Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 17:53
Un petit écureuil totalement roux à peine plus clair sur le ventre.
Un petit écureuil totalement roux à peine plus clair sur le ventre.Un petit écureuil totalement roux à peine plus clair sur le ventre.

Un petit écureuil totalement roux à peine plus clair sur le ventre.

J'ai fait cette trop brève rencontre en me promenant dans la Drôme le week-end dernier...

Ce petit écureuil n'a pas du tout été dérangé par notre présence...pourtant bruyante. Petits et grands ont pu ainsi l'observer et le photographier en train de croquer à pleines dents dans sa noix...Seule déception, nous ne l'avons pas vu la couper en deux. Quel dommage !

 

Souvenir...

Depuis que j'ai reçu en prix à l'école primaire : "Mon ami l'écureuil" de Maurice Genevoix, j'avais alors 7 ans à peine et je venais tout juste de terminer le CP... (c'était donc hier !),  je n'ai jamais cessé d'aimer les écureuils.

Alors il est temps de parler sur ce blog, de ces petits animaux mignons et attachants, à la fois curieux et craintifs et dont l'époustouflante agilité nous ravit !

 

****************************************

 

L'écureuil appartient à la famille des Sciuridés. Comme tous les membres de sa famille, c'est un rongeur.
C'est le cousin  de la marmotte (que j'adore voir quand je vais en montagne) et du chien de prairie (que je verrai peut-être un jour mais il vit uniquement en Amérique du Nord et au Mexique donc c'est pas gagné !).

 

L'écureuil est un petit animal très aimé des enfants. C'est un des hôtes les plus familiers de nos forêts et un des animaux parmi  les plus faciles à observer même par les touts-petits : en effet il n'hésite pas à s'approcher des maisons et peut être observé à travers une baie vitrée pour peu que le jardin soit planté de Conifères.

 

Il a été un temps considéré par les adultes comme un nuisible et largement exterminé dans la plupart des régions. Autrefois on le considérait même avec méfiance. Présents dans les mythes d'Europe du nord, identifié avec le dieu germanique Loki, il a été longtemps considéré par les chrétiens comme une incarnation du diable.

Le pauvre !

Si vous rêvez d'un écureuil, attention...il faut vous préparer à un grand changement.

 

C'est aujourd'hui une espèce totalement protégée en France.

 

Il y aurait plus de 200 espèces d'écureuils réparties dans le monde. Certains vivent dans les arbres, d'autres construisent des terriers surtout dans les régions chaudes.

 

Le plus commun dans nos communes françaises est l'écureuil roux d'Eurasie appelé "Sciurus vulgaris" ou "écureuil commun", très commun en Europe (sauf en Islande et dans les îles) et disparu aujourd'hui du sud de l'Angleterre à cause de l'introduction de l'écureuil gris qui occupe son territoire.

 

On le rencontre dans les Alpes, les Pyrénées, les Vosges, le Massif Central jusqu'à 2000 mètres d'altitude. Dans ces montagnes il trouve un milieu favorable.

On ne le rencontre pas en Corse, ni dans les îles méditerranéennes ou atlantiques, sauf sur l'île d'Oléron. Je n'ai pas trouvé depuis quand il a colonisé cette île de Charente maritime, mais peut-être l'écureuil a-t-il tout simplement franchi le pont qui permet aux automobilistes de s'y rendre ?

 

On trouve de nombreuses sous-espèces d'écureuil roux. Dans le nord de l'Europe, certaines sous-espèces ont le pelage qui devient grisâtre ou blanchâtre en hiver.

Dans l'hexagone, le nôtre reste brun-roux toute l'année, avec le ventre légèrement plus pâle ou carrément blanc. Dans d'autres régions, l'écureuil roux peut avoir du brun foncé ou du noir, particulièrement dans les zones de montagne. Mais attention il mue deux fois par an et son pelage peut présenter des variations saisonnières.

 

 

Description physique

 

C'est un petit mammifère qui pèse seulement 300 à 500 grammes en moyenne et qui mesure autour de 20 cm sans la queue ! Sa queue, aussi longue que le corps, en plus de lui servir de balancier comme je l'ai dit plus haut, lui servirait comme celle des chiens, à exprimer certaines émotions, à faire fuir ses congénères et à lui permettre de séduire la femelle.

 

Ses pattes lui permettent de venir à bout de toutes les difficultés : se rattraper aux branches, s'accrocher aux troncs, creuser un trou, ouvrir une noix... Certains biologistes pensent même que l'écureuil peut être droitier ou gaucher. Les pattes antérieures, longues de 3 cm environ, ont 4 doigts griffus ( le pouce est atrophié), et les postérieures, longues de 4 cm environ ont 5 doigts aux griffes recourbées.

 

Comme presque tous les mammifères sauvages (ou domestiques), son poil se modifie en hiver et devient plus dense et épais pour lui permettre de se protéger du froid, car il n'hiberne pas.

 

Dès la fin de l'été, des toupets de poils poussent sur ses oreilles. Très importants, ces poils lui permettraient en hiver, de diminuer les pertes de calories en régulant sa température. A la mue du printemps, les toupets de poils tombent pour recommencer à pousser dès la fin de l'été suivant, donc on les voit encore un peu au début du printemps chez les jeunes adultes.

 

Lorsqu'il n'est pas à la recherche de nourriture, l'écureuil dort ou fait longuement sa toilette en commençant par le bout de son nez et en terminant pas la queue.

 

 

Comportement et alimentation

 

C'est un petit animal diurne, on l'aperçoit donc le jour. Mais c'est un lève-tôt qui aime bien se reposer de temps en temps en cours de journée et refaire un petit tour avant la nuit !

Grâce à ses deux yeux très mobiles, placés sur les côtés, il a un champ de vision très large. Son museau, court par rapport aux autres rongeurs, ne réduit pas son champ de vision. Pourtant il ne voit pas toutes les couleurs en même temps. On dit qu'il a une vision dichromatique, c'est-à-dire qu'il ne peut voir que deux couleurs à la fois.

 

L'hiver c'est un couche tôt : il interromp son activité bien avant le crépuscule. Il faut dire aussi que, comme l'homme, il ne voit pas très bien la nuit.

L'été cependant il lui arrive de se déplacer au crépuscule dans les périodes de fortes chaleurs. Peut-être aime-t-il comme les gens du sud, prendre le frais ?

 

C'est un arboricole, on le voit donc le plus souvent dans les arbres car c'est un grimpeur. C'est dans les arbres qu'il se cache également pour se nourrir, construire son nid et élever ses petits.

Il aime grimper le long des troncs ou descendre la tête en bas, sauter d'une branche à une autre, ou d'un arbre à l'autre, ou bien carrément courir sous une branche horizontale. Heureusement qu'il a des griffes pour s'accrocher !

Grâce à ses vibrisses (ses moustaches) sensitives, il peut évaluer les distances et se repérer dans l'espace lors de ses sauts. Sa queue touffue l'aide à garder l'équilibre lorsqu'il bondit de branche en branche,  en lui servant de balancier (je l'ai déjà dit).

 

C'est un mangeur de graines. Il aime en particulier celles des Conifères mais on peut l'observer dans des forêts mixtes et même uniquement dans les forêts de feuillus, en particulier les hêtres.

L'écureuil se nourrit principalement de noix, noisettes, châtaignes, glands, cônes de pins ou d'épicéas, de bourgeons et parfois d'écorces. Il peut aussi consommer si les autres ingrédients viennent à manquer, des insectes, des oeufs d'oiseaux, voires des oisillons.

J'ignorai qu'il consommait aussi abondamment un champignon appelé "truffe du cerf", champignon comestible souterrain (situé à 20 cm du sol).

 

C'est un consommateur prévoyant. L'écureuil roux stocke la nourriture en la cachant dans les arbres ou au sol. Il jalonne tous les chemins qu'il emprunte au quotidien de caches pleines de provisions, enfouies souvent à près de 30 cm de profondeur.

Il traverse ainsi aisément la saison froide car il est capable de creuser la neige, puis la terre gelée pour dégager ses provisions.

 

Souvent il descend sur une branche basse pour manger tranquillement ses trouvailles. C'est grâce à cela qu'on a pu l'observer de près et faire les photos...

 

C'est un petit animal solitaire, mais il se bat rarement avec ses congénères. Deux mâles peuvent même partager un même territoire durant tout l'hiver, et même parfois le même nid. Plus les provisions sont abondantes, plus le territoire est de faible surface.

L'écureuil marque son territoire grâce à des sécrétions produites par des glandes situées près de sa bouche, mais aussi par des dépôts d'urine.

C'est grâce à son odorat développé qu'il sait exactement où se trouve ses congénères et en particulier les femelles. Hé ! hé c'est un petit malin... il se prépare à l'avance.

 

C'est un animal qui aime le confort. Il construit son nid en haut des arbres avec une ouverture en dessous pour se protéger du froid de l'hiver. Le nid est en principe proche du tronc (en cas de vent il balancera moins), rarement dans un arbre creux comme nous le montrent la plupart des dessins animés de notre enfance.

Le nid de la femelle est plus douillé : en plus des branches, elle le garnit de mousse et de feuilles.

L'écureuil construit un nid principal et des petits nids secondaires qui sont des "nids de jeux".

En cas de mauvais temps,  il peut rester plusieurs jours, bien à l'abri, sans mettre le nez dehors.

 

C'est un animal plutôt peureux qui se cache sur la face de l'arbre que vous ne pouvez pas voir, lorsqu'il se sent menacé. Serait-il aussi malicieux, lui qui tourne en même temps que vous autour de l'arbre (ou de la branche), comme s'il voulait jouer !

 

On peut se promener pendant des heures dans une forêt peuplée d'écureuils sans en apercevoir un seul !

 

C'est un animal sauvage qui aime la liberté même s'il peut relativment bien s'apprivoiser. Il a besoin d'exercice et vit plus longtemps dans la nature, 7 à 10 ans, qu'en captivité où il ne survit pas plus de 5 à 6 mois. Ce n'est pas un animal de compagnie, il est important de l'expliquer à nos enfants.

 

 

La reproduction

 

A l'âge de 1 an, l'écureuil roux mâle est capable de se reproduire. Les femelles devront attendre leur deuxième année et avoir atteint le poids de 300 g minimum.

Mais attention, la femelle n'est réceptive qu'un seul jour durant son cycle. Deux phases de reproduction sont observées : décembre-janvier et au printemps pendant lesquelles les mâles restent féconds.

 

La femelle s'occupe seule des petits (3 ou 4 en moyenne) et a normalement une seule portée par an (exceptionnellement 2, mais les petits n'ont pas toujours le temps de devenir autonomes avant l'hiver).

Les bébés écureuils naissent aveugles et dépourvus de poils au bout de 36 à 46 jours de gestation. Ils sont donc particulièrement vulnérables. Au bout de deux semaines les poils commencent à pousser. Au bout de quatre semaines, leurs yeux s'ouvrent et peu de temps après les incisives sortent.

Les incisives ont la particularité de ne jamais arrêter de pousser puisque, comme c'est le cas pour tous les rongeurs, elles sont constamment sollicitées pour l'alimentation. Elles poussent d'au moins 10 cm par an et, si l'alimentation ne suffit pas à les user, l'écureuil va être obligé de ronger des écorces de bois mort ou autres supports pour les user. C'est pourquoi les forestiers ont

Les petits commencent à sortir du nid vers 8 semaines. Ils sont encore étroitement surveillés par la mère qui les prend dans sa gueule pour les mettre à l'abri au moindre danger. Ils seront définitivement sevrés vers l'âge de 10 semaines et deviendront totalement indépendants à 16 semaines...

 

Malgré ces précautions, 70 % des petits vont mourir avant d'atteindre l'âge de 1 an.

 

 

Un animal sous haute protection

 

La nature lui réserve donc beaucoup de dangers : il peut servir de proies aux martres et aux rapaces.

Les hommes représentent aussi un danger pour lui car, malgré son agilité naturelle, il peut se faire écraser en traversant une route ou être chassé par les chiens ou chats domestiques. De plus il a longtemps été victime des braconneurs.

L'écureuil doit être préservé précieusement: il joue un rôle important dans l'écologie des forêts.

Parce qu'il oublie où il a enterré les graines, ou qu'il n'a pas eu besoin de consommer ses provisions, les graines germent au printemps suivant et permettent la régénération de la forêt et de nombreuses espèces d'arbres. Il en est de même pour la dispersion de la "truffe du cerf" dont les spores se retrouvent dans les excréments de l'écureuil qui les disséminent ainsi en faisant ses besoins, car elles ne peuvent être digérées par son système digestif et ressortent intactes.

 

Il faut le protéger car :

 

- La première cause de mortalité précoce de l'écureuil roux est la route. Il faut construire des "passerelles" à écureuil.

 

- Il est victime de la fragmentation des forêts donc de son territoire, mais aussi du fait que ces forêts sont de plus en plus artificielles et ne contiennent plus la variété d'espèces végétales dont l'écureuil a besoin pour se nourrir. La dégradation de son milieu de vie est une des causes du déclin de sa population dans de nombreuses régions d'Europe.

 

- De fait de l'appauvrissement de son alimentation, il est devenu plus sensible aux maladies.

 

- Dans le nord de l'Europe, mais aussi maintenant en Angleterre et en Italie, de nombreux parcs et de nombreuses forêts sont colonisés par un autre écureuil qui vient tout droit d'Amérique du Nord, l'écureuil gris. De plus ce dernier, non content d'occuper le territoire de l'écureuil roux, a apporté avec lui un parasite, la coccidiose, qui est inoffensif pour lui mais peut être mortel pour l'écureuil roux.

Encore absent en France, il ne tardera pas à traverser les Alpes...

 

Si vous avez pu en observer un près de chez vous et si vous avez pu le prendre en photo, n'hésitez pas à le mentionner sur le site du Museum National d'Histoire naturelle consacré aux écureuils. L'enquête nationale est toujours en cours.

 

Une interview publiée dans la revue en ligne "Sciences et avenir"

Partager cet article

Repost 0
Published by manou - dans nature animaux
commenter cet article

commentaires

Anne Marie 13/05/2015 11:31

Bonjour, J'ai vu cet article dans la communauté nature que je gère. Il est super et très complet, quel travail pour avoir décrit avec autant de détails tout ce qui le concerne !

manou 13/05/2015 14:19

Hé oui ! Si on veut préserver la nature il faut bien la connaître. Alors j'essaie, quand j'ai le temps, d'aller un peu plus dans les détails et cela me fait plaisir de partager. Merci de m'avoir accueillie dans la communauté.

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est déjà l'automne...

 

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -