Installés dans le château de Malevil où ils ont pu survivre à la catastrophe, cachés dans les caves, ils se mettent en quête d'autres survivants...en particuliers de femmes. Ils doivent faire face aux autres bandes survivantes.

 

Ce roman a fait l'objet

-d'une adaptation cinamétographique de Christian de Chalonge en 1981. La fin est complètement différente du roman.  L'auteur, considérant que l'esprit de son roman n'a pas été respecté, n'a pas voulu que son nom figure au générique.

- Puis d'un téléfilm de Denis Malleval  en 2010.

 

 

- Le Troupeau aveugle (1972) / John Brunner

À la fin du XXe siècle, la pollution chimique est telle que la Méditerranée est un cloaque pestilentiel.

Certains jours, à New York, il pleut de l'acide ; l'eau du robinet n'est pas potable ; tout le monde ou presque souffre d'allergies ou d'intolérances ; les microbes résistent aux antibiotiques et la vermine aux insecticides ; la nourriture est rare et altérée par des pesticides ; l'espérance de vie décroît régulièrement.

Or l'ultime démarche que tente le philosophe écologiste contestataire Austin Train est vouée à l'échec.

 

 

- Le cycle d'Ender (11 tomes  et 10 nouvelles, dont certains non traduits) publiés à partir de 1977 -  / Orson Scott Card

Le cycle se déroule dans un futur, non daté.

La flotte terrienne a réussi à repousser l'attaque des doryphores géants, une race d'insectes extraterrestres très agressives...  Mais, une nouvelle invasion menace.

Les enfants les plus intelligents de la planète sont repérés très jeunes au moyen de tests pointus, et les meilleurs d’entre eux sont envoyés à l’École de Guerre, une station orbitale terrienne sous la responsabilité de la Force Internationale afin de les former au commandement militaire.

Parmi les élèves-officiers - Tous des surdoués, Andrew Wiggin, dit Ender, focalise toutes les attentions. Appelé à devenir un puissant Stratege, il est le jouet de manipulations depuis sa naissance... Et cela le dépasse.

Car c'est entre ses mains que repose le sort de l'humanité, tout du moins c'est ce que les adultes prétendent... et Ender n'a que six ans.

 

- Le Fléau (1978 puis 1990)/ Stephen King

A la fois roman d'horreur et post-apocalyptiqu

Il a suffi que l'ordinateur d'un laboratoire ultra-secret de l'armée américaine fasse une erreur d'une nanoseconde pour que la chaîne de la mort se mette en marche. Le Fléau, inexorablement, se répand sur l'Amérique et, de New York à Los Angeles, transforme un bel été en cauchemar. Avec un taux de contamination de 99,4 %.
Dans ce monde d'apocalypse émerge alors une poignée de survivants hallucinés. Ils ne se connaissent pas, pourtant chacun veut rejoindre celle que, dans leurs rêves, ils appellent Mère Abigaël : une vieille Noire de cent huit ans dont dépend leur salut commun. Mais ils savent aussi que sur cette terre dévastée rôde l'Homme sans visage, l'Homme Noir aux étranges pouvoirs, Randall Flagg. L'incarnation des fantasmes les plus diaboliques, destinée à régner sur ce monde nouveau.
C'est la fin des Temps, et le dernier combat entre le Bien et le Mal peut commencer.

 

Ce roman a été adapté sous la forme d'une mini-série par Mick Garris en 1994.

 

 

- La compagnie des glaces (1980-1992 et 2001-2005) / Georges-Jean Arnaud

C'est l’œuvre littéraire de Science Fiction la plus longue (98 épisodes). Elle est également parue en BD chez Dargaud.

 

Les poussières consécutives à une explosion de la Lune ont recouvert l'atmosphère terrestre, interceptant les rayons du soleil et plongeant la planète dans une nouvelle ère glaciaire.

Les survivants sont obligés de vivre dans des villes sous-globe reliées par des trains.

Les grandes compagnies ferroviaires ont donc le pouvoir et règnent sur les hommes leur cachant la vérité : les Hommes Roux peuvent résister à des températures de moins quarante et vivre à l'extérieur des villes...

 

La série a été adaptée sous forme de d'épisodes en 2006 (coproduction franco-canadienne). Elle reprend la trame générale du roman mais se permet de grandes variations...

 

 

- La mort blanche (1982 traduit en français en 1983) / Frank Herbert

Le , en plein centre de Dublin, John Roe O'neill, un biologiste moléculaire, perd sous ses yeux sa femme et ses deux fils dans un attentat à la voiture piégée.

Peu de temps plus tard, un homme mystérieux que tout le monde fini par appeler "le Fou" a défié le monde en répandant un virus d'une forme nouvelle, "La peste blanche": elle ne tue que les femmes et cela, en quelques heures seulement. "Le Fou" en veut notamment à l'Irlande (pour son terrorisme), à l'Angleterre (pour donner une raison au terrorisme irlandais) et à la Libye (parce qu'elle entraîne les terroristes) et demande aux autres pays du monde de renvoyer les ressortissants de ces trois pays dans leur pays d'origine sous peine de répandre plus largement le virus...

 

- Les derniers hommes (1999- 2000) Pierre Bordage.

 

Il comprend Six épisodes :

 

1 -Le Peuple de l'eau (décembre 1999)

2-Le Cinquième ange (janvier 2000)

3-Les Légions de l'apocalypse (février 2000)


4-Les Chemins du secret (mars 2000)


5-Les Douze tribus (avril 2000)


6-Le Dernier jugement (mai 2000)

 

Un siècle après la Troisième Guerre mondiale, qui a opposé le camp Indo-Arabo-Américain à l'alliance Paris-Moscou-Pékin, le monde est devenu invivable en raison des radiations nucléaires, des poisons déversés dans les rivières et les lacs, des animaux rendus dangereux par les manipulations génétiques et des armes robotisées toujours en service. Les humains sont pour la plupart devenus nomades et tentent de survivre dans cet environnement.

L'un de ces clans de nomades, celui des aquariotes, parcourt l'Europe de l'Oural à la côte atlantique française en cherchant l'eau potable, ce trésor inestimable, afin de le troquer avec les autres tribus au cours de son périple. Parmi eux, vivent Solman et Raïma qui pressentent l'arrivée de l'Apocalypse décrite dans la Bible.

 

- Le dernier homme (2003)/ Margaret Atwood

 

Notre monde, dans un futur pas si lointain...dévasté à la suite d'une catastrophe écologique sans précédent, où se combinent des conditions climatiques aberrantes, des manipulations génétiques délirantes et un virus foudroyant prompt à détruire l'ensemble de l'humanité.

Esseulé au cœur de cet enfer aseptisé et visionnaire, digne de 1984 et d'Orange mécanique, un homme, Snowman, est confronté à d'étranges créatures génétiquement modifiées, les Crakers, une nouvelle race d' " humains " programmés pour n'être sujets ni à la violence, ni au désir sexuel, ni au fanatisme religieux.

Tel un Robinson futuriste, il doit lutter pour sa survie et celle de son espèce...

 

 

 

A ne pas confondre avec...

 

- "Le dernier homme" de Mary Shelley, un roman d'anticipation paru en 1823, adapté au cinéma en 1924 et 2008.

 

 

Lionel Verney est le dernier homme. Accablé par la mort de son père, ancien ami du roi d'Angleterre, tombé en disgrâce et réduit à la pauvreté, Verney abandonne sa jeunesse à l'esprit de revanche et à la violence, avec, tendrement enfouie, une lueur d'amour pour sa sœur Perdita. Arrivent dans le voisinage, au château de Windsor, les enfants royaux, Idris et Adrian. Leur rencontre préside au bouleversement de leurs vies, chacun révélant à l'autre sa véritable nature...Puis, survient la terrible nouvelle : la peste a fait son apparition et progresse. Exacerbant passions et sagesse, le fléau met chaque homme en face de son destin.

 

 

 

- "Le dernier homme" de Wallace G. West, une nouvelle de SF (dystopie) parue en 1929

 

Dans un lointain futur, la race humaine a tout découvert : le monde est parfait et les hommes sont devenus inutiles. Après avoir massacré tous les mâles, les femmes ont pris le pouvoir et ont instauré une société mono-sexe. M-1 est le dernier homme sur Terre ; il est gardé à l'abri dans une cage en verre, dans un musée, et sert d'attraction aux femmes-ouvrières pendant leur jour de repos.

 

 

Et Deux films intitulés  "Le dernier homme" qui n'ont  rien à voir avec les romans précédents...

 

 

- Un film est sorti en 1970 (scénario et dialogue Charles L. Bitsch)

Il raconte l'histoire de trois spéléologues, Jean-Claude, sa femme Catherine et Eva, se retrouvent être les seules personnes encore vivantes sur la terre au retour d'une mission sous terre. Une guerre chimique a provoqué la mort de toute la population et des animaux.

Le trio s'organise afin de survivre.

Jean-Claude et Eva meurent après avoir été en contact avec des cadavres.

Catherine, enceinte, a échappé à la contamination, et donne naissance à un garçon...le dernier homme.

 

- Un film est sorti en 2008 (scénario et dialogues Ghassan Salhab)

Il raconte l'histoire de...

Beyrouth se réveille chaque jour avec une nouvelle victime de ce qui semble être un tueur en série. Les victimes sont vidées de leur sang. Beyrouth où Khalil, un médecin d'une quarantaine d'années, se découvre d'étranges symptômes qui vont bouleverser sa vie, la transformer. Un imperceptible lien rattache Khalil à ces victimes, et plus précisément à leur insaisissable meurtrier...

 

 

- La Route (2006)/ Cormac Mac Carthy

 

Un cataclysme inconnu a dévasté le monde. Des incendies géants ont ravagé les villes et les campagnes tandis que la faune a disparu. Le soleil est masqué en permanence par du brouillard et des cendres recouvrent le paysage. L'humanité a presque disparu. cependant quelques survivants se cachent tandis que d'autres, deviennent des criminels...

Dans ce décor apocalyptique, un père et son fils, que l'auteur ne dénommera jamais autrement que « l'homme » et « le petit », errent en direction du sud, tout en étant confrontés en permanence à la violence et à la barbarie, leurs maigres possessions rassemblées dans un chariot de supermarché et des sacs à dos...

Tous deux vont tenter de survivre, le temps pour "l'homme" de transmettre au "petit" la mémoire passée.

 

 

La SF Post-Apocalyptique

 

Adaptation cinématographique en 2009 par John Hillcoat (réalisateur) et Joe Penhall (scénariste)

Cette adaptation possède des éléments tantôt très ressemblants et tantôt très différents par rapport au roman de McCarthy.

 

- Le passage (trilogie) 2010 / Justin Cronin

 

Le roman débute sur une partie de football dans un futur proche où nous assistons à l'apocalypse puis à l'apparition de créatures à l'apparence de vampire qui sont infectés par un virus à l'origine militaire. Cent ans plus tard, un groupe de survivants dans cet univers post-apocalyptique tente de survivre face à ces créatures qu'ils craignent plus que tout.

 

 

 

- Le labyrinthe (2012) / James Dashner

Quand Thomas reprend connaissance, seul son nom lui est familier : il est amnésique... Il se retrouve entouré d'adolescents dans un lieu étrange, à l'ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d'acier. Chaque nuit, le plan en est modifié.

Thomas comprend qu'une terrible épreuve les attend tous. Comment s'échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenais à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire...

 

La SF Post-Apocalyptique
La SF Post-Apocalyptique
La SF Post-Apocalyptique

Le tome 1 a été adapté au cinéma en 2014.

Le tome 2 très attendu par les cinéphiles de ce genre sort début octobre !

 

- World War Z ou une histoire orale de la guerre des zombies (2006) / Max Brooks

C'est un roman d'horreur post-apocalyptique.

 

Une adaptation réalisée par Marc Forster est sortie en 2013 au cinéma.

 

 

Vous trouverez une liste plus complètes des oeuvres post-apocalyptique ICI

 

 

**************************************************************************

 

 

 

Filmographie

 

Une filmographie complète se trouve sur Wikipedia

J'en ai retenu quelques uns en plus des films tirés des romans cités ci-dessus...

 

 

- Le dernier combat (1983)

Film de Luc Besson

A la suite d'une catastrophe mondiale, la lutte pour la survie s'organise. Certains pronent la violence, d'autres veulent construire une nouvelle société.

 

 

- L'armée des 12 singes (1996)

Film de science-fiction de Terry Gilliam avec Bruce Willis, Brad Pitt, Madeleine Stowe.

Nous sommes en l'an 2035. Les quelques milliers d'habitants qui restent sur notre planète sont contraints de vivre sous terre. La surface du globe est devenue inhabitable à la suite d'un virus ayant décimé 99% de la population. Les survivants mettent tous leurs espoirs dans un voyage à travers le temps pour découvrir les causes de la catastrophe et la prévenir. C'est James Cole, hanté depuis des années par une image incompréhensible, qui est désigné pour cette mission...

 

- 28 jours plus tard (2002)

Film d'horreur et SF de Danny Boyle

 

Interdit aux moins de 16 ans

Un commando de la Protection Animale fait irruption dans un laboratoire top secret pour délivrer des dizaines de chimpanzés soumis à de terribles expériences. Mais aussitôt libérés, les primates, contaminés par un mystérieux virus et animés d'une rage incontrôlable, bondissent sur leurs "sauveurs" et les massacrent.
28 jours plus tard, le mal s'est répandu à une vitesse fulgurante à travers le pays, la population a été évacuée en masse et Londres n'est plus qu'une ville fantôme. Les rares rescapés se terrent pour échapper aux "Contaminés" assoiffés de violence. C'est dans ce contexte que Jim, un coursier, sort d'un profond coma...

 

 

 

- Le jour d'après (2004)

Film américain de Roland Emmerich

Le climatologue Jack Hall avait prédit l'arrivée d'un autre âge de glace, mais n'avait jamais pensé que cela se produirait de son vivant.
Un changement climatique imprévu et violent à l'échelle mondiale entraîne à travers toute la planète de gigantesques ravages : inondations, grêle, tornades et températures d'une magnitude inédite. Jack a peu de temps pour convaincre le Président des Etats-Unis d'évacuer le pays pour sauver des millions de personnes en danger, dont son fils Sam.
A New York où la température est inférieure à - 20° C, Jack entreprend une périlleuse course contre la montre pour sauver son fils.

 

 

 

- Mad Max (série de 4 films)

 

Films d'anticipation dystopique et post-apocalyptique réalisés par George Miller pour le premier film qui est sorti en 1979. le dernier  Mad Max : Fury Roead est sorti en 2015.

Le personnage principal est incarné par Mel Gibson dans les trois premiers films et par Tom Hardy dans le dernier.

 

- Mad Max / Synopsis du premier volet (1979)

Celui ci n'a rien d'un film de SF...

Dans un futur proche, Max Rockatansky est un policier de la route, chargé de faire régner l'ordre et de chasser les criminels. Mais Les Aigles de la Route, une dangereuse bande de motards, veulent venger l'un des leurs, notamment en s'en prenant au collègue et meilleur ami du policier, Jim Goose. Prenant peur, Max décide de démissionner et part en vacances avec sa famille au Nord, loin de la violence routière. Cependant les motards retrouvent sa trace et s'en prennent à sa femme et à son fils, finissant par les tuer. Fou de rage, Max ré-endosse son uniforme et part traquer les meurtriers de sa famille, dans le seul but de les éliminer un par un.

 

-  Mad Max 2 : Le défi (1982)

Vivant en marge après le massacre de sa famille et de son collègue, Max sillonne les routes d'un pays livré à la violence dont le pétrole est devenu une ressource rare. Alors qu'il cherchait de l'essence et après avoir maîtrisé un homme en autogire qui l'a attaqué, ce dernier lui révèle qu'il peut trouver autant de carburant qu'il veut dans une raffinerie gérée par une poignée de personnes, constamment assiégée par une bande cherchant à en prendre le contrôle. Max décide d'aider les gens de la raffinerie : en échange de quelques litres, il leur fournit un camion capable de tirer la citerne qui contient le précieux carburant.

 

- Mad Max 3 : Au delà du dôme du Tonnerre (1985)

Après une guerre nucléaire, la société a été presque entièrement décimée. Les survivants s'organisent pour recréer un monde nouveau. Alors qu'il traverse le désert à bord de son véhicule attelé à un troupeau de dromadaires, Max se fait dépouiller de ses biens par un étrange aviateur. Il poursuit donc son chemin à pied et arrive à Bartertown, une ville où le troc aide à relancer le commerce. Il demande à y entrer afin de retrouver l'homme qui l'a volé. Il y rencontre Entité, la créatrice de cette ville. Celle-ci est en conflit avec Maître-Bombe, petit homme perché sur les épaule d'un géant, qui est responsable de la production de l'énergie servant à faire fonctionner la ville. Elle propose une affaire à Max : elle le ré-équipe s'il affronte Bombe dans un combat à la loyale sous le Dôme du Tonnerre.

 

- Mad Max : Fury Road (2015)

Dans un monde dévasté par la guerre pour l'eau et le pétrole, un seigneur de guerre nommé Immortan Joe règne en maître sur la Citadelle, un petit bastion d'hommes qu'il a asservis à l'aide de "war boys" fanatisés. Ceux-ci capturent Mad Max, qui se retrouve prisonnier en tant que "globulard" jusqu'à ce que l'Imperator Furiosa, général de guerre d'Immortan Joe envoyée chercher du carburant de l'autre côté du désert, ne change de route en emportant les épouses-esclaves du maître de la Citadelle.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bernieshoot 01/10/2015 17:34

voici un article des plus complets ! j'ai vu ton commentaire pour le nom de domaine, mais si tu es premium tu peux en choisir un ! si tu veux des explications contacte moi

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est déjà l'automne...

 

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -